Le Monolecte
Follow
Find tag "censure"
13.9K views | +0 today
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

Liberté d'expression : la haine tisse sa Toile

Le 23 mars 2013 le Conseil de l’Europe a lancé une Campagne de sensibilisation contre le Hate Speech sur Internet. L’initiative souhaite impliquer directement les utilisateurs du Web et a pour but de promouvoir un monitorage participatif d’Internet ayant pour objectif d’identifier et de limiter les contenus des sites, commentaires, images ou vidéos qui diffusent des messages discriminatoires.


Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

De la délicate et permanente question de la frontière ténue entre la liberté d'expression et la censure. Que peut-on dire et qu'est-il interdit d'exprimer et surtout, qui décide et selon quels critères ?

more...
MyEurop's curator insight, May 5, 2013 5:46 AM

De la délicate et permanente question de la frontière ténue entre la liberté d'expression et la censure. Que peut-on dire et qu'est-il interdit d'exprimer et surtout, qui décide et selon quels critères ?

Marco Bertolini's curator insight, May 5, 2013 6:12 AM

Une campagne européenne contre la haine sur Internet : les cas signalés de discrimination en ligne sont en constante augmentation !

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Quand l’industrie agro-alimentaire américaine fait taire les « activistes »

Quand l’industrie agro-alimentaire américaine fait taire les « activistes » | Le Monolecte | Scoop.it
En réponse aux activistes qui filment les dessous des exploitations agroalimentaires, 14 États américains se sont dotés de lois imposant le secret (...)
Agnès Maillard's insight:

Comme on dit par chez moi : "pas vu, pas pris!"

more...
No comment yet.
Rescooped by Agnès Maillard from L'actualité en Europe
Scoop.it!

La loi qui transformerait les policiers néerlandais en hackers!

La loi qui transformerait les policiers néerlandais en hackers! | Le Monolecte | Scoop.it
Un projet de loi contre la cybercriminalité suscite la controverse aux Pays-Bas. Il permettrait à la police de "hacker" n'importe quel ordinateur d'un suspect.

Via MyEurop
Agnès Maillard's insight:

Dire que le projet de loi qui vient de voir le jour aux Pays-Bas suscite le débat relève de l'euphémisme. Le projet, présenté le 2 mai, donnerait en effet à la police les pleins pouvoirs pour pénétrer dans les ordinateurs d'un citoyen, y placer des espions, lire ses e-mails, et même, détruire des fichiers. La police pourrait aussi bloquer des serveurs coupables d'attaques, même s'ils sont situés hors des frontières néerlandaises.

 
more...
MyEurop's curator insight, May 3, 2013 11:19 AM

Dire que le projet de loi qui vient de voir le jour aux Pays-Bas suscite le débat relève de l'euphémisme. Le projet, présenté le 2 mai, donnerait en effet à la police les pleins pouvoirs pour pénétrer dans les ordinateurs d'un citoyen, y placer des espions, lire ses e-mails, et même, détruire des fichiers. La police pourrait aussi bloquer des serveurs coupables d'attaques, même s'ils sont situés hors des frontières néerlandaises.

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

La DCRI convoque deux anciens journalistes d'Owni

La DCRI convoque deux anciens journalistes d'Owni | Le Monolecte | Scoop.it

C’est un fait suffisamment rare pour être souligné : mardi 30 avril 2013, deux journalistes seront auditionnés au siège de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), à Levallois. C’est par courrier électronique qu’Andréa Fradin et Pierre Alonso, tous deux anciens de feu Owni.fr, ont appris que les services de contre-espionnage s’intéressaient à eux dans le cadre d’une enquête préliminaire.

Si le motif de cette audition n’a pas été dévoilé, plusieurs éléments concomitants semblent dégager une piste. Le 12 septembre 2012, les deux journalistes ont publié un article qui s’intéressait à la PNIJ, la nouvelle plateforme d’interceptions judiciaires de la police. En plus de détailler par le menu ce nouveau joujou conçu par Thalès, le binôme a accompagné son article d’un document confidentiel-défense de trente-quatre pages. Or, quinze jours plus tard, un mystérieux M. Teskea réclamé le retrait dudit document de Scribd, la plateforme sur laquelle il était hébergé.

Agnès Maillard's insight:

Informer devient un métier vraiment pas très attirant...

more...
No comment yet.