Le Monolecte
Follow
Find tag "violence"
13.4K views | +0 today
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

La violence à l’égard des femmes : un phénomène omniprésent

La violence à l’égard des femmes : un phénomène omniprésent | Le Monolecte | Scoop.it
Un nouveau rapport publié par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) présente les résultats de la plus grande enquête mondiale sur la violence à l’égard des femmes, qui révèle l’étendue des abus dont les femmes sont victimes chez elles, au travail, en public et en ligne.
Agnès Maillard's insight:

« Les chiffres révélés par l’enquête ne peuvent et ne devraient tout simplement pas être ignorés », reconnaît Morten Kjaerum, le directeur de la FRA. « L’enquête réalisée par la FRA montre que les violences physiques, sexuelles et psychologiques à l’égard des femmes constituent de sérieuses violations des droits humains dans tous les États membres. La vaste étendue de ce problème indique que la violence à l’égard des femmes ne touche pas seulement les victimes, mais se répercute aussi chaque jour sur la société. Il est dès lors indispensable que les décideurs politiques, la société civile et les intervenants de première ligne revoient les mesures permettant de traiter toutes les formes de violence à l’égard des femmes, quel que soit l’endroit où elle se produit. Des mesures visant à remédier à la violence à l’égard des femmes sont désormais attendues à un niveau supérieur. »

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Muriel Salmona «La réalité des violences sexuelles est l’objet d’un déni massif»

Muriel Salmona «La réalité des violences sexuelles est l’objet d’un déni massif» | Le Monolecte | Scoop.it
Au moment où la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, s’apprête à présenter un projet de loi-cadre pour l’égalité entre les femmes et les hommes au Parlement, Muriel Salmona, psychiatre-psychothérapeute, publie dans son dernier...
Agnès Maillard's insight:

 Désirer et aimer sont le contraire d’instrumentaliser une personne pour son propre compte. Les violences sexuelles sont des armes pour détruire l’autre, le soumettre et le réduire à l’état d’objet et d’esclave. Ce sont les violences qui entraînent le plus de traumatismes psychiques. Elles font partie de la mise en place de la domination masculine et de la volonté d’exclure les femmes de divers univers, dont celui du marché du travail et des postes à responsabilité. Les stéréotypes sexistes voudraient faire croire que la sexualité masculine a des besoins incontrôlables qui doivent et ont le droit de s’exercer sur la femme.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Emplois Foirreux – Bullshit Jobs / par David Graeber

Emplois Foirreux – Bullshit Jobs / par David Graeber | Le Monolecte | Scoop.it

Dans les années 30, John Maynard Keynes avait prédit que, à la fin du siècle, les technologies seront suffisamment avancées pour que des pays comme le Royaume Uni ou les Etats Unis envisagent des temps de travail de 15 heures par semaine. Il y a toutes les raisons de penser qu’il avait raison. Et pourtant cela n’est pas arrivé. Au lieu de cela, la technologie a été manipulée pour trouver des moyens de nous faire travailler plus. Pour y arriver, des emplois ont du être créés et qui sont par définition, inutiles. Des troupes entières de gens, en Europe et en Amérique du Nord particulièrement, passent leur vie professionnelle à effectuer des tâches qu’ils savent sans réelle utilité. Les nuisances morales et spirituelles qui accompagnent cette situation est profonde. C’est une cicatrice qui balafre notre âme collective. Et pourtant personne n’en parle.

Agnès Maillard's insight:

Cela est profondément psychologiquement violent. Comment peut on commencer à discuter de dignité au travail, quand on estime que son travail ne devrait même pas exister? Comment cette situation ne peut-elle pas créer un sentiment profond de rage et de ressentiment? Pourtant et c’est tout le génie de cette société, dont les dirigeants ont trouvé un moyen, comme dans le cas des cuiseurs de poisson, de s’assurer que la rage est directement dirigée précisément vers ceux qui font un travail qui a du sens. Par exemple, dans notre société, il semble y avoir une règle, qui dicte que plus le travail bénéficie aux autres, moins il sera payé pour ce travail. Encore une fois, une mesure objective est difficile à trouver, mais un moyen simple de se faire une idée est de se demander: qu’arriverait-il si cette classe entière de travailleurs disparaissait? Dites ce que vous voulez à propose des infirmières, éboueurs ou mécaniciens, mais si ils venaient à disparaître dans un nuage de fumée, les conséquences seraient immédiates et catastrophiques. Un monde sans profs ou dockers serait bien vite en difficulté, et même un monde sans auteur de science fiction ou musicien de ska serait clairement un monde moins intéressant. Ce n’est pas complètement clair comment le monde souffrirait de la disparition des directeurs généraux d’entreprises, lobbyistes, chercheurs en relation presse, télémarketeurs, huissiers de justice ou consultant légaux (Beaucoup soupçonnent que la vie s’améliorerait grandement). Pourtant à part une poignées d’exceptions (les médecins), la règle semble valide.

more...
HumdeBut's curator insight, August 22, 2013 3:23 AM

rien à rajouter aux commentaires d'Agnès :

Agnès Maillard's insight:

Cela est profondément psychologiquement violent. Comment peut on commencer à discuter de dignité au travail, quand on estime que son travail ne devrait même pas exister? Comment cette situation ne peut-elle pas créer un sentiment profond de rage et de ressentiment? Pourtant et c’est tout le génie de cette société, dont les dirigeants ont trouvé un moyen, comme dans le cas des cuiseurs de poisson, de s’assurer que la rage est directement dirigée précisément vers ceux qui font un travail qui a du sens. Par exemple, dans notre société, il semble y avoir une règle, qui dicte que plus le travail bénéficie aux autres, moins il sera payé pour ce travail. Encore une fois, une mesure objective est difficile à trouver, mais un moyen simple de se faire une idée est de se demander: qu’arriverait-il si cette classe entière de travailleurs disparaissait? Dites ce que vous voulez à propose des infirmières, éboueurs ou mécaniciens, mais si ils venaient à disparaître dans un nuage de fumée, les conséquences seraient immédiates et catastrophiques. Un monde sans profs ou dockers serait bien vite en difficulté, et même un monde sans auteur de science fiction ou musicien de ska serait clairement un monde moins intéressant. Ce n’est pas complètement clair comment le monde souffrirait de la disparition des directeurs généraux d’entreprises, lobbyistes, chercheurs en relation presse, télémarketeurs, huissiers de justice ou consultant légaux (Beaucoup soupçonnent que la vie s’améliorerait grandement). Pourtant à part une poignées d’exceptions (les médecins), la règle semble valide.

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Le défenseur des droits critique la « violence institutionnelle »

Le défenseur des droits critique la « violence institutionnelle » | Le Monolecte | Scoop.it
Le défenseur des droits, Dominique Baudis, a rendu public jeudi 20 juin, son rapport annuel.
Agnès Maillard's insight:

Le défenseur note par ailleurs que, si elle n’est pas majoritaire, « la violence institutionnelle crispe les relations, exacerbe les conflits et pousse ceux qui sont dans la précarité à des actes de révolte ou de détresse. »

 
more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Après cinq ans de crise, un livre remet les banques en accusation

Après cinq ans de crise, un livre remet les banques en accusation | Le Monolecte | Scoop.it
Gaël Giraud est un ancien trader devenu économiste. Désormais à l'avant-garde de la lutte contre les dérives de la finance, ce jésuite vient...
Agnès Maillard's insight:

La violence sociale vous semble-t-elle compréhensible, voire légitime face à la violence de la crise ?
Elle est compréhensible, mais je ne peux pas la légitimer. Je la comprends cependant d'autant mieux depuis que j'ai entendu cette phrase de la bouche même d'un député européen : « Tant qu'aucun politique n'aura été liquidé par la foule, on continuera. » Ce que je dis là ne constitue pas un encouragement à prendre le fusil mais à prendre conscience du fait qu'une fraction du pouvoir politique – notamment au niveau européen – est déjà dans un rapport de forces extrêmement violent avec la population. Les mêmes se disent qu'on peut imposer ces ajustements structurels brutaux aux populations du sud de l'Europe tant qu'elles se laissent faire. Le jour où elles se rebelleront, on envisagera autre chose.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

USA : comment viols, MST et exploitation du gaz de schiste sont liés - Rue89

USA : comment viols, MST et exploitation du gaz de schiste sont liés - Rue89 | Le Monolecte | Scoop.it
Le journaliste de Vice a titré son article: "Le fracking m’a filé une chaude-pisse". Pas de quoi rire, ni crier à l’intox écolo.
Agnès Maillard's insight:

« Offrir un emploi et de l’argent à des hommes rudes dans des endroits où il n’y avait rien avant débouche inévitablement sur ce genre de situation : les hommes rudes vont dépenser leur fric de manière rude. Et alors ? Le journaliste énumère les problèmes, OK, mais ne mentionne aucun des bénéfices induits pour la société, notamment la transition énergétique du charbon vers le gaz, qui est une bonne chose. »

« Je ne dis pas qu’il faut laisser forer intensivement n’importe comment, une régulation et des normes sont bien sûr nécessaires. Mais oh ! Regardez plus loin que le bout de votre nez : des sacrifices à court terme valent le coup quand on considère les gains économiques et environnementaux. »

Ces commentaires émanent sans doute de gens vivant bien loin des champs gaziers. En tout cas, leurs auteurs sont des hommes, pas des femmes.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Chronique de la révolte des immigrés dans le camp d’Amygdaleza, en Grèce

Chronique de la révolte des immigrés dans le camp d’Amygdaleza, en Grèce | Le Monolecte | Scoop.it
Pardonnez-nous pour le dérangement,

mais nous ici, nous nous sommes révoltés

Reporter : Ici où tu vis, dans le conteneur, c’est bien ou tu veux
Agnès Maillard's insight:

Il n’y a pas de loi, il n’y a pas de « droit » pour les accusé. Pas de journalistes, d’éditorialistes « sensibles » à cette cause, de groupes, de réseaux ou d’organisations « pour les droits des réfugiés et des migrants », de centaines d’organisations avec des noms ronflants et des déclarations pompeuses pour rien, de « communautés immigrées », d’ONG subventionnées pour garder le silence. PERSONNE. Le désert et les barbelés du camp s’étendent partout. Il y a seulement quelques « ordres d’en haut » et la moquerie. Il y a le mensonge ordonné par le pouvoir, les mots usurpés camouflant l’horreur des actes appellent Opération « Xenios Zeus » la chasse à l’homme quotidienne des migrants dans les villes et la campagne, nomment « centres d’hospitalité » les lieux de la persécution de personnes dont la seule « erreur » est le fait d’exister. Il y a aussi le martèlement des médias dominants et des faiseurs d’« opinion publique » qui ciblent consciemment et méthodiquement l’« ennemi le plus dangereux » de la société grecque, l’« envahisseur », le « barbare », l’« impur », l’immigrant et l’immigrante, avec ou sans papiers.


more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Des universités U.S. ferment les yeux sur le viol

Des universités U.S. ferment les yeux sur le viol | Le Monolecte | Scoop.it
Des enquêtes fédérales sont en cours. Une université californienne, notamment, aurait refusé d'enquêter sur plusieurs plaintes d'étudiantes.
Agnès Maillard's insight:

C'est un peu comme si quelqu'un osait dire que les femmes ne devraient pas faire chier, puisque le viol est dans la nature de l'homme...
Ah bon, quelqu'un l'a dit? 

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

Grèce. Attaque raciste : trente points de suture au visage d’un enfant afghan de 14 ans

Grèce. Attaque raciste : trente points de suture au visage d’un enfant afghan de 14 ans | Le Monolecte | Scoop.it

C’est avec beaucoup d’inquiétude que Médecins du Monde assiste à la multiplication des actions violentes et déclarations xénophobes à l’égard des migrants, qui deviennent pour certains les boucs-émissaires de la crise.

 
Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:
L'Europe sociale créée à la fin de la Seconde Guerre mondiale avait pour objectif de renvoyer la barbarie au rang des souvenirs lointains et un peu honteux. Les hommes et les femmes qui ont bâti des systèmes de protection sociale dans un continent en ruine l'on fait parce qu'ils avaient compris que c'étaient la crise économique, la montée de la pauvreté et de l'exclusion et l'explosion des inégalités qui avaient ouvert un boulevard aux fascistes...
more...
MyEurop's curator insight, May 19, 2013 2:59 AM

"Hausse du chômage, augmentation de la pauvreté infantile et de la précarité, expulsions régulières des logements pour insolvabilité… En Grèce comme dans d’autres pays européens, les systèmes européens de santé et protection sociale vacillent sous les mesures d’austérité déclenchées par les gouvernements européens. Dans ce contexte, les plus pauvres voient les dispositifs sociaux qui leur apportaient auparavant une aide minimale se réduire, voire disparaitre. Alors même que l’ensemble de la population doit faire face à une augmentation de la pauvreté, la récession sans précédent est politiquement exploitée par certains groupes xénophobes d’extrême droite."

Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

En Grèce, les fraises se paient le prix du sang

En Grèce, les fraises se paient le prix du sang | Le Monolecte | Scoop.it
Dans la région de Manolada, en Grèce, des exploitants agricoles ont ouvert le feu, mercredi soir, sur les travailleurs migrants venus réclamer leur paie. Trente ont été blessés.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

Dans une Grèce saignée à blanc par la politique d'austérité, l'esclavage se porte comme un charme, comme en témoigne l'agression très violente dont ont été victimes ces travailleurs immigrés, dont le seul tort est d'avoir réclamé leur maigre salaire dû depuis 6 mois.

more...
menfin's curator insight, April 18, 2013 9:02 AM

Dans une Grèce saignée à blanc par la politique d'austérité, l'esclavage se porte comme un charme, comme en témoigne l'agression très violente dont ont été victimes ces travailleurs immigrés, dont le seul tort est d'avoir réclamé leur maigre salaire dû depuis 6 mois.

MyEurop's comment, April 19, 2013 12:54 AM
Pour compléter notre article, l'affaire des fraises grecques vues de par un blogueur d'Athènes : http://www.greekcrisis.fr/2013/04/Fr0230.html
menfin's comment, May 22, 2013 2:59 AM
https://www.facebook.com/events/459137077500157/?ref=3