Le Monolecte
Follow
Find tag "prison"
13.6K views | +0 today
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Impunité, laxisme, et autres délires sécuritaires : des discours et des actes qui ne tiennent pas debout et qu'il est urgent de changer.

Impunité, laxisme, et autres délires sécuritaires : des discours et des actes qui ne tiennent pas debout et qu'il est urgent de changer. | Le Monolecte | Scoop.it

Comment peut- on encore user de l'argument du laxisme alors que nos prisons sont bourrées à craquer? (+ de 10 000 personnes détenues en + de ce que les capacités des prisons permettent) Je ne comprends pas. Vraiment, je ne comprends pas.
Je comprends encore moins que l'on bloque encore sur l'idée du durcissement des lois et des peines comme solution crédible et viable pour lutter contre la délinquance. C'est à se taper la tête contre les murs en fait. 
Les contres exemples s'entassent, les faits parlent d'eux même, mais non.
Et puis sérieusement, quel sens ça a de parler de "durcissement de peine" au regard des conditions de détentions actuelles? Humiliations, privations, violences, menaces, bafouement des droits fondamentaux, vie privé zéro, enfermement, j'en passe et pas des moindres. Mais en fait non, faudrait que ce soit encore plus dur, là ça ne l'est pas assez pour être dissuasif. OK.

Agnès Maillard's insight:

A se taper la tête contre les murs...

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Une affaire qui marche : le Goulag US

L’ensemble pénitentiaire US s’est lentement transformé, depuis le début des années 1970, en un Prison Industrial Complex (PIC) qui s’avère être une des plus étonnantes trouvailles du Système dans la recherche d’une activité à la foisindustrielle et génocidaire, – faisant passer au second plan les problématiques de la justice et de la délinquance qui, d’ordinaire, définissent la question des prisons. L’établissement du PIC est en général daté de 1973, avec une loi de l’Etat de New York passée par le gouverneur Nelson Rockefeller rendant passible de prison tout détenteur et utilisateur de drogue. Depuis, les peines pour ces délits, jusqu'aux plus ridiculement mineurs, n'ont cessé de s'alourdir, mettant en évidence la participation active à l'entreprise du système législative et du système judiciaire US.

 

Dedefensa.org
Agnès Maillard's insight:

Article très intéressant de par son point de vu très radical, mais en même temps très juste. Déjà, bien avant le PIC, Jack London décrit dans "les vagabonds du rail" la très florissante industrie du bagne au début du 20e siècle, laquelle n'avait pas de problème à s'alimenter en main d'Ĺ“uvre gratuite et servile juste pour délit de pauvreté ou de vagabondage.

À noter aussi que les prisons américaines, quelque part, perpétuent le bon vieux temps esclavagiste, si on commence à penser la population carcérale en pourcentage de la population afroaméricaine totale.

more...
No comment yet.