À toute berzingue…
Follow
Find tag "beat-génération"
4.0K views | +0 today
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Hervé Fuchs - Les folles de la Nationale 4 from La Beat Generation ou l'exploration de l'esprit.
Scoop.it!

LA BEAT GENERATION ET SON INFLUENCE SUR LA SOCIETE AMERICAINE par Elisabeth Guigou

Depuis que Jack Kerouac eut évoqué pour la première fois la Beat Generation, le terme a été universellement accepté par les critiques comme étant le plus adéquat pour décrire une rébellion sociale et littéraire d’importance en Amérique, un mouvement représenté par un petit groupe de poètes et romanciers authentiques et doués, ainsi que par un nombre bien plus grand de jeunes gens oisifs. Il est cependant nécessaire de comprendre avec plus de précision ce que Kerouac voulait dire en parlant de « Beat », car l’expression, laconique comme tout slogan, n’est pas en elle-même suffisamment explicite.
On a souvent affirmé que le mot « Beat » signifiait déprimé ou dégoûté.
Mais Jack Kerouac réfutait pareille définition et affirmait que « Beat » évoquait le rythme de jazz, et était une autre façon de dire « Béatitude ».
De plus Allen Ginsberg, dans une formule frappante a décrit les Beatmen comme étant des « hipsters à têtes d’anges ». Il a donc insisté sur les deux aspects qui caractérisaient la nouvelle génération : la révolte et l’attitude religieuse. Car « l’hipsterisme » faisait originellement référence aux efforts de certains noirs pour atteindre le détachement absolu, pour rester « cool » et échapper au rôle que la société américaine voulait leur faire jouer. « L’hipsterisme » est donc devenu le symbole de la révolte contre la société en général et a représenté un mouvement artistique important qui s’exprimait dans le « cool jazz ». Beatdom et Hipsterism, quête spirituelle et révolte, étaient donc les mots clés du vocabulaire de la nouvelle génération.
Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by Hervé Fuchs - Les folles de la Nationale 4 from La Beat Generation ou l'exploration de l'esprit.
Scoop.it!

Kerouac et la Beat Generation. Une enquête, par Jean-François Duval

Kerouac et la Beat Generation. Une enquête, par Jean-François Duval | À toute berzingue… | Scoop.it
L'auteur part sur les traces des compagnons de route de Jack Kerouac dont la rencontre a contribué à son succès. Ici un extrait d'une interview de l'un d'entre eux: Allen Ginsberg.

 

Le rendez-vous a lieu chez lui, dans le Lower East Side new-yorkais qui a depuis longtemps remplacé Greenwich Village comme quartier marginal et underground. Petit, courbé par l'âge, le crâne dégarni, la barbe toujours aussi fournie, il a de grosses lunettes et de grands yeux qui impressionnent derrière les verres épais. Et la voix basse, profonde, naturellement sonore, qui contraste toujours autant (Kerouac déjà l'avait remarqué) avec l'apparence fragile de la constitution. La voix qui seule reflète peut-être encore cet adolescent prenant la pose, mains dans les poches de son pardessus, légèrement rejeté en arrière, sur cette photo prise au milieu du campus de Columbia University, il y a si longtemps: quatre jeunes types à l'aube de la vie, par une journée de 1945. William Burroughs avec un chapeau de feutre noir, Hal Chase qui leur fera bientôt connaître Neal Cassady, Jack Kerouac entourant de ses bras Hal Chase, et Allen Ginsberg justement -une sorte de félicité, de béatitude, de bonheur accompli dans l'expression du visage, les yeux fermés, les paupières rabattues sur un spectacle tout intérieur. Entretien..


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.