Quand les jardiniers clandestins s'attaquent aux villes... | À toute berzingue… | Scoop.it
"Leur combat a un nom : la guérilla jardinière. Inventé à New York dans les années 1970, le terme a retrouvé ses lettres de noblesse après la publication en 2003 d'un opus, On Guerrilla Gardening, devenu la bible des militants et traduit en français en 2010 chez l'éditeur alternatif Yves Michel."
Via Thomas W. Lemaigre