Le vin - le meilleur compagnon de route de l'écrivain | Les Mots et les Langues | Scoop.it

Comment l'âme du vin inspire les plus grands auteurs, de Rabelais à Blondin. On ne se méfie jamais assez des buveurs d'eau. L'hygiénisme aqueux finit  toujours par porter sur les nerfs et faire des dégâts: d'ailleurs, n'y a-t-il  pas, dans les contrats d'assurance, une clause "dégâts des eaux"? Celle  concernant les "dégâts du vin" n'existe pas http://www.lexpress.fr/culture/livre/dans-les-vignes-des-ecrivains_809335.html#lEBmDkMaqKu9SUsV.99