Pour rester la première destination touristique mondiale, l'Europe doit innover, vendre l'air non pollué des Alpes aux Chinois, initier les Américains à la pétanque et trouver des alternatives aux longues attentes sur les sites les plus fréquentés, estiment les professionnels du tourisme.


Via Arnaud Desmarest & Pierre Le Moël