Les médias face à...
Follow
Find
53.2K views | +10 today
 
Rescooped by Béatrice Dillies from Journalisme graphique
onto Les médias face à leur destin
Scoop.it!

Open Data : à quoi ça sert ? 12 exemples

Open Data : à quoi ça sert ? 12 exemples | Les médias face à leur destin | Scoop.it
A few of the 886 proposals from the Knight Foundation's latest open government news challenge.

Via Karen Bastien
Béatrice Dillies's insight:

Intéressant... pour les anglophones

more...
No comment yet.
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

[Annuaire] Ces services web qui guident les journalistes

[Annuaire] Ces services web qui guident les journalistes | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Facebook, twitter et quelques autres services web aiment particulièrement bien les journalistes, au point de nous draguer ouvertement via des guides spécifiques.
Leur qualité est très inégale, mais vous y trouverez sans doute quelques bonnes pratiques ou astuces intéressantes.
Béatrice Dillies's insight:
Toujours aussi altruiste, Cédric Motte présente une liste d'outils utiles pour les journalistes dans NewsResources.
more...
Nouha Belaid's curator insight, March 15, 6:47 AM
Ces services web qui guident les #journalistes
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le 'New York Times' a atteint la barre du million d'abonnés numériques

Le 'New York Times' a atteint la barre du million d'abonnés numériques | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Il aura fallu 4 ans et demi au 'New York Times' pour y parvenir. Le quotidien américain a indiqué jeudi que le nombre d'abonnés payants à son...
Béatrice Dillies's insight:

Les 3 points clés de l'article des Echos

- Avec les abonnés papier qui y ont aussi accès, ça fait 2,1 millions de personnes qui peuvent lire l'édition en ligne du New York Times.

- Résultat, le quotidien américain a annoncé que son bénéfice avait bondi de 78% au 2e trimestre, par rapport à la même période de 2014, ceci grâce... à des coûts de fonctionnement plus faibles. Le numérique coûte moins chez que le papier, c'est sûr. Mais la masse salariale, a-t-elle été touchée?

- Dernier détail important de l'article: au NYT, la publicité a perdu 12,8% sur papier et progressé de 14,2% dans le numérique.

more...
Anna Lopes's curator insight, August 10, 4:19 AM

Les 3 points clés de l'article des Echos

- Avec les abonnés papier qui y ont aussi accès, ça fait 2,1 millions de personnes qui peuvent lire l'édition en ligne du New York Times.

- Résultat, le quotidien américain a annoncé que son bénéfice avait bondi de 78% au 2e trimestre, par rapport à la même période de 2014, ceci grâce... à des coûts de fonctionnement plus faibles. Le numérique coûte moins chez que le papier, c'est sûr. Mais la masse salariale, a-t-elle été touchée?

- Dernier détail important de l'article: au NYT, la publicité a perdu 12,8% sur papier et progressé de 14,2% dans le numérique.

Guillaume Laurens's curator insight, August 19, 5:08 AM

Le 'New York Times' a atteint la barre du million d'abonnés numériques… Un cap est franchi. Est-ce que ce sera suffisant pour faire école ?

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Pour vérifier l’authenticité des images postées sur les réseaux sociaux, voici quelques conseils des journalistes de France 24

Abonnez-vous à notre chaîne sur YouTube : http://f24.my/youtube En DIRECT - Suivez FRANCE 24 ici : http://f24.my/YTliveFR France 24 vous aide à déjouer les p...
Béatrice Dillies's insight:

Vidéo de 7''09" très intéressante. Prenez des notes.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

L’Allemand Bild lance un JT «vertical» en ligne

L’Allemand Bild lance un JT «vertical» en ligne | Les médias face à leur destin | Scoop.it
par Stéphane Moccozet, responsable d’édition et pilote web  à France 3 Auvergne A l’heure où les versions mobiles représentent près de 50% de la fréquentation mensuelle de nos sites régionaux, quan...
Béatrice Dillies's insight:
Le quotidien propose depuis peu un journal quotidien de 3 à 7 minutes, diffusé à 10 heures sur son site internet et sur son application mobile, avec une particularité : il est présenté en version verticale.

Lire aussi Bild s’inspire de Snapchat Discover  (L’Observatoire des médias)

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

En hipster dans le texte

En hipster dans le texte | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Sujets décalés, écriture à la cool, formats différents… En ligne ou sur papier, une nouvelle génération de magazines cherche à séduire les jeunes urbains branchés. Sans toujours l’assumer.
Béatrice Dillies's insight:

Cibler les jeunes urbains branchés de la génération Y, c'est bien. Mais sont-il prêts à payer pour s'informer avec ces sujets décalés qu'ils plébiscitent? Il ne faut pas oublier qu'ils ont été biberonnés à l'actu gratuite en accès libre partout sur internet.

Le positionnement marketing est clair, bien résumé par StreetPress qui parie sur la méthode du «point de vue désaxé» et sur une écriture «cash», «parlée», avec un ton «très Internet» «Le lecteur doit sentir qu’on parle la même langue.» Mais ça ne change rien au problème.

Reste les appels du pied aux annonceurs qui, pour le coup, peuvent toucher une cible clairement identifiée. Mais le marché publicitaire étant ce qu'il est...

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

"Sud Ouest" : l’au revoir au Gers où la dernière édition de SO est sortie le 30 juin

"Sud Ouest" : l’au revoir au Gers où la dernière édition de SO est sortie le 30 juin | Les médias face à leur destin | Scoop.it
L’édition Gers de « Sud Ouest » cessera de paraître mercredi prochain Le 30 juin 2015, « Sud Ouest » tournera une page de sa vie de septuagénaire au moment où nos lecteurs gersois, pour...
Béatrice Dillies's insight:

Extraits de l'article paru le 27 juin dans Sud Ouest : pour le lire en entier, cliquez sur le titre

> Désormais, ne subsistera de sa présence gersoise, le long d'une frange nord-ouest, que l'édition des Landes, où la nouvelle page « Armagnac-Adour » témoignera de la vie locale de Riscle, Eauze, Barcelonne, Nogaro et Cazaubon.

À « Sud Ouest », en 2013, le repli de l'édition Gers vers Auch, où son agence avait alors fait l'objet d'une réduction d'effectif, la fermeture de son local de Condom et le transfert de la fabrication vers Mont-de-Marsan avaient alimenté le volet gersois d'un plan global de réorganisation et de diminution des coûts. Deux années plus tard, le Gers demeurant structurellement déficitaire, la direction de « Sud Ouest » en a tiré les enseignements.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

La Dépêche devient le 4e groupe de presse quotidienne régionale

La Dépêche devient le 4e groupe  de presse quotidienne régionale | Les médias face à leur destin | Scoop.it
«C'est une très grande fierté pour moi, c'est même le combat de ma vie. Ça fait longtemps que je sais que l'avenir de La Dépêche et de Midi Libre sont liés». En officialisant, jeudi soir, le rachat des Journaux du Midi au groupe Sud-Ouest, le PDG ...
Béatrice Dillies's insight:

Avec 360 000 exemplaires par jour, le nouveau groupe La Dépêche se classe derrière le groupe Ebra (L'Est Républicain, le Progrès, les Dernières Nouvelles d'Alsace), Ouest France, la Voix du Nord et devant Sud-Ouest. Avec le rachat de Midi Libre, L'Indépendant et Centre presse, il s'étend sur 14 départements.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

L'appli "Earth Alert", 1er prix de l'innovation journalistique pour France 24 et RFI

L'appli "Earth Alert", 1er prix de l'innovation journalistique pour France 24 et RFI | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Une équipe de France 24 et RFI a remporté, vendredi, le premier prix de l’Editors Lab, un concours d'innovation journalistique. Elle a proposé une application mobile pour la promotion du développement durable auprès des utilisateurs.
Béatrice Dillies's insight:

Une bonne façon de mêler la démarche participative des internautes et la maitrise de la ligne éditoriale par le média.

Dans le cas présent, les journalistes de France 24 et RFI donnent l'occasion à leurs fans de pointer du doigt les sujets qu'ils aimeraient voir traités... tout en apportant leur expertise et leur regard sans parti pris.

Le jalon manquant entre le journalisme citoyen et le journalisme traditionnel.

BRAVO !

more...
Nouha Belaid's curator insight, June 20, 4:43 PM

Une équipe de France 24 et RFI a remporté, vendredi, le premier prix de l’innovation journalistique lors d’un concours international organisé par le Global Editors Network (GEN) qui s’est déroulé les 18 et 19 juin à Barcelone.

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

L'Autorité de la concurrence autorise sous conditions le rachat des Journaux Du Midi par La Dépêche du Midi

L'Autorité de la concurrence autorise sous conditions le rachat  des Journaux Du Midi par La Dépêche du Midi | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice Dillies's insight:

Le Groupe La Dépêche du Midi s'est engagé à ne pas procéder à l'harmonisation des contenus de ses titres, à maintenir des rédactions en chef distinctes et dédiées aux différents titres et à poursuivre la diffusion de l'ensemble de ses titres de presse quotidienne régionale dans l'Aude et l'Aveyron.

more...
Guillaume Laurens's curator insight, June 5, 6:30 AM

La concentration de la presse se poursuit en France. Sur le marché de la PQR, le nouveau groupe du Midi avec pour navire amiral La Dépêche sera en situation de monopole dans l'ensemble des Régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon…

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le Libération "réinventé" arrive dans les kiosques le 1er juin... au prix de 2€

Le Libération "réinventé" arrive dans les kiosques le 1er juin... au prix de 2€ | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Rajeuni, apaisé et repensé pour être "mobile first" : un an après la crise qui a secoué Libération et vu le départ d'une centaine de...
Béatrice Dillies's insight:

La baseline

"Libération était un quotidien qui publiait une version numérique. Libération sera un site qui publie un quotidien", résume Laurent Joffrin, le directeur de la rédaction et historique de ce journal fondé en 1973

  1. séquence de modules "très graphiques" des contenus déjà publiés sur internet. 
  2. "Il faut que ça fasse très boîte à outils avec des angles. On injecte de l'internet dans le journal", détaille Hufnagel.

Le look

La signature du nouveau quotidien sera une nouvelle police baptisée "Libé" et spécialement créée pour lui. Modulable, elle apparaîtra tantôt arrondie, tantôt large, anguleuse ou allongée.

Priorité au mobile

"En se levant, le premier réflexe du lecteur pour consulter les infos, c'est le mobile. Il faut qu'on parte de là pour construire l'actu sur nos différents supports, c'est notre premier point de contact avec lui", poursuit Hufnagel. Désormais à Libération, 50% du trafic web provient du mobile.

L'organisation du travail

La rédaction, désormais de 135 journaliste, est rajeunie (la moyenne d'âge a baissé de 7 ans) et a été réorganisée en 7 pôles (pouvoirs & contre-pouvoirs, monde & planète, futur, idées/rebonds, culture/écrans, Next/styles de vie et nouvelles écritures) pour alimenter tous ces supports.

La qualité du contenu

On verra ;-)

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

« Metronews » dit adieu à sa version papier

« Metronews » dit adieu à sa version papier | Les médias face à leur destin | Scoop.it
L’arrêt de la parution papier va conduire à la suppression de 60 postes, a annoncé le propriétaire du titre, le groupe TF1.
Béatrice Dillies's insight:

Les infos clés

  1. Le titre entend officiellement se focaliser sur la version numérique – qui ne représente que 10 % environ de ses recettes.
  2. Détenu à 100 % par TF1 depuis 2011, Metronews a enregistré 12 millions d’euros de pertes en 2014.
  3. Le titre est aujourd’hui le 3e journal gratuit du pays – derrière 20 Minutes et Direct Matin –, avec 744.988 exemplaires diffusés en moyenne chaque jour en 2014.
  4. Au premier trimestre 2015, les recettes publicitaires des gratuits ont décliné de 21,6 %, après une année 2014 noire.
more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

La Dépêche du Midi lance un annuaire numérique des Conseillers départementaux

La Dépêche du Midi lance un annuaire numérique des Conseillers départementaux | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice Dillies's insight:

BONNE INITIATIVE EN PQR

Cet annuaire est consultable sur ordinateur (pour les abonnés Premium) mais aussi sur tablette et smartphone sur l’application La Dépêche du Midi.
Application disponible pour iPad/iPhone et pour dispositifs Android.
L'abonnement Premium peut être testé gratuitement et sans engagement ici : www.essaipremium.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

« Les Echos » préparent le lancement d'un hebdo

« Les Echos » préparent le lancement d'un hebdo | Les médias face à leur destin | Scoop.it
La décision a été prise fin avril. Le mensuel « Enjeux Les Echos» et « Les Echos Week-end », l'offre de fin de semaine des « Echos », vont...
Béatrice Dillies's insight:

"Les Echos" lancent un magazine hebdomadaire haut de gamme,  "Les Echos Week-end", à partir d'octobre prochain », a indiqué le groupe la semaine dernière.

L'objectif est au moins autant (sinon plus) de toucher les annonceurs que les lecteurs. 

Petite déception pour les amoureux de la presse, ce nouveau "produit" fera simplement du neuf avec du vieux puisqu'il est le fruit d'une fusion entre deux supports déjà existants.

Extrait

"Le nouveau magazine devrait permettre de diversifier les annonceurs, en touchant encore davantage ceux issus du «lifestyle» et du «B to C».  « Avec un hebdo, on est plus facilement référencé dans les plans médias qu'avec un mensuel », souligne Francis Morel."

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

La gratuité à quel prix ? Ou à qui profitent les biens culturels gratuits sur Internet

La gratuité à quel prix ? Ou à qui profitent les biens culturels gratuits sur Internet | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les internautes peuvent accéder aujourd’hui, sans dépense apparente, à une multitude de biens culturels. Quels modèles économiques se cachent derrière cette gratuité ? À qui profite l’abondance de contenus gratuits sur Internet ?
Béatrice Dillies's insight:

Dans leur livre La gratuité à quel prix ?, Joëlle Farchy, Cécile Méadel, Guillaume Sire dressent un portrait complet des acteurs et modèles économiques présents sur le marché des biens culturels en ligne. Ils pointent par la même occasion le problème crucial du partage de la valeur entre des acteurs comme Google, Apple ou Amazon et les créateurs de contenus, notamment quand la gratuité est la règle. Gratuité illusoire soit dit en passant, car il y a en réalité deux prix à payer: l'omniprésence de la publicité d'une part, la monétisation de vos (de nos) données personnelles - goûts, habitudes, voire opinions politiques, religieuses - d'autre part... sans compter le coût d'un abonnement internet, le prix de l'ordinateur et j'en passe.

Toutefois, les chercheurs ne donnent pas de solutions concrètes à l’inégale répartition des revenus. Et c'est bel et bien sur ce point que le bât blesse pour les groupes de presse "Google dépendants".

La home page n'est plus, loin s'en faut, la vitrine chérie des sites de presse, pure player ou non.

Les référenceurs ont tellement bien fait leur travail que de plus en plus de lecteurs arrivent de la vaste toile. Une bonne chose pour les "clics", mais pas forcément pour le portefeuille.

Qui contrôlera les données fournies (volontairement ou involontairement) par ces lecteurs à l'avenir? De la réponse à cette question pourrait bien dépendre la survie de la presse traditionnelle telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Lire aussi : Attention à votre ego sur les réseaux sociaux

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Presse : après le «Financial Times», «The Economist» est à vendre

Presse : après le «Financial Times», «The Economist» est à vendre | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le groupe Pearson, qui a déjà vendu le « Financial Times » à un groupe japonais, souhaite se recentrer sur le domaine éducatif.
Béatrice Dillies's insight:

Pour lire l'article du Monde en entier, cliquez sur le titre

La crise de la presse n'est cette fois pas responsable de cette cession. Selon le Financial Times, les 50 % détenus dans The Economist Group seraient valorisés à hauteur d’environ 400 millions de livres. Soit un montant comparable à la vente du FT Group, alors que The Economist Group dégage des bénéfices d’exploitation deux fois et demie plus importants.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Charlie Hebdo devient la première entreprise solidaire de presse

Charlie Hebdo devient la première entreprise solidaire de presse | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Charlie Hebdo va devenir le premier journal à adopter le nouveau statut d’entreprise solidaire de presse, qui impose de réinvestir dans l’entreprise au moins 70% des
bénéfices [...]
Béatrice Dillies's insight:

Le statut d’«entreprise solidaire de presse» a été créé par une loi du 17 avril, dans le sillage de l’attaque jihadiste du 7 janvier qui a décimé la rédaction. 

Le nouveau statut interdira toute prise de participations par un tiers: seuls les collaborateurs de Charlie Hebdo pourront détenir des actions.

more...
</