RIONS UN PEU (avant de crever) | Salon du livre Libertaire | À toute berzingue… | Scoop.it
« Si à 40 ans on n’a pas de base secrète sous-marine remplie d’armes atomiques et de chaudasses entraînées à tuer à mains nues, on a raté sa vie. »
Cette maxime du Tampographe Sardon claque comme un étendard sanglant dans le vent contraire du courant…