Les litiges frontaliers maritimes
62 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Deborah Guidez
Scoop.it!

Rapport parlementaire de 2008 sur la délimitation des frontières maritimes entre la France et le Canada

Rapport parlementaire de 2008 sur la délimitation des frontières maritimes entre la France et le Canada | Les litiges frontaliers maritimes | Scoop.it
Rapport parlementaire de décembre 2008 sur la délimitations des frontières maritimes entre le #Canada et la #France http://t.co/2UmyI7DWcV
more...
No comment yet.
Scooped by Deborah Guidez
Scoop.it!

Gaz / Pétrole: le Liban veut forer dans les eaux israéliennes… | JSS News

Gaz / Pétrole: le Liban veut forer dans les eaux israéliennes… | JSS News | Les litiges frontaliers maritimes | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Deborah Guidez from Géographie des frontières
Scoop.it!

Carte : Revendications en Mer de Chine du Sud (Ceriscope)

Carte : Revendications en Mer de Chine du Sud (Ceriscope) | Les litiges frontaliers maritimes | Scoop.it

Carte : Revendications en Mer de Chine du Sud

 

Publiée dans Alexandra Bellayer Roille, 2011, "Les enjeux politiques autour des frontières maritimes", CERISCOPE, n°1 "Frontières".

http://ceriscope.sciences-po.fr/content/part2/les-enjeux-politiques-autour-des-frontieres-maritimes


Via Géographie de la ville en guerre
more...
No comment yet.
Rescooped by Deborah Guidez from Intelligence économique, collective et compétitive, ici et ailleurs
Scoop.it!

Malaise dans la Chinafrique

Malaise dans la Chinafrique | Les litiges frontaliers maritimes | Scoop.it
Lassés de voir Pékin exploiter leurs richesses pétrolières et minières sans que leurs pays en retirent des bénéfices substantiels, les gouvernements africains - du Gabon au Tchad en passant par le Niger - tentent de rééquilibrer les échanges.

Via Bernard LLINARES
more...
No comment yet.
Scooped by Deborah Guidez
Scoop.it!

Greenpeace souligne les dangers de la surpêche en Afrique de l ... - Mauritanie-Web.com

Greenpeace souligne les dangers de la surpêche en Afrique de l ...
more...
No comment yet.
Scooped by Deborah Guidez
Scoop.it!

Partage des éventuels gisements d'hydrocarbures en Méditerranée : France - Espagne, le bras de fer

Partage des éventuels gisements d'hydrocarbures en Méditerranée : France - Espagne, le bras de fer | Les litiges frontaliers maritimes | Scoop.it
En bagarre depuis une bonne cinquantaine d'années pour le partage des zones de pêche en Atlantique et en Méditerranée, la France et l'Espagne s'affrontent désormais sur un autre terrain : celui du partage des éventuels gisements d'hydrocarbures en...
more...
No comment yet.
Rescooped by Deborah Guidez from Frontières et espaces frontaliers dans le monde.
Scoop.it!

Maghreb : Alger propose la délimitation des frontières maritimes avec le Maroc et élude les terrestres

Maghreb : Alger propose la délimitation des frontières maritimes avec le Maroc et élude les terrestres | Les litiges frontaliers maritimes | Scoop.it
Maghreb : Alger propose la délimitation des frontières maritimes avec le Maroc et élude les terrestres. La normalisation des relations maroco-algériennes n’est pas pour bientôt.

 

Le pouvoir algérien, à la place de la réouverture des frontières terrestres, renvoyées aux calendes grecques, veut aborder la délimitation des frontières maritimes.

 

C’est encore loin le bout du tunnel pour la réouverture des frontières terrestres entre le Maroc et l’Algérie, fermées depuis 1994. Une question qui n’est pas inscrite à l’ordre du jour de l'agenda des autorités du voisin de l’Est. En revanche, elles font miroiter au royaume le début de négociation sur la délimitation des frontières maritimes. Cette annonce a été faite, hier, par le ministre des Affaires étrangères, Morad Medelci. Devant les députés, ce très proche de Bouteflika, a souligné que Rabat et Alger « pourraient ouvrir, dans l’avenir, le dossier des frontières maritimes », à l’instar de la convention signée, en ce sens, avec la Tunisie et que le parlement a, d'ailleurs, approuvé mardi.


Via François Arnal
more...
No comment yet.