Les médias face à leur destin
57.9K views | +9 today
Follow
 
Rescooped by Béatrice D. from Scoop.it on the Web (FR)
onto Les médias face à leur destin
Scoop.it!

La Curation, une opportunité de Brand Content expliquée par Marc Rougier


Via Marc Rougier
Béatrice D.'s insight:

VIDEO : Conférence de 25'50" par Marc Rougier, qui a fondé Scoop.it à Toulouse en 2011. Aujourd'hui, la plateforme compte 7 millions de visiteurs uniques par mois. Si vous n'avez pas 25'50" devant vous pour écouter @MarcFuseki (son nom sur Twitter) voici un résumé:

Avec le brand content, on peut passer d'un mode de com' contrôlé à un mode contributif. Le lâcher de contrôle est très important. On passe d'un marketing de diffusion à un marketing de discussion; ça modifie les règles. L'audience sur les réseaux sociaux est de 2 milliards de personnes. Mais si n'importe qui peut parler, ça fait beaucoup de bruit et on a de plus en plus de mal à faire entendre sa voix. Difficile d'estimer le ROI dans ces conditions. En revanche, on a de l'engagement, et une audience engagée est plus à même de vous aider à devenir meilleur, et en plus à transmettre l'existence de votre produit. Tout ça permet de créer de la valeur. Le contenu est roi comme a dit Bill Gates. Pour ne pas disparaître, les marques doivent devenir des médias, c'est-à-dire prendre la parole et devenir un canal écouté, référent. La marque la plus connue pour être devenue un média, c'est Red Bull. Pour devenir un média, il faut développer une stratégie de contenu, qui doit être multimédia (infographie, vidéo, sondage... ), régulière (il ne faut pas oublier Google et donc garder le rythme pour ne pas être oublié des robots), utile (attention, créer du trafic ne crée pas une réputation) et orientée vers la communauté (parlez de ses problèmes et pas que de vous).

Dans ce contexte, la curation est un des piliers sur lesquels la stratégie de contenu peut se bâtir. C'est la sélection et le portage de contenus déjà existants. Le curateur offre une alternative aux robots de Google pour trouver du contenu, contenu qui est ultra stratégique dans l'infobésité. Le curateur est un veilleur, il découvre le contenu et l'organise. Il s'inscrit dans une modification du cycle de l'information. Il rajoute de la valeur non en tant qu'écrivain mais en organisant et en ajoutant son expertise pour mettre l'info en perspective. Les robots agissent sur une qualification technique. Le curateur apporte son expertise et devient le passeur du meilleur du web.
Bonne stratégie de curation: une bonne stratégie de contenu est un mix entre des choses recyclées et d'autres créés. Il faut en même temps une ligne éditoriale. Il faut une homogénéité, un message. Et ajouter du contexte pour contribuer de façon bénéfique au cycle de l'info. Enfin, le curateur recycle, mais il faut respecter les sources, les citer. Il n'est pas là pour plagier mais pour réorganiser.
Le tri est une première curation des sources. Une entreprise peut faire une stratégie de contenu sur la base de 80% de curation; ça coûte moins cher que de tout créer. Ainsi, on crée une réputation. Faire de la curation, ce n'est pas facile, mais c'est beaucoup moins coûteux que d'écrire et de fabriquer soi-même.
ScoopIt propose une plateforme spécifique pour les pros et les business. La plateforme comporte une couche de veille. Ensuite, il y a une fonction d'édition où le curateur ajoute son expertise. Et une fonction de diffusion sur tous les canaux.

 

Suit une série d'exemples d'entreprises qui pratiquent la curation avec efficacité.

more...
Marc Rougier's curator insight, October 7, 2013 7:38 PM

Présentation de la curation comme opportunité dans une stratégie de contenu. Un peu longue mais présente l'objectif (développer une présence en ligne), le défi (stratégie de contenu) et les vertus de la curation dans ce contexte.


Conférence à Paristech, organisée par Mounira Hamdi et Scoop.it.


Video par Hasni KhabebVoir le résumé de la conférence.

Hirinuca's curator insight, October 8, 2013 5:58 AM

Pour ceux qui manquent d'arguments pour convaincre des clients rétissants quant au ROI sur le social media.

Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Curated by Béatrice D.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Presse en ligne: 10 conseils pour parvenir à faire payer les lecteurs sur Internet

Presse en ligne: 10 conseils pour parvenir à faire payer les lecteurs sur Internet | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

Auteure d'une thèse professionnelle sur le même sujet, je partage sans réserve cette excellente synthèse signée Cyrille Frank, que j'avais d'ailleurs interviewé il y a 18 mois pour nourrir ma réflexion. Pour ceux qui n'ont pas le temps de lire, je rappelle ici brièvement les 10 conseils, développés avec de solides arguments dans cet article (pour le lire en entier, cliquez sur le titre)

1- Offrir un vrai service

2- Proposer un contenu rare

3- Proposer un prix décent

4- Avoir une politique commerciale intelligente

A explorer, les solutions de micropaiement, La solution Qiota et Moments.

5- Promouvoir intelligemment ses contenus

Penser aux algorithmes comme Outbrain et Taboola

6- Exploiter les données de ses utilisateurs

7- Repenser les produits éditoriaux autour du service

8- Tester, se planter, essayer encore

9- Cesser de produire ce qui a peu de valeur pour le lecteur

10- Unir ses forces entre marques médias






more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Le quotidien suisse « Le Temps » perd un quart de ses effectifs

Le quotidien suisse « Le Temps » perd un quart de ses effectifs | Les médias face à leur destin | Scoop.it
La suppression de 36 postes dans le journal romand a été annoncée hier. De quoi freiner le développement d’un titre que son propriétaire dit pourtant vouloir accélérer.
Béatrice D.'s insight:

Sur les 36 postes supprimés, 25 le sont par licenciement, 11 par un départ en préretraite. C'est la 6e restructuration depuis 2012.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Ce que j’ai appris dans le laboratoire numérique de Nice-Matin

Ce que j’ai appris dans le laboratoire numérique de Nice-Matin | Les médias face à leur destin | Scoop.it
C’est peut-être parce qu’il y avait autant de contraintes que l’on a pu innover aussi vite à Nice-Matin.
Béatrice D.'s insight:

Avoir carte blanche… mais pas de budget, c'est assez courant dans la presse régionale. Ce retour d'expérience de  Benoit Raphael est d'autant plus intéressant.

Les clés

- La personnalité des acteurs, la flexibilité d’esprit, la motivation, mais aussi les passions personnelles.

- Casser les silos entre les métiers, faire bosser ensemble le marketing, la rédaction, la pub, la technique, la data, pour qu’ils soient plus créatifs et apprennent plus vite, et qu’ils puissent s’entraider.

- Beaucoup d’autonomie > créer des outils collaboratifs et de reporting simples et puissants.

- Bonne gestion et utilisation de la data.

Cliquez vite sur le titre pour lire cet article très encourageant en entier

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Comment Facebook bouleverse l'économie de la presse américaine

Comment Facebook bouleverse l'économie de la presse américaine | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Près de la moitié des Américains s'informent désormais sur Facebook.Le « New York Times » et CNN vont produir
Béatrice D.'s insight:

Les deux extraits qui tuent

> La première source d'information américaine n'est pas le « New York Times » ni même CNN ou Fox News. Il s'agit de Facebook. Près de la moitié des Américains (44 %) l'utilisent pour s'informer régulièrement ou occasionnellement, révèle le Centre de recherche Pew dans son dernier rapport annuel sur « L'Etat de la presse américaine ». 

> «  Il y a beaucoup d'argent à gagner sur le Web, mais ce ne sont pas les journaux qui en profitent », résume le Pew Research Center. Les revenus publicitaires sur Internet ont ainsi bondi de 20 % l'an dernier aux Etats-Unis, à environ 60 milliards de dollars. Mais, deux tiers de cette somme profitent à seulement cinq entreprises (Facebook, Google, Microsoft, Yahoo! et Twitter). Facebook accapare à lui seul 30 % du total !

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Snapchat : maîtrisez enfin l'application préférée des jeunes

Snapchat : maîtrisez enfin l'application préférée des jeunes | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Direction de la Prospective En partenariat avec Rue89 MOOC, Méta-Media vous dit tout sur Snapchat -- pourquoi l'application cartonne chez les jeunes, qu'en…
Béatrice D.'s insight:

Snapchat, c'est 10 milliards de vidéos vues par jour.

3 vidéos très pédagogiques sur l'appli.

- une de 6'17'' qui raconte le phénomène Snapchat.

- une de 9'55'' sur les bonnes pratiques.

- une de 1'03'' sur la façon d'ajouter des amis.

Pour accéder à article et regarder les trois vidéos, cliquez sur le titre

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Centre France et La Dépêche du Midi créent une structure commune

Centre France et La Dépêche du Midi créent une structure commune | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

La Dépêche et Centre France (La Montagne) élargissent leur coopération dans les domaines du marketing, des offres publicitaires et commerciales, de la data et de l’innovation.

Mise en place prochaine d’une Data Management Plateform (DMP) commune.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Snapchat : les médias français ont débarqué ! Voici leurs snapcodes

Snapchat : les médias français ont débarqué ! Voici leurs snapcodes | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Direction de la Prospective En l'espace de quelques semaines, les médias français ont débarqué sur Snapchat. Dans la partie Stories uniquement pour le mome…
Béatrice D.'s insight:

Les médias français multiplient les expérimentations sur Snapchat.

Deux tendances semblent se dégager :

  • de plus en plus de médias ont choisi d'incarner leurs publications (ce que font beaucoup des médias américains).
  • certains commencent à proposer des rendez-vous (par exemple, on parle ciné le mercredi sur BuzzFeed).

Pour en savoir plus, cliquez sur le titre

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Au Financial Times, Facebook, c'est du boulot ! 

Au Financial Times, Facebook, c'est du boulot !  | Les médias face à leur destin | Scoop.it
À la Rédaction du Financial Times, il ne sera plus mal vu de traîner sur Facebook… En effet, le quotidien britannique a annoncé qu’il allait lancer son Facebook at Work. Ce service, encore en version bêta mais qui doit être lancé cette année, va pouvoir être testé par les employés du journal, comme c’est déjà …
Béatrice D.'s insight:

Un journal me paraît adapté pour mettre en place le travail collaboratif... même si les journalistes sont souvent individualistes (sans compter le secret des sources et du carnet d'adresses) et si les rédactions ont un fonctionnement bien plus vertical qu'horizontal.

Oui, bon d'accord, c'est pas gagné. Mais j'en rêve.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Le Figaro, un média converti au "big data"

Le Figaro, un média converti au "big data" | Les médias face à leur destin | Scoop.it

CCM Benchmark, leader français des médias en ligne avec ses sites et forums thématiques ("Comment ça marche", "Journal des Femmes", "Copains d'Avant"...). Paris - Le Figaro, le doyen des quotidiens français, est devenu le champion du "big data", ces données des internautes qui intéressent tant les marques, en croisant les profils des lecteurs des sites du Figaro et de ceux de sa filiale CCM Benchmark.

Béatrice D.'s insight:

CCM Benchmark est le leader français des médias en ligne avec ses sites et forums thématiques ("Comment ça marche", "Journal des Femmes", "Copains d'Avant"...) mais aussi expert de l'analyse des données. Les équipes "data" du Figaro et de CCM, désormais regroupées, peuvent ainsi personnaliser les mails publicitaires. Résultat, "les offres de spectacles" d'un site comme Ticketac (billetterie) "sont dix fois plus lues", assure Pascal Pouquet, codirecteur de CCM avec Jean-François Pillou.

Lorsque l'on sait que le groupe Figaro envoie à ses lecteurs environ 15 millions d'e-mails promotionnels par jour, on comprend mieux la gourmandise de ses clients pour l'expertise développée au sein du Figaro pour le big data.

Sans ciblage de l'audience, une moitié de l'investissement publicitaire est perdu. A ce titre, le groupe le Figaro offre des garanties.

Mais qu'en est-il du respect de la vie privée? C'est aux internautes eux-mêmes de se poser la question puisqu'ils sont bien souvent les premiers à laisser volontairement des informations personnelles un peu partout. Certains apprécient l'utilisation qui en est faite, préférant voir surgir des publicités qui les concernent directement plutôt que d'autres qui polluent leur écran pour rien. D'autres sont réfractaires. 
Quoi qi'il en soit, dans un contexte de baisse des ventes en kiosque et des abonnements payants, la monétisation des datas à des fins publicitaires est pour l'heure la seule porte de sortie de la crise pour des entreprises de presse en situation de plus en plus difficile.

Mais avant de récolter ces fruits-là, encore faut-il faire les investissements nécessaires. Et, faute de moyens, tous les groupes de presse, en France, sont loin d'avoir d'être aussi avancés que le groupe Le Figaro en la matière. 

Investir ou mourir, je crains que, entre ces deux solutions, ils n'aient plus guère de choix. Et pour cause, le prix de la pub sur internet est beaucoup plus bas que sur le print... sauf dans les médias qui, comme Le Figaro, peuvent garantir à leurs clients que les messages publicitaires touchent des prospects parfaitement ciblés et intéressés par les produits promus.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Le groupe Figaro veut poursuivre sa transformation digitale

Le groupe Figaro veut poursuivre sa transformation digitale | Les médias face à leur destin | Scoop.it

CB News est également disponible en application :

Béatrice D.'s insight:

Bilan 2015 du Figaro, par le directeur général Marc Feuillée

> En 2015, le groupe, filiale de Dassault, a réalisé un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros, stable sur un an, et un bénéfice d'exploitation en hausse de 5%, à 21 millions d'euros (hors CCM Benchmark).

> Le numérique représente 35% du CA du Figaro mais 65% de ses profits. Sur le web, l'offre payante du Figaro.fr, lancée en avril 2015, compte désormais 40 000 abonnés.

la version papier du quotidien ne représente plus que 20% du CA.

Le Figaro vise pour 2016 un chiffre d'affaires de 535 millions d'euros (soit une hausse de 7%) et un bénéfice d'exploitation de 30 millions d'euros (en nette augmentation de 42%), notamment par l'intégration de CCM benchmark, mais aussi la mise en place de synergies commerciales (régie publicitaire commune) et technologiques (bases de données).

La diversification

conférences payantes

> croisières avec des personnalités

les petites annonces (Explorimmo, Cadremploi..)

les services en ligne (chainemeteo.com, billetterie Ticketac..)

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Remarquable entrée en scène de la Nouvelle formule de La Croix

Remarquable entrée en scène de la Nouvelle formule de La Croix | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Dans toute nouvelle formule d’un journal, il y a ce qui change et ce qui ne change pas. Commençons par ce qui change.
Béatrice D.'s insight:

Le quotidien La Croix lance le mercredi 20 janvier 2016 une formule plus moderne pour son journal papier et un site internet plus ambitieux. Passé au format tabloïd en 2013, le quotidien du groupe Bayard adopte une version plus sobre et abandonne son logo sur fond bleu au profit d'un orange éclatant, signe de la "vitalité" du journal, selon ses dirigeants.

Le journal a vendu 90.000 exemplaires par jour en moyenne en 2015, grâce à la fidélité de ses abonnés qui représentent 80% de ses ventes. Ses ventes en kiosques ne représentent que 4.500 exemplaires par jour.

Il faut saluer la campagne multi supports qui accompagne le lancement de cette nouvelle formule, que ce soit sur le print, le mobile ou le web. Vraiment novateur. Bravo.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Comment Radio France compte devenir un média global

Comment Radio France compte devenir un média global | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Par Alice Pairo, France Télévisions, Direction de la prospective Qu’est-ce que « faire de la radio » en 2016 à l'heure d'une concurrence accrue mais aussi et surtout des nouveaux usages. Loin de se…
Béatrice D.'s insight:

En résumé

Conjuguer « breaking news » et analyse est à la base de la refonte de la station.

> La tendance de la programmation qui était constituée à 25% d’actualité chaude contre 75% de pré-produit il y a 18 mois est aujourd’hui inversée !

> la station possède depuis quelques jours sa propre agence interne. Ce service de veille produit l’information chaude à destination des supports radio et Internet et divise ainsi le temps qui