Le Monolecte
14.6K views | +0 today
Follow
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Des salaires de crève-la-faim aux États-Unis

Des salaires de crève-la-faim aux États-Unis | Le Monolecte | Scoop.it
Par Richard Hétu sur La Presse.ca Réduire les inégalités: pour Barack Obama comme pour Bill de Blasio, nouveau maire de New York, c’est le défi central de notre époque.
Agnès Maillard's insight:

Pendant 16 mois, Alvin Major a travaillé de 78 à 84 heures par semaine dans trois restaurants de la chaîne KFC à Brooklyn. Et même s’il ne touchait que le salaire minimum de l’époque – 7,25$ l’heure -, il parvenait à boucler son budget mensuel en tant que principal soutien d’une famille de quatre enfants âgés de 12 à 18 ans.

Mais la situation financière de cet homme de 48 ans s’est détériorée il y a huit mois. Après avoir réclamé d’être payé à taux et demi pour ses heures supplémentaires, il a été renvoyé par deux des trois restaurants KFC où il travaillait, ceux-là mêmes qui se trouvaient dans son voisinage. Il continue à bosser 32 heures par semaine comme cuisinier pour le troisième, mais il doit prendre le métro pour s’y rendre, un inconvénient qui lui coûte 112$ par mois.

La dépense lui semble une cruelle injustice quand il pense à la courte distance qui le séparait des deux autres restaurants.

 

«Je fais environ 850$ par mois», raconte Alvin Major dans le salon d’un appartement soigneusement rangé et décoré de fleurs artificielles et de photos de ses enfants ainsi que du couple présidentiel. «Ma femme, qui travaille tout au plus 10 heures par semaine avec des enfants handicapés, m’aide à payer le loyer, mais nous sommes toujours deux ou trois mois en retard.»

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

USA : comment viols, MST et exploitation du gaz de schiste sont liés - Rue89

USA : comment viols, MST et exploitation du gaz de schiste sont liés - Rue89 | Le Monolecte | Scoop.it
Le journaliste de Vice a titré son article: "Le fracking m’a filé une chaude-pisse". Pas de quoi rire, ni crier à l’intox écolo.
Agnès Maillard's insight:

« Offrir un emploi et de l’argent à des hommes rudes dans des endroits où il n’y avait rien avant débouche inévitablement sur ce genre de situation : les hommes rudes vont dépenser leur fric de manière rude. Et alors ? Le journaliste énumère les problèmes, OK, mais ne mentionne aucun des bénéfices induits pour la société, notamment la transition énergétique du charbon vers le gaz, qui est une bonne chose. »

« Je ne dis pas qu’il faut laisser forer intensivement n’importe comment, une régulation et des normes sont bien sûr nécessaires. Mais oh ! Regardez plus loin que le bout de votre nez : des sacrifices à court terme valent le coup quand on considère les gains économiques et environnementaux. »

Ces commentaires émanent sans doute de gens vivant bien loin des champs gaziers. En tout cas, leurs auteurs sont des hommes, pas des femmes.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

L'esclavage selon Cameron

L'esclavage selon Cameron | Le Monolecte | Scoop.it

Les contrats « zéro heure » existent depuis longtemps en Grande-Bretagne. Leur mouture actuelle découle des lois sur l’emploi et les salaires de 1996 et 1998. Ils stipulent qu’un salarié est lié par un contrat à son employeur, mais que ce dernier ne lui fournit aucun horaire fixe ni aucune garantie quant au nombre d’heures travaillées. Dans le meilleur des cas, les entreprises fournissent à leurs employés une prévision de planning avec une ou deux semaines d'anticipation. Pour autant, ils ne sont pas à l’abri d’une modification de dernière minute ou d’être renvoyés chez eux – sans salaire – s’il n’y a pas assez de travail ce jour-là.

Agnès Maillard's insight:

Mais du coup, elle est où la différence avec un simple prestataire de service, si le volume de travail/revenu n'est plus garanti? C'est même pire, parce qu'un prestataire est libre de faire ce qu'il veut de son temps.

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

L'Allemagne remet le colonialisme au goût du jour

L'Allemagne remet le colonialisme au goût du jour | Le Monolecte | Scoop.it
A la gare de Schwäbisch Gmünd, des demandeurs d'asile portaient depuis lundi les valises des passagers de la Deutsche Bahn, pour 1,05 euros de l'heure.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

Cynisme sans frontière et exploitation sans vergogne!

more...
MyEurop's curator insight, July 25, 2013 10:18 AM

Une commune allemande exploitait les demandeurs d'asile pour le compte de la Deutsche Bahn, à 1€ de l'heure!

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Témoignage : chez Amazon, une armée de forçats tenus au silence

Témoignage : chez Amazon, une armée de forçats tenus au silence | Le Monolecte | Scoop.it
Infiltré dans un entrepôt du géant de la vente en ligne, le reporter Jean-Baptiste Malet décrit des conditions de travail « orwelliennes ». « Sud Ouest Dimanche ». Pourquoi...
Agnès Maillard's insight:

"J’ai d’abord cherché à rencontrer des employés d’Amazon à la sortie de leur travail, à Montélimar (Drôme). Les gens étaient effrayés. Ils me disaient : « Je n’ai pas le droit », « Je pourrais me faire licencier ». Alors, je me suis fait embaucher. Quand le site de Chalon-sur-Saône a été inauguré, l’an dernier, par Arnaud Montebourg, même les journalistes de la presse locale n’ont pas été autorisés à visiter l’entrepôt ! Cela s’est précisé dès l’entretien chez Adecco NDLR : l’entreprise qui « fournit » à Amazon ses intérimaires puisqu’on m’a fait signer une clause de confidentialité parfaitement illégale. Je n’avais le droit de parler à personne, pas même à ma famille, de ce qui se passait sur mon lieu de travail."

 
more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Le scandale du dumping social en Europe

Un rapport d'information de la commission des affaires européennes du Sénat apporte un éclairage édifiant sur la pratique du « dumpingsocial » en Europe, grâce à l'utilisation du détachement de travailleurs étrangers.

Agnès Maillard's insight:

"Le cas des abattoirs allemands est emblématique : la plupart des équarrisseurs est bulgare et roumain, ces derniers étant payés entre 3 et 7 euros de l'heure. Les entreprises profitent de l'absence de salaire minimum en Allemagne."

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

La protection sociale, cruciale pour combattre le travail des enfants, selon l'OIT

La protection sociale, cruciale pour combattre le travail des enfants, selon l'OIT | Le Monolecte | Scoop.it
Selon un rapport publié lundi, les politiques de protection sociale peuvent jouer un rôle clé dans la lutte contre le travail des enfants qui touche actuellement près de 215 millions d'enfants dans le monde.
Agnès Maillard's insight:

Selon le rapport, 215 millions d'enfants travaillent dans le monde et 115 millions sont enrôlés dans des pratiques assimilables à l'esclavage, la servitude pour dette, la prostitution, l'implication dans des activités illicites et des travaux dangereux pour leur santé et leur sécurité. Dans le monde, 15,5 millions d'enfants se livrent au travail domestique.

  

Mais la plupart des enfants qui travaillent continuent d'être employés dans l'agriculture, soit 60%. Seul un enfant qui travaille sur cinq occupe un emploi rémunéré. L'immense majorité travaille sans toucher de rémunération au sein de la famille.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Où sont passés les salaires des ouvrières chinoises de Mattel ?

Où sont passés les salaires des ouvrières chinoises de Mattel ? | Le Monolecte | Scoop.it
L'industrie internationale du jouet, ou l'exploitation en toute impunité ? Cela fait quinze ans que le groupe américain Mattel, leader mondial du (...)
Agnès Maillard's insight:

Dans la série, le Père Noël est une ordure

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

La Suisse va inaugurer un « drive-in » du sexe

La Suisse va inaugurer un « drive-in » du sexe | Le Monolecte | Scoop.it

La ville de Zurich, en Suisse, a présenté jeudi 15 août son projet de "sexbox", une sorte de drive-in du sexe, ultime tentative des autorités pour déplacer la prostitution loin du centre-ville. Inspiré d'expériences réalisées à l'étranger, approuvé par un vote populaire en mars 2012, le lieu, une première en Suisse, ouvrira ses portes le 26 août.

"Plus que de simples garages à sexe, la nouvelle zone de prostitution, située dans l'ancien quartier industriel à l'ouest de la ville, a été aménagée pour ne pas être glauque", assure La Tribune de Genève, qui propose une petite visite guidée en images du drive-in.

Agnès Maillard's insight:

Une pure honte, avant la femme jetable, sans doute!

more...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Le drive : L’esclavage nouvelle génération de la grande distribution

Le drive : L’esclavage nouvelle génération de la grande distribution | Le Monolecte | Scoop.it
J’ai vu passer une petite annonce pour Préparateur / Préparatrice de commandes drive en grande distribution. Le descriptif est le suivant : Vous réceptionnez la commande, la traitez. Vous assurez la livraison dans le véhicule du client.
Agnès Maillard's insight:

Le Drive, pour la grande distribution, c’est formidable. La gestion des caisses est habituellement un calvaire et ici n’existe plus. Inutile de faire des rayonnages vendeurs et agréables à l’oeil pour le client, il a déjà acheté. Le magasin gère lui même les produits qu’il vous livre. Vous ne choisissez pas les dates de péremption. Vous ne choisissez pas les produits frais selon leur aspect (couleur de la viande, fruits cognés, etc.). Cela occasionne moins de pertes pour le magasin. Cela limite les risques de vol et permet un meilleur contrôle du personnel. Enfin, le Drive ça veut dire beaucoup moins d’employés pour le même volume de marchandises vendues.

Et pour les employés c’est comment ? Tout porte à croire que c’est un calvaire et c’est bien pour ça que je me suis toujours interdit d’utiliser ce service qui semblait très similaire à Amazon dans son mode de fonctionnement.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Toto, Trente Ans...

Toto, Trente Ans... | Le Monolecte | Scoop.it
Toto, Trente Ans... (article en bordel, sans plan, comme d'habitude, allez vous faire foutre si ça vous va pas, ok bisou) Je suis né en 1984, je vais entrer dans ma trentième année. Je pense que le...
Agnès Maillard's insight:

Chronique de la précarité ordinaire : on ne va pas lui dire que c'est pareil à 40 ans en 2013, ça pourrait lui niquer le moral!

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from Dans les restes du monde
Scoop.it!

Allemagne : comment la réforme du marché du travail renvoie les femmes à la maison

Allemagne : comment la réforme du marché du travail renvoie les femmes à la maison | Le Monolecte | Scoop.it

L’Allemagne, sa compétitivité, sa flexibilité, sa capacité à réformer son marché du travail… Et ses femmes que l’on rend dépendantes économiquement à vie de leurs maris, renvoyées, de fait, au foyer. Car une Allemande sur deux travaille à temps partiel, dont 4,5 millions dans le cadre d’un « minijob » : ces boulots payés moins de 450 euros, qui n’ouvrent aucun droit ou presque. Un divorce, un mari au chômage ou décédé, et c’est la pauvreté. Le modèle allemand, un modèle d’avenir ?


Via Laure Leforestier
Agnès Maillard's insight:

C'est déjà beaucoup ça dans les zones rurales en France : des femmes avec des bouts de job sous-payés, condamnées à la dépendance des compagnons ou à la misère.

Après, on comprend mieux que les CSP+ ne veulent pas trop s'installer en zone rurale : c'est l'enterrement première classe de toute idée de carrière du conjoint.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

CANNES • Le Festival international des prostituées de luxe

CANNES • Le Festival international des prostituées de luxe | Le Monolecte | Scoop.it
Chaque année, entre 100 et 200 escort girls débarquent au festival de Cannes pour agrémenter les soirées de richissimes "festivaliers", révèle The Hollywood Reporter.
Agnès Maillard's insight:

Comment ça, il n'y a pas de femmes au festival de Cannes? Mais si, mais si, plein, mais à leur place, comme dirait François Ozon (c'est même à cela qu'on le reconnait)!

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Une affaire qui marche : le Goulag US

L’ensemble pénitentiaire US s’est lentement transformé, depuis le début des années 1970, en un Prison Industrial Complex (PIC) qui s’avère être une des plus étonnantes trouvailles du Système dans la recherche d’une activité à la foisindustrielle et génocidaire, – faisant passer au second plan les problématiques de la justice et de la délinquance qui, d’ordinaire, définissent la question des prisons. L’établissement du PIC est en général daté de 1973, avec une loi de l’Etat de New York passée par le gouverneur Nelson Rockefeller rendant passible de prison tout détenteur et utilisateur de drogue. Depuis, les peines pour ces délits, jusqu'aux plus ridiculement mineurs, n'ont cessé de s'alourdir, mettant en évidence la participation active à l'entreprise du système législative et du système judiciaire US.

 

Dedefensa.org
Agnès Maillard's insight:

Article très intéressant de par son point de vu très radical, mais en même temps très juste. Déjà, bien avant le PIC, Jack London décrit dans "les vagabonds du rail" la très florissante industrie du bagne au début du 20e siècle, laquelle n'avait pas de problème à s'alimenter en main d'œuvre gratuite et servile juste pour délit de pauvreté ou de vagabondage.

À noter aussi que les prisons américaines, quelque part, perpétuent le bon vieux temps esclavagiste, si on commence à penser la population carcérale en pourcentage de la population afroaméricaine totale.

more...
No comment yet.