La DCRI convoque deux anciens journalistes d'Owni | Le Monolecte | Scoop.it

C’est un fait suffisamment rare pour être souligné : mardi 30 avril 2013, deux journalistes seront auditionnés au siège de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), à Levallois. C’est par courrier électronique qu’Andréa Fradin et Pierre Alonso, tous deux anciens de feu Owni.fr, ont appris que les services de contre-espionnage s’intéressaient à eux dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Si le motif de cette audition n’a pas été dévoilé, plusieurs éléments concomitants semblent dégager une piste. Le 12 septembre 2012, les deux journalistes ont publié un article qui s’intéressait à la PNIJ, la nouvelle plateforme d’interceptions judiciaires de la police. En plus de détailler par le menu ce nouveau joujou conçu par Thalès, le binôme a accompagné son article d’un document confidentiel-défense de trente-quatre pages. Or, quinze jours plus tard, un mystérieux M. Teskea réclamé le retrait dudit document de Scribd, la plateforme sur laquelle il était hébergé.