Insect Archive
Follow
Find
8.9K views | +28 today
Scooped by Bernadette Cassel
onto Insect Archive
Scoop.it!

Santé animale : Abeilles - Documents, liens, autres sources d'information

Santé animale : Abeilles - Documents, liens, autres sources d'information | Insect Archive | Scoop.it

SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. « site web abeilles »


→ PDF : Un jardin pour les abeilles sauvages


« Le 6 juin, le colloque « L’abeille, indicateur des écosystèmes » a été organisé par le SPF et l’asbl Nature et Progrès au Museum des Sciences Naturelles. Plus d'information ainsi que le discours du Secrétaire d’état et les présentations des orateurs sont disponibles.

Depuis quelques années, la surmortalité des abeilles crée une vraie inquiétude au sein du monde apicole, des agriculteurs et du grand public. Certains accusant les pesticides d’être la cause du dépérissement des abeilles.

Mais cette surmortalité semble plutôt multifactorielle. Des études sont actuellement en cours en Belgique et celles-ci démontrent l’importance des maladies des abeilles (HTML) dans la problématique actuelle de leur surmortalité.

Un groupe de travail conjoint "politique sanitaire abeilles - abeilles et pesticides", initié par le cabinet du Ministre de la Santé publique, se donne comme défi de faire le point sur les observations menées par les amateurs et les scientifiques tant sur le plan sanitaire (HTML) que des effets potentiels attribués à certains pesticides (HTML) afin de pouvoir identifier :

  • les points/facteurs sensibles en cours d'études ;
  • les facteurs non encore étudiés ;
  • les points d'action en termes d'études, de réglementations, de contrôles et/ou de vulgarisation.

 

Les conclusions de ce groupe de travail : Rapport du groupe de travail conjoint Politique Sanitaire Abeilles / Abeilles et pesticides - 2007 (.PDF)


[...] 


more...
No comment yet.
Insect Archive
Archivage d'articles, documentation, enseignement
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Top 6 des piqûres et morsures à éviter - Guide de survie

Top 6 des piqûres et morsures à éviter - Guide de survie | Insect Archive | Scoop.it
LE PLUS. Êtes-vous parés contre les piqûres de moustiques cet été ? Il vaudrait mieux, car ce ne sont pas les seuls que vous pourrez être amenés à affronter. Premier épisode de notre guide de survie pour l'été, avec un top 6 des piqûres et morsures à éviter, avec le médecin Gérald Kierzerk, auteur de "101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences".


Par Gérald Kierzek - Médecin urgentiste. Le Nouvel Observateur.

« Serpents, méduses, oursins, tiques : mon guide de survie contre les piqûres et morsures »


1. Les serpents (vipère)

2. Les hyménoptères (guêpe, abeille, frelon,…)

3. Les méduses

4. Les vives

5. Les oursins

6. Les tiques 


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from C@fé des Sciences
Scoop.it!

10 petites histoires extraordinaires chez nos amies les fourmis

10 petites histoires extraordinaires chez nos amies les fourmis | Insect Archive | Scoop.it

Incroyable ! Je n'ai quasiment jamais parlé de fourmis sur ce blog ! Réparons cette atroce injustice sur le champ. Dans ce billet, je vous propose de découvrir dix petites histoires incroyables au sujet de ces fascinants insectes.


Via Goulu
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La grande aventure du français : Le français s'impose face au latin - "Fourmi" ou "formi" ?

La grande aventure du français : Le français s'impose face au latin - "Fourmi" ou "formi" ? | Insect Archive | Scoop.it
Au XVIe siècle, François Ier ordonne que le "langaige françoys" devienne la référence dans la justice et l'impose ainsi face au latin. Un tournant décisif.
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from apiculture 2.0
Scoop.it!

L'apiculture

L'apiculture | Insect Archive | Scoop.it
Film muet en noir et blanc consacrée à l'apiculture : l'organisation et la mise en place du rucher sont expliquées (multiplication des essaims, fabrication de feuilles de cire alvéolées, mise en ruche d'un essaim) ainsi que le mode de vie des...

Via xtramiel
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

S'informer sur le moustique-tigre

S'informer sur le moustique-tigre | Insect Archive | Scoop.it

Portail de signalement du moustique tigre (Aedes albopictus).


« Attention, tout ce qui vole n’est pas moustique, tout moustique n’est pas un moustique tigre. » 


« Le moustique tigre est reconnaissable à ses rayures nettes noires et blanches sur le corps et sur les pattes. Il est également appelé Aedes albopictus (ou moustique du chikungunya ou moustique de la dengue).
Ses ailes sont franchement noires (sans tâches). Son allure est pataude et il est facile à écraser en vol. Il mesure moins d'1 cm. »

Voici une série de photos du moustique tigre afin de vous aider à l'identifier.


[...]


Gîtes de développement :


« La forte plasticité écologique du moustique tigre lui a permis une adaptation rapide dans un très large éventail d'habitats. L’espèce est adaptée à l'environnement humain et se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains, ainsi que dans des zones urbaines très denses. Les gîtes larvaires originels d’ Ae. albopictus étant de petits gîtes formés par des plantes retenant de l’eau (souche de bambou, broméliacées ou trous d’arbres), celui-ci a colonisé toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels ainsi que d’éléments du bâti disponibles en milieu urbain (vases, pots, fûts, bidons, bondes, rigoles, avaloirs pluviaux, gouttières, terrasses sur plots…). »  

[...]   

Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES :

Vous pensez avoir observé un moustique-tigre ? Vous souhaitez le signaler ?


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Aide à la détermination : La galerie de "Quel est cet animal ?"

Aide à la détermination : La galerie de "Quel est cet animal ?" | Insect Archive | Scoop.it

La galerie présente aujourd’hui plus de 600 espèces d’insectes (650 photos) classées par ordre systématique.

« La galerie constitue une aide à la détermination. Elle vous permettra de reconnaître l’insecte dont vous cherchez le nom, ou de trouver une espèce proche qui vous mènera à l’Ordre, le sous-Ordre, la Famille ou le Genre. »


[...]


« La détermination d’un insecte à partir d’une ou de plusieurs photos n’est pas toujours possible, et rarement facile. Il existe heureusement un forum très bien fait où l’on peut trouver l’assistance de spécialistes (une grande partie des photos de la galerie a pu être déterminée grâce aux membres de ce forum)  :

Le Monde des Insectes    http://www.insecte.org/ » 


Pour vous connecter à la galerie de « Quelestcetanimal.com » , cliquez ici 


Bernadette Cassel's insight:


Et pour vous connecter à la galerie du forum Le Monde des Insectes :


http://www.galerie-insecte.org/galerie/


http://www.galerie-insecte.org/galerie/v2_flash.html


http://www.galerie-insecte.org/accueil.php


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le bourdon terrestre - 16e étape

Le bourdon terrestre - 16e étape | Insect Archive | Scoop.it

"Le Muséum vous emmène à la rencontre du Bourdon terrestre !"


Muséum national d'Histoire naturelle. « Le bourdon terrestre (Le Tour de France de la biodiversité 17/21) [Titre initial de la page] »


« Bien qu’appartenant également à la famille des hyménoptères, le Bourdon terrestre n’est pas le mari de l’abeille ou de la guêpe ! On trouve d’ailleurs, à la tête de la société, une reine bourdon ! Avec cette dernière, il n’est pas étonnant que chez cet insecte qui mesure entre 11 et 23 mm, ce soit les femelles les plus grosses ! »


« Le bourdon se rencontre dans pratiquement tous les habitats pour peu qu’ils abritent des plantes à fleurs, dont il se nourrit du nectar. Les bourdons sont les rois du butinage et accèdent à de nombreuses fleurs, grâce à la grande fréquence de leurs battements d’ailes : 100 battements par seconde ! »


« Ce bourdon passe l’hiver en colonie dans une cavité, souvent un vieux nid de souris ou de campagnol, au sein de laquelle seules quelques femelles parviennent à survivre. Dès les premiers beaux jours, les femelles survivantes sortent et vont fonder de nouvelles colonies. Ils sont aussi capables de sortir de leur cavité en plein hiver pour peu que les températures le permettent. Ils possèdent des facultés étonnantes comme celle de pouvoir retrouver leur nid à plus de 10 km de distance, sans jamais se perdre ! »


« Pourtant, attention à l’utilisation massive des pesticides, car la fin des hyménoptères rendrait la pollinisation délicate ! » 

  

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel

   
[Légende de l'image] « Le Bourdon terrestre (Le Tour de France de la biodiversité 17/21) »  
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La cigale du frêne (Le Tour de France de la biodiversité 15/21)

La cigale du frêne (Le Tour de France de la biodiversité 15/21) | Insect Archive | Scoop.it

"Le Muséum vous emmène à la rencontre de la Cigale du frêne."


« En approchant les rivages méditerranéens, le chant des oliviers vient nous caresser les oreilles... Mais ce que nous écoutons vraiment, c'est la cymbalisation des Cigales du frêne mâles qui raffolent de la sève des oliviers. Seul le mâle « cymbalise » pour attirer les femelles avec lesquelles il assurera sa descendance. Craintive, la cigale s’arrête de chanter et se fige  dès que l’on s’approche trop près. Combien sommes-nous à avoir tenté de repérer la cigale chanteuse sans succès ? »


« La Cigale du frêne est une des plus communes des huit espèces qui fréquentent le sud de la France et la Corse. Avant de devenir une grande concertiste, celle qu’on appelle aussi syndelle (de la famille des cicadés) naît sous l’écorce d’un arbre, se développe pendant deux ans sous la terre puis sort en plein jour à l'état de nymphe pour muer et se transformer en insecte adulte. »


« Mais si la cigale met plus de deux années pour atteindre le stade d’adulte, elle n'a que cinquante jours pour se reproduire. Alors, où trouve-t-elle le temps de converser avec une fourmi ? »


Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Chrysomèle & maïs transgénique

Chrysomèle & maïs transgénique | Insect Archive | Scoop.it

Légende et source de la photo : un insecte, la chrysomèle, est la bête noire des agriculteurs de maïs aux États-Unis. Plus précisément la larve de ce coléoptère  qui prolifère dans les racines de maïs source exclusive de leur nourriture, causant alors des pertes considérables pour les récoltes - raoulburdet.fr



ÉTATS-UNIS – LA CHRYSOMÈLE RÉSISTE DE PLUS EN PLUS AU MAÏS TRANSGÉNIQUE CENSÉ LA TUER


En 2011, un article scientifique exposait le constat qu’au champ, la chrysomèle des racines du maïs (Diabrotica virgifera virgifera, un coléoptère) développe, après trois années de culture, des résistances à la protéine insecticide Bt Cry3Bb1, présente dans des maïs génétiquement modifiés [1]. Les chercheurs qui avaient écrit cet article [2] ont poursuivi leur travail : ils documentent aujourd’hui les raisons à la fois de cette apparition de résistance à la protéine insecticide Bt Cry3Bb1 ainsi qu’à une seconde protéine Bt.



  • 2011, première constatation de l’apparition de résistance à la protéine Cry3Bb1



Sommaire


Les chercheurs sont partis de témoignages d’agriculteurs ayant subi des attaques de chrysomèles sur leurs champs de maïs génétiquement modifié (GM). Les analyses conduites en laboratoire ont montré que les chrysomèles de ces champs résistaient à la protéine transgénique Cry3Bb1, pourtant censée les tuer [3].


Les scientifiques ont par ailleurs établi une corrélation directe entre la capacité des chrysomèles à survivre et le nombre d’années de culture sans rotation (avec un minimum de trois années) de tels maïs transgéniques. Enfin, ils ont démontré que la génération suivante de chrysomèles hérite de cette capacité de résistance. Ces résultats font donc écho aux travaux publiés en 2006 par P.L. Clark et T.M. Nowatzki [4] qui, sur la base d’analyses en laboratoire, concluaient que les larves des chrysomèles des racines du maïs pouvaient, au moins temporairement, s’adapter à la présence de protéine Cry3Bb1.


À l’époque, chaque chercheur avançait son hypothèse :


a) une capacité des larves à détecter dans la plante des différences de quantité de protéines Cry3Bb1 et donc de consommer les parties n’en contenant pas ou peu ;

b) un manque « d’efficacité » de la protéine Cry3Bb1 dont l’ingestion n’affecterait pas systématiquement la durée de vie des chrysomèles.



  • 2014, la résistance s’explique, s’étend et concerne une seconde protéine Bt


Trois ans après leur premier article sur le sujet, les mêmes scientifiques publient un article relatant des études en laboratoires faites sur des insectes prélevés dans les champs en 2011 [5]. En premier lieu, ils rappellent que la résistance à la protéine Cry3Bb1 s’est maintenue, voire étendue, dans le temps puisqu’elle a été observée dans trois champs en 2009, dans sept en 2010 et dans quinze en 2011.


La prudence des scientifiques quant à affirmer que la résistance s’est étendue vient du fait que l’observation croissante peut également être due à une plus grande vigilance des agriculteurs qui, conscients que la résistance est présente, surveillent davantage et donc décèlent plus de dégâts sur leurs cultures.



Les résultats obtenus en laboratoire conduisent les scientifiques à considérer que la résistance est apparue du fait d’une quantité insuffisante de protéine Cry3Bb1 produite par les plantes transgéniques en culture. Selon eux, une absence de forte dose de protéine insecticide se caractérise en effet par l’apparition de résistances qui pourront évoluer rapidement dans le temps, sur trois générations d’insectes. 
Dernier constat issu des analyses en laboratoire : la résistance à la protéine Cry3Bb1 a conduit à une résistance croisée avec la protéine mCry3A (une forme synthétique de la protéine Cry3A).


Cette seconde résistance est apparue en 2011, soit deux ans après la première observation de la résistance à Cry3Bb1. Une telle résistance croisée (qui implique que les insectes ayant développé une résistance à la protéine Cry3Bb1 résistent également à la protéine mCry3A) aurait pour origine, selon les chercheurs, une similarité de structure de trois segments de ces protéines et donc une similarité de sites auxquels ces protéines s’accrochent dans l’estomac des insectes.



Pour les scientifiques, ces résultats montrent que les insectes peuvent développer rapidement des résistances aux cultures Bt ne produisant pas assez de protéine insecticide. Problème : « aucun des maïs Bt visant la chrysomèle du maïs commercialisés aujourd’hui [ne produit de protéines Bt à hautes doses], le risque d’apparition de résistance est donc accru » [6]...



La principale leçon à tirer de ces travaux concerne la mise en place des zones refuges (zones de culture autour d’un champ de PGM ensemencée avec des plantes non GM) qui doit être renforcée, selon A. J. Gassmann [7]. Sur cette question des zones refuges, Monsanto met en avant la stratégie « le refuge dans un seul sac », qui consiste à vendre aux agriculteurs un seul sac contenant les semences de maïs GM et des semences de maïs non GM. Ces dernières, une fois l’ensemencement du champ effectué, constitueront la zone refuge [8]. Couplé à l’utilisation de PGM produisant deux ou plus protéines insecticides, l’entreprise considère que cela constitue la solution à l’apparition de résistance comme elle l’expliquait en 2011 [9]. Elle avait d’ailleurs su « utiliser » le premier article de Gassmann et al. de 2011 pour promouvoir cette stratégie [10].


Monsanto commercialise ainsi aux États-Unis le maïs SmartStax depuis 2010, un maïs qui contient notamment six protéines insecticides, dont les protéines Cry3Bb1, Cry34Ab1 et Cry35Ab1 et le vend depuis 2011 dans des sacs contenant et des semences GM et des semences non GM. Ce maïs est autorisé commercialement en Europe, depuis le 6 novembre 2013 [11].



Interrogé en 2011 par Inf’OGM, Denis Bourguet de l’Inra expliquait que cette stratégie n’est pas envisageable dans le cadre de la lutte contre la pyrale, les larves étant mobiles entre les plantes, se nourrissant alors alternativement sur des plantes non GM puis GM (et inversement) et pouvant donc développer des résistances. Mais cela pourrait fonctionner pour la chrysomèle, car les larves ne passent pas suffisamment d’une plante à une autre pour que cela rende inopérante la présence dans le champ de plantes « refuge ».


Mais Gassmann et al. rappellent que l’autorisation commerciale de telles plantes a été accompagnée d’une diminution des zones refuges requises pour limiter l’apparition de résistance, passant de 20 % de la surface ensemencée à 5 %... Et que la résistance à une protéine insecticide diminue l’efficacité des PGM qui en produisent deux ! Pour les auteurs de l’article, les voies à explorer devraient être « de plus grandes zones refuges [(…) et] des stratégies telles que la rotation de culture ».



En effet, la mise en place de zones refuges efficaces suppose la présence des chrysomèles dans ces zones et donc la pérennisation de l’infestation. L’apparition de résistances pour les Cry3 par ces coléoptères étant inéluctable, même avec les zones refuges — qui ne font que la retarder — ce type d’OGM ne peut constituer une réponse durable à ce grave problème agronomique.



Par Éric Meunier pour Infogm.org – le 4 juillet 2014

 



Notes : 


[1] La protéine Cry3Bb1 est présente dans de nombreuses plantes transgéniques, par exemple les maïs contenant l’évènement MON863 ou l’évènement 88017


[2] Gassmann J. A. & al., « Field-Evolved Resistance to Bt Maize by Western Corn Rootworm », PLoS ONE, 2011, 6(7) : e22629. Aaron J. Gassmann déclare avoir reçu par le passé des subventions d’entreprises comme Dow, Monsanto, Syngenta... mais pas sur ce travail précis


[3] Beaucoup d’autres plantes Bt contiennent des protéines insecticides de la famille des Cry1, pour lutter contre la sésamie et de la pyrale. Il est à noter qu’un tel phénomène d’apparition de résistance aux champs commence aussi à apparaître, voir par exemple : http://www.infogm.org/AFRIQUE-DU-SUD-OGM-le-foreur-du


[4] Meunier, E., « Réaction des larves aux maïs Bt », Inf’OGM n° 79, octobre 2006


[5] « Field-evolved resistance by western corn rootworm to multiple Bacillus thuringiensis toxins in transgenic maize », Gassmann J. A. & al., PNAS, 8 avril 2014, vol. 111, n° 14, pp5141–5146.


[6] cf. note 5


[7] cf. note 2


[8]http://www.monsanto.com/newsviews/pages/explaining-refuge-in-the-bag-concept.aspx


[9] http://www.monsanto.com/newsviews/pages/rib-complete.aspx.


[10]http://www.monsanto.com/newsviews/pages/gassmann-research-reminder-of-need-for-comprehensive-ipm.aspx.


[11] maïs 89034*1507* Mon88017*59122, dossier réf CZ/2008/62

 


Via Koter Info
more...
Eben Lenderking's curator insight, July 19, 7:37 AM

This is such an obvious outcome even to someone that has only high school biology.  The bugs propagate and evolve on short life-cycles, meaning they evolve faster than scientists can innovate…Faster innovation isn't the answer, the answer is stopping an approach to managing our natural resources which is not stewardship but about domination and destruction…Monsanto and their ilk (Bayer and Syngenta) are poisoning us, destroying the world, ruining lives, and undermining our entire political system.  They must be stopped.

Eben Lenderking's curator insight, July 19, 7:38 AM

Such an obvious outcome.  Of course the bugs are going to evolve!  And do so faster than we can innovate.  That's beside the point, though.  We need to totally rethink our approach to farming and feeding the world, the food we eat, the entire agribusiness system doesn't work.

Rescooped by Bernadette Cassel from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Guide "Immeuble au vert : Sensibiliser à la biodiversité dans les espaces verts de ma résidence"

Guide "Immeuble au vert : Sensibiliser à la biodiversité dans les espaces verts de ma résidence" | Insect Archive | Scoop.it

GDIE. « Ce guide s’adresse en priorité à toute association de résidents (amicale de locataires, conseil syndical de copropriétés,…) souhaitant organiser, seule ou avec une aide extérieure, des actions simples et conviviales pour sensibiliser les résidents à la biodiversité dans les espaces verts de leur immeuble. »


[...]


Le guide "Immeuble au vert - sensibiliser à la biodiversité dans les espaces verts de ma résidence" est disponible gratuitement sur simple demande à l’adresse suivante (dans la limite des stocks disponibles) : gdie.contact@gmail.com

 

Pour lire le guide, CLIQUEZ ICI

 

Pour télécharger gratuitement le guide, CLIQUEZ ICI


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Le paysage à écouter et à voir
Scoop.it!

Flux de syndication - VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement

Flux de syndication - VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement | Insect Archive | Scoop.it

Via chanau christian
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Publication du N°4 de la collection Saga sur... « La Nuit, la biodiversité nocturne et la pollution lumineuse »

Publication du N°4 de la collection Saga sur... « La Nuit, la biodiversité nocturne et la pollution lumineuse » | Insect Archive | Scoop.it
Vous avez été plusieurs milliers à suivre les 7 articles hebdomadaires sur la Nuit, la biodiversité nocturne et la pollution lumineuse. Merci !
 
Tous les articles sont désormais disponib...

Via algrappe, Christian Allié
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Moustique-tigre Aedes Albopictus - ARS Rhône-Alpes

Moustique-tigre Aedes Albopictus - ARS Rhône-Alpes | Insect Archive | Scoop.it

L’Aedes albopictus est en expansion mondiale, favorisée par le développement des transports internationaux en particulier terrestre. Ses caractéristiques biologiques lui permettent de s’adapter aux climats tempérés.



Agence régionale de santé. « Moustique Aedes Albopictus dit "moustique-tigre" : Le point sur la situation en Rhône-Alpes - 4 juillet 2014 »


Communiqué (pdf) :

http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/fileadmin/RHONE-ALPES/L_ARS_Rhone-Alpes/Relations_presse/Dossiers_de_presse/20140704_DP_Moustique_Rhonex.pdf


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Koter Info - La Gazette de LLN-WSL-UCL
Scoop.it!

Les abeilles, nos amies !


Greenbees : les abeilles manifestent pour sauver l’Homme


La nécessité de protéger les abeilles n’a jamais été aussi criante qu’aujourd’hui. Pour sa dernière campagne, Greenpeace fait manifester les insectes pour sauver les humains.


« Sauvons les abeilles, sauvons les hommes », lance l’association dans une vidéo qui rappelle l’importance et l’urgence de la situation.


« Depuis la fin des années 90, les apiculteurs du monde entier constatent un recul inhabituel du nombre de colonies», affirme Greenpeace. Dans leur collimateur : les pesticides utilisés en grandes quantités dans l’environnement, essentiellement dans les régions agricoles.

Dans son rapport « Les abeilles ont le bourdon », Greenpeace a testé plusieurs échantillons de pollen transporté par les abeilles à la ruche et affirme que tous les échantillons testés contenaient au moins un pesticide (insecticides, fongicides, acaricides ou herbicides).


La mortalité des abeilles en souffre, puisque, toujours selon l’organisation, l’Europe aurait perdu 25 % de ses abeilles «domestiques» depuis 1985 et les USA 40 % depuis 2006.


Sachant qu’un tiers de la production de nourriture dépend directement des précieux insectes pollinisateurs, on comprend mieux le besoin de les préserver. Et le monde industriel a tout intérêt à éviter le coûteux recours à l’homme-abeille pour polliniser à la main.


Par T. B. — lavenir.net


Via Koter Info
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS :

Le cauchemar des robots-abeilles


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes éclairent la police depuis 200 ans

Les insectes éclairent la police depuis 200 ans | Insect Archive | Scoop.it
Série (1/4) Science & Justice   Mener une enquête policière, c’est être attentif au moindre détail. Et lorsqu’il s’agit d’une affaire criminelle, même les auxiliaires les plus modestes peu...


[Suite (2/4)] Entomologie forensique : les insectes passent à table | Daily Science http://dailyscience.be/2014/07/23/entomologie-forensique-les-insectes-passent-a-table/


[Suite (3/4)] Criminel un jour, criminel toujours ? | Daily Science
http://dailyscience.be/2014/07/24/criminel-un-jour-criminel-toujours/

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Agriculture, environnement et biodiversité : Retour sur la rencontre 2012

Agriculture, environnement et biodiversité : Retour sur la rencontre 2012 | Insect Archive | Scoop.it
Natureparif - le portail dynamique de la nature et de la biodiversité en Ile de France (IDF)


Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France. « (2012) Retours sur la rencontre : "Agriculture, environnement et biodiversité : Quels indicateurs et quelles politiques ?" »

« L’objectif de cette journée était de faire le point sur l’état actuel des indicateurs de biodiversité à l’interface agriculture-environnement et de nourrir un dialogue entre scientifiques, décideurs et acteurs.

Vous pouvez retrouver ici les actes de cette rencontre qui seront réalisés à partir des échanges de la journée, les présentations des intervenants qui en disposaient sont disponibles ci-dessous :

Etat des lieux


Quelles observations, quelles productions, pour quoi faire ?


Economie et gouvernance


Pour mémoire : voir le programme complet de la journée

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un mal pour un bien / La coccinelle asiatique, Harmonia axyridis

Un mal pour un bien / La coccinelle asiatique, Harmonia axyridis | Insect Archive | Scoop.it

Unité d'Entomologie fonctionnelle et évolutive – Gembloux Agro-Bio Tech.« Nos publications récentes concernant la coccinelle asiatique » 


Vandereycken, A, Brostaux, Y, Joie, E, Haubruge, E, & Verheggen, F. (2013). Occurrence of Harmonia axyridis (Coleoptera: Coccinellidae) in field crops. European Journal of Entomology, 110(2). http://hdl.handle.net/2268/143517 


Vandereycken, A, Durieux, D, Joie, E, Haubruge, E, & Verheggen, F. (2012). Habitat diversity of the Multicolored Asian ladybeetle Harmonia axyridis Pallas (Coleoptera: Coccinellidae) in agricultural and arboreal ecosystems: a review. Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement = Biotechnology, Agronomy, Society and Environment [=BASE], 16(4), 553-563. http://hdl.handle.net/2268/135917


___________________________________________________________________

UN ARTICLE DU 22 JUILLET 2014 :


Un mal pour un bien - lesoir.be
http://www.lesoir.be/605495/article/demain-terre/biodiversite/2014-07-22/un-mal-pour-un-bien


Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES

From www.gembloux.ulg.ac.be - October 19, 2013 6:51 PM :

→  Victime d’invasion de coccinelles asiatiques ?


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La graphomye tachée

La graphomye tachée | Insect Archive | Scoop.it

Quel est cet animal ? « C’est une mouche de forme trapue, assez commune sur les fleurs d’apiacées (ombellifères) en particulier. Le mâle et la femelle sont très différents.

Graphomya maculata »


[...]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’arbre, le bois, la forêt - Dossiers - Science.gouv.fr

L’arbre, le bois, la forêt - Dossiers - Science.gouv.fr | Insect Archive | Scoop.it
SOMMAIRE :1. L’ARBRE

> Sciences humaines

> Art

> Sciences

> Technique

2. LE BOIS

> Sciences humaines

> Art

> Sciences

>Technique

3. LA FORÊT

> Sciences humaines

> Art

> Sciences

> Technique


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Guide de reconnaissance des papillons

Guide de reconnaissance des papillons | Insect Archive | Scoop.it
Perche Nature. « Documents téléchargeables »


« Perche Nature met à votre disposition ce guide de reconnaissance des papillons :


Guide de reconnaissance des papillons en PDF »


Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES :

→  Inventaire participatif des insectes floricoles et pollinisateurs


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Techniques entomologiques : Quelques expériences d'actographie

Techniques entomologiques : Quelques expériences d'actographie | Insect Archive | Scoop.it

Par Alain Fraval. « Sauf à l'état d'œuf, les insectes sont des êtres actifs : ils se déplacent, s'alimentent, combattent, s'accouplent, ventilent, remuent, creusent, martèlent, stridulent... — quand ils [...] » 


→ i119fraval.pdf
http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i119fraval.pdf


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMOSCIENCE :


L’arabette et les mandibules


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cinquième rapport national de la France à la Convention sur la diversité biologique

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.mediaterre.org - July 11, 7:50 PM :

→  La France a produit son rapport national sur l'état de la biodiversité


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Nature en ville et Biodiversité
Scoop.it!

Veille scientifique et technique sur la Nature en Ville bulletin avril juin 2014

Veille scientifique et technique sur la Nature en Ville bulletin avril juin 2014 | Insect Archive | Scoop.it

Via agrodoc_ouest, Olivier Clain
more...
agrodoc_ouest's curator insight, July 15, 12:30 AM

Retrouvez sur cette page le bulletin "Veille scientifique et technique sur la Nature en Ville", réalisé par le service documentaire de Plante & cité.
Ce bulletin est un recueil de références relevées dans la presse professionnelle et dans des bases de données scientifiques et techniques, françaises et internationales, dans les domaines du paysage urbain et de l'écologie urbaine.
Ce bulletin paraît tous les deux mois

Source : Plante et CIté

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Histoire de la Bibliophilie : Gigot d’Orcy, l’entomologiste

Histoire de la Bibliophilie : Gigot d’Orcy, l’entomologiste | Insect Archive | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La fourmi rousse (Le Tour de France de la biodiversité 9/21)

La fourmi rousse (Le Tour de France de la biodiversité 9/21) | Insect Archive | Scoop.it

Le Muséum vous emmène à la rencontre de la Fourmi rousse (Formica  polyctena).


« D’une taille de 4 à 9 mm pour les ouvrières et de 9 à 11 mm pour les mâles et les reines, les Fourmis rousses ou Fourmis des bois forment des colonies importantes de milliers d’individus qui vivent dans une fourmilière, dont les plus importantes peuvent atteindre près d’un mètre de haut. Plus le climat est rude, plus la fourmilière est imposante, car l’accumulation des débris végétaux procure chaleur et étanchéité. »


« À la tête de cette colonie règne  une reine dont la seule  fonction est de pondre pour renouveler la population de plusieurs milliers d’ouvrières. »


« La longévité des fourmis rousses est étonnante, car les ouvrières vivent 5 ou 6 ans et les reines plus de 10... Ce qui n'est pas le cas des mâles dont l'espérance de vie ne dépasse pas quelques semaines. »


« Pour s’alimenter les fourmis utilisent le « miellat », sécrétion sucrée, produite par des pucerons. Elles assurent la protection des colonies de pucerons en luttant contre les prédateurs potentiels qu’elles écartent ou qu’elles paralysent par un jet d’acide formique avant de les dépecer et de les manger. »


« Essentielles aux écosystèmes forestiers et vivant en symbiose avec plus de 3000 autres espèces d'invertébrés, les Fourmis rousses sont en régression dans de nombreuses régions d'Europe où elles sont victimes des pollutions chimiques et des persécutions de l’homme, alors préservons-les !  » 


Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel


Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES :

Tour de France de la Biodiversité Liste des espèces


more...
No comment yet.