Le Monolecte
14.6K views | +0 today
Follow
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Tribune : Le racisme fait son nid en Europe

Tribune : Le racisme fait son nid en Europe | Le Monolecte | Scoop.it
Qu’il s’agisse des railleries à l’encontre d’une ministre française ou d’une collègue italienne, des cris de singe adressés aux footballeurs, de l’islamophobie ou des discriminations envers les Roms, les attitudes racistes s’affichent de plus en...
Agnès Maillard's insight:

Le fait que l’Europe a peu à peu perdu sa place prépondérante dans le monde non seulement sur le plan économique mais aussi culturel, favorise une aigreur susceptible de se transformer en un mépris de tout ce qui est autre. L’Espagne n’a pas encore assaini sa relation avec l’Islam. Les immigrés venus du Maghreb sont appelés “Mauros”, sachant que ce terme est péjoratif, rappelant le triste épisode de l’inquisition. La crise économique n’a pas arrangé les choses. On se méfie toujours de plus pauvre que soi, de plus étranger que soi. C’est cela qui fait que le racisme est l’attitude facile face aux épreuves de la vie. Il faut bien trouver un coupable. Avant, c’était le Juif, à présent c’est le musulman.

Si le racisme a toujours existé, il se trouve que des politiques en font leur fond de commerce. Il est plus facile de répandre la haine de l’étranger que le respect de ce qui est différent. L’homme a tendance à se laisser tirer vers les bas instincts surtout quand il a été fragilisé par des situations qu’il n’a pas su ou pu affronter. Le racisme est la paresse de la pensée pour ne pas dire le refus de penser. Il se trouvera toujours quelqu’un pour penser à votre place et à vous simplifier la lecture du logiciel du mal être.

more...
Marco Bertolini's curator insight, November 19, 2013 3:41 AM

Inquiétant, cette montée du racisme en Europe. 

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Les fondements politico-économiques du fémonationalisme | Contretemps

Les fondements politico-économiques du fémonationalisme | Contretemps | Le Monolecte | Scoop.it

Les femmes migrantes, cependant, sont aussi des marchandises, puisque l’on exige d'elles qu'elles se comportent conformément aux valeurs supposées des femmes occidentales émancipées. Ici, en considérant le fémonationalisme contemporain comme une construction idéologique éclairant les processus de marchandisation des femmes non-européennes, je considère que nous avons besoin de poursuivre la logique proposée par Alain Badiou il y a quelques années. Après le vote de la loi contre le hijab dans les écoles publiques en France – une loi qui a concentré le débat sur l’équation entre l’Islam et l’oppression des femmes –, le philosophe français l’avait définie comme « une loi capitaliste pure ». Pour que la féminité opère sous le capitalisme, le corps féminin doit être exposé pour pouvoir circuler « sous un paradigme marchand »43. Une fille musulmane doit donc montrer « ce qu’elle a à vendre ». En d’autres mots, elle doit accepter et soutenir activement sa propre marchandisation. L’insistance sur le dévoilement des musulmanes en Europe combine donc à la fois le rêve durable des hommes occidentaux de « découvrir » la femme de leurs ennemis, ou des colonisés, ainsi que la demande d’en finir avec l’incongruité du corps féminin caché en tant qu’exception à la règle générale selon laquelle elles devraient circuler comme des « valeurs franches »44.

Agnès Maillard's insight:

Touffu et important

more...
Marco Bertolini's comment, July 17, 2013 10:27 AM
Touffu oui, mais très intéressant. Une lecture très subtile des enjeux réels derrière la rhétorique des droits de la femme venant de partis comme celui de Geert Wilders, ici. On joue à fond sur les stéréotypes et la ségrégation pour mieux diaboliser. Bénéfice secondaire non-négligeable : cela nous permet de nous dédouaner de nos propres violences puisque, par définition, les bons Européens sont naturellement respectueux de la femme... Je m'explique mal dans ce cas les chiffres effrayants de mortalité des femmes lors de violences conjugales dans des pays comme l'Espagne...
Marco Bertolini's curator insight, July 17, 2013 10:47 AM

Un texte un peu long et ardu sur l'instrumentalisation du droit des femmes par les partis de droite et  sur la condition des femmes immigrées en Europe.  Mais c'est une lecture subtile de ces phénomènes qui vaut l'effort.

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Chronique de la révolte des immigrés dans le camp d’Amygdaleza, en Grèce

Chronique de la révolte des immigrés dans le camp d’Amygdaleza, en Grèce | Le Monolecte | Scoop.it
Pardonnez-nous pour le dérangement,

mais nous ici, nous nous sommes révoltés

Reporter : Ici où tu vis, dans le conteneur, c’est bien ou tu veux
Agnès Maillard's insight:

Il n’y a pas de loi, il n’y a pas de « droit » pour les accusé. Pas de journalistes, d’éditorialistes « sensibles » à cette cause, de groupes, de réseaux ou d’organisations « pour les droits des réfugiés et des migrants », de centaines d’organisations avec des noms ronflants et des déclarations pompeuses pour rien, de « communautés immigrées », d’ONG subventionnées pour garder le silence. PERSONNE. Le désert et les barbelés du camp s’étendent partout. Il y a seulement quelques « ordres d’en haut » et la moquerie. Il y a le mensonge ordonné par le pouvoir, les mots usurpés camouflant l’horreur des actes appellent Opération « Xenios Zeus » la chasse à l’homme quotidienne des migrants dans les villes et la campagne, nomment « centres d’hospitalité » les lieux de la persécution de personnes dont la seule « erreur » est le fait d’exister. Il y a aussi le martèlement des médias dominants et des faiseurs d’« opinion publique » qui ciblent consciemment et méthodiquement l’« ennemi le plus dangereux » de la société grecque, l’« envahisseur », le « barbare », l’« impur », l’immigrant et l’immigrante, avec ou sans papiers.


more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from La partagerie
Scoop.it!

"La Belgique est un pays structurellement raciste"

"La Belgique est un pays structurellement raciste" | Le Monolecte | Scoop.it

Un an après avoir reçu le prestigieux prix de littérature Nigeria Prize for Literature, Chika Unigwe sort son quatrième roman en néerlandais. L’écrivaine belgo-nigériane n’est pas tendre avec sa deuxième patrie.


Via Marco Bertolini, Didier Jacquot
Agnès Maillard's insight:

Témoignage sans concession. Je ne suis pas certaine qu'en France, on soit meilleurs que ça!

more...
Marco Bertolini's curator insight, May 22, 2013 8:10 AM

Un regard d'Africaine sur la société belge.  Un regard sans concession sur la perception des Noirs au pays de Tintin.