Le Monolecte
Follow
Find tag "banques"
14.1K views | +0 today
Le Monolecte
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Agnès Maillard from Critique du changement
Scoop.it!

Il prend la banque à son propre jeu

Il prend la banque à son propre jeu | Le Monolecte | Scoop.it
Si elles sont tout à fait légales, certaines pratiques des banques peuvent sembler à la limite du racket. Fatigué de cet état de fait, un Russe a décidé de jouer un mauvais tour à l’un de ces organismes bancaires.

Via HumdeBut
Agnès Maillard's insight:

Le banquier n'avait qu'à lire le contrat.... mouhahahahahahah!

more...
HumdeBut's curator insight, August 17, 2013 11:52 AM

C'est assez rare pour être intéressant !!

Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

La BCE aurait-elle perdu le contrôle de la création monétaire en zone euro ?

La BCE aurait-elle perdu le contrôle de la création monétaire en zone euro ? | Le Monolecte | Scoop.it
Les banques européennes auraient trouvé le moyen d'obtenir des liquidités en faisant marcher la planche à billets sous l'oeil bienveillant des banques centrales nationales et de la Banque centrale européenne (BCE) selon Die Welt.
Agnès Maillard's insight:

Si quelqu'un peut m'expliquer simplement ce que cela veut dire, je prends!

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Islande : un mythe tombe ?

Islande : un mythe tombe ? | Le Monolecte | Scoop.it

Adieu Islande la rebelle. Avec la victoire de la droite aux élections législatives de ce week-end, les Islandais ont plébiscité le retour des partis qui, en libéralisant le secteur financier, ont conduit l’île dans une grave crise économique. Un camouflet pour la gauche et "une gueule de bois pour tous ceux qui s’étaient persuadés qu’il existait sur la planète un petit peuple lucide entré en résistance contre la finance et les idées néolibérales" estime Pascal Riché sur Rue 89.

Agnès Maillard's insight:

Je me demandais justement pourquoi les Islandais avaient viré ceux qui les avaient sorti du pétrin contre le reste du monde pour les remplacer par ceux qui les avaient précisément foutus dans la merde.

more...
No comment yet.
Scooped by Agnès Maillard
Scoop.it!

Après cinq ans de crise, un livre remet les banques en accusation

Après cinq ans de crise, un livre remet les banques en accusation | Le Monolecte | Scoop.it
Gaël Giraud est un ancien trader devenu économiste. Désormais à l'avant-garde de la lutte contre les dérives de la finance, ce jésuite vient...
Agnès Maillard's insight:

La violence sociale vous semble-t-elle compréhensible, voire légitime face à la violence de la crise ?
Elle est compréhensible, mais je ne peux pas la légitimer. Je la comprends cependant d'autant mieux depuis que j'ai entendu cette phrase de la bouche même d'un député européen : « Tant qu'aucun politique n'aura été liquidé par la foule, on continuera. » Ce que je dis là ne constitue pas un encouragement à prendre le fusil mais à prendre conscience du fait qu'une fraction du pouvoir politique – notamment au niveau européen – est déjà dans un rapport de forces extrêmement violent avec la population. Les mêmes se disent qu'on peut imposer ces ajustements structurels brutaux aux populations du sud de l'Europe tant qu'elles se laissent faire. Le jour où elles se rebelleront, on envisagera autre chose.

more...
No comment yet.