Le Monolecte
14.6K views | +0 today
Follow
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Loi liberticide adoptée de force au Japon malgré la mobilisation populaire.

Loi liberticide adoptée de force au Japon malgré la mobilisation populaire. | Le Monolecte | Scoop.it
Agnès Maillard's insight:

La loi constituera aussi un moyen puissant d'entraver l'accès à l'information des citoyens car elle permettra d'engager à leur encontre des poursuites et de les condamner jusqu'à 10 ans d'emprisonnement et jusqu'à 10 millions de yens d'amende (environ 70 000€). Cela concerne non seulement ceux qui auront divulgué une information dans les administrations, les Forces japonaises d'autodéfense et les organismes privés mandatés dans le secteur "sensible" (ce qui rendra de fait IMPOSSIBLE l'existence des LANCEURS D'ALERTE), mais aussi les journalistes, les citoyens et même les élus qui chercheraient ou inciteraient à chercher une information jugée "secrète". Par ailleurs, la personne soupçonnée de crime d'après la loi ne bénéficiera pas d'un procès équitable, puisque son avocat n'aura pas accès aux éléments justifiant l'inculpation (il risquerait alors, lui-même, d'être inculpé pour violation du secret) et que le juge ne pourra pas interroger librement les témoins (ils risqueraient également le même traitement).

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from Going social
Scoop.it!

Google s'explique sur la fin de Reader, et veut mieux contrôler nos lectures

Google s'explique sur la fin de Reader, et veut mieux contrôler nos lectures | Le Monolecte | Scoop.it
Alors que Reader ferme ses portes dans trois semaines, Google a décidé de revenir sur cette décision et ses raisons. La difficulté de monétiser le service n'est pas...

Via Marco Bertolini
Agnès Maillard's insight:

Si tu laisses un autre choisir pour toi, il ne faut pas chouiner ensuite que tu as raté des choses.

more...
Marco Bertolini's curator insight, June 9, 2013 6:14 AM

La disparition de Google Reader au début du mois de juillet laisse énormément de questions ouvertes : quel sera le remplaçant de l'agrégateur ?  Comment fonctionnera-t-il ?  Google privilégiera-t-il certains partenaires ?  Ne peut-il y avoir plus de transparence dans le fonctionnement de Google ?

Laure Leforestier's curator insight, June 11, 2013 2:45 AM

La façon dont nous consommons l'actualité n'est ainsi plus du tout la même qu'en 2006. Multiplier les sources de flux RSS, pour faire défiler l'ensemble des contenus produits et choisir nous-même ce qu'il nous plaît de lire, ce n'est plus ce que cherche l'utilisateur, donc. Ceci est l'ancien modèle que la société a décidé de laisser à d'autres tels que Feedly. Nous attendrions en effet de Google que l'on nous mette sous le nez les contenus qui nous intéressent. Pour cela, rien de plus simple : il suffit à la société de croiser les éléments qu'elle connait sur nous, nos précédentes lectures, nos +1 sur son réseau social, nos recherches, etc. Elle saura ainsi ce qui est bon pour vous.

Nous avons déjà traité de la problématique de ce type de comportement, qui freine la découverte et l'esprit de contradiction. En effet, que se passerait-il si un utilisateur ayant une sensibilité de gauche ne voyait plus aucun contenu opposé lui être soumis, et inversement ? Pour assurer la pertinence d'un tel système, il faudra donc continuer de l'abreuver en informations, même les plus intimes, et accepter de se détacher de toute volonté de choisir.

 

En effet, les flux RSS nous imposaient de choisir nos sources d'informations, mais aussi les éléments que l'on souhaitait lire ou non. Si proposer un tri par pertinence personnelle ou générale est une bonne chose, qui aurait pu être rajoutée à Google Reader, tout comme une meilleure découverte des sources, mettre fin à toute autre forme de fonctionnement est un problème.

Rescooped by Agnès Maillard from News from the world - nouvelles du monde
Scoop.it!

Presse web : un rédacteur en chef nommé Google

Presse web : un rédacteur en chef nommé Google | Le Monolecte | Scoop.it
Pourquoi les journalistes web re-titrent leurs articles à intervalles réguliers et y insérent-ils des signes de ponctuation ? Plus qu'une manie comme une autre des journalistes web, cette pratique ...

Via Categorynet.com, Marco Bertolini
Agnès Maillard's insight:

De l'inquiétant monopole de Google dans la diffusion de l'informations

more...
Marco Bertolini's comment, May 24, 2013 5:56 AM
Florentb : oui, d'où le casse-tête des titres qui doivent correspondre aux exigences de Google et accrocher le lecteur humain. Merci pour le tuyay eaz ;-)
Marco Bertolini's comment, May 24, 2013 5:58 AM
Agnès : c'est un monopole qui s'étend même au-delà de la diffusion, puisque d'autres produits Google comme Drive, Sites, etc. permettent aussi la création d'infos. Et Google s'intéresse de plus en plus au monde de l'éducation. Ils viennent de créer une suite gratuite pour les écoles qui rassemble tous les outils Google. Tu peux tout faire sans en sortir. Autrement dit, tu deviens un prisonnier volontaire de Google. Une belle dystopie, non ?
Agnès Maillard's comment, May 25, 2013 4:22 AM
Too Big Brother to fail?
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

Myeurop cherche journalistes correspondants en Europe de l'Est

Myeurop cherche journalistes correspondants en Europe de l'Est | Le Monolecte | Scoop.it

Myeurop, le site d'information sur l'actualité euroopéenne cherche des journalistes francophones comme correspondants en Europe de l'Est. Contact : redaction@myeurop.info


Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

Faites passer

more...
MyEurop's curator insight, April 25, 2013 8:52 AM

N'hésitez pas à faire passer 

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Libération, mode d’emploi (1) : Une purification politique et éditoriale ?

Libération, mode d’emploi (1) : Une purification politique et éditoriale ? | Le Monolecte | Scoop.it
Transformations d'un journal d'opinion politiques et de sensations fortes.
Agnès Maillard's insight:

Misère et décadence d'une presse qui se pensait d'opinion!

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Pourquoi les journaux meurent-ils

Pourquoi les journaux meurent-ils | Le Monolecte | Scoop.it
Joshua Benton, ex-journaliste et directeur du Nieman Lab à Harvard, analyse les méthodes des organes de presse face la crise. Un regard sans concession.
Agnès Maillard's insight:

"Les journaux ont perdu des lecteurs occasionnels, mais peuvent encore gagner de l’argent avec ceux qui les lisent fidèlement.

Les journaux se posent alors la question de pourquoi ces fidèles restent fidèles…

Oui, bien sûr. Et évidemment la réponse varie d’un titre à l’autre. Le Dallas Morning News, où j’ai longtemps travaillé, a diminué sa rédaction de moitié, passant de 600 à 300 journalistes ces dernières années. Mais l’équipe de journalistes d’investigation a, elle, grossi, car le journal s’est rendu compte que ce qui intéressait les lecteurs fidèles, c’était les grandes enquêtes."

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Plus d'émeutes ? L'Etat abandonne les médias de banlieue

Plus d'émeutes ? L'Etat abandonne les médias de banlieue | Le Monolecte | Scoop.it
En 2005, la France s'embrasait. 300 cités en périphérie du récit national s'insurgeaient contre la dégradation de leur quotidien. Une presse nouvelle (...)
Agnès Maillard's insight:

« Le service public a décidé de sous-traiter la médiatisation de ces territoires. Il n’y a plus d’émeutes ? Il n’y a donc plus de sous pour eux. En haut lieu, on doit estimer qu’elles ne vivent que d’amour et de thé à la menthe. »

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Quand les rédactions se font flasher par la com'

Quand les rédactions se font flasher par la com' | Le Monolecte | Scoop.it
Erwann Gaucher, Cahuzac, Raconte-moi ton radar, 40 millions d'automobilistes, radars piège
Agnès Maillard's insight:

Comment faire le buzz avec son info en 4 leçons

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Le Parti socialiste s’engage pour la création d’un Conseil de presse et une charte de déontologie

Le Parti socialiste s’engage pour la création d’un Conseil de presse et une charte de déontologie | Le Monolecte | Scoop.it

Le Parti socialiste, fort de ses échanges avec des journalistes, syndicats, fédérations de presse, élus et citoyens réunis le 17 avril 2013 à l’occasion de la conférence « Comment soumettre les aides à la presse à des exigences déontologiques ? », encourage la création d’un Conseil de presse tripartie (journalistes, éditeurs, société civile) adossé à la Commission de la Carte.

Le Parti socialiste est également favorable à la création d’une « charte chapeau » nationale de déontologie qui pourrait ensuite se décliner, s’enrichir pour chaque titre et chaque média, et qui conditionnerait l’attribution des aides publiques à la presse.

Agnès Maillard's insight:

Ce serait bien aussi qu'on ne concentre pas toujours les aides à la presse sur les mêmes.

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from News from the world - nouvelles du monde
Scoop.it!

Nous sommes les responsables ultimes des dérives de la presse | Superception

Nous sommes les responsables ultimes des dérives de la presse | Superception | Le Monolecte | Scoop.it
Que faire lorsque l’actualité n’évolue pas au rythme de notre intérêt pour elle ? Jay Rosen, célèbre professeur de journalisme à l’Université de New York (NYU), a mis en ligne sur son

Via Marco Bertolini
Agnès Maillard's insight:

Une réflexion diablement intéressante sur le journalisme contemporain

more...
Marco Bertolini's comment, April 19, 2013 10:55 AM
Je parlais de la transparence des patrimoines des politiques et des fonctionnaires qui va de soi dans les pays calvinistes et pas du tout dans les pays catholiques.
Agnès Maillard's comment, April 19, 2013 11:45 AM
Arf, le rapport à l'argent selon la religion! Relire Max Weber de toute urgence ;-)
Marco Bertolini's comment, April 19, 2013 12:02 PM
Eh oui, toujours lui ;-) Et Troeltsch, aussi, un de ses "disciples" qui a prolongé son oeuvre sur ce sujet...