Le Monolecte
14.5K views | +0 today
Follow
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

L’emploi à l’épreuve des algorithmes

L’emploi à l’épreuve des algorithmes | Le Monolecte | Scoop.it

Linked-in, fort de quel que 200 millions de profils, a mis en place un algorithme qui se base sur les actions des recruteurs afin de leur proposer “les utilisateurs qu’ils devraient embaucher” dans la vaste base de CV dont le réseau social dispose. Le service baptisé “Recruiter” (recruteur, voir la vidéo promotionnelle qui détaille le fonctionnement du service) n’est accessible qu’aux entreprises ayant souscrit un compte premium payant – 16 000 entreprises en disposeraient déjà, ce qui, à 8000 euros par an, génère plus de la moitié des revenus de la start-up. Recruiter permet ni plus ni moins d’espionner les profils que le recruteur consulte, de les ajouter à des listes de candidats potentiels, d’entrer en contact avec les anciens employeurs ou d’être tenu au courant de qui s’attarde sur le profil d’un candidat, et ce…, sans que les utilisateurs eux-mêmes ne le sachent ! L’algorithme mis en place se base sur les actions du recruteur et se complexifie à mesure que l’employeur l’utilise, notamment en recommandant des utilisateurs à la formation et aux compétences similaires de ceux mis en sélection.

 

Agnès Maillard's insight:

Les Big data bouleversent les idées reçues sur le recrutement... et s'immiscent dans la vie privée des candidats.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

La DCRI convoque deux anciens journalistes d'Owni

La DCRI convoque deux anciens journalistes d'Owni | Le Monolecte | Scoop.it

C’est un fait suffisamment rare pour être souligné : mardi 30 avril 2013, deux journalistes seront auditionnés au siège de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), à Levallois. C’est par courrier électronique qu’Andréa Fradin et Pierre Alonso, tous deux anciens de feu Owni.fr, ont appris que les services de contre-espionnage s’intéressaient à eux dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Si le motif de cette audition n’a pas été dévoilé, plusieurs éléments concomitants semblent dégager une piste. Le 12 septembre 2012, les deux journalistes ont publié un article qui s’intéressait à la PNIJ, la nouvelle plateforme d’interceptions judiciaires de la police. En plus de détailler par le menu ce nouveau joujou conçu par Thalès, le binôme a accompagné son article d’un document confidentiel-défense de trente-quatre pages. Or, quinze jours plus tard, un mystérieux M. Teskea réclamé le retrait dudit document de Scribd, la plateforme sur laquelle il était hébergé.

Agnès Maillard's insight:

Informer devient un métier vraiment pas très attirant...

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Quand les rédactions se font flasher par la com'

Quand les rédactions se font flasher par la com' | Le Monolecte | Scoop.it
Erwann Gaucher, Cahuzac, Raconte-moi ton radar, 40 millions d'automobilistes, radars piège
Agnès Maillard's insight:

Comment faire le buzz avec son info en 4 leçons

more...
No comment yet.