Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées
20.4K views | +0 today
Follow
Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées
Revue de presse des laboratoires CNRS en Midi-Pyrénées
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Trop lourde, Mars a glissé autour de son noyau pendant son enfance - Le Monde

Ce basculement est différent d’autres chamboulements comme l’inversion des pôles magnétiques d’une planète ou la modification de l’axe de rotation de la planète sur elle-même. Ces travaux impliquent le GET.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez @ObsMip, @INSU_CNRS et #GET
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Mars : comment un volcan géant a fait basculer la planète rouge - Lexpress.fr

Mars n'est plus ce qu'elle était. Non, il ne s'agit pas de l'eau de la planète rouge... Cette fois, les scientifiques se sont penchés sur la physionomie même de Mars, qui aurait été modifiée radicalement il y a 3 à 3,5 milliards d'années.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez @ObsMip, @INSU_CNRS et #GET
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Des chercheurs français élucident trois mystères de Mars - Linformatique

[...] on comprend enfin pourquoi les rivières se sont formées à l’endroit où on les observe aujourd’hui, pourquoi certains réservoirs souterrains de glace d’eau, qualifiés jusqu’ici d’anomalies, se situent loin des pôles de Mars, et pourquoi le dôme de Tharsis est aujourd’hui centré sur l’équateur », expliquent encore les chercheurs. Ces travaux impliquent le GET.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez @ObsMip
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

GET/OMP - Une classe rare de météorites, les angrites, nous aident à préciser la composition de la Terre

GET/OMP - Une classe rare de météorites, les angrites, nous aident à préciser la composition de la Terre | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

La composition chimique des planètes du système solaire reste incertaine, y compris pour les éléments majeurs comme le magnésium ou le silicium, en dépit de leur importance dans la constitution des minéraux des parties profondes de la Terre. Des chercheurs du Laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (CNRS-INSU/Université de Toulouse/IRD), de l’Université de Chicago (USA), de Nagoya et de l’Institut de Technologie de Chiba (Japon) ont pu reconstituer les abondances relatives de ces deux éléments plus précisément que ce qui avait été fait jusqu’ici, grâce à l’analyse précise de la composition isotopique en silicium d’une classe rare de météorites, les angrites. Cette étude, publiée dans la revue Earth and Planetary Science Letters, remet également en cause l’interprétation des différences de compositions isotopiques de silicium planétaires qui étaient considérées jusqu’ici comme témoignant de l’incorporation de proportions importantes de cet élément dans le noyau terrestre.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Vue d’artiste d’un disque d’accrétion protoplanétaire qui aurait été, au début de l’histoire du système solaire, le siège de la condensation des matériaux constitutifs de la Terre et des autres planètes. (Image NASA/JPL-Caltech)
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Mars : un grand basculement a refaçonné sa surface - Communiqués et dossiers de presse - CNRS

Mars : un grand basculement a refaçonné sa surface - Communiqués et dossiers de presse - CNRS | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it
La surface de la planète Mars a basculé de 20 à 25 degrés voici 3 à 3,5 milliards d'années. Et c'est un vaste édifice volcanique, le plus grand du Système solaire, qui en est la cause. Par sa masse hors du commun, le dôme volcanique de Tharsis1 a entraîné la rotation des enveloppes superficielles de Mars (sa croûte et son manteau) autour de son noyau. L'existence de ce grand basculement donne un nouveau visage à la planète Mars durant le premier milliard d'années de son histoire, à un moment où la vie aurait pu apparaitre. Elle offre aussi une réponse unique à trois mystères : on comprend enfin pourquoi les rivières se sont formées à l'endroit où on les observe aujourd'hui, pourquoi certains réservoirs souterrains de glace d'eau, qualifiés jusqu'ici d'anomalie, se situent loin des pôles de Mars, et pourquoi le dôme de Tharsis est aujourd'hui centré sur l'équateur. Ces résultats sont publiés le 2 mars 2016 dans la revue Nature, par une équipe essentiellement française comprenant des chercheurs de Géosciences Paris Sud (CNRS/Université Paris-Sud), de Géosciences environnement Toulouse2 (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier/IRD) et du Laboratoire de météorologie dynamique3 (CNRS/École polytechnique/UPMC/ENS), ainsi qu'un chercheur du Lunar and planetary laboratory (Université d'Arizona).
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
© Didier Florentz

Le nouveau visage de la planète Mars primitive.
 Voici à quoi devait ressembler la planète Mars il y a 4 milliards d'années, d'après cette nouvelle étude. Une position différente des pôles, des précipitations sur une bande tropicale sud à l'origine des réseaux de rivières et des volcans actifs permettant au dôme de Tharsis de se développer et de faire basculer la surface de Mars après la fin de l'activité fluviale (survenue il y a 3,5 milliards d'années).

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Une pépite d’or de 8kg - Télématin

Une découverte à mettre en lien avec celle d’une équipe française de géologie (GET/OMP) qui risque de simplifier les choses et peut être de changer le marché mondial de l’or.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - L'énigme de la formation des gisements d'or a trouvé sa réponse à Toulouse - 20 minutes

Or, c’est le métal le plus inerte qui soit et le processus de concentration a toujours été difficile à comprendre, car il n’est pas transportable par les fluides géologiques présents dans la croûte terrestre », rappelle Gleb Pokrovski, directeur de recherche CNRS au laboratoire Géosciences environnement, l’un des quatre à avoir participé à ces recherches.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

LEGOS/OMP - GET/OMP - Terres Rares, isotopes du néodyme et du radium : décodeurs de processus environnementaux entre continents et océans

LEGOS/OMP -  GET/OMP - Terres Rares, isotopes du néodyme et du radium : décodeurs de processus environnementaux entre continents et océans | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Dans le cadre de la campagne AMANDES 3 ("Geotraces process study "), une équipe internationale, constituée de chercheurs du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, UPS / IRD / CNRS / CNES) et du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP, UPS / CNRS / CNES / IRD) et de la Universidade de Brasilia viennent de démontrer qu’une partie des apports d’éléments chimiques des continents vers les océans provient de la matière solide (particules en suspension, sédiments…) issue de l’érosion des roches terrestres et transportées jusqu’à la mer par les rivières.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Images satellitaires de l'estuaire de l'Amazone. © Creative Commons (https://commons.wikimedia.org/wiki/Amazon_River#/media/File:Mouths_of_amazon_geocover_1990.png)

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Nancy : un des secrets des gisements d'or enfin percé - Est Républicain

Des chercheurs du GET ont démontré « qu’une forme de soufre récemment découverte et présente en faible quantité » dans les fluides géologiques (l’ion trisulfure pour les connaisseurs), « transporte et dépose efficacement l’or ».

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

GET/OMP - La formation des gisements d’or enfin expliquée

GET/OMP - La formation des gisements d’or enfin expliquée | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Des géologues, chimistes et physiciens du CNRS, des universités de Toulouse III – Paul Sabatier 2, Pierre et Marie Curie, Grenoble Alpes et de Lorraine viennent de montrer qu’une forme de soufre récemment découverte et présente en faible quantité dans les fluides géologiques, l’ion trisulfure S3-, transporte et dépose efficacement l’or, ce qui pourrait élucider la formation de ses gisements. Ces résultats ont été obtenus grâce à des mesures en laboratoire et sur synchrotron aux températures et pressions rencontrées dans la croûte terrestre, combinées à des modélisations informatiques. Cette découverte pourrait permettre de localiser de nouvelles ressources de métaux précieux (l’or, mais aussi peut-être le molybdène et le platine) et d’améliorer le traitement de leurs minerais.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Illustration : Cliché en microscopie électronique à balayage de nano- et microparticules d’or (points brillants) qui se sont déposées, avec des cristaux de pyrite de différentes tailles (gris), à partir d’une solution hydrothermale contenant du soufre et de l’or dans une expérience en laboratoire. De telles expériences simulent la formation des gisements d’or dans la nature. Couplées avec des méthodes spectroscopiques in situ et des simulations numériques, elles montrent que l’or dans ces fluides se lie aux ions S3- qui rendent son transport et son dépôt très efficaces. Crédit : Maria Kokh et Tierry Aigouy.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Les mystères de l'or percés par des chercheurs toulousains - La Dépêche

Une équipe de scientifiques vient de trouver le secret qui contribue à la formation des gisements aurifères. Ils ont mis en évidence une forme de soufre qui dissout le métal précieux.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - La formation des gisements d'or enfin expliquée - Techno Science

Des géologues, chimistes et physiciens du CNRS, des universités de Toulouse III - Paul Sabatier, Pierre et Marie Curie, Grenoble Alpes et de Lorraine viennent de montrer qu'une forme de soufre récemment découverte et présente en faible quantité dans les fluides géologiques, l'ion trisulfure S3-, transporte et dépose efficacement l'or, ce qui pourrait élucider la formation de ses gisements.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

GET/OMP - Pourquoi la faune arctique est-elle aussi fortement contaminée par le mercure ?

GET/OMP - Pourquoi la faune arctique est-elle aussi fortement contaminée par le mercure ? | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Une équipe internationale de chercheurs, parmi lesquels des chercheurs du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, CNRS / UPS / IRD / CNES) et du l’Institut des sciences de la Terre (ISTerre/OSUG, CNRS / UJF / USMB / IRD / IFFSTAR), a réalisé les premières mesures de mercure dans l’océan Arctique central, au-delà de 79°N. Leurs résultats montrent que du méthyle-mercure, un composé toxique du mercure, est produit dans la colonne d’eau, à beaucoup moins grande profondeur que dans les autres océans et plutôt dans la zone de glace marginale, c’est-à-dire à l’endroit même de la production planctonique primaire, ce qui pourrait expliquer les taux très élevés de mercure observés chez les animaux du sommet de la chaîne trophique arctique. Les chercheurs suggèrent également que le réchauffement de l'Arctique pourrait mener à une plus grande production de méthyle-mercure marin.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Image : Profils du mercure total (tHg) et du méthyle-mercure (MeHg) en picomoles par litre (pM) aux stations de la mer de Laptev (triangles bruns), du bassin d'Amundsen (points rouges), du bassin de Makarov (carrés verts) et du pôle Nord (diamants violets). La ligne blanche indique l'étendue de la glace de mer durant l'échantillonnage et les lignes bleues la circulation océanique générale (d’après Rudels 2012).

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - À quoi ressemblait Mars il y a 4 milliards d'années - Huffingtonpost

A l'époque, la zone volcanique est bien plus petite et met des centaines de millions d'années avant d'atteindre sa taille actuelle, qui représente tout de même 1 milliard de milliards de tonnes, précise le CNRS. Ces travaux impliquent le GET.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez @ObsMip, INSU_CNRS et #GET
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Comment des volcans géants ont façonné Mars il y a plus de 3 milliards d'années - LCI.TF1

Géomorphologues, géophysiciens et climatologues ont participé à cette étude, qui, selon eux, offre une réponse unique à certains des grands mystères de la planète rouge. Ces travaux implique le GET.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez @ObsMip, @INSU_CNRS et #GET
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - « Un volcan trois fois plus haut que l'Himalaya a fait basculer Mars » - La Dépêche

Une étude à laquelle ont participé des chercheurs toulousains bouleverse l'idée qu'on se faisait de l'histoire de la planète. Explications du géologue David Baratoux du GET.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
suivez @ObsMip
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Mars : des chercheurs toulousains prouvent que la planète a tourné autour de son noyau - La Dépêche

Ces résultats ont été publiés le 2 mars 2016 dans la revue Nature, par une équipe essentiellement française comprenant des chercheurs de Géosciences Paris Sud (CNRS/Université Paris-Sud), de Géosciences environnement Toulouse (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier/IRD) et du Laboratoire de météorologie dynamique (CNRS/École polytechnique/UPMC/ENS), ainsi qu’un chercheur du Lunar and planetary laboratory (Université d’Arizona).

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

GET/OMP - Identifier les mécanismes de formation de la toxine méthyl-mercure dans les océans

GET/OMP - Identifier les mécanismes de formation de la toxine méthyl-mercure dans les océans | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Dans le cadre d’une collaboration avec des chercheurs du laboratoire Littoral, environnement et sociétés (LIENSs, CNRS / Université de La Rochelle), une équipe de chercheurs du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, CNRS / UPS / IRD / CNES) vient de mettre au point une technique originale d’analyse isotopique à l’échelle moléculaire qui leur a permis de déterminer pour la première fois la signature isotopique du carbone dans la molécule de méthyl-mercure. Ils ont ainsi pu tracer la source de matière organique à l’origine de la formation de cette neurotoxine dans les océans. Ces travaux représentent une avancée significative qui permettra de mieux comprendre les mécanismes de formation de cette neurotoxine.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

GET/OMP - Un cycle orbital de 9 millions d’années pilote le cycle du carbone et les processus climatiques à long terme depuis le Mésozoïque

GET/OMP - Un cycle orbital de 9 millions d’années pilote le cycle du carbone et les processus climatiques à long terme depuis le Mésozoïque | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Dans une étude parue dans la revue PNAS du 13 octobre, des chercheurs de Toulouse laboratoire (GET, CNRS-Université Toulouse 3) et de Brême (laboratoire MARUM, Université de Brême), montrent qu’un facteur orbital de longue durée a temporisé la dynamique saisonnière du climat entre le Jurassique et le début du Crétacé.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Terres Rares, isotopes néodyme et radium: entre continents et océans - Techno sciences

L´utilisation de "traceurs" géochimiques (qui sont des éléments chimiques et des isotopes présents naturellement dans notre environnement) est particulièrement adaptée à ce type de problématique. le GET et le LEGOS sont impliqués dans ces travaux.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - L'origine des mines d'or découverte par des scientifiques - Huffington post

En d'autres mots, S3- transporte et dépose efficacement l’or. D'où l'apparition de gisements aurifères là où l'ion passe. Des chercheurs du GET sont impliqués dans ces travaux.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Des chercheurs toulousains percent l'un des mystères de l'or - Toulouse7

Ces résultats ont été obtenus grâce à des mesures en laboratoire et sur synchrotron aux températures et pressions rencontrées dans la croûte terrestre, combinées à des modélisations informatiques, des chercheurs du GET sont impliqués.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - L'énigme de la formation des gisements d'or a trouvé sa réponse à Toulouse - 20 Minutes

Des scientifiques toulousainsont trouvé la clé pour expliquer la formation de gisements d'or.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Quatre Toulousains percent le mystère de la formation des gisements d'or - Côté Toulouse

Quatre chercheurs toulousains du GET ont percé le mystère de la formation des gisements d'or et peuvent désormais expliquer comment le métal précieux circule sous terre.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Pourra-t-on trouver plus facilement de l’or ? - La Croix

PRESSE - Pourra-t-on trouver plus facilement de l’or ? - La Croix | Actualité des laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées | Scoop.it

Des géologues, chimistes et physiciens de Toulouse, Grenoble, Nancy et Paris (CNRS et universités), menés par Gleb Pokrovski, viennent de montrer comment l’or se formait au sein de la croûte terrestre.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Nanoparticules d’or (points brillants) et cristaux de pyrite (gris), obtenus à partir d’une solution de soufre et d’or en laboratoire. © Maria Kokh et Tierry Aigouy

more...
No comment yet.