Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse
23.6K views | +0 today
Follow
Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse
Revue de presse des laboratoires CNRS en Midi-Pyrénées
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

[20 Minutes] Grâce à leurs hormones, les hommes sont moins touchés par l’asthme allergique

"Des chercheurs toulousains ont montré que les hormones masculines, notamment la testostérone, jouaient un rôle sur le système immunitaire et protecteur dans le développement de l’asthme allergique…"

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez @insb_cnrs
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

CPTP - La narcolepsie-cataplexie, une maladie du sommeil, aurait une origine auto-immune

Afin d'étudier l'étiologie auto-immune potentielle, des chercheurs de l'Inserm à l'Unité 1043 Centre de Physiopathologie de Toulouse-Purpan (Inserm/Université de Toulouse/CNRS) ont développé un modèle de souris simulant la narcolepsie

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivre #CPTP et @NSB_CNRS
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

CPTP - LCC - Pour les arbres moléculaires, les branches sont aussi importantes que les feuilles !

CPTP - LCC - Pour les arbres moléculaires, les branches sont aussi importantes que les feuilles ! | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

Des chercheurs du Laboratoire de chimie de coordination de Toulouse (CNRS), en collaboration avec des chercheurs du Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan (CNRS / Inserm), de Manno en Suisse et de Kazan en Russie, ont montré pour la première fois que, contrairement à ce que l’on pensait jusqu’à maintenant, la structure interne des dendrimères avait une influence fondamentale sur leurs propriétés biologiques. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Communications.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

© Anne-Marie Caminade

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Assia raconte les cellules en 3 minutes - La Dépêche

Le 23 juin dernier, elle a défendu ses chances , celles du CPTP et celles de notre région, lors de la finale nationale à Nancy. Elle y a expliqué comment le vaccin permet de générer des cellules mémoires qui à leur tour protègent notre organisme des infections.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Assia Asrir et Manon Champier championnes de "ma thèse en 180 secondes" - Toulouse 7

PRESSE - Assia Asrir et Manon Champier championnes de "ma thèse en 180 secondes" - Toulouse 7 | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

Assia Asrir participera à la finale nationale, elle est jeune doctorante de l’École doctorale Biologie, Santé, Biotechnologies au sein du Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan - CPTP.

Manon Champier, est doctorante en 2ème année de thèse, elle a attiré les faveurs du public et est inscrite à l’École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures de l’Université Toulouseau sein des laboratoires FRAMESPA et PLH.

 

 

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Vidéo de la gagnante : http://www.canal-u.tv/video/universite_de_toulouse/assia_asrir_championne_en_180_secondes_mt180_edition_regionale_2015.17573

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Le papillomavirus humain associé à une maladie auto-immune

Le lichen plan érosif muqueux (LPEM) est une maladie dermatologique auto-immune dans laquelle le système immunitaire s'active anormalement contre les cellules des muqueuses. Des chercheurs de l'Institut Pasteur, de l'Inserm, de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier et du CNRS apportent aujourd'hui la preuve que les cellules immunitaires impliquées dans le LPEM sont les mêmes que celles qui sont activées en réaction à une infection par le papillomavirus humain (de type HPV-16), ce qui indiquerait un lien entre la maladie et le HPV. Ces résultats sont publiés dans la revue Journal of Investigative Dermatology.
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Découverte d'une nouvelle cible thérapeutique chez E. coli

Des chercheurs ont mis en évidence chez la bactérie Escherichia coli des interactions complexes entre les voies de biosynthèse de divers facteurs de virulence : la colibactine, une génotoxine potentiellement cancérigène, et les sidérophores, molécules impliquées dans la captation du fer qui est essentiel à la survie des bactéries. Cette étude, menée par des chercheurs de l'Inra en collaboration avec des équipes du CNRS, de l'Inserm, de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier et du CHU de Toulouse, publiée le 11 juillet 2013 dans PLoS Pathogens, ouvre des perspectives prometteuses quant à l'élaboration de nouveaux traitements antibactériens.
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Infection congénitale par le cytomégalovirus : le rôle du système immunitaire de la mère - Actualités - Science.gouv.fr

Les chercheurs ont pu observer des changements phénotypiques et fonctionnels des cellules dNK maternelles. De plus, l’analyse des tissus provenant d’interruptions de grossesse dues au CMV a montré que les cellules dNK sont capables de migrer sur le site même de l’infection dans le placenta.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Le système immunitaire de la mère protège-t-il le fœtus de l'infection congénitale par le cytomégalovirus ?

Ces résultats suggèrent que les cellules dNK pourraient protéger le fœtus contre l'infection maternelle par le CMV et ouvrent de nouvelles voies pour l’élaboration de traitements. La prochaine étape sera de trouver comment déclencher de façon massive l’action cytotoxique des dNK face au virus.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Le virus Zika retrouvé à l'intérieur des spermatozoïdes


De récents travaux montrent que le virus Zika persiste dans le sperme jusqu'à 6 mois après l'infection1. Dans une lettre publiée dans la revue The Lancet Infectious Diseases, les chercheurs, en plus de confirmer sa longue persistance dans le sperme (ici au-delà de 130 jours, soit plus de 4 mois), révèlent la présence du virus à l'intérieur même des spermatozoïdes. Ce travail est le fruit d'une collaboration entre des chercheurs de l'Inserm, du CNRS (CPTP), des hospitalo-universitaires de l'université Toulouse III - Paul Sabatier et du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse.
Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Suivez #CPTP et @INSB_CNRS
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

CPTP - Les cellules Natural Killer : entre défense immunitaire et tolérance mère-fœtus

CPTP - Les cellules Natural Killer : entre défense immunitaire et tolérance mère-fœtus | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

Pendant la grossesse, le fœtus, qui porte pour moitié des marqueurs cellulaires paternels, étrangers pour le système immunitaire maternel, peut être assimilé à un risque et rejeté. Comment le fœtus est-il protégé contre ces défenses immunitaires de la mère? L’équipe de Nabila Jabrane-Ferrat, au Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan, révèle le mécanisme  qui confère, au niveau de l’utérus, un rôle bénéfique aux cellules du système immunitaire dites  tueuses naturelles, ou Natural Killer. Cette étude est publiée dans la revue Nature Communications.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:
Figure : Photo de gauche : Cellules NK tueuses (rouge/vert), entourées d’un cercle blanc, attaquant une cellule tumorale (vert et bleu). Photo de droite : Cellules NK bénéfiques protégeant une cellule du fœtus (cellule au centre).

Schéma: Modèle montrant les deux types de cellules NK avec une cellule NK tueuse dans le sang et une cellule NK bénéfique dans l’utérus.

© Nabila Jabrane-Ferrat


suivez @INSB_CNRS
more...
Gilbert C FAURE's curator insight, March 9, 2016 6:14 AM
Figure : Photo de gauche : Cellules NK tueuses (rouge/vert), entourées d’un cercle blanc, attaquant une cellule tumorale (vert et bleu). Photo de droite : Cellules NK bénéfiques protégeant une cellule du fœtus (cellule au centre).

Schéma: Modèle montrant les deux types de cellules NK avec une cellule NK tueuse dans le sang et une cellule NK bénéfique dans l’utérus.

© Nabila Jabrane-Ferrat


suivez @INSB_CNRS
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

CPTP - Réguler les régulateurs

CPTP - Réguler les régulateurs | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

Les lymphocytes T régulateurs jouent un rôle vital dans la prévention des maladies auto-immunes et des inflammations chroniques. Générés dans le thymus, ils migrent, une fois matures, dans les différents organes et tissus de l’organisme pour contrôler l’activité du système immunitaire. Paola Romagnoli et ses collaborateurs, au Centre de Physiopathologie de Toulouse Purpan, montrent que des cellules T régulatrices activées dans ces tissus peuvent revenir dans le thymus et y inhiber le développement de leurs précurseurs. Ceci révèle une connexion inattendue entre les réponses immunitaires dans l’organisme et le développement des lymphocytes T dans le thymus. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Immunology.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Figure : Les lymphocytes Treg provenant des organes et tissus sont localisés dans le même compartiment thymique que les Treg en développement. La figure montre une coupe de thymus de souris transgénique Rag2-GFP analysée par microscopie confocale. Chez ces souris, la protéine fluorescente verte GFP est exprimée seulement par les lymphocytes T en développement. Ceci permet de distinguer les Treg en développement (en vert, flèche blanche, image A) des cellules recirculantes (flèche orange). Les lymphocytes T régulateurs sont caractérisés par l’expression du facteur de transcription Foxp3 (en bleu, image B) et du corécepteur CD4 (en rouge, image C). Image D : superposition des images A, B et C.


© Paola Romagnoli

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

PRESSE - Assia raconte les cellules en 3 minutes - La Dépêche

PRESSE - Assia raconte les cellules en 3 minutes - La Dépêche | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

« Ce concours est fait pour moi. J'adore les challenges, j'adore parler, expliquer ce que je fais. Je pense avoir été une des premières inscrites », raconte Assia Asrir, 27 ans, chercheuse au centre physiopathologie de Toulouse Purpan.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Les virus à la rescousse pour les maladies neurodégénératives ?

Les virus à la rescousse pour les maladies neurodégénératives ? | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

Les agents infectieux pourraient-ils fournir un nouveau moyen pour lutter contre les maladies neurodégénératives ? De nombreux virus ont en effet développé des stratégies leur permettant de limiter la mort des neurones du cerveau qu'ils infectent afin de se multiplier efficacement. Ces stratégies pourraient alors être utilisées dans le but de protéger les neurones malades. L'équipe de Daniel Gonzalez-Dunia du Centre de Physiopathologie de Toulouse Purpan, en collaboration avec une équipe de l'Institut de Biologie Paris Seine et une équipe de l'Institut du Cerveau et de la moelle épinière, a démontré qu'une telle approche était efficace dans un modèle murin de la maladie de Parkinson. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Communications.


Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Figure : Analyse de la protection neuronale conférée par la protéine X du Bornavirus. Sur des cultures neuronales, la protéine protège efficacement contre la fragmentation axonale induite par des toxines mitochondriales (panneau du haut, marquage immunofluorescent vert de la Tubuline neuronale, permettant de révéler la fragmentation axonale). Dans le modèle murin de maladie de Parkinson induit par la toxine MPTP, la protéine X protège à la fois de la perte des corps cellulaires (en haut) ou des terminaisons axonales (en bas) des neurones de la substance noire. Les neurones dopaminergiques sont révélés par immunohistochimie avec un anticorps anti Tyrosine Hydroxylase.
© Marion Szelechowski, Daniel Dunia

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Intestinal stem cells: new concepts and methods - Sciencesconf.org

Intestinal stem cells: new concepts and methods - Sciencesconf.org | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

Ces quatre dernières années, de grandes avancées ont été réalisées dans la connaissance des cellules souches intestinales. Ces cellules sont responsables du renouvellement constant de l’épithélium intestinal et sont donc impliquées dans la physiopathologie des maladies digestives inflammatoires, infectieuses et cancéreuses.

 

Dans ce contexte, les équipes de Nathalie Vergnolle (CPTP, Toulouse) et de Michel Neunlist (IMAD, Nantes) co-organisent un symposium à Toulouse dont l’objectif est d’actualiser les connaissances sur les cellules souches intestinales en présence de spécialistes nationaux et internationaux. Ainsi, la journée scientifique laissera une grande place aux discussions autour des conférences, de la table-ronde technologique, et de la séance posters.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

"Cette rencontre devrait permettre d’initier et de renforcer des collaborations en recherche et en développement, et sera certainement évaluée lors d’un second symposium sur cette thématique."

 

plus de détails sur la page en lien ( comme d'habitude, cliquez sur le titre)

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Découverte d’une molécule issue du cholestérol aux propriétés anti-cancéreuses - Actualités - Science.gouv.fr

Découverte d’une molécule issue du cholestérol aux propriétés anti-cancéreuses - Actualités - Science.gouv.fr | Les laboratoires du CNRS en Midi-Pyrénées dans la presse | Scoop.it

© Sandrine Silvente-Poirot/Marc Poirot

Si le cholestérol, en trop grande quantité dans l’organisme, est bien connu pour ses effets néfastes sur la santé, des chercheurs pourraient réhabiliter sa réputation via l’un de ses dérivés. En effet, l’équipe de chercheurs de l’Inserm et du CNRS dirigée par Marc Poirot et Sandrine Silvente-Poirot au "Centre de recherche en cancérologie de Toulouse" (Inserm / CNRS / Université Toulouse III – Paul Sabatier), vient non seulement de découvrir une nouvelle molécule issue du cholestérol, la dendrogénine A, mais, elle apporte en plus la preuve, chez la souris, que celle-ci possède des propriétés anti-cancéreuses. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Communications.

more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

Le système immunitaire de la mère protège-t-il le foetus de l'infection congénitale par le cytomégalovirus ? - Communiqués et dossiers de presse - CNRS

L'infection par le cytomegalovirus (CMV), un virus de la famille des herpesviridae, passe généralement inaperçue chez un individu sain, mais chez la femme enceinte elle peut être délétère pour le fœtus. Au sein de l'équipe « Immunité, gestation, thérapie » dirigée par Philippe Le Bouteiller, directeur de recherche à l'Inserm, Nabila Jabrane-Ferrat, chargée de recherche au CNRS au Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan (unité Inserm / université Toulouse III – Paul Sabatier / CNRS), a démontré que certaines cellules immunitaires de la mère présentes à l'interface fœto-maternelle seraient capables d'enrayer l'infection pour protéger le fœtus. Ces travaux, ont été publiés dans la revue Plos Pathogens le 04 avril 2013.
more...
No comment yet.
Scooped by Le CNRS en Midi-Pyrénées
Scoop.it!

GROSSESSE : Le système immunitaire de la mère protège-t-il le fœtus du cytomégalovirus

Les chercheurs ont pu observer des changements phénotypiques et fonctionnels des cellules dNK maternelles. De plus, l’analyse des tissus provenant d’interruptions de grossesse dues au CMV a montré que les cellules dNK sont capables de migrer sur le site même de l’infection dans le placenta. [...]

Ces résultats suggèrent que les cellules dNK pourraient protéger le fœtus contre l’infection maternelle par le CMV et ouvrent de nouvelles voies pour l’élaboration de traitements. La prochaine étape sera de trouver comment déclencher de façon massive l’action cytotoxique des dNK face au virus.

Le CNRS en Midi-Pyrénées's insight:

Travaux menés ausein de l’équipe « Immunité, gestation, thérapie » dirigée par Philippe Le Bouteiller, directeur de recherche à l’Inserm, Nabila Jabrane-Ferrat, chargée de recherche au CNRS au Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan (unité Inserm / université Toulouse III – Paul Sabatier / CNRS)

more...
No comment yet.