Les médias face à...
Follow
Find tag "Amaury"
51.8K views | +30 today
Les médias face à leur destin
Quel avenir pour les journalistes et les journaux? Quelle stratégie pour la presse face à la concurrence des réseaux sociaux?
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Lancement d'Amaury Lab, un incubateur dédié à «l’information connectée»

Lancement d'Amaury Lab, un incubateur dédié à «l’information connectée» | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Le Groupe Amaury lance Amaury Lab, le premier incubateur lancé par un Groupe de presse en France.
Béatrice Dillies's insight:

Amaury Lab a une double vocation : accélérer le développement de startups en croissance et favoriser les passerelles entre celles-ci et le Groupe Amaury afin de s’enrichir mutuellement dans une logique de co- développement.

La première promotion portera sur « L’information connectée » autour de trois sujets ciblés : le big data, l’expérience digitale et les objets connectés. Les entreprises sélectionnées seront incubées pendant 12 mois au sein d’Amaury Lab.

Dépôt des appel candidatures du 12 novembre au 7 janvier 2015.

Tous les détails dans cet article.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Amaury Médias crée un pôle de création de contenus pour les marques

Amaury Médias crée un pôle de création de contenus pour les marques | Les médias face à leur destin | Scoop.it
Béatrice Dillies's insight:

Amaury Médias accompagnera désormais les marques dans leurs actions de Brand Content sur leurs sites, publications, applications mobiles ou tablettes. Il bénéficiera notamment de l'expertise journalistique et technique de l'agence de presse du "Parisien Magazine".

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Philippe Carli: «Amaury a investi 30 millions depuis deux ans»

Philippe Carli: «Amaury a investi 30 millions depuis deux ans» | Les médias face à leur destin | Scoop.it
INTERVIEW - Selon Philippe Carli, le DG du groupe Amaury, le chiffre d'affaires du groupe est resté stable en 2012.
Béatrice Dillies's insight:

Interview de Philippe Carli, le directeur général du groupe Amaury, qui estime que "Le Parisien Mag devrait être profitable dès cette année". Il précise que le rachat des 25% détenus par Lagardère va permettre à son groupe de se développer "en toute indépendance".

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Le groupe Amaury cherche à changer la façon de consommer la presse payante

Le groupe Amaury cherche à changer la façon de consommer la presse payante | Les médias face à leur destin | Scoop.it

Invité hier par l’association des journalistes médias (AJM), Philippe Carli, Directeur Général du groupe Amaury, a annoncé un partenariat avec la société anglaise MPP permettant de s’attacher une technologie destinée à simplifier toutes les étapes marchandes sur un site média : achat d’article, de service ou de produit.
Remarquant que sur Internet l’acte d’achat d’article restait un acte complexe, la nouvelle solution va permettre au site de l’Equipe, dès le mois de mai, et au site du Parisien, à la rentrée, de mieux intégrer l’achat dans l’expérience utilisateur.
Pour Philippe Carli, l’expérience utilisateur est une réflexion de fond. Reconnaissant que les pures player comme Deezer ou Spotify ont modifié la façon de consommer de la musique en changeant les frontières du gratuit/payant, son groupe travaille de façon générale à changer la façon de consommer la presse payante.

Béatrice Dillies's insight:

Inspiré par les pures player comme Deezer ou Spotify, le groupe Amaury (l'Equipe, Le Parisien...) va simplifier les processus d’achat sur ses sites.

more...
No comment yet.
Scooped by Béatrice Dillies
Scoop.it!

Les comptes du « Parisien » toujours dans le rouge

Les comptes du « Parisien » toujours dans le rouge | Les médias face à leur destin | Scoop.it
« Le Parisien » affiche une perte nette de 17 millions d'euros sur l'exercice en cours. Amaury, sa maison mère, dément les rumeurs de...
Béatrice Dillies's insight:

Le recul des revenus publicitaires et des ventes du quotidien, dans un contexte difficile pour tous les éditeurs de presse, expliquent, en partie, ce résultat (19,6 millions d'euros de pertes nettes pour le groupe Le Parisien en 2012). Malgré tout, le chiffre d'affaires a progressé d'un peu plus de 3 % en 2012, à 221 millions d'euros.

Malgré les difficultés, "la cession du groupe ou de l'un ou l'autre de ses actifs n'est pas d'actualité et aucun mandat n'a été donné à aucune banque », affirme Philippe Carli, DG du groupe Amaury.

more...
No comment yet.