DESARTSONNANTS - ...
Follow
Find
5.4K views | +2 today
DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore
Des Arts Sonnants vous emmène en voyage d'écoute. Paysages à portée d'oreilles
Sound art and art of soundscape
Your new post is loading...
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

DÉCRIRE/ÉCRIRE/COMPOSER DE NOUVEAUX PAYSAGES ET TERRITOIRES SONORES

DÉCRIRE/ÉCRIRE/COMPOSER DE NOUVEAUX PAYSAGES ET TERRITOIRES SONORES | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

ACTUS DESARTSONNANTES OUIR UN PEU POUR OUAR... Desartsonnants | Facebook

ACTUS DESARTSONNANTES
OUIR UN PEU POUR OUAR !

http://www.scoop.it/t/les-oreilles-bruissonnantes
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Genappes en écoute

Genappes en écoute | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

Première approche acoutique de Genappes (Be) à l'écoute. Deux bonnes heures, voire 3 de déambulations-points d'ouïe. Deux gands axes routiers assez prégnants, un carrefour central pavé qui fait ressortir les bases des bruits de roulement, une église centrale à la cloche un peu froide mais énergique, et dont la belle acoustique est celle... d'une église, une fontaine muette, hélas, de petites ruelles, une étrange sente sauvage, surprenantes, des voix réverbérées sortant d'une grille d'aération d'une salle de danse, un belvédère donnant sur une friche végétale peuplée d'innombrales oiseaux chantant, la Dyle, une rivière très encaissée que l'on découvre inopinément, un quartier de petites maisons en briques où les voix ont une belle présence, une ancienne voie de chemin de fer aménagée en voie verte pour piétons ert cyclistes, entourée de verdure et longeant la rivière, d'intimes cours intérieures, passages... Il me faut encore fouiller pour m'acclimater cet espace sonore et pouvoir commencer à vraiment en jouer in situ. La suite au bout des micros sans doute.
Demain, une expédition écoute à Rixensart.
Ce soir, ou plutôt cette nuit, en contrebas de mon lieu de résidence, un virulent concert de grenouilles que je tacherai d'aller ouir de plus près bientôt.

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

MODES ET POSTURES D'ÉCOUTES ENTRE MICROS ET MACRO

MODES ET POSTURES D'ÉCOUTES ENTRE MICROS ET MACRO | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

MODES D'ÉCOUTES MICROS-MACROS
Amplification de l'écoute : Sans chercher la surenchère, l'amplification outrancière, mais plutôt comment écouter plus loin, plus souvent, dans des champs plus larges, d'autres choses, autrement, avec d'autres personnes, avec d'autres dispositifs, ailleurs...
Réduction de l'écoute: Non pas dans un sens négatif, restrictif, mais au contraire comme en cuisine, pour en tirer de subtils fonds de sauces, des fumets ou substantifiques moelles... Écoute décantée, en resserant le champ, de très près, microscopiquement, des objets/textures décontextualisés, intimement...

Faire des allers-retours entre l'amplification/réduction pour donner de l'air à l'oreille, une extention des territoires d'écoute au long court.

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

ENTRE CHIENS ET LOUPS

ENTRE CHIENS ET LOUPS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

ENTRE CHIENS ET LOUPS

ENTRE CHIENS ET LOUPS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

BALADES SONORES - CARNETS DE NOTES - CITY SONIC - MONS 2013 - MISE À JOUR

BALADES SONORES - CARNETS DE NOTES - CITY SONIC - MONS 2013 - MISE À JOUR | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

Balade dans la ville de Mons (Belgique), dans le cadre du festival d'art sonore City Sonic, 15 personnes (Une heure trente environ)

 Lors d'un festival d'arts sonore à Mons, et d'une intervention au centre culturel « Le Manège » autour de pratique de la balade sonore, nous déambulons dans la belle cité montoise, avec un groupe d'une quinzaine de personnes. Cette déambulation est une sorte de pari car elle propose un périple urbain « à oreilles nues », en évitant sciemment les installations sonores que propose le festival City Sonic, mettant lui-même en scène un parcours sonores dans la ville. Il faut donc, pour assumer et défendre ce choix, considérer la ville même comme une installation sonore que l'écoute révélerait au fil des pas, sachant que les participants ont déjà visité le festival et ses œuvres le matin, qu'ils sont pour la plupart des acteurs sonores, et qu'il faudra donc encore pouvoir les surprendre. Sachant également que la balade ne propose, face à parfois d'imposants dispositifs, qu'une écoute sans autre artifices que ce que la ville, et le guide, voudra bien nous faire entendre.

Et cette fois-ci encore, après une petite mise en oreille, et surtout avec le généreux concours de la ville, de ses habitants, de sa topologie, de ses espaces, de sa vie en général, la magie opère. Le groupe se soude dans une écoute sereine, attentive, voire même captivée. Le centre montois dispose il est vrai de véritables richesses acoustiques, une colline surplombante, un maillage de rues pavées, étroites, des cours intérieures, des places très vivantes, un beffroi qui sonne clairement et joliment, des voix, de subtiles réverbérations... On passe rapidement d'une scène à l'autre, la ville complice renouvelant sans cesse les ambiances, tenant en éveil notre capacité d'écoute, tel un compositeur qui userait de mille couleurs orchestrales, rythmes et silences subits pour nous tenir en alerte.

On constate au passage l'impertinence d'une muzac horripilante dans la principale rue commerçante et la joie de lui échapper en empruntant un petit axe parallèle.

On redécouvre comment un bel agencement campanaire, première installation sonore historique dans l'espace public, présent depuis fort longtemps dans nos cités, ne ponctue de fort belle manière le temps en même temps qu'il ne crée un marqueur-signal sonore d'une qualité indéniable.

Durant un instant, le carillon du beffroi surmontant a ville s'est mis à dialoguer avec un carillon de l'artiste Jaques Rémus, installé dans le cadre du festival sur la place centrale, moment magique.

On redécouvre une fois encore sa ville, la majorité des participants étant montois, ou de la proche région, comme un espace sonore qui finalement, dans son esthétique globale, résiste bien à la diversité et la qualité des œuvres sonores installées, pour peu qu'on y tende une oreille curieuse.

La ville installation sonore, à découvrir de concert dans de nombreux lieux !

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Friche Lamartine - Lyon 3

Friche Lamartine - Lyon 3 | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
site de la friche artistique Lamartine à Lyon
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Desartsonnants - Rencontres et recherches autour du paysage et de l'écologie sonore (2009 - 2014)

Desartsonnants - Rencontres et recherches autour du paysage et de l'écologie sonore (2009 - 2014) | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Desartsonnants - Rencontres et recherches autour du paysage et de l'écologie sonore (2009 - 2014)   - Colloque Alterre - Environnement sonore et écologie - Dijon - Octobre 2009 - Rencontres Le...
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

ARCS EN SONS - LYCÉE DE REIGNIER (74) | - PHOTOS

ARCS EN SONS - LYCÉE DE REIGNIER (74) | - PHOTOS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

MURS MURS

MURS MURS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

MURS MURS


Contre et avec les murs,
J'adosse les cris,
j'endosse l'écrit,
j'écris, je m'écrie,
j'entends bien, je m'entends bien,
et vous ?
Comment vous entendez vous avec les murs,
avec la ville, et ses murs, murs…
Bien entendu,
la cité modérât tôt
son ardeur sonoctambusliste
réfléchie sur les parois de briques, 
et de broques,
en échos logiques, ou non.
Alors,
une traine d'airain, s'éfiloche de Dame Cloche,
filant en longeant l'onde,
flux enrivé, ennivré,
d'une coulée chuintante.
Ville fleuve,
pas forcément noir.
J'entends toujours,
les murs en toile de fond,
les murs en toile de sons,
fermant des couloirs par trop réverbérants,
et des murs impasses
et l'autre non,
tout son coupé,
tous occupés,
désabusés,
par la quête de silence.
J'entends encore,
j'entends en corps,
ça vous parle ?
Même le silence qui n'en est pas,
ou qui peine à l'être,
qui pénalise,
et qui,
inconstant,
n'existe en fait que par ses propres bruissonnements.
Les murs les plus forts,
jamais n'amortiront,
jusqu'au silence absolu,
ou bien alors…
Je persiste à entendre,
l'oreille collée aux murs,
à l'intimité,
de ce qui pourrait être une nuit urbaine,
traversée ça et là,
de feulements mécaniques,
qui perturbent les rêves,
d'habitants emmurés.
Contre et avec les murs,
je dresse ma scène d'écoute,
théâtre d'ombres acoustiques,
étalés à même la pierre, le béton, le goudron, étalés donc.
Je m'entends suffisamment,
sans m'en tendre trop fortement l'oreille,
tirée, à tirer, attirée,
vers quelques pétaradantes éclaboussures sonores.
J'entends encore une évidence,
contredisant un aphorisme bien pensant.
Le silence n'est pas d'or. 
Et si cela se sait,
ça risque de faire du bruit dans les murs de la cité !

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

INSTALLER DES SONS IN SITU - REIGNIER (74) - SITE 2 : ARBRE À SONS

INSTALLER DES SONS IN SITU - REIGNIER (74) - SITE 2 : ARBRE À SONS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

AUSCULTATION D'UN LYCÉE AGRICOLE

AUSCULTATION D'UN LYCÉE AGRICOLE | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Balades sonores en Branbant Wallon

Balades sonores en Branbant Wallon | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

BALADES SONORES EN BRABANT WALLON
Festival Résonances en Branbant

2e journée de résidence, deuxième repérage de balades sonores à Genval-Rixensart. Cette balade est en fait une véritable petite randonnée sonore. Six kilomètres, avec de bons dénivellés, car la Belgique n'est pas qu'un plat pays, en tout cas dans cette province, 2H30 de marche, et quantité d'ambiances sonores dans cette immersion aussi sportive qu'auriculaire.
On quitte un Musée des eaux tout en subtils glougloutements pour suivre des routes assez circulantes, mises en oreille très rudement urbaine. Puis une sente en sous-bois où des oiseaux remercient le généreux soleil du jour, ambiance sylvestre et pourtant la ville et ses circulations ne sont pas loin, espaces entre-deux, camprestis-urbanus...
On traverse des hameaux aux maisons cossues, des sons tout en douceur, à l'image de cette verdoyante région. Et puis, surprise, un espace naturel protégé, le Carput, nous fait pénétrer un vaste vallon avec prairies humides, enclos à chevaux, à oies, et un panorama visuel et sonore incroyable, un oasis champêtre, une rupture totale et fascinante, terminée par une sente très pentue, l'oreille tient le choc mais les jambes peinent ! on redescent sur Rixensart, avec nombres de sentes aux noms évocateurs, des bruits familiers, fontaines, voix, jeux de tennis, que l'on ne voit pas, ce qui fait le charme de l'écoute acousmatique... De rupures en ruptures, le paysage sonore se diversifie sans cesse, les points d'ouïes sont inombrables, selon les lieux et les moments... 
Pour finir, une cour d'un ancien couvent "Montfroid", reconverti en centre d'action social et culturel, où les voix prennent une présence extraordinaire.
Une bien belle et tonique promenade qui s'achève par un excellent repas dans un restaurent à l'accueil aussi chaleureux que sa cuisine ensoleillée et son rapport qualité-prix (je vous donne le nom en MP pour les intéressés).
L'oreille et l'espomac repus, on pourra commencer les enregistrements in situ qui augurent de belles prises.

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

INOUT! #1 teaser

Aperçu du premier cabaret trimestriel du collectif d'artistes ABI/ABO. 24 janvier 2014 à la miete, Villeurbanne. WATER IS MY COPILOTE - Peinture de Sacha Aïb Embûches…
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

l'in Descente - Lyon, Montpellier, Sète, Loupian - Art performance, poésie, art sonore, art vidéo, musique acousmatique, action...

l'in Descente - Lyon, Montpellier, Sète, Loupian - Art performance, poésie, art sonore, art vidéo, musique acousmatique, action... | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

ENTRE CHIENS ET LOUPS

ENTRE CHIENS ET LOUPS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

ENTRE CHIENS ET LOUPS

ENTRE CHIENS ET LOUPS | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

BALADES SONORES -CARNETS DE NOTES - SAINT-ÉTIENNE 3013 - MISE À JOUR

BALADES SONORES -CARNETS DE NOTES - SAINT-ÉTIENNE 3013 - MISE À JOUR | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

Balades dans un quartier de Saint-Etienne (Centre Deux), dans le cadre d'une rencontre professionnelle « Ville festive », 10 personnes (Une heure environ)


Lors d'une rencontre professionnelle posant comme sujet la ville festive, entre animations, dérives et cohabitations sociales nocturnes, le son se retrouve comme souvent au cœur des débats, souvent d'ailleurs comme une nuisance plus que comme une potentielle source de plaisir.

Les deux promenades sonores programmées dans cette journée tentaient de proposer une approche moins enclin aux constats radicaux d'une ville bruyante, sonorement agressive, archi polluée par des flots de décibels incontrôlés...

Prendre du recul en effectuant lentement, un tour du quartier, passant d'une rue animée à des cours intérieures, au travers des ilots d'immeubles, sous la voute couverte d'une galerie marchande, dans des escaliers reliant différents points du quartier... dans le but avoué de montrer une grande diversité acoustique qui ne soit pas forcément si violente que ce que l'on en décrit.

Laisser des a priori aux vestiaires avant de partir en écoute, la ville n'est pas systématiquement synonyme de surenchère sonore alors que la campagne est un havre de paix où les concerts d'oiseaux ravissent les oreilles... Je force le trait à dessein, quoique...

Et il s'avère que le cheminement choisi relativise effectivement le discours par trop catastrophique d'une cité enfer acoustique vouée aux Gémonies via des torrents de vacarmes discordants.

Des passages où les pas résonnent et marquent des espaces clairement ressentis, où les voix s'entendent et se font entendre parfaitement, sans forcer, où les oiseaux sont (presque) aussi chantants que dans les forêts du Massif du Pilat voisin, où les voitures n'envahissent pas (trop) le paysage même si elles y ont leurs places d'incontournables citadines... Certes, pas un paradis de l'écoute, une sublime symphonie sans fausse notes aucunes, mais en tout cas une atmosphère écoutable sans stress, voire souvent avec un réel plaisir. Il faut pour cela jouer du contraste, serpenter dans le dedans-dehors, ou dans l'extérieur-intérieurs des ilots, explorer les passerelles, les coursives, les escaliers et les ruelles permettant de belles car subtiles porosités entres différentes ambiances. Il faut entendre les échanges, via les fenêtres ouvertes dans une belle journée douce et ensoleillée, des espaces privés et des espaces publics, radios, voix, cuisine en préparation, espaces qui communiquent tout en semblant se respecter mutuellement. Il faut entendre les percussions réverbérées de chantiers de restauration de façades, ainsi que les voix des ouvriers qui se répercutent sur d'autres murs, semant parfois, par le jeu des échos, la confusion chez l'écouteur public quand à leur localisation.

Ils faut entendre ces milles sonorités du quotidien qui rythment et fabriquent de la vie, plus que de la violence, en tous cas ce jour là. Michel Risse, grand écouteur public s'il en fut, me disait un jour que c'est en ouvrant sa fenêtre sur les bruits de Paris qu'il se sentait bien vivant, appartenant à une communauté citoyenne que les sons de la ville, s'ils agressent parfois, tendent aussi à unir dans une écoute partagée. Je repensais à ces paroles ce jour là, en en mesurant toute leur véracité.

Un sociologue spécialiste de la fête urbaine, participant à l'une des deux balades exprimait son plaisir d'avoir parcouru ces lieux dans une posture d'écoute en mode doux, lentement, comme un geste en résistance face à l'agitation chronique que nos environnements sociaux et professionnels tendent à nous imposer.

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

PROMENEUR ÉCOUTANT, PERFORMEUR ÉCOUTANT

PROMENEUR ÉCOUTANT, PERFORMEUR ÉCOUTANT | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

PROMENEUR ÉCOUTANT,

PERFORMEUR ÉCOUTANT

 

Depuis les années 70, la performance artistique devient de plus en plus visible, présente dans nombre de lieux, de rencontres, de festivals, de réflexions, d'études. Relations au public, au temps, à l'espace, au corps, improvisations in situ, "l'action directe" s'inscrit pertinemment dans de nombreux lieux et domaines.
Pratiquant depuis longtemps la balade sonore comme une forme d'écriture in situ, composée selon des cadres spatio-temporels et jouant avers ceux- ci, accompagné d'un public convié, je m'aperçois au fil du temps, tel Monsieur Jourdain se découvrant prosateur, que je suis donc bel et bien un performeur qui s'est longtemps ignoré en temps que tel.
J'écris avec le corps, les corps, la marche, les démarches… J'écris avec l'espace, les lieux, les topologies, les architectures… J'écris dans des temps donnés, parfois avec de longues balades résistant à la précipitation ambiante, redonnant au corps, et je l'espère à la pensée, au ressenti, le temps de se plonger dans la durée d'ambiances sonores qui ne se livrent pas au premier coup d'oreille. Jécris avec le quotidien, sans dispositifs conséquents, sans grands "tapes à l'oreille".
Je marche et partage avec plaisir cette action de terrain. Chemin faisant, je convie l'écoute, l'écoutant. J'explore des lieux et tente d'en révéler, d'en questionner, d'en partager les beautés, et même les laideurs, dans ses plus triviales surprises… 
Promeneur écoutant, performeur écoutant ? En toute modestie, et sans vouloir à tout prix être dans l'air du temps, je me reconnais tout à fait dans ces deux statuts !

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

WEEK-END RÉSONNANCES ! PROMENADES SONORES EN BELGIQUE

WEEK-END RÉSONNANCES ! PROMENADES SONORES EN BELGIQUE | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Le Bruit de la Neige : Concert conférence de Gilles Malatray « MJC Novel

Le Bruit de la Neige : Concert conférence de Gilles Malatray « MJC Novel | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Colloque : La musique est -elle contre nature ? - Grenoble

Colloque : La musique est -elle contre nature ? - Grenoble | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
« Entendre l'environnement sonore comme une composition musicale, une composition dont nous serions en partie les auteurs. » Raymond Murray Schafer
Longtemps imitation ou exaltation de la Nature, la musique est devenue aujourd’hui une matière première de notre environnement sonore quotidien. En quoi est-elle une manière d’interroger l’écologie sonore ?
La création artistique et musicale peut-elle s’approprier, à travers l’écologie sonore, des préoccupations plus largement environnementales ?
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

UN LYCÉE QUI S'ÉCOUTE - REIGNER (74) |

UN LYCÉE QUI S'ÉCOUTE - REIGNER (74) | | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

ÉCOUTE IN SITU - LYCÉE PROFESSIONNEL DE REIGNER (74) 
De retour de Reigner, village perché au pied du Salève et des Aravis, après quelques belles journées en immersion avec les sonorités d'un lycée professionnel agricole et une classe de terminals.
Acte premier : Qu'est-ce qu'un paysage sonore ? Comment l'écoute t-on, le construit t-on ? Quels sont les pratiques, gestes artistiques, les acteurs qui le mettent œuvre ? Et l'écologie sonore ?
Acte 2 : Se promener dans l'établissement pour l'écouter, voire l'ausculter. Des sons, des ambiances, des acoustiques que l'on traversent, ou qui nous traversent sans que nous en ayons conscience.
Acte 3 : Comment mettre en scène et galvaniser l'écoute des lieux avec les "moyens du bord" ? On pense à des lieux ventés, une mare avec une fontaine, une pelouse centrale... On imagine, on griffonne des dispositifs, principes de lutherie "sauvage", jeux sonores, scénophonies (terme emprunté à Emmanuelle Gibello) et postures d'écoute...
Acte 4 : On part récupérer des bambous et autres végétaux, pierres, tiges métaliques, objets divers... On assemble, on teste, on construit, on reconstruit, on se frotte au lieu, on écoute, on modifie, trop sonore, pas assez... Comment montrer les modes de jeux, inviter ? Et la solidité, l'ergonomie, la qualité sonore, l'échelle du lieu...On dessine, cherche des textes accrocheurs, des pictos, des "discours" de présentation... Chacun met ses savoir-faire en commun, bricoleurs, graphistes, guide-orateurs, multi-tâches...
Acte 5 : Trois lieux investis, des esthétiques différentes, jeux sonores, hamac pour s'immerger dans les sons ambiants, bambous plongeant au cœur d'une fontaine pour en capter les glougloutements internes et itimes, arbres à sons et à lumière, construction sthétoscopée, cartels explicatifs, incitatifs... Les lieux sonnent en fonction du vent, des interactions des utilisateurs, de l'eau... On modifie en fonction de l'environnement, il s'agit d'amener des touches sonores qualitatives, et surtout de ne pas envahir l'espace !
Au final, un groupe de jeunes étudiants investis, qui ne lâchent rien, heureux de leurs expérimentations et réalisations sonores, et qui maintenant mesurent, entre autre, l'impact acoustique de la ventilation des cuisines sur la cour centrale.

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

INSTALLER DES STRUCTURES SONORES DANS UN LYCÉE, SITE 1 : ZEN SONG

INSTALLER DES STRUCTURES SONORES DANS UN LYCÉE, SITE 1 : ZEN SONG | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

REIGNIER (74) - LYCÉE À L'OREILLE

REIGNIER (74) - LYCÉE À L'OREILLE | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

De retour de Reigner, village perché au pied du Salève et des Aravis, après quelques belles journées en immersion avec les sonorités d'un lycée professionnel agricole et une classe de terminals.
Acte premier : Qu'est-ce qu'un paysage sonore ? Comment l'écoute t-on, le construit t-on ? Quels sont les pratiques, gestes artistiques, les acteurs qui le mettent œuvre ? Et l'écologie sonore ?
Acte 2 : Se promener dans l'établissement pour l'écouter, voire l'ausculter. Des sons, des ambiances, des acoustiques que l'on traversent, ou qui nous traversent sans que nous en ayons conscience.
Acte 3 : Comment mettre en scène et galvaniser l'écoute des lieux avec les "moyens du bord" ? On pense à des lieux ventés, une mare avec une fontaine, une pelouse centrale... On imagine, on griffonne des dispositifs, principes de lutherie "sauvage", jeux sonores, scénophonies (terme emprunté à Emmanuelle Gibello) et postures d'écoute...
Acte 4 : On part récupérer des bambous et autres végétaux, pierres, tiges métaliques, objets divers... On assemble, on teste, on construit, on reconstruit, on se frotte au lieu, on écoute, on modifie, trop sonore, pas assez... Comment montrer les modes de jeux, inviter ? Et la solidité, l'ergonomie, la qualité sonore, l'échelle du lieu...On dessine, cherche des textes accrocheurs, des pictos, des "discours" de présentation... Chacun met ses savoir-faire en commun, bricoleurs, graphistes, guide-orateurs, multi-tâches...
Acte 5 : Trois lieux investis, des esthétiques différentes, jeux sonores, hamac pour s'immerger dans les sons ambiants, bambous plongeant au cœur d'une fontaine pour en capter les glougloutements internes et itimes, arbres à sons et à lumière, construction sthétoscopée, cartels explicatifs, incitatifs... Les lieux sonnent en fonction du vent, des interactions des utilisateurs, de l'eau... On modifie en fonction de l'environnement, il s'agit d'amener des touches sonores qualitatives, et surtout de ne pas envahir l'espace !
Au final, un groupe de jeunes étudiants investis, qui ne lâchent rien, heureux de leurs expérimentations et réalisations sonores, et qui maintenant mesurent, entre autre, l'impact acoustique de la ventilation des cuisines sur la cour centrale.

more...
No comment yet.