Les médias face à leur destin
56.9K views | +1 today
Follow
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Curated by Béatrice D.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Jour de Colère: Les médias pris pour cible par l'extrême droite (vidéo)

Jour de Colère: Les médias pris pour cible par l'extrême droite (vidéo) | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les médias pris pour cible dans la manifestation.
Béatrice D.'s insight:

"Presse, collabo" -: "on va vous tuer"... Voilà ce que les journalistes qui ont travaillé sur la manif  "Jour de Colère" ont pu entendre lors de leur reportage.
Ariel Wizman a raison de faire la comparaison avec 1934. La différence... Aujourd'hui, ou demain si on laisse faire, personne pourra dire: "Je ne savais pas".

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Le Petit Journal du 24/04: Des journalistes agressés

Le meilleur du Petit Journal de Yann Barthès !
Béatrice D.'s insight:

Le 23 avril à 23 heures, au soir du vote de la loi sur le Mariage pour tous, des militants d'extrême droite ont pris le relais de la Manif pour tous. Certains ont chargé les journalistes au cri de "Médias collabos"!

Comment dire après ce qui s'est passé durant la Seconde guerre mondiale? Cocasse? Indigne? Etrange renversement de l'histoire?

Bilan: trois journalistes blessés.

La vidéo du Petit Journal.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Les journalistes, cibles dimanche des manifestants anti-Hollande d'extrême droite

Les journalistes, cibles dimanche des manifestants anti-Hollande d'extrême droite | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Paris - Des journalistes ont été violemment pris à partie par de nombreux manifestants anti-Hollande dimanche, avec insultes, bousculades et coups, en particulier ceux du "Petit Journal" de Canal+ et de BFMTV, ont raconté lundi à l'AFP plusieurs...
Béatrice D.'s insight:

Autant dire que le pluralisme de l'information n'aurait plus cours si ces fascistes arrivaient au pouvoir. La parole s'est bien libérée à l'extrême-droite. Avant, ils profitaient de l'anonymat des réseaux sociaux pour s'exprimer. Aujourd'hui, ils manifestent dans la rue et montrent leur vrai visage: celui de la haine des juifs et des journalistes... entre autre. Les démocrates n'ont pas intérêt de baisser la garde. 

more...
No comment yet.