Les médias face à...
Follow
Find tag "Belgique"
36.7K views | +23 today
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Belgique: La presse réclame son dû digital

Belgique: La presse réclame son dû digital | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les éditeurs belges de presse écrite s’adressent au fédéral. Il y a urgence.
Béatrice Dillies's insight:

Les éditeurs belges, qui emploient près de 5000 personnes, subissent eux aussi la crise mondiale des médias. Ils demandent à l'Etat une règlementation plus stricte pour interdire le piratage et même l'agrégation de contenus. Qu'en sera-t-il alors de la curation?

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Un grand groupe de presse belge supprime 20% de ses effectifs

Un grand groupe de presse belge supprime 20% de ses effectifs | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Deux cent cinq postes, soit 20% du personnel, vont être supprimés au sein du groupe de presse belge Mediahuis, qui regroupe quatre des principaux journaux de Flandre, a annoncé mercredi sa...
Béatrice Dillies's insight:

La crise de la presse frappe aussi la Belgique:

"C'est seulement en réalisant des synergies intelligentes que Mediahuis deviendra une entreprise rentable et saine", a indiqué le patron de Mediahuis, Gert Ysebart, en précisant que le plan présenté aux organisations syndicales prévoyait "la suppression de 205 postes".

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le nouveau magazine belge 24H01 prône le slow journalisme

Le nouveau magazine belge 24H01 prône le slow journalisme | Les médias face à leur destin | Scoop.it
(Belga) Le magazine belge francophone 24H01 sera lancé mercredi prochain. Cette revue de 200 pages, à la limite entre le magazine et le livre, prône le slow journalisme, visant à ralentir le rythme de l'information.
Béatrice Dillies's insight:

Éditée à un millier d'exemplaires, le magazine belge francophone 24H01 ne comprend aucune publicité. Il revendique un caractère belge, tout en couvrant également une actualité internationale. Elle se compose de reportages écrits et photographiques ainsi que d'illustrations diverses. Le magazine sera vendu au prix de 17,50 euros dans certaines librairies ou via le site 24H01.be

more...
Lydia Gracia's curator insight, October 23, 2013 12:48 AM

Les lecteurs n'ont jamais eu l'impression d'être aussi mal informés que maintenant!

Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Quand les sites de fausses informations piègent les journalistes

Quand les sites de fausses informations piègent les journalistes | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Après Gorafi et the Onions, le Vifexpresse vient de faire son apparition dans la catégorie "pastiches de sites" et il a déjà fait une victime! Les journalistes auraient-il tendance à ne pas vérifier...
Béatrice Dillies's insight:

Paris Match a relayé sur son site l'information d'un site pastiche belge concernant l'arrêt de Musiq3 faute d'audience! 

Le piège classique quand on surfe sur internet. Eh oui, là aussi il faut vérifier ses sources.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Les médias belges misent sur le second écran

Les médias belges misent sur le second écran | Les médias face à leur destin | Scoop.it
La rentrée des chaînes de télévision s`effectuera cette année sous le signe du mobile. Qu`il s`agisse de VTM ou de RTL, les médias TV se tournent désormais vers l`innovation orientée vers les applications mobiles.
Béatrice Dillies's insight:

Le groupe RTL Newmedia s`est tourné vers l`agence mobile Tapptic pour réaliser un projet original -présenté comme une première sur le marché belge- qui intègre dans les applications mobiles la fonction "Connect" basée sur de la synchronisation audio.

"L`enrichissement en temps réel du contenu des émissions apportera une nouvelle expérience télévisée aux téléspectateurs adeptes du premier et du second écran", a confirmé Jean-Jacques Deleeuw, Directeur RTL Newmedia.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Journalisme : Tour du monde déontologique

Chaque mois, le Magazine du CPQ vous propose un tour de piste de décisions, prises de position, analyses ou comptes rendus de divers organisme de
Béatrice Dillies's insight:

Le conseil de presse du Québec rapporte deux décisions impirtantes, en Belgique et en Australie.

le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) de Belgique a notamment réitéré l’importance de distinguer le contenu publicitaire du contenu rédactionnel.  Dans un autre dossier, le CDJ a rappelé aux journalistes d’user de prudence lorsqu’ils précisent la nationalité, le pays d’origine ou l’appartenance ethnique d’une personne.

Le conseil de presse australien a dû trancher sur l’utilisation de certains adjectifs transformait un article en texte d’opinion.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

La première école de journalisme de Belgique va fermer ses portes

La première école de journalisme de Belgique va fermer ses portes | Les médias face à leur destin | Scoop.it
L'Institut de journalisme (IDJ), la première école de journalisme mise sur pied en Belgique, va fermer ses portes à la fin de l'année scolaire, a décidé l'assemblée générale de l'asbl mardi.
Béatrice Dillies's insight:

"L'Institut de journalisme (IDJ) n'est plus une nécessité pour la profession", estime son président Jean-François Dumont à l'Agence Belga. Voilà qui en dit long sur l'état de sinsitrose dans la profession...

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Lagardère céderait la distribution de presse en dehors de la France

Lagardère céderait la distribution de presse en dehors de la France | Les médias face à leur destin | Scoop.it
En dehors des médias, le groupe se concentre sur le commerce dans les gares et les aéroports.
Béatrice Dillies's insight:

Les activités mises en vente concernent uniquement la distribution de journaux et magazines en Belgique, Suisse, Espagne,et Hongrie, activités qui pèsent environ 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires. 

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Lancement du premier mook belge, 24h01

Lancement du premier mook belge, 24h01 | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Un nouveau “mook” (terme désignant la contraction de « magazine » et de « book ») vient d’entrer sur le marché. En effet, 24h01 a lancé son premier numéro le 23 Octobre dernier.
Béatrice Dillies's insight:

18 journalistes, 14 illustrateurs, 3 photographes professionnels, un auteur de BD et un romancier composent l’équipe de rédaction de ce magazine qui ne contient aucune publicité, et qui a eu recours au crowdfunding pour voir le jour. 

more...
No comment yet.
Rescooped by Béatrice Dillies from Chroniques inédites (Philosophie, médias et société)
Scoop.it!

Centaines de chaines TV, titres de presse multiples (mais uniformisés), radios et sites web : y a-t-il trop de médias d'info ?

En quelques années, on a pu assister à pas mal de changements dans le paysage médiatique belge francophone. Le dernier fait marquant en date est sans doute le rachat des journaux l'Avenir par Tecteo.

 

A cette occasion, @SzocEd écrit sur Twitter un vibrant hommage à Joe Dassin : "On lira Où tu voudras Quand tu voudras Et l'on s'aimera encore Lorsque l'Avenir sera mort".

 

Derrière ce tweet humoristique se cache une question de fond : et si, demain, tel ou tel titre de presse disparaissait ? Et si, comme en Grèce ou en Espagne, certaines de nos chaines de télévision étaient appelées à disparaitre ? Ces médias ont-ils toujours une utilité ?

 

En effet, en Belgique francophone, on a connu une forte démultiplication des médias.

 

En télévision, par exemple. Coté service public, on pouvait autrefois regarder la RTBF et la chaine locale de sa région. De longue date, la Belgique a également pu capter les chaines de télévision françaises, TF1, FR2, FR3... La RTBF décline aujourd'hui ses programmes sur trois chaines (et plus si affinités...). Il est désormais très simple de regarder par ailleurs les télés locales des autres régions. Coté privé, on a vu la naissance de deux chaines chez RTL (Club et Plug), ainsi que AB3 et AB4. Désormais, il faut ajouter à cela (en vrac) i>tele, BFMTV, StarTV, Gulli, Direct8, les chaines dites autrefois "musicales", Eurosport, les nombreuses chaines thématiques (sports, sexe, dessins animés, nature, sciences, etc.) et j'en passe. Ce, rien qu'au niveau des chaines francophones.

En radio, la saturation du réseau FM a conduit le CSA à établir un plan de fréquences afin de limiter les interférences, ce qui a notamment conduit à la "mort" de Mint - qui, au passage, offrait un programme visant le même public cible que PureFM, mais était plus appréciée...

 

En presse écrite, là encore, la francophonie belge a connu une assez bonne diversité, avec les éditions de l'Avenir, le groupe Rossel (Le Soir + Sud Presse), IPM (La Libre + La DH). Pour en savoir plus : http://www.csa.be/pluralisme/groupes
Sans compter les magazines comme Cine-tele revue ou tele moustique, sachant qu'ils cartonnent toujours en tête des classements des canards écrits. Nous ne nous attardons pas sur des cas plus spécifiques comme Marianne Belgique et les nombreux autres petits ou grands "nouveaux acteurs" du paysage, mais il est intéressant d'en souligner la présence.
La réflexion implique surtout ici un autre grand acteur : Internet. Avec Internet, on a notamment vu l'émergence des sites d'information écrite des grandes chaines de télévision que sont la RTBF et RTL-TVI, mais aussi de nouveaux acteurs comme 7sur7, sans compter les nouveaux canaux de diffusion et de partage de l'info en temps réel.

De manière générale, Internet a offert l'accès à de nombreux médias plus ou moins classiques ou alternatifs, tous supports confondus (presse écrite, radio/podcast, photos et images, vidéos...).

 

Cette diversité quantitative est-elle cependant synonyme de diversité qualitative ? Par exemple, la RTBF offre-t-elle aujourd'hui sur ses trois chaines publiques un service fondamentalement différent de ses concurrents privés (voire au niveau de ses partenaires locaux) ? Dans la mesure où il y a une grande uniformisation de l'information, perdrait-on en diversité si un titre de presse - voire un groupe de presse entier - disparaissait ? N'y a-t-il pas trop de journalistes ?

 

La réponse n'est certainement pas simple, et je propose notamment de lire mon entretien avec Marc de Haan, directeur de Telebruxelles, pour se faire une idée des enjeux d'un journalisme émancipateur : http://julien.lecomte.over-blog.com/journalisme-audiovisuel-public-d%C3%A9ontologie-et-%C3%A9mancipation-entretien-avec-marc-de-haan

 

Cependant, pour chaque média (entendu comme chaine de tv / de radio, titre de presse), il importe de se poser la question de savoir où se situe la plus-value que celui-ci apporte au public. Ce média a-t-il une valeur, non seulement monétaire (parce que c'est un paramètre qui explique la démultiplication des titres), mais aussi sociétale ?
En d'autres termes, pour chaque média, on pourrait se demander si, au-delà de la dimension économique, il fait vraiment la différence. Cette différence peut être de l'ordre de l'information et de sa qualité (son exactitude, sa diversité, etc.), mais aussi du divertissement, de la socialisation... Il ne s'agit pas de poser un jugement moral trop souvent rencontré dans le domaine de la critique des médias (cf. http://www.scoop.it/t/chroniques-inedites/p/4003445565/critique-des-medias-critique-logique-ou-critique-sociale ), mais bien simplement de réfléchir à l'intérêt, à l'utilité, de tel ou tel média dans le contexte d'offre gigantesque dans lequel celui-ci est supposé évoluer.

A mon sens et à l'heure de la "consommation à la demande", cette réflexion importe également (voire surtout?) en tant que programmateur de chaine de télévision ou rédacteur en chef.


Via Julien Lecomte
Béatrice Dillies's insight:

Centaines de chaines TV, titres de presse multiples (mais uniformisés), radios et sites web : la Belgique a du mal à trouver médias à son pied.  

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Deux Belges rejoignent le réseau international de journalistes d'investigation

Deux Belges rejoignent le réseau international de journalistes d'investigation | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Deux journalistes néerlandophones ont rejoint le réseau international de journalistes d'investigation ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists): Lars Bové (De Tijd) et Kristof Clerix (MO magazine).
Béatrice Dillies's insight:

L'ICIJ est un réseau international regroupant un peu plus de 160 journalistes issus de 60 pays, unissant leurs compétences dans le but de livrer des articles d'investigation.

more...
No comment yet.
Rescooped by Béatrice Dillies from The Newsroom
Scoop.it!

La presse belge, obsédée pas les subsides, loupe sa révolution numérique

La presse belge, obsédée pas les subsides, loupe sa révolution numérique | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les aides directes et indirectes à la presse rendent les éditeurs de journaux paresseux. Sans des innovations urgentes, ce sera la fin.

Via François Colmant
Béatrice Dillies's insight:

La transition réussie de la presse belge vers le numérique n'est encore qu'un lointain horizon. Hormis De Tijd, aucun quotidien national n'est parvenu à développer une alternative digitale de qualité.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Les activités de la RTBF sur le web vont devoir être revues

Les activités de la RTBF sur le web vont devoir être revues | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Les éditeurs de presse ont déposé plainte auprès de l'Union européenne contre les développements de presse en ligne de la RTBF, invoquant que ceux-ci constituent une concurrence déloyale.
Béatrice Dillies's insight:
La ministre de l'Audiovisuel, Fadila Laanan, s'est expliquée auprès de la Commission européenne sur les missions gérées par la RTBF dans le cadre du conflit qui oppose la chaîne publique aux éditeurs de la presse écrite. La ministre conteste la mise en péril du pluralisme et propose que les missions de la RTBF soient revues.C'est à la commission européenne de trancher.
more...
No comment yet.
Rescooped by Béatrice Dillies from Journalisme et déontologie
Scoop.it!

« Ne pas citer des sources ne signifie pas leur absence », dit le conseil de presse belge

« Ne pas citer des sources ne signifie pas leur absence », dit le conseil de presse belge | Les médias face à leur destin | Scoop.it

Il y a dans la plus récente décision du Conseil de Déontologie Journalistique de Belgique deux remarques universelles, concernant l’une le respect à la vie privée des gouvernants l’autre le secret des sources, qui peuvent éclairer bien des débats franco-français récents sur le journalisme.


Via Ouvertures
Béatrice Dillies's insight:

Une décision importante du Conseil de Déontologie Journalistique de Belgique.

more...
No comment yet.