Culture nature aux Jardins d'Imbermais | Les colocs du jardin | Scoop.it

 

[...]

 

Lutte biologique intégrée

 

Depuis 15 ans, la famille Gauthier pratique la lutte biologique intégrée. Une méthode plus complexe et plus chère, qui exige un suivi technique, une surveillance et un matériel plus importants, mais qui est totalement naturelle.

 

Le principe consiste à ne pas supprimer tous les ravageurs - pucerons, thrips, chenilles… - mais à les maintenir à un niveau raisonnable, qui permet à la plante de se développer dans de bonnes conditions.

 

Pour cela, des auxiliaires sont introduits : arthropodes, nématodes, bactéries… et parfois même des champignons, qui agissent par prédation ou par parasitisme.

 

En ce moment, un sachet de bons acariens est disposé tous les deux pieds de concombre. Ces insectes sont si petits qu'ils passent à travers les mailles du papier et s'introduisent dans les narines des ravageurs pour les tuer.

 

[...]