Le Monde en Chantier
Follow
Find tag "arnaque"
22.8K views | +13 today
Le Monde en Chantier
Economie, politique, énergies, la lutte pour la vérité commence. Dans cet espace, je partage ce que je considère être un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité. L'émergence de la robotique, la lutte contre la finance de l'ombre, les balbutiements de la cognition synthétique, l'émergence de l'impression 3D...
Curated by Thierry Curty
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Thierry Curty from Actualités Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

Forcément, avec des chiffres tronqués, le photovoltaïque devient performant...

Forcément, avec des chiffres tronqués, le photovoltaïque devient performant... | Le Monde en Chantier | Scoop.it

On notera, tout d'abord, que l'article parle de 1700kw/m2/an dans le Sud de la France et 1300kw/m2/an à Paris. 

Autrement dit, environ 194Wh/m2 sur un an. Sachant que le soleil apporte 1000W/m2, que les meilleurs panneaux, en conditions ydilliques, ont un rendement maximal de 21% en conditions réelles, autrement dit 210W/m2 seulement la journée, quand le soleil brille bien en face.... 

....on voit l'arnaque des chiffres dans cet article bidon... parce que 194W/m2 sur un an...c'est jour et nuit, pour parvenir à 1700KW...jour ET nuit...alors que les panneaux vont avoir un rendement maximal durant la journée tout au plus durant 3h, le reste du temps, c'est variable...et encore faut-il qu'ils soient bien installés, idéalement positionnés, qu'il n'y ait pas de nuages...et qu'ils fonctionnent, ce qui n'est pas toujours le cas, il se déconnectent en cas de surchauffe, ce qui se produit souvent en période estivale.

Non, le rendement des meilleurs panneaux en conditions idéales ne dépasse pas 70W/m2 sur un an, autrement dit : pour ainsi dire 3x moins que prétendu avec leurs chiffres.


Via Stéphane NEREAU
more...
Thierry Curty's comment, May 27, 2013 8:09 AM
On notera, tout d'abord, que l'article parle de 1700kw/m2/an dans le Sud de la France et 1300kw/m2/an à Paris.

Autrement dit, environ 194Wh/m2 sur un an. Sachant que le soleil apporte 1000W/m2, que les meilleurs panneaux, en conditions ydilliques, ont un rendement maximal de 21% en conditions réelles, autrement dit 210W/m2 seulement la journée, quand le soleil brille bien en face....

....on voit l'arnaque des chiffres dans cet article bidon... parce que 194W/m2 sur un an...c'est jour et nuit, pour parvenir à 1700KW...jour ET nuit...alors que les panneaux vont avoir un rendement maximal durant la journée tout au plus durant 3h, le reste du temps, c'est variable...et encore faut-il qu'ils soient bien installés, idéalement positionnés, qu'il n'y ait pas de nuages...et qu'ils fonctionnent, ce qui n'est pas toujours le cas, il se déconnectent en cas de surchauffe, ce qui se produit souvent en période estivale.

Non, le rendement des meilleurs panneaux en conditions idéales ne dépasse pas 70W/m2 sur un an, autrement dit : pour ainsi dire 3x moins que prétendu avec leurs chiffres.
Scooped by Thierry Curty
Scoop.it!

L'arnaque inouïe des ampoules basse consommation!

En 2007, un chercheur de Ressources naturelles Canada a calculé l’impact du remplacement de cinq ampoules incandescentes de 77 watts utilisées trois heures par jour, par autant de FC de 19 W. Résultat : dans une maison de 2 000 pieds carrés située à Québec, les cinq FC ont réduit les besoins de climatisation de 55 kilowattheures (kWh) et augmenté les besoins de chauffage de 184 kWh. Malgré cela, elles ont généré globalement une économie annuelle de 12 $. Cette étude a été publiée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). On peut la consulter à : www.cmhc-schl.gc.ca dossier en fichier pdf de Québec Hebdo ici :

http://www.next-up.org/pdf/Quebec_Hebdo_Avenir_moins_brillant_pour_les_fluocompactes_25012009.doc.pdf

Et tout ceci sans considérer les influences sur l'environnement à la fabrication et la destruction, sans parler du transport, vu qu'elles sont considérablement plus lourdes.

Elles sont plus lourdes, plus complexes à fabriquer, à partir de matériaux polluants, engendrent des nuisances électromagnétiques, n'éclairent pas, coûtent BEAUCOUP plus cher...et en plus elles ne permettent pas d'économies au final!!!

Finalement, une fois de plus, elles ne servent qu'aux grands groupes. Les ampoules incandescentes, elles, pouvaient être fabriquées par de petites usines. Au moins, avec ces lois, il faut une technologie suffisamment significative pour créer un marché réservé. 

Pour l'écologie, bilan : au mieux, nul, au pire, négatif. 

Pour l'économie : négatif.

Pour les ménages : on n'a rien fait de pire depuis l'invention de l'ampoule. 

more...
No comment yet.