Les médias face à...
Follow
Find tag "numérique"
52.0K views | +1 today
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Groupe Figaro : réorganisation de sa direction des nouveaux médias

Groupe Figaro : réorganisation de sa direction des nouveaux médias | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice Dillies's insight:

Anne Pican, jusqu’alors directrice du pôle culture du figaro.fr, est promue éditrice digitale du site.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

« Metronews » dit adieu à sa version papier

« Metronews » dit adieu à sa version papier | Les médias face à leur destin | Scoop.it
L’arrêt de la parution papier va conduire à la suppression de 60 postes, a annoncé le propriétaire du titre, le groupe TF1.
Béatrice Dillies's insight:

Les infos clés

  1. Le titre entend officiellement se focaliser sur la version numérique – qui ne représente que 10 % environ de ses recettes.
  2. Détenu à 100 % par TF1 depuis 2011, Metronews a enregistré 12 millions d’euros de pertes en 2014.
  3. Le titre est aujourd’hui le 3e journal gratuit du pays – derrière 20 Minutes et Direct Matin –, avec 744.988 exemplaires diffusés en moyenne chaque jour en 2014.
  4. Au premier trimestre 2015, les recettes publicitaires des gratuits ont décliné de 21,6 %, après une année 2014 noire.
more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Numérique : ces algorithmes qui savent tout de nous

Numérique : ces algorithmes qui savent tout de nous | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les pouvoirs publics vont-ils bientôt mettre le nez dans les algorithmes ? Devant l'importance croissante des formules mathématiques et de...
Béatrice Dillies's insight:

C'est aussi ce vers quoi veut aller la presse pour fournir des abonnements personnalisés aux lecteurs qui auraient ainsi la possibilité le faire leur marché dans le fil continu d'infos proposé par un journal.

Avantages

- ils seraient a priori intéressés par l'immense majorité des sujets qui arriveraient sur leur e-journal. Alors qu'on peut estimer qu'ils lisent en moyenne 2 à 4 articles dans un journal papier payé plein tarif ou même au tarif abonné.

- une information préalablement triée par centre d'intérêt pour ne pas se noyer dans l'infobésité qui confine à la superficialité, mais aussi pour faire le tri dans vraies et fausses infos. Autrement dit, une info labellisée qui laisse de côté les rumeurs.

Donc, un rapport utilité/plaisir/prix nettement plus favorable avec la personnalisation des abonnements.

Inconvénients

- un manque d'ouverture, un sens de la curiosité pas forcément sollicité, risque de prêt-à-penser avec développement de la pensée unique...

Donc, un rétrécissement de la pensée. 

Engagement nécessaire des médias

- Exigence de qualité dans le travail de curation effectué par les médias sur les infos qui dépassent leur domaine de compétences (l'international pour la PQR par exemple), mais aussi dans leur domaine de compétences.

A creuser

- Des associations entre médias pour mettre en commun des infos thématiques destinées à des gens qui veulent en savoir plus dans des domaines très pointus.

- Fourniture de revues de presse par mot-clés avec une plus-value par rapport aux Google alertes par exemple. Objectif: avoir une approche plus qualitative grâce à une sélection en amont de la part des éditeurs.


more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Etude AudiPresse : l’audience moyenne des marques de presse progresse de 1,9 %

Etude AudiPresse : l’audience moyenne des marques de presse progresse de 1,9 % | Les médias face à leur destin | Scoop.it
La mort du papier est-elle inéluctable ? Internet et le mobile vont-ils devenir nos seuls modes de lecture ? Si elle n’apporte pas de...
Béatrice Dillies's insight:

Extrait

> "l’information n’est pas morte, et le désir d’information reste même fortement présent chez les Français. Ainsi, près de 97 % d’entre eux sont lecteurs de presse, tous supports confondus. Ils sont 61 % à la lire sur Internet (fixe ou mobile) et 94 % sur papier."
Commentaire

> Eternel problème, qui accepte de payer pour s'informer?

Selon une autre étude que j'ai lue, en France, 12% des gens sont prêts à payer pour s'informer sur internet (11% aux Etats-Unis). Plus d'infos sur le rapport Digital news report 2014, du Reuters institute.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

La vraie crise de la presse papier

La vraie crise de la presse papier | Les médias face à leur destin | Scoop.it
ARTICLES ASSOCIES >  Les Français lisent de plus en plus la presse en numérique >  La TVA de la presse en ligne alignée...
Béatrice Dillies's insight:

Les maux dont souffre la presse papier

> Elle cherche encore à sauver le papier à tout prix.

L'inertie tout particulièrement dans le management et l'actionnariat.

> Très peu d'initiatives déployées pour rénover les propositions de valeur.

> Déficit d’innovation tant dans les organisations que dans les réflexions sur les métiers.

> Elle ne réalise pas assez qu’il y a un vrai pouvoir technologique, celui des algorithmes des moteurs de recherche et des réseaux sociaux. 

Jusqu'ici, tout va bien. Jusqu'ici, tout va bien. Jusqu'ici, tout va bien...

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Lancement d'Amaury Lab, un incubateur dédié à «l’information connectée»

Lancement d'Amaury Lab, un incubateur dédié à «l’information connectée» | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le Groupe Amaury lance Amaury Lab, le premier incubateur lancé par un Groupe de presse en France.
Béatrice Dillies's insight:

Amaury Lab a une double vocation : accélérer le développement de startups en croissance et favoriser les passerelles entre celles-ci et le Groupe Amaury afin de s’enrichir mutuellement dans une logique de co- développement.

La première promotion portera sur « L’information connectée » autour de trois sujets ciblés : le big data, l’expérience digitale et les objets connectés. Les entreprises sélectionnées seront incubées pendant 12 mois au sein d’Amaury Lab.

Dépôt des appel candidatures du 12 novembre au 7 janvier 2015.

Tous les détails dans cet article.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

NYT added 44,000 digital subscribers in the third quarter

NYT added 44,000 digital subscribers in the third quarter | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Create. Inform. Engage. | Journalism training, media news & how to's
Béatrice Dillies's insight:

875.000 abonnés numériques pour le New York Times, dont 44.000 gagnés au dernier trimestre 2014,  "une augmentation de plus de 20 pour cent par rapport à la fin du troisième trimestre de 2013" déclare le journal. Il avait gagné 32.000 abonnés au deuxième trimestre 2014.

Les revenus tirés de publicité imprimée ont baissé d'environ 5%, et les recettes de la publicité numérique sont en hausse de 16,5%.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le «New York Times» se refait une santé grâce au numérique

Le «New York Times» se refait une santé grâce au numérique | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Presse • La transition numérique du groupe New York Times porte ses fruits avec, au troisième...
Béatrice Dillies's insight:

Extrait

Les recettes publicitaires sur les supports numériques ont progressé pour le troisième trimestre consécutif, avec un bond de près de 17% sur un an, et la pub sur supports imprimés a même légèrement augmenté en septembre, a relevé Mark Thompson.

more...
Yann Puron's curator insight, November 1, 2014 5:21 PM

Un bon exemple de transition numérique dans le monde du journalisme.

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

«The New York Times» ou quand l'empire contre-attaque

«The New York Times» ou quand l'empire contre-attaque | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le New York Times est devenu, grâce au numérique, un titre mondial de référence. Après avoir risqué la faillite au cours des années 2000, le journal semble tiré d’affaire. Son modèle économique est-il pérenne ?
Béatrice Dillies's insight:

Dossier complet à lire 

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

L’innovation ne se dicte pas !

L’innovation ne se dicte pas ! | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Directions Stratégie et Prospective Le numérique change à peu près tout du monde dans lequel nous vivons, à une vitesse sans commune mesure aux précédentes...
Béatrice Dillies's insight:

« Nous vivons dans un monde où tout change, y compris la possession et la maîtrise des savoirs. […] Le pouvoir n’est plus dans la connaissance (voire le secret) de l’information, mais dans son partage. »

Encore faut-il que les patrons de presse et les cadres supérieurs des journaux acceptent cette idée, et ça c'est pas gagné :-(

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Quel avenir pour les médias à l'horizon 2020 ?

Quel avenir pour les médias à l'horizon 2020 ? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Mardi 21 octobre 2014 se déroulera le 20ème Colloque NPA Conseil, qui s'interrogera sur le paysage médiatique à l'horizon 2020....
Béatrice Dillies's insight:

Le site du colloque NPA avec le programme complet et le bulletin d’inscription à télécharger.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Libération / Le Monde : deux méthodes pour réussir la mutation numérique

Libération / Le Monde : deux méthodes pour réussir la mutation numérique | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Hasard du calendrier, Le Monde et Libération présentaient tous deux hier leur projet de réforme numérique. Les deux quotidiens, dont les ventes sont en baisse, cherchent à se réinventer. Mais les méthodes différent.
Béatrice Dillies's insight:

Cette année, les ventes en kiosque ont chuté de 12% pour le Monde, de 20% pour Libé.

more...
Suzana Biseul PRo's curator insight, October 7, 2014 6:29 AM

Triste réalité. Les ventes de ces journaux baissent. Quelle méthode utiliser pour les sauver ?

Laetitia's curator insight, October 7, 2014 8:54 AM

2 modèles de mutation numérique : Big bang contre Révolution de velours

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Denis Olivennes : «Il faut inventer le Elle des dix prochaines années»

Denis Olivennes : «Il faut inventer le Elle des dix prochaines années» | Les médias face à leur destin | Scoop.it
VIDÉO - Le président du directoire de Lagardère Active est l'invité du « Buzz Média Orange-Le Figaro ».
Béatrice Dillies's insight:

VIDEO 16'13"

À la tête du pôle média de Lagardère, qui regroupe Elle, Paris Match, le JDD, Europe 1, Gulli et des sociétés de production, Denis Olivennes mène la transformation du groupe au pas de charge: son interview à lire ici.

Il veut renouveler l'offre de contenus.

Elle = 350.000 numéros vendus chaque semaine, 2 millions de lectrices ou de lecteurs (mais ventes en baisse de 14% sur l'année).

"Il faut rentrer dans un nouveau cycle".

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le Libération "réinventé" arrive dans les kiosques le 1er juin... au prix de 2€

Le Libération "réinventé" arrive dans les kiosques le 1er juin... au prix de 2€ | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Rajeuni, apaisé et repensé pour être "mobile first" : un an après la crise qui a secoué Libération et vu le départ d'une centaine de...
Béatrice Dillies's insight:

La baseline

"Libération était un quotidien qui publiait une version numérique. Libération sera un site qui publie un quotidien", résume Laurent Joffrin, le directeur de la rédaction et historique de ce journal fondé en 1973

  1. séquence de modules "très graphiques" des contenus déjà publiés sur internet. 
  2. "Il faut que ça fasse très boîte à outils avec des angles. On injecte de l'internet dans le journal", détaille Hufnagel.

Le look

La signature du nouveau quotidien sera une nouvelle police baptisée "Libé" et spécialement créée pour lui. Modulable, elle apparaîtra tantôt arrondie, tantôt large, anguleuse ou allongée.

Priorité au mobile

"En se levant, le premier réflexe du lecteur pour consulter les infos, c'est le mobile. Il faut qu'on parte de là pour construire l'actu sur nos différents supports, c'est notre premier point de contact avec lui", poursuit Hufnagel. Désormais à Libération, 50% du trafic web provient du mobile.

L'organisation du travail

La rédaction, désormais de 135 journaliste, est rajeunie (la moyenne d'âge a baissé de 7 ans) et a été réorganisée en 7 pôles (pouvoirs & contre-pouvoirs, monde & planète, futur, idées/rebonds, culture/écrans, Next/styles de vie et nouvelles écritures) pour alimenter tous ces supports.

La qualité du contenu

On verra ;-)

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Les médias, « des serfs au royaume de Facebook » ?

Les médias, « des serfs au royaume de Facebook » ? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le réseau social veut mettre en valeur -- et donc héberger -- des articles de journaux sur son apppli mobile. La proposition, alléchante, inquiète tout de même des médias déjà "Google dépendants".
Béatrice Dillies's insight:
Delphine Cuny, rédactrice en chef adjointe de Rue89, pose très bien le débat en s'appuyant sur les arguments du regretté David Carr, ancienne plume du  New York Times, titre prestigieux... qui fait partie des 9 neuf grands éditeurs de médias américains, anglais et allemands qui testent depuis mercredi « Instant Articles », "sorte de nouveau kiosque numérique, version mobile, gratuit et estampillé Facebook", actuellement proposé uniquement sur son appli pour iPhone. 
Déjà, Google Actualités aspirait une bonne partie du gâteau publicitaire sur le web. Voilà maintenant Facebook qui veut vampiriser le marché spécifique sur mobile. Et aux médias traditionnels, les yeux pour pleurer?
Aujourd'hui, le débat sur le modèle économique de la presse doit évidemment être posé, mais celui sur l'indépendance éditoriale des journalistes aussi.  

more...
Guillaume Laurens's curator insight, May 20, 2:43 AM

Les #médias, « des serfs au royaume de #Facebook » ? #Presse #RéseauxSociaux #Technologies

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Les ventes numériques sauvent la presse

Les ventes numériques sauvent la presse | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Si l'année 2014 n'a pas été catastrophique pour la diffusion des quotidiens nationaux, c'est aussi grâce à l'explosion des ventes numériques (en PDF ou en version enrichie) principalement sur les t...
Béatrice Dillies's insight:

Extrait:

En décembre 2014, par exemple, les ventes numériques représentaient 9,70% des ventes totales de quotidiens nationaux. Une proportion qui ne cesse d’augmenter, puisqu’elle était de 8,12% en octobre 2014.

Suivent des chiffres et un micro débat sur l'intérêt du PDF sur tablette.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le Monde, Libé... la presse va-t-elle réussir son virage numérique ?

Le Monde, Libé... la presse va-t-elle réussir son virage numérique ? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Avec les mots de l'Info, France Info dresse un bilan de 2014 dans tous les domaines et appréhende 2015. Avec ses invités, Valérie Expert évoque les problèmes rencontrés par la presse écrite.
Béatrice Dillies's insight:

DEBAT AUDIO : PODCAST

> Céline Asselot : journaliste médias à France info.
> Jean-Marie Charon : sociologue, spécialiste des médias. Il est chargé d’une mission sur la transformation du paysage des médias par Fleur Pellerin.
> Johan Hufnagel : directeur délégué de Libération.


Pour JH, le bilan de son arrivée à Libé est "extrêment positif, avec une équipe "extrement resserrée, soudée, qui s'est bcp rajeunie". Il se dit très optimiste sur l'avenir de Libé papier.

JMC: On a une diffusion qui recule. EN PQN, on perd 4 à 5%. En vente au numéro, la baisse est plus importante. En PQR, il n'y a pas un titre qui maintient sa diffusion. Sur l'autre grand ressoudes, iles reculs sont encore plus importants: 6 à 8% par an. On est obligé d'aller chercher un public plus jeune. Au EU, on parle de -30% de journalistes aux EU > On va devoir travailler autrement à partir du support numérique. On est dans du multi support, avec formes éditoriales différentes et temporalité différente. 

CA: Qu'est-ce qu'on fait avec le numérique? Comment on trouve de nouvelles ressources. Personnes a la formule magique, mais bcp herchent, innovent. C'est une période de créativité.

JH: Certains journaux ont abandonné le papier. Maintenir un journal de qualité, c'est extrêmement compliqué. Internet, c'est une révolution des usages. C'est une grande complexité de s'adapter aux usages de nos lecteurs.

JMC : Presse magazine a cru longtemps échapper au défi du numérique. Là, elle se rend compte qu'elle doit faire des choix radicaux. LA presse télé se rend compote que son avenir est sur des portails. On parle relation lecteurs, éditeurs, mais il y a aussi le système de distribution. Qu'est-ce qui va motiver les nouveaux lecteurs d'aller vers un point de vente.

JH: se dit frappé d'une vitalité qui va vers iles plus jeunes: So Foot, Snap magazine, utilisent beaucoup les réseaux sociaux avec une approche bi média.

JMC: journaux qui s'adresse à un public très éduqué va bien. Mais difficultés pour la presse populaire. Or, les sites de niche s'adressent souvent à un public assez éduqué.

more...
Mathieu Gentile's curator insight, December 29, 2014 9:54 AM

Via Béatrice Drilles:

DEBAT AUDIO : PODCAST

> Céline Asselot : journaliste médias à France info.
> Jean-Marie Charon : sociologue, spécialiste des médias. Il est chargé d’une mission sur la transformation du paysage des médias par Fleur Pellerin.
> Johan Hufnagel : directeur délégué de Libération.

 

Pour JH, le bilan de son arrivée à Libé est "extrêment positif, avec une équipe "extrement resserrée, soudée, qui s'est bcp rajeunie". Il se dit très optimiste sur l'avenir de Libé papier.

JMC: On a une diffusion qui recule. en PQN, on perd 4 à 5%. En vente au numéro, la baisse est plus importante. En PQR, il n'y a pas un titre qui maintient sa diffusion. Sur l'autre grand ressoudes, iles reculs sont encore plus importants: 6 à 8% par an. On est obligé d'aller chercher un public plus jeune. Au EU, on parle de -30% de journalistes aux EU > On va devoir travailler autrement à partir du support numérique. On est dans du multi support, avec formes éditoriales différentes et temporalité différente. 

CA: Qu'est-ce qu'on fait avec le numérique? Comment on trouve de nouvelles ressources. Personnes a la formule magique, mais bcp herchent, innovent. C'est une période de créativité.

JH: Certains journaux ont abandonné le papier. Maintenir un journal de qualité, c'est extrêmement compliqué. Internet, c'est une révolution des usages. C'est une grande complexité de s'adapter aux usages de nos lecteurs.

JMC : Presse magazine a cru longtemps échapper au défi du numérique. Là, elle se rend compte qu'elle doit faire des choix radicaux. LA presse télé se rend compote que son avenir est sur des portails. On parle relation lecteurs, éditeurs, mais il y a aussi le système de distribution. Qu'est-ce qui va motiver les nouveaux lecteurs d'aller vers un point de vente.

JH: se dit frappé d'une vitalité qui va vers iles plus jeunes: So Foot, Snap magazine, utilisent beaucoup les réseaux sociaux avec une approche bi média.

JMC: journaux qui s'adresse à un public très éduqué va bien. Mais difficultés pour la presse populaire. Or, les sites de niche s'adressent souvent à un public assez éduqué.

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Nouvelle ère numérique aux DNA

Nouvelle ère numérique aux DNA | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Une maquette plus simple, des contenus plus structurés pour faciliter la navigation, des « éditions numériques locales » : le site internet des DNA, www.dna.fr change d’ère ce mercredi 12 novembre.
Béatrice Dillies's insight:

Les Dernières nouvelles d'Alsace ont mis en ligne la nouvelle version, de leur site le 12 novembre.

Extraits

Quatorze « éditions numériques locales » existent désormais, avec leur Une et leur adresse internet spécifique.

S’adapter aux nouveaux usages numériques suppose aussi que la rédaction mette en œuvre une nouvelle manière de travailler, dictée par l’événement.

Les DNA ont fait le choix d’une « rédaction intégrée », où les journalistes interviennent sur les deux canaux, le site comme le journal imprimé. Puisque les lecteurs ont pris l’habitude de «fréquenter» les DNA dans l’un et l’autre univers, il est normal que les journalistes en fassent de même.

Commentaire

Voilà au moins un journal où les syndicats de la journalistes et le "patron" ont pu négocier et se mettre d'accord avec, j'imagine, une réorganisation du temps de travail. Ce n'est pas le cas partout.

more...
No comment yet.