DESARTSONNANTS - ...
Follow
Find
10.6K views | +2 today
DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore
Des Arts Sonnants vous emène en voyage d'écoute. Paysages à portée d'oreilles<br>Sound art and  art of soundscape
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

DÉCRIRE/ÉCRIRE/COMPOSER DE NOUVEAUX PAYSAGES ET TERRITOIRES SONORES

DÉCRIRE/ÉCRIRE/COMPOSER DE NOUVEAUX PAYSAGES ET TERRITOIRES SONORES | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Ex-voO un festival pas comme les autres inauguré à Drée - Actualités, Echo des Communes

Ex-voO un festival pas comme les autres inauguré à Drée - Actualités, Echo des Communes | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

POINTS D'OUÏE, RÉFLEXION SUR UN PROJET EN CHANTIER

POINTS D'OUÏE, RÉFLEXION SUR UN PROJET EN CHANTIER | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
POINTS D'OUÏE On tire des fils sonores, on tente de les démêler, ou parfois de les emmêler, de les tresser, de les tisser, ou de les détisser. Chaque territoire, chaque lieu, chaque site, quartier,...
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

DRÉE EN ÉCOUTE

DRÉE EN ÉCOUTE | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
PAS (Parcours Audio Sensible) à Drée (21). 3H de promenade écoute, des ambiances d'un petit village de l'Auxois, tests d'acoustiques in situ, des pas, un ruisseau comme fil rouge, improvisation libre (et non retouchée) avec un portail métallique... Une préparation, un repérage pour la World Listening Day 2015, et l'inauguration d'un point d'ouïe en première mondiale... Une carte postale très personnelle...
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Tranche de ville au pas à pas

Tranche de ville au pas à pas

 

Il y a quelques jours, avec un ami urbaniste, nous avons braver la canicule, alors au meilleur de sa forme, pour fricoter un peu, un peu plus, avec Lyon, ou tout au moins avec une de ses rues.
Rue juiverie, déjà un nom chargé d'histoire.
Son architecture confirme bien sa charge historique, et l'inscription de cette rue dans un patrimoine labellisé Unesco sous l'appellation locale de « Vieux Lyon », ou plus précisément quartier Saint-Jean. Chaque pierre semble de fait transpirer mille sucs historiques qui affleurent comme des réminiscences, à la fois tenaces et résistantes à s'offrir au promeneur lambda, celui qui n'aurait pas la ténacité d'aller gratter un tantinet la couche historico-touristique la plus évidente.
Des portes, nombreuses, à pousser, de droite à gauche, et de gauche à droite, souvent très massives, lourdes, imposantes, tentant de dissuader le curieux pour le tenir à distance des secrets urbains, des conspirations fomentées à ne pas mettre entre toutes les oreilles… 
Lyon ville d'alchimistes et de sociétés secrètes, avant l'heure…
Sensoriellement, cette fin de matinée ne nous ménage pas, on y subit l'assaut de brutales transitions, la rue à 36° et, les portes franchies, une douceur enveloppante des couloirs presque soudainement trop frais.
La traversée de la rue est méthodique, ou presque. Zigzag de porte à porte, en espérant que les boutons « services » veuillent bien jouer les sésame en faisant entendre de petits zonzonnements ou déclics nous annonçant la possibilité de pousser l'huis et de pénétrer en la demeure. La plupart se prêtent d'ailleurs au jeu.
Derrière, des couloirs, majestueux, monumentaux, ou poussiéreux, anodins, voire glauques. 
Ici, la marque virtuose des tailleurs de pierres, des petits personnages grotesques, grimaçants nous épient, mi homme mi animaux mi on ne sait quoi. Ailleurs des appareillages de pierres, des escaliers à vis, des assemblages monumentaux, de fines ciselures en frises calcaires, des coquilles et conques renversées, des signes signatures gravées dans la matière, traces faisant état du travail de chaque maitre tailleur ainsi payé à la besogne effectuée…
Les ambiances sonores, ne les oublions pas, sont en général ténues, intimes, discrètes, semblant ne pas vouloir déranger l'ensemble dans sa rigueur architecturale et sa fraicheur climatique.
Quelques sons de musiques diffuses s'échappent ça et là, jusqu'à un chantier plus virulent, venant secouer la torpeur estivale de ces sombres passages, de couloirs en escaliers, de cours en terrasses, de paliers en passages indéfinis. Des bribes de ville se révèlent ainsi à chaque porte poussée, en furtives avancées.
L'humain est ce matin assez rare, effacé, discret. Trop tôt , trop tard, trop chaud ? La corporalité se résume la plupart du temps à nos deux personnages, qui tentent eux aussi de respecter la sérénité des lieux.
Parfois, sur un palier, nous lisons des noms inscrits sur les plaques des portes palières, ou des consignes de propreté, sorte de règlement intérieur de l'immeuble. Nous confrontons l'odeur de propreté d'espaces où tout semble être bien à a place, et autre part, la saleté et le désordre chaotique. Une sorte de catalogue de la vie dans toute sa trivialité à fleur de pierre. Chaque pénétration dans un nouvel immeuble nous offre un air de famille en même temps que, d'une porte à l'autre, nous nous laissons charmer par une originalité marquée, signature de chaque parcelle de bâtiment. Les couleurs, du rose bonbons au gris lépreux, les lumières, plus ou moins imposantes, et même les courants d'air, construisent des ambiances à la fois rassurantes et surprenantes, bien que quelques fois dans une neutralité indécise que nous délaissons bien vite.
Nous poussons moult portes, butons sur certaines qui resteront closes, nous refusant l'accès à l'intimité des lieux, montons nombre de marches, en redescendons tout autant, avançons dans l'obscurité, mètre par mètre, avec obstination, comme des spéléologues urbains cherchant dans les entrailles de la ville de nouvelles voies secrètes. Une heure quinze pour traverser la rue d'une centaine de mètres. Mais la ville, serait-elle touristique, dedans-dehors, ne commence à se dévoiler que par l'insistance de la marche en mode flâneur curieux et obstiné. Quelques singuliers détails parfois nous frappent. Un couloir balcon renaissance, couvert, reliant deux appartements, est agencé comme une petite aire de pique-nique, avec tables de camping et barbecues à chaque extrémité, dans une curieuse confrontation spacio-temporelle. Nous imaginons que, quelques siècles en arrière, une vie collective se tissait déjà dans des sortes d'HLM renaissance, sans trop savoir exactement comment. Le présent et le passé se mêlent dans un imaginaire hétérotopique que cette déambulation en terre lyonnaise nous pousse à construire au gré de nos pas.

more...
No comment yet.
Rescooped by Desarts Sonnants from ex-voO ! 2015
Scoop.it!

Samedi 18 juillet 2015 - vernissage @ Drée 21540 à 17h

Samedi 18 juillet 2015 - vernissage @ Drée 21540 à 17h | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

 

Exposition du 18 juillet  aux Journées Européennes du Patrimoine

au centre du village.

 

NeSpoon (Varsovie - Pologne) - Jesse GRAVES (Milwaukee – USA)

street art & installation in situ

+

DESARTSONNANTS

inauguration du 1er site « Points d’ouïe » dans le cadre du World Listening Day 2015 : H2O 

+

Lior KARIEL (Tel Aviv - Israël)

art performance

 


Via ex-voO !
more...
ex-voO !'s curator insight, July 3, 7:21 AM

 

Jesse GRAVES 
réalise ses pochoirs (stencils) avec de la boue pour mettre des messages respectueux de l’environnement dans les espaces publics.
Le choix d’utiliser de la terre - substance fondamentale pour tout ce qui est en vie - s’impose logiquement dans son travail. Les pochoirs de boue sont un médium destiné à l’art et à la justice sociale, pas à la publicité commerciale.
Les œuvres de Jesse GRAVES célèbrent une vie en harmonie avec la Terre, invitent à une prise de conscience environnementale dans tous nos actes quotidiens.

 

NeSpoon 
imprime des dentelles traditionnelles avec de la boue de l’argile ou de la peinture sur les murs dans les espaces publics. Elle les réalise aussi en installations in situ.
Elle utilise la dentelle car celle-ci possède un code esthétique profondément ancré dans chaque culture. Dans chaque dentelle nous trouvons des symétries ordonnées et de l’harmonie que finalement la plupart des gens recherchent instinctivement.
Dans son art, NeSpoon cherche à communiquer des émotions positives, elle traite aussi de questions sociales ou politiques qui lui semble importantes.

 

 

Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Desartsonnants en mots, sons et images

Desartsonnants en mots, sons et images | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Une présentation de l'activité désartsonnante. Pour en savoir plus, invitez le, il vous montrera et surtout vous en fera entendre de toutes les couleurs in situ...
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Un banc, juste avant le chaos

Un banc, juste avant le chaos | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Retour d'une longue promenade solitaire, nocturne, caniculaire, urbaine... Longues pauses sur un banc et dans un square voisin, histoire de bien, de mieux, s'entendre avec la ville, et de relativiser le violent chaos en gestation.
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Marcher, aléatoire et à travers - Gilles Malatray - Lecture Partagée Gilles Malatray Valérie Champigny

Marcher, aléatoire et à travers - Gilles Malatray - Lecture Partagée Gilles Malatray Valérie Champigny | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Par Zone de lectures. Marcher, aléatoire et à travers - Gilles Malatray - Lecture Partagée Gilles Malatray Valérie Champigny
more...
No comment yet.
Rescooped by Desarts Sonnants from ex-voO ! 2015
Scoop.it!

Avant-programme ex-voO ! 2015

Avant-programme ex-voO ! 2015 | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

Via ex-voO !
more...
ex-voO !'s curator insight, March 14, 7:56 AM

 

@ Musée-Site Buffon  21500 Montbard

« Savane, un océan d’herbes »

Christine & Michel DENIS-HUOT        

photographie

exposition jusqu'au 27 septembre

du mercredi au dimanche 10h-12h et 14h-18h

 

 

@ Château de Monthelon  89420 Montréal

« Rhizomes »

Christiane BLANC - Joy JABORA-LEMUS - Jeanne LAURENT - POLSKA 

installation in situ

exposition du 7 au 31 août

du vendredi au lundi - 15 à 19h 

 

 

@ Lacanche  21230

Pascal BRATEAU

sculpture

Sean HART

street art

exposition jusqu'au 20 septembre

dans le centre du village

 

 

@ Avallon  89200

« Célébration des corps »

Jean MONTCHOUGNY (1915-2008)

peinture

exposition jusqu'au 30 août

tous les jours 10h-18h30

Les Abattoirs, 66 rue de Lyon

 

 

@ Avallon  89200

« Votum Solvit Libens Merito »

Olivier PERROT

street art

exposition du 11 juillet au 20 septembre

dans le centre historique

 

 

@ Prieuré de Vausse  89310 Châtel-Gérard

Andrée & Jean MOIZIARD

peinture

Antoine DUMONT & Marion GOLMARD

installation

exposition du 11 juillet au 20 septembre

du mercredi au dimanche 14h-18h

 

 

@ Drée  21540

NeSpoon (Varsovie - Pologne) - Jesse GRAVES (Milwaukee – USA)

street art & installation in situ

+

DESARTSONNANTS

inauguration du 1er site « Points d’ouïe » dans le cadre du World Listening Day 2015 : H2O 

+

Lior KARIEL (Tel Aviv - Israël)

art performance

vernissage le samedi 18 juillet à 17h

exposition du 18 juillet au 20 septembre

dans le centre du village

 


@ CRANE lab - Château de Chevigny 21140 Millery

« Transfert »
Réjean MORIN (Saint Jean-Sur-Richelieu - Canada)
photographie & installation
sortie de résidence le samedi 19 septembre à 17h

présentation dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine

les 19 et 20 septembre 15-19h

 

 

Rescooped by Desarts Sonnants from CRANE lab
Scoop.it!

Excellent colloque sur « l'Acte artistique - prosommation et Big Data » @ CRANE lab

Excellent colloque sur « l'Acte artistique - prosommation et Big Data » @ CRANE lab | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

 

Merci à tous les participants pour leur énergie, leur contribution et le temps passé à débattre intensément sur des sujets si essentiels !

 


Via CRANE lab
more...
CRANE lab's curator insight, June 6, 5:19 PM

 

à suivre : la publication des actes …

  
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

FESTIVAL BACK TO THE TREES - Sève qui peut !

FESTIVAL BACK TO THE TREES - Sève qui peut ! | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

BACK TO THE TREES - SÈVE QUI PEUT ! Gilles Malatray Des voix, des souffles, des chuchotements, des « bruissonnements » nocturnes… Des sons qui, sans prendre racines, sécrètent une douce sève sonore aci...

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Création musicale et jardins #5 Promenons-nous… Ecoutez en ligne

Création musicale et jardins #5 Promenons-nous… Ecoutez en ligne | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Coordination Sophie Barbaux
Télécharger le programme iciVoir le plan d'accès à l'amphithéâtre Rouelle
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Drée - World Listening Day - Point d'Ouïe - Parcours d'écoute

Repérage, écoute, faire sonner le paysage, improvisation pour portail grinçant, ausculter...
Photos Yuko Katori
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

POINTS D'OUÏES

POINTS D'OUÏES | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

Après 2H 30 d'arpentage du village de Drée (21), magnifique petite bourgade nichée dans un vallon de l'Auxois, traversée de part en part par un ruisseau serpentent en glougloutant entre de belles maisons de pierre, un beau collectage de sons attends désormais son heure... Dés 7 heures du matin, chaleur oblige, plus le fait que le réveil du village offre de belles perpectives d'écoute matinale, magnétophone en main, je prends le pouls sonore du village. Beaucoup d'oiseaux, hirondelles, passereaux de tous genres, buses chassant majestueusement, inévitables tourterelles, des chiens en colère que je vienne déranger leurs territoires, un extraordinaire fil rouge aquatique offrant une belle collection de glougloutis, un grincement de portail bien sympathique, la cloche de l'église qui vient gentiment secouer l'espace, un bel écho à fland de colline, et un écrin acoustique équilibré offert par ce doux vallon... On s'y sent bien on s'y entends bien... Peu de voix , si ce n'est celle d'artistes (Jesse Graves et Nes Poon) en train de mailler le village de leurs délicats ornements, encore moins de voitures, pour le plaisir de nos oreilles. De placettes en ruelles, de sentes forestières en prairies, le paysage prend forme peu à peu à l'oreille. Nous repérons un point d'ouïe intéressant, c'était un des principaux objectifs de ce repérage. Samedi, nous l'officialiserons publiquement, dans le cadre du festival ex-voO, en l'inaugurant avec Monsieur le Maire, comme le premier marquage d'un large territoire sonore, geste symbolique qui n'aura de cesse de nous rappeller combien de scènes d'écoute, naturelles ou urbaines, peuvent êtres aussi belles que fragiles. Un projet "Points d'ouïe" qui débute ici, dans ce vallon de l'Auxois, en attendant de trouver des échos pour révéler moult autres paysages sonores ici et là...

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Mots

Serait-ce t'éthique(s) ainsi (d')écrit(s)? Vélléité d'un promeneur bringuebalé dans tous les sens du lieu, ouvertures, plongeons et frottis d'oreilles sciemment confontées à une texture e-mouvante, inhérente au grand bain sonore, objets somme toute ouissibles, socialement bien rangés ou canailles patentés, espérance de réaccorder, même une infime partie, d'un monde... bien entendu... Un rajout sonnant, au pied de la lettre, post sonum scritum/// Audire... Aux dires..
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

PAS (Parcours Audio Sensible) Duo D'écoute avec Yannis Cosmas

PAS (Parcours Audio Sensible)  Duo D'écoute avec Yannis Cosmas | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Un nouveau PAS (Parcours Audio Sensible) lyonnais avec Yannis Cosmas, urbaniste

La traversée de la rue de la Juiverie, dans le vieux Lyon, soit une centaine de mètres en un peu plus d'un heure, à la lente vitesse de flâneurs urbains . Nous déambulons de porte en porte, de droite à gauche, et vis et versa, au gré des cours intérieures, des escaliers dérobées, des architectures caractéristiques à ce quartier. Nous décrivons, imaginons, parlons de choses et d'autre, dans un parcours sensible avec
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Nocturne Parc Roquette

Retour d'une longue promenade solitaire, nocturne, caniculaire, urbaine... Longues pauses sur un banc et dans un square voisin, histoire de bien, de mieux, s'entendre avec la ville, et de relativiser le violent chaos en gestation.
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Gilles Malatray (Fr) & Zoe Tabourdiot (Be/Fr) | City Sonic 2014 - Festival International des Arts Sonores

Gilles Malatray (Fr) & Zoe Tabourdiot (Be/Fr) | City Sonic 2014 - Festival International des Arts Sonores | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
8.09 > 27.09 online Sonic Radio c'est la radio du festival, qui vous propose chaque année depuis 2011, des interviews, jingles,
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Fête de la musique ? L'oreille pas à la fête !

Fête de la musique ? L'oreille pas à la fête ! | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

J'ai traversé ce soir un bout de Lyon à pied, ce 21 juin, solstice d'été et fête de la musique. Si le premier ne s'entendait pas vraiment, la seconde oui, et oh combien ! Bizarrrement, j'ai eu l'impression d'écouter le même morceau, le même genre musical, d'un bout à l'autre, au fil des rues et des places. Une réminicence rockeuse des années 70/80, esquintée de sonos très mal réglées, de micros, d'amplis et d'enceintes qui ne jouaient pas vraiment le jeu. Sans parler de tous les bars qui, dans l'espace d'une même rue, embauchaient pour un soir un orchestre rock se livrant à une battle magmatique, où personne ne pouvait sortir gagnant, surtout pas l'auditeur, pourtant au départ plein de bonne volonté. Vive la mutualisation, un brin intelligente, de l'espace public ! Dans ce cloaque uniforme, sans aspérités, rockisant la ville entière, je ne trouvais hélas guère d'échappatoires, d'heureuses surprises qui m'auraient emmené ailleurs... Je jouais alors à décaler l'écoute, en m'éloignant des sources sonores, en marchant autour, pour trouver le ou les endroits où les révebérations et échos urbains troublaient, brouillaient, transformaient cette insipide nappe, pour lui donner un côté enfin surprenant. Puis, je me posais sur un banc, encore un me direz vous, assez loin des festivités musicales. Et là, des voix, sans cesse renouvelées, ne cessaient de traverser, de chahuter gentiment l'espace acoustique, rebondissant d'un bout à l'autre d'une ruelle a priori sans prétention. Des chuchottements, des colères, des rires, des confidences, des murmures, des chants, des éclats et des bribes intimes, ponctuaient ma scène d'écoute, musique des lieux mille fois plus inventive, sans même s'en douter, que n'importe quelle fête de la musique, si festive et orchestrée soit elle. D'où mon intime conviction qu'il faut emmener un maximum de gens écouter autre chose, des choses tellement entendues que rarement écoutées, épuisées avant l'heure, des choses simples, belles et vitales, la musique intrinsèque des lieux par exemple.

more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Inauguration de sites « Points d’ouïe »

Inauguration de sites « Points d’ouïe » | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it
Il existe une reconnaissance une visibilité, un repérage, un inventaire, parfois une labélisation de sites patrimoniaux, architecturaux, voire...
more...
No comment yet.
Scooped by Desarts Sonnants
Scoop.it!

Cartographie collective, Vitry se raconte

Atelier de cartographie collective à Vitry sur Seine
proposé dans le cadre de “frictions urbaines” par Gare au théâtre
 
Une fête de quartier du Port-à-l’Anglais, partez à la recherche des petits trésors ignorés qui font le sel du territoire de demain.
Nicolas Fonty,architecte-urbaniste, chercheur indépendant, cartographe autodidacte.
propose aux habitants de discuter ensemble des problèmes urbains avec un support physique attrayant et facilement compréhensible, ainsi que d’identifier les potentiels et les ressources cachés du territoire. Il s’agit d’un outil de projet, de concertation et d’Empowerment autour de la question "habiter le Grand Paris".
Désarçonnants en repérage, tends ses micros à l’improviste. Des habitants qui parlent bien volontiers de leur quartier, des auvergnats qui dansent, un vide grenier aux alentours, la fête de quartier bat son plein !

http://fonty.nicolas.free.fr/web/accu...
http://www.gareautheatre.com/

more...
No comment yet.
Rescooped by Desarts Sonnants from CRANE lab
Scoop.it!

2014 Art Performances @ CRANE lab

2014 Art Performances @ CRANE lab | DESARTSONNANTS - Gilles Malatray - Vers un art du paysage sonore | Scoop.it

 

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152204557514856.1073741831.24741524855&type=1&notif_t=like

 


Via CRANE lab
more...
CRANE lab's curator insight, July 7, 2014 6:08 PM

 

Pascale CIAPP (Loupian - France), DESARTSONNANTS (Lyon - France), Serge Olivier FOKOUA (Yaoundé - Cameroun), Kineret HAYA MAX (Tel Aviv - Israël), Beni KORI (Tel Aviv - Israël), Rob MULHOLLAND (Aberfoyle - Écosse), Tamar RABAN (Tel Aviv - Israël)

en partenariat avec :
• Performance Art Platform (Israël)
• Les Palettes du Kamer (Cameroun)
• Espace o25rjj (Loupian - France)
• Youpi ! Production (La Borde à la Gousse - France)
• Ambassade d'Israël en France

photos © Bernard François, Thierry Deret, Jean Voguet …