Les médias face à leur destin
56.7K views | +4 today
Follow
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Curated by Béatrice D.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Tarn : les journalistes s'insurgent contre les conditions d'accès à la "ZAD" de Sivens

Tarn : les journalistes s'insurgent contre les conditions d'accès à la "ZAD" de Sivens | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les conditions de travail des journalistes sur le site de Sivens ne sont pas simples depuis des mois. J'ai déjà décrit sur ce blog dans l'article "Sivens, un barrage contre les journalistes", le tr...
Béatrice D.'s insight:

Le coup de gueule de Fabrice Valéry, journaliste à France 3 Midi-Pyrénées, qui s'insurge contre les "conditions assez incroyables" de la conférence de presse des zadistes, le 19 janvier, à Sivens : "contrôle d’identité des journalistes présents, contrôle des cartes de presse, déclaration à visage masqué, refus de répondre aux questions, et, accessoirement, un coup de couteau dans le pneu de la voiture d’un journaliste!"

Commentaire

Je ne sais pas si "l'unité nationale" de façade va durer. J'ai plutôt l'impression que le fossé se creuse entre une partie de la population et les médias, comme entre les riches et les pauvres, les croyants et les athées, les dogmatiques et les laïcs, les politiques et les électeurs, les Français de "longue date" et les immigrés ou les Français d'origine immigrée, les valeurs de la République et ce que nous en faisons collectivement.

Le 11 janvier est-il un simple sursaut? Ou l'esprit du 11 janvier va-t-il durer? Je n'en sais rien.

Pour en revenir au propos précédent, le dénominateur commun dans ces incompréhensions réciproques qui ne cessent de monter: le manque d'écoute. Ce n'est pas toujours celui qui crie le plus fort qui a raison.

Les journalistes ne sont pas juges et parties. Ce sont des témoins de notre temps. Ils donnent la parole à tout le monde. Encore faut-il les laisser faire leur métier. Vouloir contrôler les médias comme ça a été fait à Sivens, c'est le début de la dictature. Il faut boycotter ce type de conférence de presse et dénoncer ces pratiques, mais aussi créer des lieux de parole pour (ré)expliquer ce qu'est le métier de journaliste, les règles déontologiques de la profession.

Mais attention, il ne peut y avoir débat que s'il y a écoute.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Journalisme, communication politique... le numérique bouleverse le paysage

Journalisme, communication politique... le numérique bouleverse le paysage | Les médias face à leur destin | Scoop.it
"A-t-on encore besoin des journalistes", Manifeste pour un journalisme augmenté ? En osant lancer cette question à la faveur d'un livre qu'il publia, en 2011, aux Presses Universitaires de France, notre confrère Eric Scherer, qui est, aujourd'hui, directeur de la prospective à France Télévision avait l'ambition de provoquer une réflexion et un débat au sein de notre profession. Dans une société de plus en plus complexe, où le savoir est chaque jour davantage vertical et où les technostructures communiquent entre elles avec leurs mots propres, où le politique est montré du doigt, le journaliste se sent investi du devoir de rechercher la vérité. Et de dire. C'est l'essence même d'un métier dont il est permis de croire qu'il reste indispensable à la vie démocratique...
Béatrice D.'s insight:

Extrait

Eric Scherer sera présent, cette année encore, au quatrième rendez vous d'aqui.fr, le 3 octobre. Et la question de la démocratie sera au cœur d'échanges qui réuniront élus, associations, chercheurs, citoyens, communicants et journalistes. En effet l'enjeu nous a semblé assez large pour que nous nous écoutions les uns les autres, à l'heure où l'explosion du numérique change, en profondeur, la création et la circulation de l'information.

more...
Cité des métiers du Val-de-Marne's curator insight, October 10, 2014 10:49 AM

La puissance de l'outil, son accès possible pour le plus grand nombre peuvent offrir, aussi, le meilleur : la possibilité pour l'élu, spécialement l'élu de terrain, de créer une relation qui ne doive pas qu'à l'obsession de se faire élire ou réélire, de prendre position à «  toile ouverte » sur des questions qui anoblissent la fonction, d'expliquer aussi le sens de son travail, de ses engagements.

Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

JOURNALISTES: TOUS COUPABLES?

Béatrice D.'s insight:

[CONFÉRENCE GESTICULÉE] Mais qui a tué la confiance des Français dans le journalisme ? Philippe Merlant, assisté de son confrère Joseph Rouletabille, tente de resoudre le "mystère du Journalisme Jaune".

Vraiment très bien vu. J'adore la façon d'interviewer de John Paul Lepers. Et encore plus la présentation (pleine d'humour) de Philippe Merlant, qui défend un journalisme visant à réconcilier l'information et la démocratie.

Accordez-vous 13'50" pour regarder toute la VIDEO; vous ne le regretterez pas.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Liberté de la presse, mode d’emploi : comment se sortir de la consanguinité qui asphyxie la démocratie française

Liberté de la presse, mode d’emploi : comment se sortir de la consanguinité qui asphyxie la démocratie française | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Même s'ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac, bon nombre de journalistes forment avec les politiques, les sondeurs et les conseillers de tout poil un ensemble assez homogène, qu'on qualifie à raison de "politico-médiatique".
Béatrice D.'s insight:

Suite de la révélation des enregistrements de Nicolas Sarkozy et de son entourage par Patrick Buisson.

> Interview croisée de Dominique Wolton et de Jean-François Khan. Très intéressant.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Tirs à Libé: une fracture de plus entre l'opinion publique et les médias

Tirs à Libé: une fracture de plus entre l'opinion publique et les médias | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les commentaires acerbes ou violents de nombreux internautes face au traitement médiatique de la fusillade à Libération témoignent d'une défiance grandissante du grand public à...
Béatrice D.'s insight:

L'historien des médias Christian Delporte voit dans les réactions hostiles à Libération sur les réseaux sociaux un signe supplémentaire de la "dégradation du climat démocratique". 

Beaucoup oublient qu'une jeune homme est entre la vie et la mort après l'attaque du tireur à Libération.

L'analyse de Christian Delporte est intéressante toutefois. Elle montre aussi les dérives des réseaux sociaux où, sous couvert d'anonymat, une masse obscure se prend pour un "contre-pouvoir au contre-pouvoir". Problème, c'est une chose de ne plus avoir de limite au niveau des mots. Mais ça encourage certains à ne plus avoir de limite au niveau des actes!

Halte au feu. 

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Journaux : 8 raisons d'être optimiste

Journaux : 8 raisons d'être optimiste | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Set aside all the talk of doom and gloom for a minute: Here are 8 real reasons to feel optimistic about the future of newspapers.
Béatrice D.'s insight:

Ken Doctor est spécialiste de l'industrie digitale. Il a écrit "Newsonomics: Twelve New Trends That Will Shape the News You Get". Pour lui, les 8 raisons de rester optimiste pour la presse papier sont:

- L'audience grandit de nouveau.

- Les paywalls l'ont prouvé: les lecteurs payeront pour l'accès numérique.

- La prochaine génération de paywalls devrait être opérationnelle en 2014.

- Les relations éditeur/client n'ont jamais offert ce niveau de proximité.

- L'économie numérique sera une aubaine.

- Nous sommes au début d'une nouvelle ère du storytelling.

- Des esprits nouveaux et créatifs repensent des nouvelles.

- Nos démocraties n'ont jamais eu autant besoin de news de haute qualité.

 

Oui, oui, oui... Facile à écouter Dr Ken. Seul petit problème: la trésorerie des journaux qui fond comme neige au soleil avec la baisse des ventes papier tandis que la hausse du trafic sur internet peine à compenser le trou. Il a sans doute raison pour les grands groupes (NYT et d'autres). Mais, en France par exemple, les banques seront-elles disposées à prêter l'argent pour faire les investissements nécessaires et patienteront-elles jusqu'à ce qu'ils donnent des résultats? 

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

L’élite journalistique et son pouvoir: l'analyse de Maria Santos-Sainz

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3, Maria Santos-Sainz entend répondre à une série de questions qui font écho à une série de débats survenus dans les dernières...
Béatrice D.'s insight:

 « Quel est le rôle joué par les dirigeants de l’information et leaders d’opinion dans le système démocratique ? Imposent-ils leur agenda aux politiques ? Parviennent-ils à modifier le cours des événements ? Quels sont leurs réseaux d’influence ? De quelles manières sont-ils liés aux autres élites du pouvoir ? Quelles sont leurs positions idéologiques ? Quelles valeurs transmettent-ils et quel type d’influence exercent-ils sur les sphères politiques, économiques et culturelles ? »

Maria Santos-Sainz donne son point de vue dans "L’élite journalistique et son pouvoir". Éd. Apogée, coll. Médias & nouvelles technologies, 2006, 223 p. 

URL : http://questionsdecommunication.revues.org/7413

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

«La connexion permanente? Nous adorons cela!»

«La connexion permanente? Nous adorons cela!» | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Bruno Patino, gourou des médias 2.0, nous explique ce qu'il appelle «la Condition numérique».
Béatrice D.'s insight:

Longue interview de Bruno Patino, auteur avec Jean-François Fogel de "La condition numérique". Mais ça vaut le détour pour mieux comprendre les enjeux de la mutation d'internet, mutation commencée en 2005 et qui façonne une autre vision du monde réel. 

La problématique, Bruno Patino la pose en ces termes: "Est-ce qu'on est pour ou contre internet? Ce n'est pas le problème. L'ère de la connexion est arrivée. Se déconnecter est un enjeu de liberté individuelle. Mais une alternative reste posée: aliénation ou émancipation économique au sens noble du terme. A qui appartiennent les données? Comment sont-elles gérées? Veut-on une économie de partage? Il semble un peu dommage que les débats politiques soient atones sur ces questions-là." Ils ont tort car, comme le rappelle Bruno Patino, " la connexion permanente, c'est l'essoufflement assuré pour un pouvoir démocratique. La démocratie suppose le temps de la campagne électorale puis un mandat d'élu, à la durée garantie [...]. Internet, en revanche, c'est l'immédiateté, la participation de tous, directe, aux polémiques, aux commentaires, aux sondages en ligne."

Si certains craignent la mort de la "vieille" presse et avec elle du métier de journaliste, ils peuvent être rassurés. Le monde qui s'ouvre aura de plus en plus besoin des journalistes pour faire le tri et mettre toutes les informations en perspective afin que l'émotion, suscitée par l'instant présent, ne l'emporte pas (toujours) sur la réflexion.   

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Vers un Habeas Corpus numérique ?

Vers un Habeas Corpus numérique ? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Par Clara Schmelck, journaliste médias à Intégrales Mag, billet invité  A qui appartiennent les données personnelles ? L'exploitation généralisée des données ouvre t-elle de nouveaux droits pour le...
Béatrice D.'s insight:

A qui appartiennent les données personnelles ? L'exploitation généralisée des données ouvre t-elle de nouveaux droits pour les citoyens ? La conférence annuelle du laboratoire d'idées du Forum d'Avignon, le 19 septembre 2014 à Paris, a introduit une "déclaration préliminaire des Droits de l'Homme numérique".

Résumé des débats par Clara Schmelck, journaliste médias à Intégrales Mag.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Salauds de journalistes

Salauds de journalistes | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

Billet intelligent de Benoît Bouscarel sur France Culture. Malheureusement, certains courriers des lecteurs, derrière, me laissent perplexe. Qualifier de "sophisme" ces remarques de 

Christophe Deloire, le secrétaire général de Reporters Sans Frontières:

“les journalistes ne sont pas toujours à la hauteur de l’idéal, peut-être”, mais “un monde sans journalistes serait un monde saturé de messages de communication, de propagande”... continuer à taper malgré tout sur les "journalistes" comme s'ils étaient tous à mettre dans le même panier, c'est chercher à tout le moins à déstabiliser la société et lui faire perdre des valeurs qui me paraissent essentielles au vivre-ensemble. Oui, il est légitime de se demander: qui tire les ficelles? Perso, je trouve que le climat sent mauvais. Mais ce n'est que mon avis.
more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Frédéric Martel: "Un pays vaut ce que vaut sa presse"

Frédéric Martel: "Un pays vaut ce que vaut sa presse" | Les médias face à leur destin | Scoop.it
La question de la liberté de la presse dépasse largement celle de la presse elle-même, et concerne la démocratie dans son ensemble. Voilà sûrement pourquoi, plus que par une réaction corporatiste, la libération des ex-otages occupe une place si importante dans l'actualité. Analyse.
Béatrice D.'s insight:

"Il n'y a pas de liberté d'expression sans liberté de la presse, ni de liberté d'opinion sans liberté de presse", pour Frédéric Martel. 

AUDIO: 5'16''.

more...
No comment yet.
Rescooped by Béatrice D. from Journalisme & déontologie
Scoop.it!

Ethique et médias: le point de vue sévère de Jean-Claude Guillebaud

Ethique et médias: le point de vue sévère de Jean-Claude Guillebaud | Les médias face à leur destin | Scoop.it

Vidéo.


Via ODI
Béatrice D.'s insight:

"Il y a une maladie des médias en ce moment". Le journaliste Jean-Claude Guillebaud  commence fort dans cette vidéo de 2'53".

Un point de vue argumenté sur les effets pervers qui ont accompagné le passage de la démocratie représentative à la démocratie d'opinion. A visionner sans plus attendre... ça doit pousser les journalistes à réfléchir. 

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Fusillade à Libération : «Un sentiment d'horreur», dit Nicolas Demorand (vidéo)

Fusillade à Libération : «Un sentiment d'horreur», dit Nicolas Demorand (vidéo) | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le directeur de «Libération» exprime son émotion après la fusillade intervenue ce lundi matin dans le hall du journal.
Béatrice D.'s insight:

Nicolas Demorand: "C'est très très préoccupant pour l'état de la démocratie française. C'est une alerte collective"

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice D.
Scoop.it!

Les médias sociaux sont-ils un allié de la démocratie?

Les médias sociaux sont-ils un allié de la démocratie? | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice D.'s insight:

Extrait: "Les TICs, en Europe notamment, sont encore perçues comme un gadget, un canal de communication mais pas comme un facilitateur du débat démocratique. La multiplication des exemples concrets dans les pays émergents montrera peut-être la voie aux pays développés."

more...
No comment yet.
Rescooped by Béatrice D. from Journalisme & déontologie
Scoop.it!

Conférence-débat sur les médias et la démocratie le 11 septembre 2013

Conférence-débat sur les médias et la démocratie le 11 septembre 2013 | Les médias face à leur destin | Scoop.it

A 19h, le 11 septembre 2013, café du Point-Neuf à Paris.


Via ODI
Béatrice D.'s insight:

Les intervenants: Michel Desmurget (directeur de recherche à l'Inserm), Louis Dalmas (résistant FTP), Jean Robin (président fondateur des éditions Tatamis) et Benjamin Dormann (auteur de "Ils ont acheté la presse").

more...
No comment yet.