Christophe Honoré, la nouvelle vie du "Nouveau Roman" | Nouveau Roman Français | Scoop.it

Les écrivains réunis il y a un demi-siècle par Jérôme Lindon font rire au lycée Saint-Joseph.

La photo est célèbre. Elle a été prise en 1959 devant l'immeuble des Editions de Minuit, rue Bernard-Palissy, à Paris. On y voit, de gauche à droite, Alain Robbe-Grillet, Claude Simon, Claude Mauriac, Jérôme Lindon, Robert Pinget, Samuel Beckett, Nathalie Sarraute et Claude Ollier. Arrivé en retard, Michel Butor ne figure pas sur cette image en noir et blanc qui rassemble l'éditeur et les auteurs du Nouveau Roman.

La vie faisant parfois bien les choses, Michel Butor était à Avignon, lundi 9 juillet, jour de la première du spectacle insolent, appelé tout simplement Nouveau Roman, que Christophe Honoré a tiré de son histoire et celle de ses camarades. Mais l'auteur de La Modification, venu pour la projection d'un film de Blandine Armand (Michel Butor, l'écrivain migrateur), n'est pas allé au lycée Saint-Joseph, où avait lieu la représentation.

Michel Butor ne s'est donc pas vu sur scène, en la personne... d'une femme, Brigitte Catillon, aux jambes aussi longues que ses cheveux sont courts. Il n'est pas le seul à changer de sexe, dans le spectacle : Jérôme Lindon est joué par Annie Mercier, solide comme une masse, habillée de noir et portant des lunettes, noires elles aussi, qui font pendant à ses baskets rouges. Et c'est épatant. Pas un instant on se dit que ça ne va pas, ou que c'est ridicule...


Via Vincent DUBOIS