Le sens des choses
Follow
Find
447 views | +0 today
 
Rescooped by cyberlabe from Nouveaux paradigmes
onto Le sens des choses
Scoop.it!

Y a-t-il une science du bonheur ? - La Vie des idées

Y a-t-il une science du bonheur ? - La Vie des idées | Le sens des choses | Scoop.it

Une société qui s’enrichit n’est pas forcément une société de gens heureux : c’est le constat que pose Richard Layard au fondement de sa « nouvelle science du bonheur ». Remplacer le culte de la croissance par la quête du bonheur collectif n’est cependant pas dénué d’ambiguïtés politiques, comme le souligne Marie Duru-Bellat.

 

1. L’argent ne fait pas le bonheur des sociétés

2. De la science à la politique du bonheur ?

3. Des idées simples contre le culte de la croissance


Via Christophe CESETTI
more...
No comment yet.
Le sens des choses
Pensée globale // modélisation systémique // noétique // approche transdisciplinaire // design thinking // résolution de problèmes
Curated by cyberlabe
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Le rapport de la CIA sur les tendances mondiales à l'horizon 2030 [New Eastern Outlook]

Le rapport de la CIA sur les tendances mondiales à l'horizon 2030 [New Eastern Outlook] | Le sens des choses | Scoop.it

Selon les estimations du NIC, l’influence américaine va diminuer dans le monde d’ici 2030, ainsi que le nombre de ses options militaires. Il n’y aura plus que deux super-puissances, les états-unis et la Chine, et peut-être la Chine seule. Dans le même temps, l’Europe n’est plus perçue comme un pouvoir influent dans le futur, principalement du fait de la crise économique qu’elle traverse, ce qui semble cruel mais justifié pour les européens.
Les analystes de la CIA pensent qu’il ne peut y avoir que trois types scénarios : l’inversion, la synthèse, ou la désintégration. (...)
Le troisième scénario, de la désintégration, est considéré comme le cours le plus probable des événements. Ce pronostic décrit un déclin sévère et une perte d’influence de l’occident et à l’opposé l’ascension de l’Asie. Ce bouleversement géopolitique sera accompagné de risques élevés de conflits inter-étatiques, ce qui, selon les analystes de la CIA, peut faire courir un risque d’extermination à l’humanité.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Linguistic Mapping Reveals How Word Meanings Sometimes Change Overnight

Linguistic Mapping Reveals How Word Meanings Sometimes Change Overnight | Le sens des choses | Scoop.it
Data mining the way we use words is revealing the linguistic earthquakes that constantly change our language.
more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Révolution en physique?

Dans un article publié par la Physical Review (référence ci-dessous), des chercheurs du Centre for Quantum Dynamics de l'Université Griffith (Australie) et de l'Université de Californie remettent en cause radicalement les bases de la mécanique quantique. Ils proposent pour ce faire une théorie basée sur l'existence d'un nombre fini d'univers parallèles et de leurs interactions. Si cette théorie s'avérait exacte, parce que vérifiée, elle introduirait une véritable révolution en physique fondamentale. Rien n'est encore fait, mais l'hypothèse mériterait d'être attentivement étudiée.
Disons pour simplifier que cette nouvelle hypothèse remplacerait les « bizarreries » de la mécanique quantique par l'appel à une cause certes tout aussi bizarre, celle des univers parallèles, mais en conservant dans ces univers la physique macroscopique à laquelle nous sommes habitués dans notre propre univers.

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Que disent les mots que nous employons ? - NPR

Que disent les mots que nous employons ? - NPR | Le sens des choses | Scoop.it
Par l’analyse du langage nous pouvons connaître la relation entre deux personnes et leur statut social relatif. Il suffit d’écouter l’utilisation du mot “je”. La personne avec la statut le plus élevé utilise moins le pronom personnel “je”. Nous utilisons plus le “je” quand on parle avec quelqu’un qui a du pouvoir car nous sommes plus conscients de nous.

Sachant cela, pourrions-nous nous changer nous-mêmes ? Nous n’arrivons pas à changer qui nous sommes en changeant notre langage. On ne peut que changer son langage qu’en changeant qui nous sommes, estime le psychologue, notamment dans son livre, La vie secrète des pronoms.
more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Les pôles magnétiques terrestres peuvent s’inverser brutalement

Les pôles magnétiques terrestres peuvent s’inverser brutalement | Le sens des choses | Scoop.it

(...) Les mesures effectuées par ces engins montraient que ledit champ magnétique, qui protège notre planète des particules chargées émises par le Soleil, était en train de s'affaiblir rapidement, perdant 5 % de son intensité en une décennie, soit une baisse dix fois plus rapide que ce qui était envisagé auparavant.
(...) selon une étude internationale publiée dans le numéro de novembre du Geophysical Journal International, le renversement des pôles magnétiques terrestres, un événement susceptible d'avoir de graves répercussions sur notre civilisation technologique, peut se produire en moins de temps qu'il n'en faut à un homme pour vivre et mourir.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Why Identical Twins Aren’t Really Identical

Why Identical Twins Aren’t Really Identical | Le sens des choses | Scoop.it

Genetic determinism is the view that our genes make us who we are. Popular articles abound describing genes for daredevilishness, creativity, empathy, even being a Republican. Futurists and science-fiction authors predict that genetic engineering will someday allow designer children, built to order, with whatever smarts, looks, and personalities their parents prefer. But biology’s new recognition of the role of noise in development gives us one more reason to think that this simply isn’t going to happen. Gene mapping can’t tell you whether or not your kid will be a skydiver or a conservative, because gene expression is a far more complex phenomenon than biologists long imagined. Even if we can get the genes right, and somehow completely control environments, there will always be noise to make life richly unpredictable.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

La Venise du 14e siècle, un modèle pour les catastrophes contemporaines ?

"(...) Un tel procédé pourrait servir d’exemple à la gestion d’une catastrophe actuelle comme l’Ebola en Afrique, continuent les chercheurs. Plutôt que s’attaquer aux causes économiques et culturelles de l’épidémie, ce qui prendrait trop de temps en situation d’urgence, chercher à améliorer par le “management de la résilience” les autres aspects du système social menacé.

“Comme l’ont fait les fonctionnaires de Venise il y a des siècles, l’approche de la résilience à l’échelle du système offre un moyen de faire face aux menaces inconnues et non quantifiables auxquelles nous sommes confrontés à une fréquence de plus en plus importante”, explique Linkov."

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

La supériorité de Sapiens serait dans ses réseaux étendus

La supériorité de Sapiens serait dans ses réseaux étendus | Le sens des choses | Scoop.it

Ce n'est pas une hypothèse nouvelle, on avait déjà parlé de tout cela, mais selon deux récents livres de Robin Dunbar (notamment "Human evolution"), la disparition de Neandertal serait due à son isolement et sa focalisation sur la vie locale alors que Sapiens entretenait des réseaux étendus. Du coup la fabrication d'outils perd un peu de son importance par rapport au développement du cerveau social permettant d'étendre à 150 le nombre maximum de relations (nombre de Dunbar), avec 5 intimes, 15 meilleurs amis et 50 bons amis alors que les chimpanzés ne forment pas des groupes de plus de 55 individus et Neandertal semble limité à 110. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Hervé Juvin : la fin de la mondialisation et le retour des identités

Hervé Juvin : la fin de la mondialisation et le retour des identités | Le sens des choses | Scoop.it

On croyait que la mondialisation conduirait à l'uniformisation du monde sous la bannière du modèle occidental. Mais l'auteur de La grande séparation montre que celle-ci réveille au contraire les particularismes identitaires.

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Des fourmis, des robots et des hommes

Pour résumer l’organisation d’une colonie de fourmis, on pourrait utiliser les trois mots clés suivants :
1/ REDONDANCE : (...) la moitié de la fourmilière passe son temps à ne rien faire. Elle sert de “réserve”. C’est en cas de besoin et uniquement dans ce cas, que l’on puise dans cette main d’oeuvre oisive.
2/SIMPLICITÉ DES INTERACTIONS : les fourmis se contentent de communiquer soit par des odeurs, soit par un contact des antennes, soit en suivant des chemins de phéromones. Il n’y pas réellement de contenus aux messages qu’elles échangent, c’est la nature même de l’interaction qui détermine l’action.
3/ ANONYMAT : Les fourmis changent de tâches au cours de leur vie, voire d’une journée sur l’autre. Il existe toutefois une espèce de hiérarchie : une fois qu’une fourmi est devenue butineuse, elle ne retournera jamais en arrière (...)

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Can You Architect Virality? Absolutely. Here's How

Can You Architect Virality? Absolutely. Here's How | Le sens des choses | Scoop.it

Most would disagree that it is possible to architect virality. But it is. As Kevin Allocca points out in his TED talk, “communities of participation” are a critical ingredient in the secret formula for making a video go viral. If you can inspire audiences to participate, you can create a viral experience.

So how do you actually encourage engagement with your content?

Here’s how: tap into human motivation. Once you start to understand what motivates people to engage with your content – whether that’s a video, a blog post or some other experience – you can begin to build vibrant communities of participation. And today, since almost everything we do involves technology, it’s getting easier and easier to determine what those motivators are. We are all walking data generators, leaving little bits of information everywhere we go, a trail of clues, if you will, describing what we like and why we do what we do. 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Business Model Cybernetics: Simply Create, Deliver, and Share Awesome Customer Experiences (ACEs)

Holistic System Thinkers as well as Cyberneticians have long postulated the hypothesis that the structure of every living system or organization (including businesses) is the same and different. Yet, models to visualize this hypothesis are complex and difficult to understand, let alone apply in practical business situations. The Cybernetic (Living) System model of the emerging discipline of Business Model Cybernetics presents a simple and multidisciplinary visualization of how every living system or organization works and prospers.

The above Cybernetic (Living) System model can be used to visualize, document, create, improve, and innovate on strategy as well as products, services, brands, and business models. The Goal of Business Model Cybernetics is to simply create, deliver, and share Awesome Customer Experiences (ACEs).

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Can we design machines to automate ethics?

Can we design machines to automate ethics? | Le sens des choses | Scoop.it

When is it ethical to hand our decisions over to machines? And when is external automation a step too far?

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

La logique d'escalade de la modernité - Libération.fr

Dans Libé, le sociologue et philosophe Hartmut Rosa revient sur la logique d’escalade de la modernité.

"Le problème de base que pose la dynamisation, ou la mobilisation endémique soumise au principe de l’escalade, est celui-ci : les systèmes où les acteurs les plus rapides exercent une pression systématique sur les plus lents - ce qui crée un risque de désynchronisation au niveau des «interfaces». Dès lors que se produit une jonction temporelle ou un «point de contact» entre deux systèmes, acteurs ou processus, et que l’un des deux accélère, l’autre semble devenir trop lent, il fait figure de cassure ou d’obstacle, et la synchronisation en pâtit."

Pour lui, c’est cette désynchronisation qui explique les principales crises que nous connaissons : écologique, politique, financière et psychique.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Réseau, tout est réseau - Alexander Galloway

Les infrastructures technologiques ont toujours été des métaphores séduisantes. A l’ère des réseau, elle est la nouvelle métaphore, et qu’importe si elle oublie tout ce qui ne l’est pas, notamment le pouvoir. Les réseaux sont pensés et conçu comme des choses non-idéologiques dans leur conception et post-idéologiques dans leur architecture. Quand tout est réseau, alors il n’y a aucun échappatoire. Le pessimisme de réseau est un défaitisme, en ce sens que les réseaux deviennent l’alpha et l’oméga de notre monde.

Pour Galloway, c’est un pessimisme auquel nous ne devrions pas céder. Les réseaux ne sont que l’architecture la plus courante, la plus populaire ou la plus naturelle… Mais tout n’est pas réseau. Nous ne devrions pas penser que les réseaux sont toujours la meilleure réponse aux réseaux. Nous ferions mieux de poser des questions difficiles : Quel est le sort politique des réseaux ? L’hétérogénité et le systémique ont-ils survécu au XXe siècle ? A quoi ressemblerait un avenir sans réseau comme guide ?
more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Mysterious Statistical Law May Finally Have an Explanation

Mysterious Statistical Law May Finally Have an Explanation | Le sens des choses | Scoop.it
Systems of many interacting components — be they species, integers or subatomic particles — kept producing the same statistical curve, which had become known as the Tracy-Widom distribution. This puzzling curve seemed to be the complex cousin of the familiar bell curve, or Gaussian distribution, which represents the natural variation of independent random variables like the heights of students in a classroom or their test scores. Like the Gaussian, the Tracy-Widom distribution exhibits “universality,” a mysterious phenomenon in which diverse microscopic effects give rise to the same collective behavior. “The surprise is it’s as universal as it is,” said Tracy, a professor at the University of California, Davis.

When uncovered, universal laws like the Tracy-Widom distribution enable researchers to accurately model complex systems whose inner workings they know little about, like financial markets, exotic phases of matter or the Internet.
more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Pourquoi écrivons-nous si mal ? - Wall Street Journal

Pourquoi écrivons-nous si mal ? - Wall Street Journal | Le sens des choses | Scoop.it
Pour Steven Pinker, nous souffrons de “la malédiction de la connaissance”, c’est-à-dire que nous avons de la difficulté à imaginer ce que c’est pour quelqu’un de ne pas savoir ce que nous savons. Et cette malédiction est la meilleure explication pour comprendre pourquoi des gens intelligents écrivent bien souvent si mal.

La plupart des gens qui écrivent ne se mettent pas à la place des autres. Ils n’imaginent pas ce que les lecteurs ne savent pas et ne voient pas que ce qui leur semble évident ne l’est pas forcément pour d’autres.
more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Using Chaos Theory to Predict and Prevent Catastrophic 'Dragon King' Events

Using Chaos Theory to Predict and Prevent Catastrophic 'Dragon King' Events | Le sens des choses | Scoop.it
Chaotic systems exhibit complex behavior and, occasionally, can end up with some catastrophic results: a stock market crash or an enormous earthquake, for example. But new research suggests that certain extreme events could be predicted and even prevented. All scientists need to do is figure out the key parameters that would allow them to control a system.
more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Beyond Earth : quand le posthumain entre en jeu

Beyond Earth : quand le posthumain entre en jeu | Le sens des choses | Scoop.it

(...) Dans le monde de Beyond Earth, les colons se divisent en trois camps principaux, qui représentent trois futurs possibles pour l’humanité : l’”Harmonie”, la “Suprématie”, et la “Pureté”.

L’”Harmonie” consiste à changer l’humain pour l’adapter à son environnement. Les technologies impliquées seront donc essentiellement génétiques et manipuleront l’ADN humain, éventuellement en y introduisant du code génétique appartenant aux organismes vivants sur la planète colonisée. La “Suprématie” consiste à coloniser la planète à coups de haute technologie et de robotique pour en faire un espace où les hommes pourront prospérer. La troisième option, La “Pureté” consiste à terraformer les nouvelles planètes pour en faire des répliques exactes de la terre-mère.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Améliorer l'intelligence des foules en éliminant les plus influençables

Améliorer l'intelligence des foules en éliminant les plus influençables | Le sens des choses | Scoop.it

L'étude parle plutôt de privilégier les penseurs indépendants, ceux qui ont le plus confiance dans leur jugement et sont les moins influencés par les autres, ce qui permettrait d'arriver à des évaluations fiables à 1% près, mais si cela élimine le biais d'imitation, on favorise ainsi le dogmatisme. Donc, tout dépend de la question...

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Faut-il déconseiller à ses enfants de faire carrière dans la technologie ?

Faut-il déconseiller à ses enfants de faire carrière dans la technologie ? | Le sens des choses | Scoop.it

Les nouvelles technologies, avec le rythme infernal des cycles d'innovations qui ne fait que s'accroître, sont-elles condamnées à devenir le secteur professionnel le plus instable, le plus générateur de stress, qu'il faut conseiller à ses enfants de fuir pour vivre une vie plus paisible ?

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Le dilemme du capitaliste - Harvard Business Review

(...) Faire ce qui est bon à long terme n’est pas une bonne chose pour les investisseurs. Pour Christensen et van Bever, il est essentiel de transformer nos outils de mesure, et ce d’autant qu’ils ont été inventés à une époque où le capital était rare, ce qui n’est plus du tout la réalité. Et de proposer de réorienter le capital pour stimuler l’investissement en généralisant la taxe Tobin, de récompenser la fidélité des actionnaires (en accroissant leur droit de vote au fil du temps, un peu sur le modèle des stocks options) ; de transformer les écoles de commerce (pour que la stratégie et la finance ne soient plus enseignées séparément), développer des tableaux de bords de l’innovation, émanciper le management (pour lui permettre de dépasser la pression sur le court terme)…

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

La technologie d'au-dessous et d'au-delà - Roughtype.com

La nature, le monde d’en bas, la terre et la transcendance, le monde de l’au-delà. Cette seconde nature reflète notre désir d’un monde “plus solide, moins transitoire, moins périssable” que la première. Longtemps, cette seconde nature s’est manifestée dans le mythe et la religion. Aujourd’hui, elle se manifeste surtout dans les lois de l’économie. Pour Carr, ce qui dit Latour de l’économie pourrait tout à fait s’appliquer à la technologie, explique-t-il en remplaçant le terme capitalisme par technologie.

 

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Notre jugement moral influencé par la (mal) chance ? - Machines like Us

Notre jugement moral influencé par la (mal) chance ? - Machines like Us | Le sens des choses | Scoop.it

Une équipe de l’université de l’université du Texas A&M a découvert que les gens avaient tendance à juger plus durement quelqu’un dont les actes ont nui à autrui qu’un autre qui a commis la même action immorale, mais sans conséquences particulières, nous dit le blog Machines Like Us. Par exemple lorsqu’on demandait aux sujets comment ils jugeaient un homme jetant une brique sur une route, sans qu’elle nuise à quiconque, et un autre dont la brique tombait sur une voiture et tuait le conducteur, le jugement était généralement beaucoup plus sévère pour le second, alors que seule la chance différenciait les deux actes délictueux.

more...
No comment yet.
Scooped by cyberlabe
Scoop.it!

Google Finds: Centralized Control, Distributed Data Architectures Work Better than Fully Decentralized Architectures

Google Finds: Centralized Control, Distributed Data Architectures Work Better than Fully Decentralized Architectures | Le sens des choses | Scoop.it

"What we have seen is that a logically centralized, hierarchical control plane with a peer-to-peer data plane beats full decentralization,” explained Vahdat in his keynote. “All of these flew in the face of conventional wisdom,” he continued, referring to all of those projects above, and added that everyone was shocked back in 2002 that Google would, for instance, build a large-scale storage system like GFS with centralized control. “We are actually pretty confident in the design pattern at this point. We can build a fundamentally more efficient system by prudently leveraging centralization rather than trying to manage things in a peer-to-peer, decentralized manner.”

 

 

more...
No comment yet.