Les news en norma...
Follow
Find
3.7K views | +0 today
Les news en normandie avec Cotentin-webradio
L'actus en normandie vu par cotentin-webradio www.cotentin-webradio.com (webradio normande 100% hits)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Normandie: Découvrez le classement national pour des formations du Groupe FIM‏ en Normandie !

Normandie: Découvrez le classement national pour des formations du Groupe FIM‏ en Normandie ! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Depuis 2009 l’agence de notation spécialisée dans le secteur de l’enseignement…
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Actu Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Les Amis du Barrage s'adressent de nouveau au Premier ministre | La Manche Libre

Les Amis du Barrage s'adressent de nouveau au Premier ministre | La Manche Libre | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Le président des Amis du Barrage a envoyé une lettre samedi 5 janvier au Premier ministre Jean-Marc Ayrault demandant la réalisation d'études indépendantes sur l'opportunité d'araser ou non les ouvrages de Vezins et La Roche-qui-Boit.

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Ecoutez et Découvrez cotentin-webradio pour un max de hits et de news !! (ecoutez nous aussi en mp3)

Ecoutez et Découvrez cotentin-webradio pour un max de hits et de news !! (ecoutez nous aussi en mp3) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Cotentin-webradio vous propose de passer la journée avec vous ,avec evidemment…
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Faits divers en Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Muneville-le-Bingard : un adolescent activement recherché | La Manche Libre coutances

Muneville-le-Bingard : un adolescent activement recherché | La Manche Libre coutances | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Un adolescent a disparu à Muneville-le-Bingard, dans le canton de Saint-Sauveur-Lendelin.

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Normandie: Une ecole de ST LÔ envoie un tract contre le mariage pour tous avec le carnet de note des enfants !

Normandie: Une ecole de ST LÔ envoie un tract contre le mariage pour tous avec le carnet de note des enfants ! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Une lettre contre l'ouverture du mariage aux couples de même sexe avec le…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Culture en Normandie: Lucrèce Borgia / première ce jeudi 10 janvier‏ au TRIDENT a Cherbourg

Culture en Normandie: Lucrèce Borgia / première ce jeudi 10 janvier‏ au TRIDENT a Cherbourg | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Lucrèce Borgia de Victor Hugo mise en scène Lucie Berelowitsch Création pour le…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Normandie: Feux de voiture a Octeville a coté de Cherbourg !! (photos)

Normandie: Feux de voiture a Octeville a coté de Cherbourg !! (photos) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Aujourd'hui le Samedi 5 janvier 2013 un feu de voiture c'est declaré a…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

La baisse de fréquentation du Mont Saint-Michel (50) confirmée en 2012 ...!!!

La baisse de fréquentation du Mont Saint-Michel (50) confirmée en 2012 ...!!! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it

Avec une baisse de fréquentation de 5%, l'Abbaye du Mont Saint-Michel enregistre une nette baisse du nombre de visiteurs en 2012 par rapport à 2011. Du jamais vu !

Les autres monuments nationaux, 96 en tout gérés par le Centre des monuments nationaux, ont enregistré une fréquentation en très légère progression, +0,4%. 

Ces 96 monuments français ont reçu 9,16 millions de visiteurs en 2012 contre 9,12 millions en 2011.

Sur les vingt monuments dont la fréquentation a progressé en 2012, onze se trouvent à Paris et en Ile-de-France. La fréquentation de l'Arc de Triomphe a bondi de plus de 14% en un an. "Plus de 1,7 million de visiteurs sont montés au sommet du monument, un record" selon Philippe Belaval, président du CMN.

La progression de 5,4% de la fréquentation des monuments situés à Paris et en Ile-de-France a compensé le recul de certains sites en région.

L'Abbaye du Mont Saint-Michel a vu sa fréquentation reculer de 5%.

"C'est certainement lié à tous les débats autour de l'accès au site du Mont Saint-Michel", a relevé Philippe Belaval. 

Depuis avril, les touristes doivent laisser leur véhicule sur un parking situé loin du rocher. Ils peuvent ensuite prendre des navettes mais elles n'effectuent qu'une partie du trajet. Des négociations sont en cours pour améliorer la desserte. 

Des chiffres qui ne font que confirmer les craintes des commerçants du Mont.

more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Actu Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Avranches : les soldes avant les soldes | La Manche Libre avranches

Avranches : les soldes avant les soldes | La Manche Libre avranches | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Le coup de feu des soldes d’hiver débute le mercredi 8 janvier mais avant la course à la bonne affaire de nombreux magasins de vêtements d’Avranches ont organisé des pré-soldes et des soldes privées.

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Louviers (27) se prépare à la visite de François Hollande...Demain...!!!

Louviers (27) se prépare à la visite de François Hollande...Demain...!!! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it

C'est une visite historique pour Louviers. Depuis le général de Gaulle en 1944, la ville de l'Eure n'avait pas reçu la visite d'un président de la République. François Hollande doit commencer sa journée par la visite de Val de Reuil, puis il se rendra à Louviers pour un bain de foule et la visite au musée de Louviers de l'exposition sur Pierre Mendès-France. 

La ville se prépare donc à cette visite inédite. Voir le reportage ci-dessous de Frédéric Lafond et Eric Lombaert

 

la video...

http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/50e5b9df9473990dd50f582e/cc1588bdb51342df8eb005b093dab3b5?wmode=transparent 

more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Buzz: Publicité censurée pour le préservatif aux USA !! (video)

Buzz: Publicité censurée pour le préservatif aux USA !! (video) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Cette publicité américaine pour l'utilisation du préservatif a été censurée et…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Cotentin-webradio vous souhaite une bonne année 2013 a l'ecoute de ses programmes !!

Cotentin-webradio vous souhaite une bonne année 2013 a l'ecoute de ses programmes !! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
BONNE ANNEE 2013 avec nous !! Ecoutez nous pour la nouvelle année ! Découvrez…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Le Neubourg (27) : la reconversion d’une star du porno dans le chocolat érotique...!!!

Le Neubourg (27) : la reconversion d’une star du porno  dans le chocolat érotique...!!! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it

A côté des créations traditionnelles des  pâtissiers et confiseurs , Richard Allan se démarque en proposant les seuls chocolats interdits aux enfants !

Le chocolat de tous les désirs

C’est une boutique comme les autres bien située dans une  des rues du centre ville du Neubourg. A la différence près qu’elle est  tenue par une ancienne gloire du porno : Richard Allan.
Après avoir tourné dans plus de 500 films X, il  s’est reconverti dans les gourmandises sucrées. Quant à sa réputation sulfureuse, sa femme résume la situation en une phrase : "avec cette réputation  qui le suivait  comme une casserole qui vous tient au derrière, mon mari était assimilé à la pornographie, alors  de la pornographie on continue à en vivre, mais au travers du chocolat".   
Résultat : des créations plus ou moins osées élaborées avec l’aide de professionnelsdu chocolat de qualité, de ceux qui n’utilisent pas de l’huile de palme pour remplacer le beurre de cacao…

 

la video...

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=cbNv7uwdtl0 ;

more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Normandie: Découvrez l'Orchestre régional de Basse-Normandie !! (video)

Normandie: Découvrez l'Orchestre régional de Basse-Normandie !! (video) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
30 ans, 18 musiciens permanents. Depuis sa création, l’Orchestre régional de…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Amiante : La « vallée de la mort » en Normandie continue de tuer ses habitants et ses ouvriers ...!!!

Amiante : La « vallée de la mort » en Normandie continue de tuer ses habitants et ses ouvriers ...!!! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it

L’ancienne usine est à l’abandon, au bord d’une petite route. Des pans de murs menacent de tomber, la cheminée s’écroule, le plafond s’effondre : certains jours, les riverains entendent des éboulements. Il suffit d’un peu de vent pour qu’un nuage de poussières s’échappe alors par les vitres cassées. De la poussière d’amiante. Ancienne filature de coton, cette usine de Caligny, dans l’Orne, est exploitée dans les années 1960 par l’entreprise Valéo/Ferodo, pour fabriquer des tissus à partir de fibres d’amiante [1]. Cinquante ans plus tard, alors que la région est ravagée par les conséquences de la poussière tueuse, l’amiante est toujours présent dans cette usine du « Pont ». Et continue de polluer les alentours.

Aux premières loges : une dizaine de familles vivent à quelques mètres de l’usine. De l’autre côté de la route, Odette Goulet assiste avec inquiétude à la détérioration du site. Elle habite ici depuis 1972. Le bâtiment était alors en très bon état. Peu de gens s’inquiétaient de l’amiante. Au fil des ans, Odette a vu les conséquences de l’amiante sur la région. Son mari est mort en 2008 d’unmésothéliome, un cancer de la plèvre lié à l’exposition aux poussières d’amiante, après 24 ans de travail dans une usine de Condé-sur-Noireau, à quelques kilomètres de là. Odette Goulet voit aujourd’hui s’écrouler, en face de chez elle, les cartons remplis d’amiante qui isolaient le bâtiment. Dans une petite boite en plastique, elle a conservé un nid que son mari a trouvé dans leur jardin. « Il est constitué de fils d’amiante, explique-t-elle. Des fils qui polluent tout le terrain de l’usine. » Son mari lui a demandé de bien garder ce nid. Pour témoigner, montrer la fibre qui l’a emporté.

De l’amiante dans l’eau potable ?

« Il y a de la poussière partout, collée au plafond », décrit Jean-Claude Barbé, vice-président de l’Association locale de défense des victimes de l’amiante (Aldeva). Dans un grand classeur, il a rangé les photos de sa visite à l’intérieur de l’usine, en 2006. « Imaginez comment ça doit être, désormais ! » Sur le terrain, tout autour, des déchets ont été enterrés ou posés sur le sol. L’eau les charrie, quand les pluies abondantes gonflent la rivière du Noireau, qui contourne l’usine, et le bief, ce canal qui apportait l’eau jusqu’à l’usine avant de se jeter dans la rivière.

En décembre 2011, la zone a été fortement inondée. Jusqu’où ont été emportées les poussières d’amiante ? La station de pompage d’eau potable, à quelques kilomètres de l’usine, a-t-elle été épargnée ? Des analyses montreraient la présence d’amiante dans le Noireau. Mais grâce au traitement, l’eau du robinet est épargnée, assure Yves Goasdoué, député (divers gauche) et président de la communauté d’agglomération du Pays de Flers [2].

45 à 50 décès par an

La situation inquiète. « On connaît des habitants de Caligny qui n’ont jamais travaillé dans une usine avec de l’amiante, et qui développent aujourd’hui un cancer », constate Jocelyne Guillemin, présidente de l’association « Pour une vie sans amiante à Caligny ». Elle vit à une dizaine de mètres de l’usine. « Une jeune femme qui jouait ici quand elle était enfant vient d’avoir un cancer des poumons », ajoute-t-elle.

Des histoires comme il en existe des centaines dans cette région où l’industrie utilisait l’amiante pour fabriquer des équipements automobiles. Chaque famille est touchée. « Dans la région de Flers, on compterait 45 à 50 décès par an à cause de l’amiante, note Jean-Claude Barbé, de l’Aldeva. Notre association a presque 700 adhérents. 98% d’entre eux sont malades de l’amiante. Et tous les malades n’en font pas partie. » Et dans les prochaines années, les victimes seront encore plus nombreuses. « On va arriver dans le pic », poursuit Jean-Claude Barbé.

Confiner l’amiante sur une zone inondable

Comment empêcher l’usine du Pont de continuer à tuer ? Pour les associations, c’est à Valéo, l’ancien propriétaire, de dépolluer le site, qui a été acheté en 1975 par un particulier. « C’est le principe pollueur/payeur, soutient Jocelyne Guillemin. Pendant trois ans, Valéo a exploité cet endroit. A eux de prendre en charge sa dépollution. » Mais Valéo, l’équipementier automobile, fournisseur de Renault, PSA-Peugeot-Citroën, Mercedes ou Volvo, a abandonné l’usine en 1958. C’était il y a plus de trente ans : l’entreprise n’est plus contrainte par la loi. En avril 2009, un accord a pourtant été signé entre le ministère de l’Ecologie et Valéo. L’entreprise s’est engagée à « mettre en sécurité le site » de Caligny. Sa solution : confiner les déchets sur place. « Valéo veut récupérer l’amiante du bâtiment, la mettre dans des sacs en plastique résistants et l’enfouir sous terre », explique Jocelyne Guillemin. Là où passe le bief, ce canal qui se jette dans la rivière...

« Que va-t-il se passer quand le terrain sera inondé ? », s’interroge Jocelyne Guillemin. Les sacs pourront-ils résister au courant ? Qui assure que l’amiante n’ira pas se déverser, en grande quantité, dans la rivière ? « Il y a un problème de mémoire, en plus du problème écologique. On ne peut pas laisser les déchets ici, alors qu’ils ont tué et continuent de tuer les habitants de la région. Pour nous, c’est une double peine. » L’association demande que le site soit désamianté et les déchets évacués pour être retraités. Une solution plus coûteuse que le simple confinement sur place. Valéo ne serait pas prêt à augmenter ses dépenses.

« Combien valent nos vies ? »

Sur les coûts des différents projets de désamiantage, difficile d’en savoir plus. Auprès des riverains, Valéo reste discret. Comme avec les médias : « La mise en sécurité doit faire l’objet de nouvelles analyses sur le site pour satisfaire toutes les parties prenantes », assure le service presse, qui ne souhaite pas donner plus de précisions... « On nous fait du chantage, indique Jocelyne Guillemin. On nous dit : Valéo n’est pas obligé de faire ces travaux. Donc si vous le découragez, rien ne sera fait ! » Perdue au milieu de la campagne, l’usine du Pont n’intéresse pas. Ou peu. « Si on était dans une grande agglomération, ce ne serait pas la même chose », assure Jocelyne Guillemin.

En matière de désamiantage, les associations locales citent un exemple : celui de l’ancien incinérateur du « Pont de Vère », à Caligny. Un four rempli d’amiante qui, depuis le mois d’octobre, est en cours de désamiantage, suite aux pressions exercées depuis 2008 par Daniel Cattelain, le maire de Caligny. Un dôme de confinement, une grande structure de plastique, entoure l’incinérateur. Elle empêche que les poussières ne s’échappent. Tout sera récupéré, transporté, pour être ensuite retraité. « La société ne mégote pas sur les travaux », estime Jean-Claude Barbé, de l’Aldeva. Coût total : 568 000 euros, payés par le Sirtom, le syndicat intercommunal de ramassage des ordures ménagères, propriétaire du site.

« Cela montre que c’est possible », remarque Jean-Claude Barbé. Certes, l’usine du Pont serait un chantier beaucoup plus important. Mais pour une société comme Valéo, l’investissement est minime, estiment les associations. Et ne devrait pas peser bien lourd dans les comptes de l’entreprise, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 10 milliards d’euros ! « L’ex-PDG de Valéo a bien reçu un parachute doré de 3,2 millions d’euros, à son départ de l’entreprise, en 2009, souligne Jocelyne Guillemin. On a l’impression que nos vies ne valent rien. Et combien cela coûte-t-il aux contribuables de traiter les malades de l’amiante ? » En juillet 2012, Delphine Batho, la ministre de l’écologie, a demandé à Valéo de revoir sa copie. Mais « Valéo n’a donné, à ce jour, aucun signe de sa volonté de mise en œuvre de cette nouvelle solution », estime le maire de Caligny, dans une lettre envoyée à la ministre en novembre dernier. L’Etat actionnaire est pourtant présent au sein de l’entreprise via la Caisse des dépôts et de consignation et le Fonds stratégique d’investissement.

Usines à l’abandon dans la Vallée de la mort

Combien de poussières s’échapperont encore du site avant que le chantier ne débute ? L’usine de Caligny n’est qu’une petite partie du problème. Dans la vallée de la Vère, surnommée la Vallée de la mort, les anciennes usines Ferodo-Valéo s’égrènent le long de cette rivière. Le Rocray, la Martinique, la Petite Suisse, le Platfond… Une dizaine d’usines ont été construites ici, à partir de 1925, lorsque la société britannique Ferodo décide de s’installer en France pour éviter une nouvelle réglementation trop stricte, en Grande-Bretagne [3]. La population de la région est réputée docile. Les salaires sont bons. Pour beaucoup, une embauche signifie un meilleur niveau de vie. Des cadeaux sont faits aux employés. Des tissus d’amiante, des plaques de carton.

Des déchets sont donnés aux agriculteurs pour combler les trous de leurs champs. Les ouvriers acceptent la poussière… et les premiers décès [4]. Dans les années 1970, ces usines emploient jusqu’à 2700 personnes. Avant qu’elles ne ferment, que le scandale n’éclate. Aujourd’hui, les sites sont à l’abandon. Une usine a brûlé. Certaines ont des vitres cassées. Ici, pas de riverains pour s’en inquiéter. Mais l’amiante est bien là. « Dans quelques années, il faudra les décontaminer !, s’insurge Jean-Claude Barbé. Tout cela va tomber en ruine ! »Pour l’État, sur 17 sites inspectés en 2007, 12 ne nécessitent aucune action.

« La poussière n’a pas fini de tuer »

Au bout de la Vallée, l’usine Honeywell de Condé-sur Noireau, ancienne propriété de Valéo-Ferodo. C’est ici que Jean-Claude Barbé a terminé sa carrière, en 2000, en tant que gardien du site. Exposé à l’amiante, le vice-président de l’Aldeva a bénéficié d’une retraite anticipée, à 53 ans et demi. « Je vis avec une épée au dessus de la tête, explique-t-il. Du jour au lendemain, on peut m’apprendre que j’ai un cancer. » Dans cette usine du groupe américain Honeywell, les 323 salariés fabriquent des plaquettes de frein pour le secteur automobile. Plus pour longtemps : en juin 2013, l’usine fermera ses portes. L’activité sera délocalisée en Roumanie.

Depuis dix ans, 353 ouvriers ayant travaillé sur le site auraient été contaminés par l’amiante, selon le syndicat Force Ouvrière [5]. Ils se battent aujourd’hui pour obtenir le statut de « travailleur amianté ». Que la société refuse pour l’instant de leur accorder : ce serait reconnaître sa responsabilité. Un comble pour une entreprise qui conçoit notamment des équipements de protection individuelle pour protéger les salariés de l’industrie. Des analyses ont pourtant montré la présence d’amiante dans l’usine. Une fois évacuée, il faudra la décontaminer. Ou bien confiner l’amiante ? L’entreprise financera-t-elle les opérations ?

Sur un rond-point de Condé-sur-Noireau, une sculpture érigée en 2005 surplombe la vallée : deux demi-disques qui rappellent les poumons des victimes de l’amiante. En dessous, derrière une vitre, des pierres d’amiante. « Il n’y a pas une rue, à Condé, sans victime de l’amiante », assure Jean-Claude Barbé. Dans la région, la poussière n’a pas fini de faire des ravages. A Caligny, après avoir tué des centaines d’ouvriers, elle continue de s’échapper des usines abandonnées, et de contaminer l’air, l’eau, et les habitants.

more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Ecoutez Cotentin-webradio sur votre Freebox Revolution !! (Webradio locale)

Ecoutez Cotentin-webradio sur votre Freebox Revolution !! (Webradio locale) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Vous êtes abonné Free et vous avez une Freebox Revolution ? Alors sachez que…
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Actu Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Cherbourg : Socoval ferme ses portes | La Manche Libre cherbourg

Cherbourg : Socoval ferme ses portes | La Manche Libre cherbourg | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
L'usine de confection de vêtement Socoval a annoncé qu'elle allait fermer ses portes et licencier 26 salariés.

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Normandie: Le restaurant de Perseigne (Alencon) (video)

Normandie: Le restaurant de Perseigne (Alencon) (video) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Le restaurant 'Cuisine d'ici et d'ailleurs' dans le quartier de Perseigne à…
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

L'eau toujours non potable dans 34 communes de Seine-Maritime (76)...!!!

L'eau toujours non potable dans 34 communes de Seine-Maritime (76)...!!! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it

Suite aux fortes précipitations de ces dernières semaines, l'eau du robinet de 34 communes de Seine-Maritime est trouble ou colorée. Depuis vendredi 21 décembre, des bouteilles d'eau sont distribuées à la population. Cette distribution devrait donc se poursuivre au moins tout ce week-end. Des nouveaux prélevés seront effectués ce vendredi 4 janvier et les résultats seront connus lundi 7 janvier.

Voici la liste des communes concernées.

Les communes concernées  depuis dimanche 23 décembre
en totalité :
- Cailly
- Saint-Germain-sous Cailly
- La Rue-Saint-Pierre
- Saint-André sur Cailly
- Vieux-Manoir
- Pierreval
- Bierville
- Longuerue

Communes concernées en partie :
- Morgny-La-Pommeraie ( hameau de la Pommeraie)
- Fontaine-Le-Bourg (le Maltrait)

 La liste publiée par l’ARS le 21 décembre dernier

Syndicat de  la Communauté de Communes Caux Vallée de Seine
Communes concernées en totalité :
- Rouville
- Bernières

Communes concernées en partie :
- Nointot , uniquement : La Rue Neuve (partiellement)
- La Gripperie (partiellement)
- Mirville, uniquement : Le Château / Route de Breauté (partiellement) / Le Ferambosc (partiellement)

Syndicat de Auffay-Tôtes
Communes concernées en totalité :
- Beautot
- Fresnay-Le-Long
- Grugny
- La Houssaye-Beranger
- Totes
- Varneville-Bretteville
- Vassonville

Communes concernées en partie :
- Biville La Baignarde (Sauf Le Béteau)
- Etaimpuis (Hameaux Loeuilly et Le Coudray)
- Frichemesnil (Hameau La Joserie)
- Saint-Maclou De Folleville (Sauf Ordemare )
- Saint-Victor L'abbaye (Sauf Le Menu Bosc)
- Heugleville sur scie (rues de l’ancien presbytère, du maréchal Foch, de la vallée et du Malassis)


Syndicat de Bretteville-Saint Maclou
Communes concernées en totalité :
- Bréauté
- Vattetot sous Beaumont


Syndicat de Manneville la Goupil
Communes concernées en totalité :
- Virville
- Manneville la Goupil
- Bornambusc

Communes concernées en partie :
- Goderville hameau du Bocage et route de Longueuil (quelques abonnés)
- Houquetot route de la Gare (quelques abonnés)

more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Intégrez cotentin webradio sur votre blog,site,forum, le code est ici !

Intégrez cotentin webradio sur votre blog,site,forum, le code est ici ! | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Vous souhaitez integrer cotentin-webradio sur votre site,blog ou forum ?? c'est…
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Faits divers en Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Course-poursuite à Courseulles : deux gendarmes blessés | La Manche Libre bayeux

Course-poursuite à Courseulles : deux gendarmes blessés | La Manche Libre bayeux | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
La nuit a été très mouvementée sur la côte de Nacre. Un conducteur mineur alcoolisé refusant d'obtempérer a blessé deux gendarmes.

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Haute-Normandie
Scoop.it!

La population du département de l’Eure en hausse

Au cours de l'année 2013, le département de l'Eure devrait connaître, selon l'INSEE, une légère accélération en termes de croissance de sa population.

Via bloginfo
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Actu Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Les petites annonces avec La Manche Libre

Les petites annonces avec La Manche Libre | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Recherchez et déposer des petites annonces avec La Manche Libre

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.
Scooped by cotentinwebradio
Scoop.it!

Normandie: Urgences a St Lô le 1er Janvier !! (video La Manche Libre)

Normandie: Urgences a St Lô le 1er Janvier !! (video La Manche Libre) | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
1er janvier : petit détour par les urgences de Saint-Lô, où comme pendant le…
more...
No comment yet.
Rescooped by cotentinwebradio from Actu Basse-Normandie (La Manche Libre)
Scoop.it!

Combien y a-t-il d'habitants dans votre commune ? | La Manche Libre

Combien y a-t-il d'habitants dans votre commune ? | La Manche Libre | Les news en normandie avec Cotentin-webradio | Scoop.it
Le 1er janvier 2013, les chiffres du recensement organisé en 2010 entrent officiellement en vigueur. L'Insee a donc mis à jour les populations de toutes les communes de Basse-Normandie.

Via La Manche Libre
more...
No comment yet.