Le Monolecte
Follow
Find tag "récession"
13.4K views | +0 today
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Une marche géante va "prendre Madrid" le 22 mars - Prenez le pouvoir !

Une marche géante va "prendre Madrid" le 22 mars - Prenez le pouvoir ! | Le Monolecte | Scoop.it
Par Jean Ortiz. Depuis des mois se prépare dans toute l'Espagne la (les)&Marche(s) de la dignité&. En colonnes venues de toutes les latitudes de la Péninsule, le 22 mars, elle, elles, vont &envahir& Madrid. Sur toutes les routes,...
Agnès Maillard's insight:

En ruisseaux humains qui vont devenir des flots, des vagues, à l'approche du 22 mars... Et c'est dur. Cela nécessite du courage, de bons souliers ! et une logistique solidaire lourde. Des milliers d'autres "marcheurs" arriveront à Madrid en bus. Les drapeaux républicains flottent.

Une multitude de chômeurs (six millions en Espagne), de "sans terre" (alors que de grands "cortijos" de 30.000 hectares ou plus monopolisent la terre en Andalousie), de précaires, de victimes des expulsions locatives, comptent camper à Madrid et y rester. Sur leur parcours, ils ont été reçus dans villes et villages, déclinant les revendications dans les rencontres, les assemblées, avec leurs hôtes travailleurs, étudiants, paysans, fonctionnaires...
Il peut y avoir un avant et un après le 22 mars. Plus d'un million de "marcheurs" sont attendus. Au départ, l'idée a été lancée par le Syndicat andalou des travailleurs, de Diego Cañamero, le "Front civique-Nous sommes la majorité" de l'ex secrétaire général du PCE Julio Anguita et les "Campements dignité d'Extrémadure".

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

Portugal : Et encore une louche d’austérité !

Portugal : Et encore une louche d’austérité ! | Le Monolecte | Scoop.it
Le Premier ministre portugais, Pedro Passos Coelho vient d’annoncer un nouveau paquet de mesures d’austérité visant à économiser 4,8 milliards d’euros.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

La saignée continue... jusqu'à ce que la bête meurt ou qu'elle morde la main qui la strangule!

more...
MyEurop's curator insight, May 4, 2013 2:42 PM

Alors que la récession met le Portugal à genoux, le gouvernement annonce encore plus d'austérité... pour les salariés.

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Tenue de rigueur imposée

Tenue de rigueur imposée | Le Monolecte | Scoop.it

Quatre ans après le début de la crise, le potentiel de rebond de l’économie française est important : il aurait dû conduire à une croissance spontanée moyenne de près de 2,6 % l’an au cours des années 2013 et 2014, permettant de rattraper une partie de l’écart de production accumulé depuis le début de la crise. Mais cette reprise spontanée est freinée, principalement par la mise en place de plans d’économies budgétaires en France et dans l’ensemble des pays européens. Afin de tenir son engagement d’un déficit public à 3 % en 2014, le gouvernement français devrait poursuivre la stratégie –  adoptée en 2010 – de consolidation budgétaire imposée par la Commission européenne à l’ensemble des pays de la zone euro. Cette stratégie budgétaire devrait amputer de 2,6 points de PIB l’activité en France en 2013 et de 2,0 points de PIB en 2014 (tableau 2).

Agnès Maillard's insight:

La rigueur perpétuelle imposée par l'objectif de 3% du PIB en dépenses publiques est juste en train de détruire l'économie qui, sans cela, serait déjà repartie.

Si l'on exclut toute idée de croissance perpétuelle, quel est l'objectif réel de cette règle des 3%?

Voir aussi http://fr.myeurop.info/2013/04/19/austerite-portugal-et-pays-bas-jouent-au-yoyo-budgetaire-7832

more...
MyEurop's curator insight, April 19, 2013 3:52 AM

L'objectif des 3% de plus en plus discutable, faute d'être discuté.

 

Voir aussi notre dossier sur le refus de l'austérité, laquelle est de plus en plus manifestement corrélée à cette règle budgétaire : http://fr.myeurop.info/dossier/les-europeens-contre-l-austerite

Agnès Maillard's comment, April 19, 2013 8:42 AM
Et si la règle des 3% n'était pas tant d'apurer les finances publiques que de liquider les dispositifs de protection sociale?
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Réformer Aujourd'hui: Désormais, les enfants grecs trinquent aussi…

Réformer Aujourd'hui: Désormais, les enfants grecs trinquent aussi… | Le Monolecte | Scoop.it

Les familles aux abois continuent naturellement d’envoyer leurs enfants à l’école mais comment un enfant peut-il étudier le ventre vide ? Comment peut-il mémoriser sans peine alors que son organisme est très affaibli ?

Pendant l’année scolaire, des enfants se sont évanouis car n’ayant plus correctement mangé depuis plusieurs mois. Pour la plupart d’entre eux, au bout du rouleau, ils n’ont plus la force de lutter… Certains même tombent au sol pendant les récréations, quelques-uns se sont même sucidés !

Dans la région d’Athènes, on a compté plus de 2500 enfants qui se sont évanouis lors des cours. A Thessalonique, deuxième ville grecque, plus de 600 enfants se sont retrouvés dans un état lamentable, ceux-ci n’ayant plus eu de petit déjeuner avant d’aller à l’école depuis des mois.

Devant cette situation, l’état grec prévoit dans chaque école une distribution de soupe populaire afin de donner un minimum aux enfants. Plus de 300 établissements scolaires ont déjà prévu une distribution de soupe !

Certains professeurs des écoles qui ont encore des salaires de l’ordre de 600 à 800 euros par mois, essayent d’acheter des compléments de nourriture (pâtes et pain principalement) pour leurs élèves. A l’heure actuelle, ils estiment qu’il y a 25% des enfants qui ne sont plus nourris correctement depuis des mois, les enfants étrangers étant les plus atteints par la crise.

Et de surcroît, ne pouvant plus régler leurs dépenses de chauffage, plusieurs écoles, surtout celles du Nord, ne seront plus chauffées. Quand on sait que 43 % des communes grecques sont situées au-dessus des 800 mètres d'altitude où la température peut descendre jusqu’à - 20° l’hiver, alors cela devient dramatique pour les enfants.

Pour couronner le tout, les écoles publiques ne reçoivent plus de manuel scolaire. L’Etat ayant accumulé d’énormes dettes auprès des maisons d’édition, les livraisons ne sont plus effectuées. Les élèves reçoivent désormais des CD et leurs parents doivent acheter des ordinateurs pour leur permettre de suivre les cours.

Voila donc ce qui se passe dans un pays qu’on laisse volontairement dans un délabrement total pour ne pas mettre la zone euro en danger alors que la Grèce aurait besoin de sortir de l’euro et de dévaluer sa monnaie pour faire repartir son économie.

Cette situation devrait pourtant alerter tous les pays de la vieille Europe car on ne peut accepter de voir des enfants mourir à cause de coupes budgétaires dans les dépenses sociales pour réduire une dette qui s’apparente de plus en plus à un génocide financier.

Mais il y a peu d’espoir que les dirigeants européens, Angela Merkel et François Hollande en tête, proposent autre chose que le menu servi par les représentants de la troïka…

Agnès Maillard's insight:
Après le choix de la monnaie unique à tout prix fait par la Commission de Bruxelles, la BCE et le FMI, c’est toute la population grecque qui a été prise en otage. Aujourd’hui, la crise touche désormais les enfants qui payent eux aussi la note pour que l’euro puisse survivre. Et comme au bon vieux temps de l’Union Soviétique, les médias européens et grecs ne parlent surtout pas de cette nouvelle tragédie…
more...
HumdeBut's comment, August 18, 2013 5:18 AM
Agnes, en effet, la Pravda a été bien étudiée par les responsables des journaux et télés français !
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

Une récession plus forte que prévue pour la zone euro

Une récession plus forte que prévue pour la zone euro | Le Monolecte | Scoop.it
La Commission publie aujourd’hui ses prévisions économiques de printemps. En 2013, la contraction du PIB sera plus aigue que prévue dans la zone euro. La France rejoint le groupe des pays en récession.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:
A forcer de serrer les boulons, voilà qu'on étrangle le système
more...
MyEurop's curator insight, May 3, 2013 8:27 AM

Il était difficile d'espérer une embellie économique tout en persévérant dans des politiques d'austérité généralisée