FAO : Développer des villes plus vertes - Microjardins | Les colocs du jardin | Scoop.it

FAO. "Des microjardins pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle"


« [...] Le "microjardinage" consiste à pratiquer la culture intensive d'une grande variété de légumes, racines, tubercules et herbes aromatiques dans des espaces restreints - balcons, patios, terrasses. Les habitants des villes cultivent depuis longtemps des légumes dans leur arrière-cour. Le microjardinage fait appel, en plus, à toutes sortes de récipients: caisses en bois tapissées de plastique, tables spécialement conçues pour le jardinage, voire vieux pneus de voiture. Il associe les techniques de production horticole à des technologies respectueuses de l'environnement et adaptées au milieu urbain, telles que la collecte des eaux de pluie et le recyclage des déchets ménagers.


Les microjardins permettent aux familles à faible revenu de couvrir leurs besoins en vitamines, minéraux et protéines végétales en leur donnant directement accès, chaque jour, à des légumes frais et nutritifs. La vente d'un petit surplus de production constitue également pour ces familles une source de revenu supplémentaire.


Les microjardins sont hautement productifs et peuvent être facilement cultivés par tous - femmes, hommes, enfants, personnes âgées ou handicapées. Les études réalisées par la FAO montrent qu’un mètre carré de microjardin peut donner, au choix :

environ 200 tomates (30 kg) par an ; 36 laitues tous les 60 jours ; 10 choux tous les 90 jours ; 100 oignons tous les 120 jours. [...] »



Via SOS Biodiversité