Le Monolecte
Follow
Find tag "esclavage"
13.4K views | +0 today
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

L'esclavage selon Cameron

L'esclavage selon Cameron | Le Monolecte | Scoop.it

Les contrats « zéro heure » existent depuis longtemps en Grande-Bretagne. Leur mouture actuelle découle des lois sur l’emploi et les salaires de 1996 et 1998. Ils stipulent qu’un salarié est lié par un contrat à son employeur, mais que ce dernier ne lui fournit aucun horaire fixe ni aucune garantie quant au nombre d’heures travaillées. Dans le meilleur des cas, les entreprises fournissent à leurs employés une prévision de planning avec une ou deux semaines d'anticipation. Pour autant, ils ne sont pas à l’abri d’une modification de dernière minute ou d’être renvoyés chez eux – sans salaire – s’il n’y a pas assez de travail ce jour-là.

Agnès Maillard's insight:

Mais du coup, elle est où la différence avec un simple prestataire de service, si le volume de travail/revenu n'est plus garanti? C'est même pire, parce qu'un prestataire est libre de faire ce qu'il veut de son temps.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Une affaire qui marche : le Goulag US

L’ensemble pénitentiaire US s’est lentement transformé, depuis le début des années 1970, en un Prison Industrial Complex (PIC) qui s’avère être une des plus étonnantes trouvailles du Système dans la recherche d’une activité à la foisindustrielle et génocidaire, – faisant passer au second plan les problématiques de la justice et de la délinquance qui, d’ordinaire, définissent la question des prisons. L’établissement du PIC est en général daté de 1973, avec une loi de l’Etat de New York passée par le gouverneur Nelson Rockefeller rendant passible de prison tout détenteur et utilisateur de drogue. Depuis, les peines pour ces délits, jusqu'aux plus ridiculement mineurs, n'ont cessé de s'alourdir, mettant en évidence la participation active à l'entreprise du système législative et du système judiciaire US.

 

Dedefensa.org
Agnès Maillard's insight:

Article très intéressant de par son point de vu très radical, mais en même temps très juste. Déjà, bien avant le PIC, Jack London décrit dans "les vagabonds du rail" la très florissante industrie du bagne au début du 20e siècle, laquelle n'avait pas de problème à s'alimenter en main d'œuvre gratuite et servile juste pour délit de pauvreté ou de vagabondage.

À noter aussi que les prisons américaines, quelque part, perpétuent le bon vieux temps esclavagiste, si on commence à penser la population carcérale en pourcentage de la population afroaméricaine totale.

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

L'Allemagne remet le colonialisme au goût du jour

L'Allemagne remet le colonialisme au goût du jour | Le Monolecte | Scoop.it
A la gare de Schwäbisch Gmünd, des demandeurs d'asile portaient depuis lundi les valises des passagers de la Deutsche Bahn, pour 1,05 euros de l'heure.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

Cynisme sans frontière et exploitation sans vergogne!

more...
MyEurop's curator insight, July 25, 2013 10:18 AM

Une commune allemande exploitait les demandeurs d'asile pour le compte de la Deutsche Bahn, à 1€ de l'heure!

Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

En Grèce, les fraises se paient le prix du sang

En Grèce, les fraises se paient le prix du sang | Le Monolecte | Scoop.it
Dans la région de Manolada, en Grèce, des exploitants agricoles ont ouvert le feu, mercredi soir, sur les travailleurs migrants venus réclamer leur paie. Trente ont été blessés.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

Dans une Grèce saignée à blanc par la politique d'austérité, l'esclavage se porte comme un charme, comme en témoigne l'agression très violente dont ont été victimes ces travailleurs immigrés, dont le seul tort est d'avoir réclamé leur maigre salaire dû depuis 6 mois.

more...
menfin's curator insight, April 18, 2013 12:02 PM

Dans une Grèce saignée à blanc par la politique d'austérité, l'esclavage se porte comme un charme, comme en témoigne l'agression très violente dont ont été victimes ces travailleurs immigrés, dont le seul tort est d'avoir réclamé leur maigre salaire dû depuis 6 mois.

MyEurop's comment, April 19, 2013 3:54 AM
Pour compléter notre article, l'affaire des fraises grecques vues de par un blogueur d'Athènes : http://www.greekcrisis.fr/2013/04/Fr0230.html
menfin's comment, May 22, 2013 5:59 AM
https://www.facebook.com/events/459137077500157/?ref=3