HISTORIQUE : le premier humain --un bébé de deux mois-- sauvé grâce à l'impression 3D | Le Monde en Chantier | Scoop.it

Traduction de l'article en anglais : 

« Dans un article publié dans le New England Journal of Medicine, aujourd'hui (24 mai 2013), deux médecins de l'Université du Michigan ont décrit comment ils ont sauvé un enfant d'un trouble respiratoire mortel en utilisant un dispositif imprimé en 3D, personnalisé. Imprimé avec du plastique bio-résorbable, l'appareil maintient les voies respiratoires de l'enfant ouvertes et lui permet de respirer normalement.
 

L'enfant, Kaiba Gionfriddo, souffrait de trachéite, un effondrement de la voie aérienne à l'un de ses poumons. Son état l'empêchait d'expirer le dioxyde de carbone et d'obtenir suffisamment d'oxygène. Six semaines auparavant, il était sorti avec sa famille dans un restaurant quand il a commencé à virer au bleu. Alors âgé de deux mois à ce moment, il devait avoir un tube inséré dans sa trachée pour le garder en vie.
 

Le Dr. Glenn Green, professeur agrégé d'oto-rhino-laryngologie pédiatrique à l'Université du Michigan, a été appelé par des médecins de Kaiba à consulter sur l'affaire. Le Dr Scott Hollister, professeur de génie biomédical à l'université du Michigan et lui ont travaillé ensemble pour concevoir une attelle trachéale pour Kaiba, utilisant un balayage (scanner) de ses voies respiratoires pour créer un modèle de l'appareil. Ils ont obtenu d'urgence une autorisation de la Food and Drug Administration pour implanter chirurgicalement leur création et monté l'attelle sur la bronche du poumon gauche de Kaiba le 9 février 2012.
 

« Le matériel que nous avons utilisé est un bon choix pour cela, » a déclaré Dr Hollister dans un communiqué publié par l'Université du Michigan. « Il faudra environ deux à trois ans à la trachée pour se remodeler et grandir dans un état sain, et c'est environ le temps que ce matériau mettra à se dissoudre dans le corps. »