Les médias face à leur destin
57.5K views | +1 today
Follow
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Curated by Béatrice D.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Bernard Maffre, PDG des Journaux du Midi: «un grand ensemble pour gagner en performance»

Bernard Maffre, PDG des Journaux du Midi: «un grand ensemble pour gagner en performance» | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

EXTRAITS

Quand La Dépêche était un pur print en 1997, elle avait 800;000 lecteurs Avec le numérique, je touche 1,2 millions de lecteurs par jour en 2014. Mais le numérique rapporte trois à quatre fois moins en revenu publicitaire et en revenu de diffusion pour 100;000 lecteurs. Je perds 1 à 2 M€ chaque année de publicité sur le print, et je gagne quelques centaines de milliers d’euros sur le numérique.

Dans quels secteurs allez-vous réaliser des économies ?

Nous avons lancé plusieurs chantiers : sur l’imprimerie, sur la DRH, la Daf et le contrôle de gestion, sur l’optimisation des régies publicitaires, sur la rédaction. Nous sommes dans une perspective d’optimisation des moyens, tout en mettant plus d’argent sur le marketing. (...). Je confirme les 346 départs prévus, tous services confondus, sur plusieurs années, dans le business plan. Soit, ensuite, 150 départs à Toulouse, et 150 à Montpellier.

-  Aude : "Je reconnais que L’Indépendant est leader, et que La Dépêche est challenger."

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

La gratuité à quel prix ? Ou à qui profitent les biens culturels gratuits sur Internet

La gratuité à quel prix ? Ou à qui profitent les biens culturels gratuits sur Internet | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les internautes peuvent accéder aujourd’hui, sans dépense apparente, à une multitude de biens culturels. Quels modèles économiques se cachent derrière cette gratuité ? À qui profite l’abondance de contenus gratuits sur Internet ?
Béatrice D.'s insight:

Dans leur livre La gratuité à quel prix ?, Joëlle Farchy, Cécile Méadel, Guillaume Sire dressent un portrait complet des acteurs et modèles économiques présents sur le marché des biens culturels en ligne. Ils pointent par la même occasion le problème crucial du partage de la valeur entre des acteurs comme Google, Apple ou Amazon et les créateurs de contenus, notamment quand la gratuité est la règle. Gratuité illusoire soit dit en passant, car il y a en réalité deux prix à payer: l'omniprésence de la publicité d'une part, la monétisation de vos (de nos) données personnelles - goûts, habitudes, voire opinions politiques, religieuses - d'autre part... sans compter le coût d'un abonnement internet, le prix de l'ordinateur et j'en passe.

Toutefois, les chercheurs ne donnent pas de solutions concrètes à l’inégale répartition des revenus. Et c'est bel et bien sur ce point que le bât blesse pour les groupes de presse "Google dépendants".

La home page n'est plus, loin s'en faut, la vitrine chérie des sites de presse, pure player ou non.

Les référenceurs ont tellement bien fait leur travail que de plus en plus de lecteurs arrivent de la vaste toile. Une bonne chose pour les "clics", mais pas forcément pour le portefeuille.

Qui contrôlera les données fournies (volontairement ou involontairement) par ces lecteurs à l'avenir? De la réponse à cette question pourrait bien dépendre la survie de la presse traditionnelle telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Lire aussi : Attention à votre ego sur les réseaux sociaux

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Presse : après le «Financial Times», «The Economist» est à vendre

Presse : après le «Financial Times», «The Economist» est à vendre | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le groupe Pearson, qui a déjà vendu le « Financial Times » à un groupe japonais, souhaite se recentrer sur le domaine éducatif.
Béatrice D.'s insight:

Pour lire l'article du Monde en entier, cliquez sur le titre

La crise de la presse n'est cette fois pas responsable de cette cession. Selon le Financial Times, les 50 % détenus dans The Economist Group seraient valorisés à hauteur d’environ 400 millions de livres. Soit un montant comparable à la vente du FT Group, alors que The Economist Group dégage des bénéfices d’exploitation deux fois et demie plus importants.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Charlie Hebdo devient la première entreprise solidaire de presse

Charlie Hebdo devient la première entreprise solidaire de presse | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Charlie Hebdo va devenir le premier journal à adopter le nouveau statut d’entreprise solidaire de presse, qui impose de réinvestir dans l’entreprise au moins 70% des
bénéfices [...]
Béatrice D.'s insight:

Le statut d’«entreprise solidaire de presse» a été créé par une loi du 17 avril, dans le sillage de l’attaque jihadiste du 7 janvier qui a décimé la rédaction. 

Le nouveau statut interdira toute prise de participations par un tiers: seuls les collaborateurs de Charlie Hebdo pourront détenir des actions.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

L’info en ligne en France passe de plus en plus par les pure players et les réseaux sociaux

L’info en ligne en France passe de plus en plus par les pure players et les réseaux sociaux | Les médias face à leur destin | Scoop.it
10% des Français payent pour de l'information en ligne, selon le Digital News Report 2015* publié par Reuters. Un niveau qui place l'Hexagone au-dessus du Royaume-Uni (6%) et de l'Allemagne (7%),
Béatrice D.'s insight:

Extraits

> En terme de «marques médias» en ligne, le rapport 2015 révèle que les Français préfèrent 20 MinutesLe Monde et… Google News en 3e position, qui devancent Le Figaro. Par comparaison, l’agrégateur n’arrive qu’en 9e place en Grande-Bretagne, derrière les historiques (BBC, Sky News, Guardian), et 5e en Allemagne. C’est dans les pays latins (Italie et Espagne) que Google fait d’avantage l’actualité.

> Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés comme une source d’information : 34% des répondants affirment y avoir recours, contre 19% un an plus tôt.

Cliquez sur le titre pour lire l'article de Frenchweb en entier

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Midi Libre : Jean-Michel Baylet arrête l'état-major

Midi Libre : Jean-Michel Baylet arrête l'état-major | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le PDG du groupe toulousain La Dépêche, Jean-Michel Baylet, vient d'arrêter la composition de l'état-major en charge du groupe de presse montpelliérain Les Journeaux du Midi
Béatrice D.'s insight:

A 14h56, le 30 juin, tous les salariés de La Dépêche du Midi sont informés du nouvel organigramme du groupe des Journaux du Midi, par mail. Il est possible que les salariés de Midi Libre, L'Indépendant et Centre Presse l'aient reçu à la même heure. 

A 15h24, EcomNews le publie "en exclu" sur son site. 

La "fuite"? Elle est en interne évidemment. Peu importe. 


Sur le nouvel organigramme, on peut observer que Jean-Michel Baylet a placé des hommes de confiance à la tête des Journaux du Midi. Le seul a faire le chemin en sens inverse (en partie), c'est le DRH de Midi Libre qui devient le DRH de tous les journaux du groupe, Dépêche comprise.


La Dépêche sort renforcée à l'est et à l'ouest

A noter que cette information tombe le jour où Sud Ouest, à qui La Dépêche a racheté les Journaux du Midi, se retire du Gers. Autrement dit, le groupe Dépêche du Midi sort renforcé de cette journée historique du 30 juin 2015, aussi bien à l'ouest, côté Aquitaine, qu'à l'Est, où le rachat des 3 titres des Journaux du Midi lui permet de couvrir intégralement la future grande région Midi-Pyrénée Languedoc-Roussillon.

Inversement, Sud Ouest a été contraint de vendre le groupe des Journaux du Midi 6 fois moins cher que le prix payé au Monde il y a 7 ans. 


A ce jour

Selon le site lesclesdelapresse.fr, le groupe Dépêche du Midi pèse 265 millions d’euros. C'est le 3ème groupe de presse ex-aequo avec La Voix du Nord, derrière les groupes Ebra et Ouest France. 


more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Le groupe La Dépêche a pris le contrôle des Journaux du Midi

Le groupe La Dépêche a pris le contrôle des Journaux du Midi | Les médias face à leur destin | Scoop.it
C'est ce jeudi à Toulouse que le groupe La Dépêche du Midi a racheté les parts des Journaux du Midi détenues par le Groupe Sud-Ouest. Depuis hier matin, le Groupe Dépêche présidé...
Béatrice D.'s insight:

Bernard Maffre, futur Président directeur général de Midi Libre, a dévoilé son business plan qui, sur trois ans, prévoit de faire partir 191 personnes (dont 40 clauses de cession) pour un effectif de 942 collaborateurs. "Pas des départs contraints, prévient-il. Que des départs naturels ou négociés. Notre projet d'entreprise passe par la confiance et le dialogue." 

VIDEO DE LA VISITE DES NOUVEAUX DIRIGEANTS A L'INDEPENDANT EN LIEN

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

La Dépêche du Midi a signé le 25 juin le rachat de Midi Libre

La Dépêche du Midi a signé le 25 juin le rachat de Midi Libre | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

Le drapeau de La Dépêche du Midi est déjà devant le siège du groupe Midi Libre dont le rachat est officiellement signé aujourd'hui, jeudi 25 juin 2015.

Revue de presse sur le sujet

La Dépêche du Midi en monopole surveillé, par Michel Santo, ancien DGA de la Région Languedoc Roussillon, ancien Professeur Associé à l’IAE de Perpignan. Blogueur.

Midi Libre vendu à la Dépêche du Midi, PQR 66 dresse l'état des lieux.

Rachat de Midi Libre par La Dépêche du Midi : c'est signé, sur France 3 Midi-Pyrénées.

Rachat des Journaux du Midi par La Dépêche, sur ladepeche.fr.

Vigilance sur les effectifs, le pluralisme et l'indépendance, communiqué du SNJ: http://www.snj.fr/article/vigilance-sur-les-effectifs-le-pluralisme-et-lindépendance


more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Le JT survivra-t-il au web 2.0 ?

Le JT survivra-t-il au web 2.0 ? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
À l’occasion de la première rencontre de l’Observatoire de l’audiovisuel et du numérique, Frédéric Bonnard, Hervé Brusini, Gérard Leclerc, Céline Pigalle, Etienne Rouillon étaient présents pour débattre de l’avenir de l’information TV face au web 2.0.
 
Béatrice D.'s insight:

Ma phrase préférée... hélas: "Il y a une incompréhension du numérique par les médias traditionnels". Par Frédéric Bonnard, lors d'un débat sur l’avenir de l’information TV face au web 2.0., avec Hervé Brusini, Gérard Leclerc, Céline Pigalle et Etienne Rouillon.

Vidéo 6'45''.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Groupe Figaro : réorganisation de sa direction des nouveaux médias

Groupe Figaro : réorganisation de sa direction des nouveaux médias | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

Anne Pican, jusqu’alors directrice du pôle culture du figaro.fr, est promue éditrice digitale du site.

more...
Marianne Fily's curator insight, June 2, 2015 8:26 AM

Réorganisation des activités éditoriales du Figaro, toujours sous la houlette des directeurs Nouveaux Medias

Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Béziers : Ménard éjecte deux journalistes venus en médiation

Béziers : Ménard éjecte deux journalistes venus en médiation | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Afin d’apaiser les tensions entre la mairie de Béziers et le quotidien «Midi Libre», le Club de la presse avait mandaté deux journalistes. Ils sont restés sept minutes.
Béatrice D.'s insight:

Pour le Club de la presse Languedoc-Roussillon, l’attitude de Robert Ménard est d’autant plus critiquable que le maire de Béziers, autrefois président de Reporters sans frontières, fut aussi l’un des fondateurs de ce Club de la Presse.

Lire aussi l'article du Figaro ; "Le violent échange entre Ménard et deux journalistes".

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Les médias, « des serfs au royaume de Facebook » ?

Les médias, « des serfs au royaume de Facebook » ? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le réseau social veut mettre en valeur -- et donc héberger -- des articles de journaux sur son apppli mobile. La proposition, alléchante, inquiète tout de même des médias déjà "Google dépendants".
Béatrice D.'s insight:
Delphine Cuny, rédactrice en chef adjointe de Rue89, pose très bien le débat en s'appuyant sur les arguments du regretté David Carr, ancienne plume du  New York Times, titre prestigieux... qui fait partie des 9 neuf grands éditeurs de médias américains, anglais et allemands qui testent depuis mercredi « Instant Articles », "sorte de nouveau kiosque numérique, version mobile, gratuit et estampillé Facebook", actuellement proposé uniquement sur son appli pour iPhone. 
Déjà, Google Actualités aspirait une bonne partie du gâteau publicitaire sur le web. Voilà maintenant Facebook qui veut vampiriser le marché spécifique sur mobile. Et aux médias traditionnels, les yeux pour pleurer?
Aujourd'hui, le débat sur le modèle économique de la presse doit évidemment être posé, mais celui sur l'indépendance éditoriale des journalistes aussi.  

more...
Guillaume Laurens's curator insight, May 20, 2015 2:43 AM

Les #médias, « des serfs au royaume de #Facebook » ? #Presse #RéseauxSociaux #Technologies