Actualité des lab...
Follow
Find tag "IRAP"
13.1K views | +16 today
Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées
Revue de presse des laboratoires CNRS en Midi-Pyrénées
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - La découverte de méthane relance le débat sur la vie sur Mars - France 24

“Il y a eu plusieurs relevés par le passé, parfois contradictoires, avec des traces de ce gaz sur Mars. Mais ils n’avaient jamais réussi à convaincre tout le monde”, rappelle Pierre-Yves Meslin, spécialiste de la planète Mars à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap) qui a participé à la rédaction de l’article de la revue “Science”.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

IRAP/OMP - Rosetta : où est Philae et quand se réveillera-t-il ?

IRAP/OMP - Rosetta : où est Philae et quand se réveillera-t-il ? | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Depuis son atterrissage sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko le 12 novembre dernier (2014), Philae, qui a pu effectuer une série de mesures avant d'épuiser ses batteries, ne nous a pourtant pas révélé sa position précise. Où en sont les recherches ? La sonde, qui va effectuer prochainement un survol rapproché, pourra-t-elle le repérer ? Philae pourra-t-il se réveiller ? Que deviennent les mesures qu'il a effectuées avant de s'endormir ?

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Image : Mosaïque légèrement retaillée compose de 4 images prises par la Narrow angle camera d’OSIRIS le 13 décembre 2014 à une distance de 20 kilomètres environ du centre de la comète. © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - « Allô la Terre, ici Rosetta… » - Libération

Faut dire que je suis bien équipée côté instruments. Douze en tout, comme les travaux d’Hercule. Caméras visible et infrarouge, spectromètres, outils permettant la collecte et l’analyse des grains de poussière qui me frappent ou des observations en micro-ondes…

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

IRAP/OMP - Planck et BICEP2/Keck collaborent et imposent une limite supérieure sur l’intensité des ondes gravitationnelles primordiales

IRAP/OMP - Planck et BICEP2/Keck collaborent et imposent une limite supérieure sur l’intensité des ondes gravitationnelles primordiales | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

En combinant leurs données, les collaborations Planck et BICEP2/Keck ont montré que la détection des ondes gravitationnelles primordiales à travers l’observation de la polarisation du fond diffus cosmologique n’a pas encore eu lieu. Ce résultat nous offre un dénouement au feuilleton scientifique qui a tenu en haleine cosmologistes et passionnés. Le signal annoncé par l’équipe BICEP2 en mars 2014 ne peut pas être associé aux premiers instants du Big Bang, il provient essentiellement de notre galaxie et de distorsions gravitationnelles rencontrées au cours de sa propagation jusqu’à nous. Ces résultats ont été soumis à la revue Physical Review Letter fin janvier 2015. La collaboration Planck de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), implique le CNRS, le CEA, le CNES et plusieurs universités françaises.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Cette image montre une zone du ciel proche du pôle Sud galactique basée sur les observations faites par Planck-HFI à 353 GHz. Les couleurs représentent l’émission de la poussière, une composante mineure mais cruciale du milieu interstellaire qui baigne la Voie Lactée. La texture, en revanche, montre l’orientation du champ magnétique galactique ; cette information est déduite de la direction de l’émission de lumière polarisée par les poussières. La région indiquée par le pointillé blanc est celle qui a été observée par les expériences Keck array et BICEP2 depuis le Pole Sud. © ESA / collaboration Planck Remerciements : M.-A. Miville-Deschênes, CNRS – Institut d’Astrophysique Spatiale, Université Paris-Sud, Orsay, France


Laboratoires impliqués :

IAP - Institut d’astrophysique de Paris (UPMC/CNRS)

APC - Astroparticule et cosmologie (Université Paris Diderot/CNRS/CEA/Observatoire de Paris)

IRAP - Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Université Paul Sabatier Tlse3/CNRS)

IPAG - Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble (Université Joseph Fourier/CNRS)

LPSC – Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (Université Joseph Fourier/CNRS/INP Grenoble)

LAL – Laboratoire de l’accélérateur linéaire (Université Paris Sud/CNRS)

 

Suivez @IRAP_france et @OBSmip


more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - IRAP/OMP - Tchouri: les découvertes de Rosetta - Sciences2

PRESSE - IRAP/OMP - Tchouri: les découvertes de Rosetta - Sciences2 | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Les articles parus dans Science portent sur de nombreux sujets et montrent que la moisson scientifique de Rosetta ne fait que commencer, un nouveau signe de la qualité de cette mission.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - IRAP/OMP - Rosetta et les surprises de la comète « Tchouri » - Le Monde

« Nous assistons à ces premiers moments. C’est important car ce genre de phénomène a eu lieu lors de la naissance des planètes comme Vénus et Mars. Cela nous permettra de mieux comprendre sans doute leur histoire primitive », explique Jean-André Sauvaud du CNRS à l’Institut de recherche d’astrophysique et planétologie (Toulouse)."

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Conférence "Les aurores polaires : un éclairage sur les relations Soleil-Terre" - 22 janv. 15

Conférence par Vincent GENOT, Chercheur CNRS à l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) dans le groupe Géophysique Planétaire et Plasmas Spatiaux (GPPS)

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

La thématique annuelle des Ouvertures de l'UPS pour 2014/2015 est "Lumière !". Cette année encore nous proposons, en parallèle de chaque conférence scientifique, la projection d'un film dont le sujet est en rapport avec le domaine scientifique abordé par l'intervenant.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Rosetta : ROSINA mesure le rapport Deutérium/Hydrogène

Rosetta : ROSINA mesure le rapport Deutérium/Hydrogène | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Les premières mesures de l’instrument ROSINA de la mission Rosetta révèlent que le rapport Deutérium/Hydrogène (ou D/H) de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko est fortement enrichi en deutérium. Ces résultats sont en désaccord avec les hypothèses qui attribuent une origine cométaire à l’eau présente dans l’atmosphère et les océans terrestres. Ils indiquent également que les comètes de la famille de 67P ne sont pas originaires d’une unique région, la ceinture de Kuiper : certaines pourraient provenir du nuage de Oort. Cette étude internationale, à laquelle participent des laboratoires rattachés au CNRS, à l’université Toulouse III – Paul Sabatier, à l’UPMC, à l’UVSQ, à l’université d’Orléans, à l’université de Lorraine et à l’université de Franche-Comté, avec le soutien du CNES, est publiée dans Science Express le 10 décembre 2014.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:


Les chercheurs français impliqués dans l’instrument ROSINA de Rosetta font partie :

 

du Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales (LATMOS, CNRS/UPMC/UVSQ),

de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP, CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier).

Ces deux laboratoires ont été très impliqués dès le départ dans la réalisation de l'expérience ROSINA dont le Principal Investigateur est le Pr Kathrin Altwegg de l'Université de Berne.

du Laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace (LPC2E, CNRS/Université d’Orléans),

du Centre de recherches pétrographiques et géochimiques (CRPG, CNRS/Université de Lorraine),

du laboratoire Univers, transport, interfaces, nanostructures, atmosphère et environnement, molécules (Institut UTINAM, CNRS/Université de Franche-Comté).

 

Ces travaux ont notamment bénéficié du soutien du CNES, de l’ESA et de l’ERC.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Curiosity n'a pas trouvé que du méthane sur Mars... - Science et Avenir

Curiosity n'a pas trouvé que du méthane sur Mars... - Science et Avenir | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Cela peut paraître peu, mais pour les chercheurs c'est une incroyable nouvelle.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Du Méthane sur Mars : une découverte analysée à Toulouse - La Dépêche

«Les dernières analyses atteignent un niveau 10 fois supérieur (7,2 PPM)», explique Agnès Cousin, planétologue à l'institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP de l'université Toulouse 3 Paul-Sabatier) et au centre national de la recherche scientifique (CNRS) de Toulouse.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Planck : nouvelles révélations sur la matière noire et les neutrinos fossiles

Planck : nouvelles révélations sur la matière noire et les neutrinos fossiles | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it
La collaboration Planck, qui implique notamment le CNRS, le CEA, le CNES et plusieurs universités françaises, dévoile à partir d'aujourd'hui à la conférence de Ferrara (Italie) les résultats des quatre années d'observation du satellite Planck de l'Agence spatiale européenne (ESA), dédié à l'étude du « rayonnement fossile », la plus vieille lumière de l'univers. Pour la première fois, la plus ancienne image de notre univers est mesurée précisément selon deux paramètres de la lumière (en intensité et en polarisation1), sur l'ensemble de la voûte céleste. Cette lumière primordiale nous permet de « voir » les particules les plus insaisissables : la matière noire et les neutrinos fossiles.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Figure : © ESA – collaboration Planck

La carte de température du rayonnement fossile (en bas à gauche) et des zooms montrant en relief la polarisation de la lumière dans le canal 353 GHz (les couleurs correspondent à l'intensité de l'émission thermique des poussières de notre Galaxie).

 

Les principaux laboratoires français impliqués dans la mission Planck
Les laboratoires français suivants ont été impliqués dans la construction puis dans l'analyse des données de l'instrument HFI (des mesures brutes aux cartes par fréquence), ainsi que dans l'interprétation astrophysique et cosmologique de l'ensemble des données de la mission Planck :

- APC, AstroParticule et cosmologie (Université Paris Diderot/CNRS/CEA/Observatoire de Paris), à Paris.
- IAP, Institut d'astrophysique de Paris (CNRS/UPMC), à Paris.
- IAS, Institut d'astrophysique spatiale (Université Paris-Sud/CNRS), à Orsay.
- Institut Néel (CNRS), à Grenoble.
- IPAG, Institut de planétologie et d'astrophysique de l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble (CNRS/Université Joseph Fourier), à Grenoble.
- IRAP, Institut de recherche en astrophysique et planétologie de l'Observatoire Midi-Pyrénées (Université Paul Sabatier/CNRS), à Toulouse.
- CEA-IRFU, Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'Univers du CEA, à Saclay.
- LAL, Laboratoire de l'accélérateur linéaire (CNRS/Université Paris-Sud), à Orsay.
- LERMA, Laboratoire d'étude du rayonnement et de la matière en astrophysique et atmosphères (Observatoire de Paris/CNRS/ENS/Université Cergy-Pontoise/UPMC), à Paris.
- LPSC, Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (Université Joseph-Fourier/CNRS/Grenoble INP), à Grenoble.
- CC-IN2P3 du CNRS, Centre de calcul de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) du CNRS.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Rosetta : le voyage à rebondissements de Philae

Rosetta : le voyage à rebondissements de Philae | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Ces incroyables images du 12 novembre 2014 nous montrent la descente de Philae l'atterrisseur de la mission Rosetta sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, avant son premier impact (avant 15h43 GMT - 16h43 à Paris) sur le sol cométaire et le rebond qui s'en est suivi.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Le plus brillant pulsar jamais observé

Le plus brillant pulsar jamais observé | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Une étude dirigée par un astronome de l’IRAP (Université Paul Sabatier/CNRS/CNES) a permis la découverte d’un pulsar rayonnant une énergie équivalente à 10 millions de soleils. Il est si puissant qu’il rayonne autant d'énergie que le disque qui entoure un trou noir, sans toutefois en avoir la masse. Il s’agit du pulsar le plus brillant jamais observé dans l’Univers. Un pulsar est un objet stellaire dense formé lors d’une supernova et dont le rayonnement X est périodique à la fréquence de rotation de l’étoile sur elle-même. La découverte a été faite avec NuSTAR (NASA’s Nuclear Spectroscopic Telescope Array), elle paraitra dans la revue Nature du 9 octobre 2014.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

IRAP/OMP - VLT : au-delà de Hubble, MUSE dessine l’image tridimensionnelle de l’Univers lointain

IRAP/OMP - VLT : au-delà de Hubble, MUSE dessine l’image tridimensionnelle de l’Univers lointain | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Une équipe internationale de chercheurs travaillant sur l’instrument MUSE du Very Large Telescope de l’ESO a réalisé la vue tridimensionnelle de l’Univers profond la plus précise jamais réalisée à ce jour sur une durée d’observation de seulement de 27 heures. Le champ pointé avait déjà été observé par le télescope Hubble, mais grâce à sa sensibilité et sa capacité à former des spectres de tous les points du champ MUSE y ajoute une quantité spectaculaire d’informations telles que les distances, la composition chimique et les mouvements des galaxies lointaines. Mieux encore, MUSE a pu détecter de nouveaux objets restés invisibles pour Hubble. Ce sont là les premiers résultats d’importance livrés par l’instrument MUSE, qui avait obtenu sa première lumière le 31 janvier 2014. Ce spectrographe 3D grand champ unique en son genre, fruit d’un consortium piloté par le Centre de recherche en astrophysique de Lyon (CRAL – CNRS/Université Claude Bernard-Lyon 1/ENS-Lyon), est un équipement phare de l'astronomie européenne de ce début de troisième millénaire. Les résultats, qui impliquent des chercheurs du CRAL et de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie à Toulouse (IRAP – CNRS/Université Paul Sabatier), et du Laboratoire d'astrophysique de Marseille (LAM - CNRS/Aix Marseille Université) sont à paraître dans la revue Astronomie & Astrophysics du 26 février 2015.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Ici, l’image de fond montre l’image NASA/ESA prise par le télescope Hubble de la région connue sous le nom de Hubble deep field south (Champ profond de Hubble sud). Les nouvelles observations faites avec l’instrument MUSE ont permis de détecter sans aucune ambiguïté des galaxies éloignées totalement invisibles avec Hubble. Deux d’entre elles sont ici mises en exergue. Crédits : ESO/MUSE Consortium/R. Bacon

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Planck rajeunit l'Univers - Libération

L’équipe scientifique de ce télescope, animée par l’astrophysicien Jean-Loup Puget, vient en effet de publier une série d’articles dévoilant de nouvelles analyses, très attendues par les cosmologistes, des observations de Planck.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

IRAP/OMP - Planck dévoile le côté dynamique de l'Univers

IRAP/OMP - Planck dévoile le côté dynamique de l'Univers | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

La collaboration Planck, qui implique notamment le CNRS, le CEA, le CNES et plusieurs universités et établissements français, révèle à partir d'aujourd'hui des données issues des quatre années d'observation du satellite Planck de l'Agence spatiale européenne (ESA). La mission Planck est dédiée à l'étude du rayonnement fossile, l'écho lumineux du Big-Bang. Les mesures, faites dans neuf bandes de fréquence, permettent de construire des cartes de la température du ciel mais aussi de sa polarisation, qui nous donne des informations supplémentaires à la fois sur l'Univers très jeune (âgé de 380 000 ans) et sur le champ magnétique de notre Galaxie. Ces données et les articles associés sont soumis à la revue Astronomy & Astrophysics et sont disponibles sur le site web de l'ESA. Des informations qui permettront notamment de mieux déterminer le contenu en matière et en énergie de l'Univers, l'époque de la naissance des premières étoiles ainsi que le taux actuel d'expansion de l'espace.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

(c) ESA - Collaboration Planck/E. Hivon/CNRS

l'IRAP est impliqué dans ces recherches : suivez @IRAP_france et @ObsMip

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

IRAP/OMP - Tchouri sous l'oeil de Rosetta

IRAP/OMP - Tchouri sous l'oeil de Rosetta | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

De forme surprenante en deux lobes et de forte porosité, le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (surnommée Tchouri) révèle une large gamme de caractéristiques grâce aux instruments MIRO, VIRTIS et OSIRIS de la mission Rosetta de l'ESA, à laquelle participent notamment des chercheurs du CNRS, de l'Observatoire de Paris et de plusieurs universités1, avec le soutien du CNES. Au nombre de sept, leurs études, publiées le 23 janvier 2015 dans Science, montrent également que la comète est riche en matériaux organiques et que les structures géologiques observées en surface résultent principalement de phénomènes d'érosion. L'instrument RPC-ICA a quant à lui retracé l'évolution de la magnétosphère de la comète alors que l'instrument ROSINA cherche les témoins de la naissance du Système Solaire.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

© ESA/Rosetta/VIRTIS/INAF-IAPS/OBS DE PARIS-LESIA/DLR

La composition de la surface de la comète est très homogène avec une petite différence au niveau de la région du cou qui serait peut-être en glace.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - IRAP/OMP - La comète Tchouri pourrait contenir des acides aminés - Science et avenir

L'instrument VIRTIS de la sonde Rosetta aurait mis en évidence la présence d'un groupement chimique caractéristique de ces "briques de la vie" que sont les acides aminés.
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

IRAP/OMP - Tchouri sous l’œil de Rosetta

IRAP/OMP - Tchouri sous l’œil de Rosetta | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

De forme surprenante en deux lobes et de forte porosité, le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (surnommée Tchouri) révèle une large gamme de caractéristiques grâce aux instruments MIRO, VIRTIS et OSIRIS de la mission Rosetta de l’ESA, à laquelle participent notamment des chercheurs du CNRS, de l’Observatoire de Paris et de plusieurs universités, avec le soutien du CNES. Au nombre de sept, leurs études, publiées le 23 janvier 2015 dans Science, montrent également que la comète est riche en matériaux organiques et que les structures géologiques observées en surface résultent principalement de phénomènes d’érosion. L’instrument RPC-ICA a quant à lui retracé l’évolution de la magnétosphère de la comète alors que l’instrument ROSINA cherche les témoins de la naissance du Système Solaire.

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Image : Exemple de trou circulaire observé sur le noyau de la comète 67P. L’augmentation du contraste révèle la présence d'activité. Image prise par la caméra OSIRIS-NAC le 28 août 2014 depuis une distance de 60 km, avec une résolution spatiale de 1 m/pixel. © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Planck : nouvelles révélations sur la matière noire et les neutrinos fossiles

Planck : nouvelles révélations sur la matière noire et les neutrinos fossiles | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

La collaboration Planck, qui implique notamment le CNRS, le CEA, le CNES et plusieurs universités françaises, dévoile à partir d’aujourd’hui à la conférence de Ferrara (Italie) les résultats des quatre années d’observation du satellite Planck de l’Agence spatiale européenne (ESA), dédié à l’étude du « rayonnement fossile », la plus vieille lumière de l’univers. Pour la première fois, la plus ancienne image de notre univers est mesurée précisément selon deux paramètres de la lumière (en intensité et en polarisation1), sur l’ensemble de la voûte céleste. Cette lumière primordiale nous permet de « voir » les particules les plus insaisissables : la matière noire et les neutrinos fossiles.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

PRÉLIMINAIRE - Contraintes et lien entre le nombre d’espèces de neutrinos, la vitesse d’expansion de l’univers aujourd’hui H0 et le paramètre σ8 qui caractérise la structuration de la matière à grande échelle. Les points de couleur correspondent aux contraintes température + effet de lentille gravitationnelle uniquement, les contours noirs en ajoutant la polarisation à toutes les grandes échelles angulaires et les oscillations acoustiques de baryons. Les lignes verticales correspondent à la valeur de Neff prédite par divers modèles : la ligne pleine correspond au modèle standard, les lignes pointillées à des modèles avec une quatrième espèce de neutrino (selon le type de neutrino, actif ou stérile, et l'époque de leur découplage). © ESA - collaboration Planck

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Sur Mars, d'étranges émanations de méthane autour de Curiosity

Sur Mars, d'étranges émanations de méthane autour de Curiosity | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Autrement dit, ce gaz est périodiquement émis par une source proche du rover mais inconnue ! Pierre-Yves Meslin, chercheur à l’Irap [...]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

De mystérieuses émanations de méthane sur Mars - Le Monde

De mystérieuses émanations de méthane sur Mars - Le Monde | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

 

« L’hypothèse que je favoriserais est celle de la déstabilisation de poches de gaz sous-terraines par l’impact d’une météorite ou par un séisme », avance Pierre-Yves Meslin (Institut de recherche en astrophysique et planétologie, CNRS, Toulouse), cosignataire de l’article de Science.

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Schéma présentant les différentes sources de méthane sur Mars. | NASA/JPL-Caltech/SAM-GSFC/Univ. of Michigan
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

New Images Refine View of Infant Universe - New-York Times

The subject of Planck 2014, as the meeting is called, is a new baby picture — and all of the accompanying vital statistics — of the universe when it was 380,000 years old and space was as hot as the surface of the sun.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Curiosity : ChemCam repart après sa première grosse panne - La Dépêche

« Nous avons redémarré la caméra vendredi sans cette fonction autofocus. Les tirs ont été réalisés avec une focalisation manuelle, une opération qui demande plus de précision de notre part », explique Olivier Gasnault, chercheur à l'IRAP, responsable des opérations scientifiques de ChemCam.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Curiosity, Rosetta… Pourquoi les missions spatiales séduisent le grand public ? - voixdumidi.fr

" [...] il y a une vraie attente, quels que soient les âges et le niveau de connaissance scientifique. Je me souviens d’un sondage qu’on avait fait chez les 8-12 ans pour savoir ce qu’ils préféraient : ça a donné les robots, l’espace et les dinosaures. " déclare Sylvestre Maurice de l'IRAP.

 

more...
No comment yet.