Le monde du mobil...
Follow
Find
16.1K views | +12 today
 
Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc
Usages en mobilite, de la tablette au smartphone : news tablettes, mobile web mobile, apps en m sante et telemedecine, m learning , e marketing , etc
Curated by dbtmobile
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dbtmobile
Scoop.it!

Infographie : La déferlante mobile

Infographie : La déferlante mobile | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
Smartphones et tablettes font vaciller le roi PC. Telle est l'affirmation qui titre l'infographie proposée par Technologies - Les Échos. Générant ainsi de nouveaux usages et donc de nouveaux marchés. Explications.
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Objets connectés et internet des objets
Scoop.it!

Salesforce va lancer des applications pour les objets connectés - Connected-Objects.fr

Salesforce va lancer des applications pour les objets connectés - Connected-Objects.fr | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

A quelques semaines de la conférence Dreamforce 2014 à San Francisco, Salesforce.com oriente sa stratégie vers les applications dédiées aux vêtements et accessoires connectés. Après le lancement de son SDK pour concevoir des application dédiées, Salesforce semble avoir su convaincre le petit monde de l’internet des objets avec quelques partenariats de renom. Salesforce Wear a ainsi été lancé avec Google, Philips, Samsung, Fitbit, Epson, Jawbone, Meta, Oculus VR et Vuzix… du beau monde…

Salesforce, habitué du BtoB, entend exploiter le large potentiel qu’il voit dans les vêtements et accessoires connectés pour les entreprises selon Daniel Debow, senior Vice-Président des technologies émergentes.  Ainsi, plusieurs éditeurs développent actuellement des applications professionnelles utilisant les objets connectés des fabricants cités ci-dessus. Par exemple, APX-Labs a développé une application Google Glass pour les techniciens leur permettant de créer des tickets d’incident à partir de la commande vocale des lunettes connectée. Elles permettent aussi d’accéder à l’historique de réparation d’une machine, etc.

Les applications de Salesforce Wear :

La société ClickSoftware permet quant à elle aux travailleurs de suivre et gérer les livraisons sur des montres connectées à leur poignet.Enfin, Proximity Insights a développé une application pour les industriels du secteur hospitalier pour alerter les équipes de la présence d’un patient VIP au sein de leur établissement de soins.

Salesforce devrait annoncer prochainement quelques améliorations notables de sa plateforme dédiée aux objets connectés, même si aucune application native n’a pour le moment été développée en interne. Les premières applications tierces utilisant les objets connectés et conçue à partir de Salesforce Wear devraient sortir avant l’automne 2014, Salesforce prévoit également de consacrer une large part de sa conférence à venir aux accessoires et aux vêtements connectés. L’attitude de Salesforce à ce sujet et claire et assumée, apprendre avec ceux qui savent : « La première chose que nous faisons est d’apprendre d’abord de nos partenaires. Nous surveillons de près ce qu’ils font, co-construisons avec eux et les supportons », selon Daniel Debow.


Fonctionnement de Salesforce Wear :

Selon Daniel Debow : « il y a plusieurs facteurs de forme, plusieurs écrans et différents processus d’exécution. Certains terminaux requièrent une connexion avec un smartphone, d’autres pas. Avec Wear, c’est comme si nous nous occupions de la plomberie et laissions aux développeurs le soin de construire, de designer et de déployer des applications métiers sécurisées pour connecter les wearables devices à la platefrome Salesforce. »

Salesforce semble avoir flairé le potentiel gigantesque des objets connectés dans le secteur B2B. Après avoir adopté une approche centrée sur les tablettes et smartphones, Salesforce a sans aucun doute changé son fusil d’épaule. En début d’année, le cabinet d’analyses Gartner prédisait que les objets et accessoires connectés représenteraient 50% de l’ensemble des interactions des apps mobiles d’ici à 2017.


Via Jean-Pierre Blanger
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Innovation disruptive
Scoop.it!

BPCE lance le paiement par Twitter entre particuliers

BPCE lance le paiement par Twitter entre particuliers | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
S money, la filiale du groupe BPCE spécialisée dans les solutions de paiement, s’est associée avec Twitter. Résultat : un moyen de paiement entre particuliers par un tweet, qui sera lancé en octobre.

Les moyens de paiement mobile savent aussi surfer sur les succès des réseaux sociaux. C’est en tout cas le parti pris du groupe BPCE, et plus particulièrement de sa filiale S money, spécialisée dans les solutions de paiement mobile. Celle-ci s’est associée à Twitter pour proposer aux particuliers un moyen de paiement « en un tweet », qui sera lancé en octobre.

Greffer Twitter à un moyen de paiement existant

Si cette solution de paiement a pu être développée très rapidement, c’est qu’il s’agit en fait de greffer Twitter au moyen de paiement mobile préexistant de S Money. Une idée évoquée début juin, puis développée avec les équipes de Twitter au cours de l’été. L’investissement était « de taille humaine », reconnaît Nicolas Chatillon, directeur du développement de la banque commerciale et de l’assurance au sein de BPCE et directeur général de S Money. L’innovation réside plutôt dans le fait de s’associer à Twitter, et le réseau social entre en jeu comme « un canal d’initiation supplémentaire pour le paiement ».

  La manne des réseaux sociaux

Le groupe BPCE serait la première banque à proposer un tel service, qui jusque là n’a été développé que par des start-ups aux Etats-Unis, d’après Nicolas Chatillon. La banque japonaise Rakuten Bank avait, elle, lancé un moyen de paiement via Facebook. « Le public twitter est très appétent », s’enthousiasme le directeur général de S Money. « C’est une cible qui correspond précisément aux pratiques de transfert d’argent par mobile ». Le groupe se targue d’ailleurs déjà d’un très bon accueil sur la fameuse plate-forme à l’oiseau bleu, quelques heures après l’annonce de ce nouveau moyen de paiement.

Teasing

Alors que les moyens de paiement par mobile sont au cœur de l’actualité avec la récente incursion d’Apple sur le marché , la filiale S Money préfère garder jusqu’au 1eroctobre la surprise de son parcours utilisateur. Nicolas Chatillon garantit qu’il sera « très simple ». Tous les particuliers munis d’une carte bancaire pourront y recourir, quelle que soit leur banque. L’étape toujours délicate de l’ « enrollement » (ou enregistrement), en l’occurrence ici sur la plate-forme S money, a été « traitée de façon ingénieuse en synergie avec Twitter ».

Le moyen de paiement reste pour le moment limité aux particuliers, mais S Money n’exclut pas de l’élargir aux entités commerciales et institutionnelles.

J.G.E.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0203768958555-bpce-propose-aux-particuliers-de-payer-en-un-tweet-1041565.php?0Op6IyMzCBJ1WJM3.99
Via Vincent Datin
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Objets connectés et internet des objets
Scoop.it!

La SNCF teste le billet sans contact NFC sur ses trains en Normandie

La SNCF teste le billet sans contact NFC sur ses trains en Normandie | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
Courant octobre 2014, avec Orange et SFR, et associé à la Région Basse-Normandie, la SNCF lancera une application mobile NFC qui permettra, directement depuis son smartphone, d’acheter, de faire contrôler son billet TER dématérialisé, en utilisant la technologie sans contact. Ce service sera étendu par la SNCF d’ici à mi-2015 aux régions Alsace, Aquitaine, Haute-Normandie, Lorraine et Midi-Pyrénées.Cette application ne sera disponible toutefois que si vous êtes abonné mobile de l'un des deux opérateurs partenaires de cette expérimentation et si vous disposez d'un smartphone Android compatible NFC avec une carte SIM de dernière génération.Une fois le téléchargement de l’application SNCF TER NFC effectué sur Google Play et le compte client créé, le voyageur peut acheter et valider son billet TER sur son mobile.Dans le train, le chef de bord contrôlera directement, grâce à la technologie NFC, le billet dématérialisé, embarqué dans le smartphone du voyageur, même lorsque celui-ci est éteint. Le billet dématérialisé est stocké sur la carte SIM. Cette solution a été développée avec Orange Business Services  grâce à sa plateforme multiservices « NFC Service Center ».Lire aussi :
- iDTGV modernise l'accueil client avec une flotte de smartphones Android (publié le 3 juillet 2014)
Via Jean-Pierre Blanger
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Forme - Santé - Relaxation
Scoop.it!

Sommeil: La technologie peut-elle vous aider à bien dormir?

Sommeil: La technologie peut-elle vous aider à bien dormir? | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

E-SANTE - «20 Minutes» fait le tour des outils 2.0 pour bien réguler son sommeil...

Les nouvelles technologies nuiraient gravement au sommeil. C’est en tout cas la conclusion de nombre d’études consacrées ces dernières années aux effets de l’utilisation des téléphones portables ou d’Internet sur la santé. Prenant le contre-pied de cette affirmation, les fabricants de high-tech ont pourtant développé récemment quantité d’outils censés rendre nos nuits plus belles.

Le jour et la nuit

Premiers du genre, les «réveils lumineux» ont ainsi envahi les magasins il y a plusieurs années. Se substituant au tonitruant radio-réveil, ils permettent un endormissement progressif ainsi qu’une fin de nuit plus douce imitant la lumière du jour. Ces simulateurs d’aube ont en outre des vertus scientifiques. «Ce type de lumière permet d’augmenter la sérotonine responsable de la bonne humeur», explique Michèle Freud, sophrologue et auteur de Se réconcilier avec le sommeil.

«Les simulateurs d’aube sont bénéfiques car l’endormissement et le réveil dépendent de l’horloge biologique, elle-même synchronisée par la lumière essentiellement, confirme le Dr Joëlle Adrien, neurobiologiste et directrice de recherche à l’Inserm. Mais encore faut-il ne pas tourner le dos à sa table de nuit…» nuance-t-elle, pour mieux rappeler l’importance de s’exposer à la (vraie) lumière du jour le matin.

Le «bon moment» pour se réveiller

Dans la quête de la nuit parfaite, les marchands de sable numériques ont eux aussi développé des outils intéressants. Sur Android et iPhone, des applications proposent depuis plusieurs années déjà de précieux conseils pour dormir sur ses deux oreilles. Mais les meilleures d’entre elles, comme Sleep Cycle ou Sleep Time, vont plus loin encore en analysant vos cycles de sommeil, grâce notamment à l’enregistrement des nuisances sonores qui perturbent vos nuits et à l’accéléromètre, qui mesure vos mouvements nocturnes.

Elles vous promettent également de vous réveiller au bon moment en fonction de ces phases de sommeil. Il suffit pour cela de leur indiquer une plage de plusieurs minutes lors de laquelle vous souhaitez vous réveiller, et l’alarme de votre téléphone trouve le timing parfait pour sonner. Une solution «idéale pour les bons dormeurs», mais que le Dr Adrien déconseille au «bon tiers des personnes qui ne dorment pas suffisamment». Car une bonne nuit n’est pas qu’une affaire de cycles, rappelle-t-elle: «Quand on n’a pas un bon sommeil, cela vaut la peine de dormir quinze minutes de plus…» 

Lumière ou vibration?

Surfant sur le succès des applis, des ingénieurs ont en tout cas poussé le concept plus loin en inventant des outils très perfectionnés comme des capteurs, des masques ou des bracelets intelligents. Une fois autour de votre poignet, Jawbone Up mesure ainsi les micromouvements que vous effectuez dans votre sommeil. Il suffit ensuite de connecter le bracelet à votre smartphone pour consulter toutes les données de votre nuit: le temps passé au lit, le temps que vous avez mis pour vous endormir, le nombre de fois où vous vous êtes réveillé…

Et comme les applis, ce bracelet propose de vous réveiller. A une différence près: cette fois, c’est une légère vibration qui va vous sortir des bras de Morphée. Un petit détail qui gêne Michèle Freud. «Pour les personnes hypersensibles, un réveil kinesthésique n’est pas forcément idéal parce que cela peut générer du stress, avance-t-elle. Ce bracelet n’est pas fait pour tout le monde.»

Pour ceux-là, «mieux vaut préférer la lumière», poursuit-elle. Dernier né des réveils 2.0, Aura de la société Withings se présente donc comme un recours idéal. Outre la variété de lumières qu’il propose, il se veut une synthèse de tous les gadgets existants. Radio tactile, réveille-matin en fonction de vos phases de sommeil, il enregistre aussi vos mouvements corporels, votre rythme cardiaque et vos cycles de respiration via un capteur glissé sous votre matelas, pendant qu’un autre appareil analyse votre environnement (bruits alentour, température de la pièce, luminosité). Pour le café, en revanche, il faudra vous lever.


Via Stéphanie Renaudin sophrologie, Pascal Paul
more...
Stéphanie Renaudin sophrologie's curator insight, September 10, 7:00 AM

Ma réponse ....c est que la technologie peut aider ....à nous réveiller ! (simulateur d aube par exemple plus doux qu un son tonitruant et stressant!) mais la mode de l'auto-test (avec écran et ondes...pas très apaisant la nuit...) devrait nous amener plutôt à consulter des spécialistes pour être bien pris en charge et ne pas développer une anxiété et un réflexe d'évaluation quant à la durée et à la pseudo-qualité de nos sommeil...démarche très contraire au lâcher-prise nécessaire à l'endormissement et puis...c est notre ressenti qui sera le meilleur élément d’information, non les chiffres d'une machine non médicale....

Rescooped by dbtmobile from Objets connectés et internet des objets
Scoop.it!

Apple Watch : quelles différences entre les versions ?

Apple Watch : quelles différences entre les versions ? | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
Ce n'est pas une mais deux montres qui ont été lancées par Apple mardi soir : 3 finitions différentes, chacune disponibles en deux tailles différentes. Un modèle classique, un autre orienté sport et un dernier plus haut de gamme.agrandir la photoagrandir la photoApple Watchagrandir la photoApple Watch « classique »Apple Watch classiqueagrandir la photoCôté finition, Apple place d’entrée de jeu la barre assez haute. La Watch « classique » utilise un cadran en acier inoxydable, sur laquelle il est possible de changer le bracelet. Elle est présentée avec un élégant bracelet composé de 100 maillons d’acier inoxydable. Le fermoir papillon est assez classique, mais vraisemblablement, l’ajustement est parfait. Apple proposera plusieurs bracelets : Milanais (petites mailles), en cuir noir, etc. L’écran en cristal de saphir devrait lui donner une excellente résistance aux chocs et aus rayures.Apple Watch SportApple Watch Sportagrandir la photoPour le modèle Sport le cadran est en alliage d’aluminium argenté qu’Apple annonce 60 % plus robuste que les alliages traditionnels. Le bracelet est en fluoroélastomère, une sorte de caoutchouc élastique, décliné en cinq couleurs : jaune, blanc, rouge, bleu et vert. L’écran est lui aussi renforcé par une couche de verre Ion-X. Peu d’informations sont données sur ce traitement a priori appliqué à une échelle moléculaire, mais Apple garantit une excellente résistance aux chocs et aux rayures.Apple Watch EditionApple Watch Editionagrandir la photoC’est le modèle luxe de la gamme : la Watch Edition utilise un cadran en or 18 carats également décliné en version or rose. Le verre en cristal saphir poli contribue à la finition impeccable de la montre tout comme les bracelets en cuir utilisant d’ailleurs une boucle très élégante. Autant vous dire qu’on attend d’en savoir plus sur le prix de ce bijou.
Les Watch se recharge par induction et Apple indique juste qu’il faut la recharger la nuit. Si on lit entre les lignes, l’autonomie devrait être d’une journée seulement. La disponibilité est annoncée pour début 2015. Quant aux prix, Apple s'est contenté d'indiquer le tarif du ticket d'entrée : 349 $.
Via Jean-Pierre Blanger
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Chiffres clés du mobile
Scoop.it!

L'explosion du mobile ne devrait pas faiblir! | L'Atelier: Disruptive innovation

L'explosion du mobile ne devrait pas faiblir! | L'Atelier: Disruptive innovation | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Alors que le taux de pénétration des technologies mobiles au niveau mondial atteint 94% en 2014, les ventes d'appareils et donc les abonnements vont encore augmenter d'ici 2020.

Les prévisions pour 2019 font état de 5,6 milliards d'abonnements liés à des smartphones, pour seulement 700 millions d'abonnements pour d'autres supports mobiles comme les tablettes. C’est ce que révèle un rapport d’Ericsson sur l'état de la mobilité au niveau mondial en 2014 qui donne les prévisions des tendances pour les années à venir. En effet, le nombre d'abonnements mobile devrait passer de 6,8 à 9,2 milliards en 2019, dont 80% seront des abonnements haut débit, contre seulement 30% aujourd'hui. D'ailleurs, la part de smartphones vendus a augmenté de 10% entre 2013 et 2014 et le nombre d'abonnements haut débit a évolué avec une hausse d'environ 35%.

Le trafic généré par les applications mobiles va dépasser celui des appels et sms

Au regard de l'évolution en quelques années et dernièrement l'augmentation de 65% en un an de l'utilisation des données cellulaires, les analystes estiment qu'elles devraient prendre dix fois plus d'importance dans les six années à venir. Et c'est l'Asie qui devrait dominer dans ce domaine puisqu'elle connaîtra une multiplication de l'ordre de douze de ce type de communication. Cette prévision de hausse semble confirmée par l'augmentation de 60% du trafic de données cellulaires en un an, entre Q2 2013 et Q2 2014. L'étude va jusqu'à prédire que plus de 50% de ce trafic viendra du chargement de vidéos en 2019 (soit une multiplication par 13 par rapport à 2013), tandis que plus de 10% viendront des interactions sur les réseaux sociaux, comme c'est déjà le cas. Mais selon le rapport, pour faire augmenter la couverture et les capacités des applications, il faut homogénéiser le réseau mobile.

L'amélioration du réseau

L'accès à l'internet mobile en haut débit concernera 90% de la population mondiale. Si la plupart des supports mobiles reste influencée par le GSM (représente encore 68% des mobiles), la 3G et 4G devraient dominer d'ici 2016. Et les technologies LTE (Long-Term Evolution) concerneront 21% des mobiles en 2019 contre 1% aujourd'hui, atteignant 2,6 milliards en 2020. Mais des disparités existent sur le plan régional car les investissements pour des infrastructures de télécommunication les plus évoluées n'en sont pas au même niveau à travers le monde. Si on s'attend à une augmentation de 60% des abonnements mobiles entre 2013 et 2019 dans la région Afrique/Moyen Orient, la question du développement du réseau reste cruciale. En effet, les hommes ne sont pas les seuls à utiliser les données cellulaires dans une interaction directe, les machines ont leur importance et seront de plus en plus connectées. Le nombre de supports M2M (machine to machine devices) reliés à un abonnement actif passera de 200 millions en 2013, à un chiffre 3 à 4 fois plus élevé et reposant sur la 3G ou 4G plutôt que sur le GSM.


Via imagescreations
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Innovation and creativity
Scoop.it!

Quels sont les usages de la technologie NFC en France ?

Quels sont les usages de la technologie NFC en France ? | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Cela fait quelques années maintenant que l’on entend parler de la technologie NFC mais que son utilisation dans le quotidien des Français peine à s’imposer sur le territoire.
Les principales limites à son développement étant un taux d’équipement de smartphones compatibles et les inquiétudes quant à la sécurisation des données échangées.

Mais depuis quelques jours, le web s’affole suite aux premières rumeurs sur l’iphone 6 qui, apparemment, serait équipé du NFC (en notant qu’il en était déjà question pour l’iphone 5…).
Alors, si on se faisait un petit tour d’horizon des possibilités offertes par la communication sans contact histoire d’être prêt pour la sortie du nouveau joujou de la pomme ?

Qu’est-ce que la technologie NFC dite « Near Field Communication » ?

Appelée également « Technologie sans contact » ou « Communication en champ proche », le NFC est une technologie basée sur les ondes radio utilisant la technologie RFID, plus connue et plus utilisée.
Le NFC permet l’échange de données et ainsi d’informations entre deux points de contact sur une courte distance (quelques centimètres seulement).
Depuis 2008, bien décidés à imposer cette technologie dans les usages, les principaux opérateurs de téléphonie ont créé l’Association Française du Sans Contact Mobile (AFSCM).
Celle-ci contribue à la création de projets visant à exploiter et développer le NFC sur le territoire.

Vidéo : 60 secondes pour comprendre le NFC

Etat des lieux du marché en 2014

Comme vu précédemment, l’un des principaux freins à un véritable développement sur le territoire était la faible compatibilité des smartphones.
Depuis quelques années, les fabricants de smartphones (sauf Apple n’est-ce pas) ont joué le jeu et ont équipé leurs nouveaux modèles de cette technologie.
En 2013, c’est alors plus de 5.3 millions de smartphones NFC qui ont été recensés sur le territoire, soit une augmentation de 50% par rapport à l’année 2012.
Vous imaginez bien l’enthousiasme des différents acteurs du marché du NFC si l’iPhone 6 devient à son tour compatible, le taux d’équipement devrait bien plus que doubler en une année.

Qui dit plus d’appareils compatibles dit plus de services, donc dépêchons nous de voir quels sont les différents services d’ores et déjà proposés afin de ne pas rester sur la touche !

Les principales utilisations du NFC en France

Le paiement mobile et paiement sans contact:
La majorité des banques françaises ont senti le filon depuis quelques années et tentent d’imposer leurs services sans contact et notamment de paiement mobile.
Il y existe actuellement deux modes de paiement possibles avec le NFC : Via une carte bancaire compatible NFC ou via un smartphone compatible équipée d’une application bancaire.
Il vous suffira alors d’approcher du terminal de paiement soit la CB ou le smartphone pour effectuer le paiement.

Le paiement mobile avec la technologie NFC

En notant que pour ces deux méthodes, le code de carte bancaire ne sera demandé que pour les règlements supérieurs à 20€.

L’utilisation du NFC dans le tourisme :
Si le NFC est majoritairement connu pour son utilisation dans le paiement, il ne faudrait pas oublier le réel potentiel offert par cette technologie dans l’accès à l’information.
En effet, le NFC permettant de transmettre des données entre deux appareils, nous pouvons tout à fait imaginer obtenir une information en apposant notre téléphone sur un support.

Certains offices du tourisme l’ont d’ailleurs bien compris et ont mis en place des bornes NFC permettant d’accéder à de l’information touristique (description d’un monument, recherche de restaurant à proximité etc.)
Ainsi, rien qu’en approchant son smartphone d’une borne NFC, le touriste peut obtenir de l’information directement sur son téléphone.
Ceci nous ferait presque penser au Qr code non ?
Si vous souhaitez aller plus loin sur ce concept d’accès à l’information touristique, voici quelques exemples plus concrets.

Le NFC est une technologie très simple d’utilisation qui permet une infinité de possibilités pour les différents acteurs bancaires, ou pour les acteurs ayant besoin de communiquer facilement des informations.
Si le taux d’équipement vient à augmenter avec l’iPhone 6, les possibilités et le développement de nouveaux usages devraient faire leurs apparitions.

Mais alors, est-ce que le taux d’équipement permettra de reléguer au second plan toutes les inquiétudes liées à la sécurisation des données ?
Alors, futurs acquéreurs de l’iPhone 6 (et les autres aussi !) qu’en pensez-vous ?

Illustration : le Stand Orange durant Roland-Garros présentant les différentes possibilités du NFC


Via JP Fourcade, Héloïse Turbot Lauret
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from eSanté, mSanté, santé numérique, Quantified Self et télémédecine... Toute l'actualité sur la santé de demain (en français)
Scoop.it!

Pharmao : Application pharmacie pour envoyer ses ordonnances

Pharmao : Application pharmacie pour envoyer ses ordonnances | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Pharmao est est application mobile drive qui vous permet de bénéficier d'un service sur mesure auprès du pharmacien auquel vous avez envoyez votre ordonnance. D'une part vous vous assurez que les produits pharmaceutiques recherchés sont disponibles en pharmacie et d'autre part l'application mobile pharmao vous octroie le privilège de ne pas faire la queue pour les récupérer.


Via nathalie de l'amfe, Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Internet du Futur
Scoop.it!

Wearable tech, maisons connectées, écrans incurvés... les 5 tendances de l’IFA 2014

Wearable tech, maisons connectées, écrans incurvés... les 5 tendances de l’IFA 2014 | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Jusqu'au 10 septembre, Berlin accueille l'IFA, le plus grand salon de l'électronique européen. A cette occasion, tous les grands fabricants du secteur viennent présenter leurs nouveautés au public. Au programme : des maisons connectées, des smartwatch, des téléviseurs à écrans incurvés et du streaming vidéo. Malgré un contexte économique difficile, les organisateurs veulent croire à un regain des ventes de produits électroniques pour la fin de l'année.

"À l'IFA commence l'avenir, et ce depuis 1924", a déclaré Jans Heithecker qui préside la 90e édition du salon. A l'IFA, chacun espère dynamiser les ventes en fin d'année et contredire un marché de l'électronique grand public en recul. En 2013, le volume d'affaires mondial a enregistré une baisse de 3% pour se fixer à 737 milliards d'euros. 

Selon Hans-Joachim Kamp, président du conseil de surveillance de la GFU, l'association allemande de l'industrie électronique, l'IFA 2014 est indéniablement placé sous le signe du "tout connecté".

Des maisons connectés aux smartwatch, en passant par les téléviseurs à écrans incurvés, retour sur les cinq tendances phares de ce salon.

1 - Les maisons connectées

Les fabricants prennent le virage de la maison connectée. Thomson a, par exemple, présenté sa solution domotique, Thombox, qui doit apporter plus de confort et de sécurité aux habitats.

De son côté, le PDG de Samsung, Boo-Keun Yoon, profitera de sa Keynote le 5 septembre pour présenter son concept de "maison connectée du futur". Dans la foulée, c'est Tony Fadell, le patron de Nest, le spécialiste des détecteurs de fumée intelligents qui s'exprimera sur ce thème le 6 septembre.

Pour Reinhard Zinkmann, responsable du département de l'électroménager à la fédération des industries de l’électrotechnique et de l’électronique ZVEI : "le plus grand défi technologique des maisons connectées reste l'interopérabilité."

2 - La wearable tech

Au centre des innovations des fabricants, la "wearable tech" (technologie qui se porte) occupe, elle aussi, une place de choix à l'IFA cette année.

En premier lieu, les montres connectées. Samsung est le premier à dégainer sa Gear S, avec écran incurvé et package "bien-être et santé". Le "quantified self", s'impose de plus en plus et les fabricants présentent également leurs bracelets connectés. Ces bijoux connectés ne s'adressent plus qu'aux sportifs et de nombreuses marques présenteront des produits liés à la santé pour tous.

3 - Les téléviseurs à écrans incurvés

Les téléviseurs ultra HD et écrans très larges et incurvés font sensation sur les stands des grandes marques comme Sony ou LG. Les fabricants rivalisent d'imagination et de technologie avec leurs écrans OLED. Exclusivité de cette année, les visiteurs de l'IFA pourront aussi découvrir la télévision "ULED" du fabricant chinois Hisense, avec son écran ultra HD doté de la technologie Direct-LED-Backlight.

4 - La vidéo en streaming 

Les contenus qui donnent sens aux téléviseurs ultra HD sont aussi le sujet phare du salon. Les solutions de streaming vidéo intégré pleuvent et Panasonic va dévoiler ses téléviseurs avec serveurs SAT-IP intégrés, permettant de streamer en ultra HD sans équipement complémentaire. 

5 - Les smartphones et tablettes

Pour eux, le succès est toujours au rendez-vous. Les smartphones et tablettes occupent, cette année encore, une place centrale à l'IFA. Une bonne nouvelle pour les fabricants puisque selon un sondage mené en France, Espagne, Italie et Allemagne, 25% des personnes interrogées comptent remplacer leur smartphone d'ici la fin d'année.

Marlene Goetz, à Berlin


Via CITC-EuraRFID
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from M-HEALTH By PHARMAGEEK
Scoop.it!

MedPics : la 1ère application mobile de partage de photos médicales et de discussion pour les professionnels de santé

MedPics :  la 1ère application mobile de partage de photos médicales et de discussion pour les professionnels de santé | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
// MedPics est la 1ère application mobile de partage de photos médicales et de discussion pour les professionnels de santé francophone.Elle permet un échange sécurisé, une protection du patient, du...

Via nathalie de l'amfe, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Healthcare and pharmaceutical field
Scoop.it!

Cette application suisse vise à révolutionner le don d'organe

Cette application suisse vise à révolutionner le don d'organe | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Connaître les caractéristiques d'un potentiel donneur d'organe rapidement, sans l'interroger ou sans que celui dispose de sa carte de donneur. Tel est l'objectif d'une fonction de l'application echo112 développée par le centre hospitalier universitaire du canton de Vaud et de Swisstransplant (CHUV), la fondation nationale suisse pour le don et la transplantation d'organes.

Renseignements quant aux allergies éventuelles

Lorsqu'un un donneur d'organe potentiel arrive aux urgences d'un l'hôpital, une borne Bluetooth permet d'afficher sur l'écran verrouillé de son portable sa carte de donneur, si celui-ci l'a remplie via l'application echo112.

Cette dernière peut ainsi donner des renseignements concernant des allergies éventuelles, les médicaments que prend le donneur potentiel, les proches à prévenir, ainsi que sur les intentions du patient quant au dons d'organes. Ce procédé a été mis au point par un médecin anesthésiste au CHUV, le Docteur Jocelyn Corniche.

Echo112 est utilisée par 350.000 personnes en Suisse, et permet également de contacter directement les secours dans le monde entier.

Création de deux fiches de renseignement numériques

Depuis lundi 1er septembre, une mise à jour de l'application permet de générer deux fiches de renseignement numériques, l'une pour les contacts, médicaments et allergies, l'autre pour les informations relatives au don d'organes.

"Aucune autre information personnelle ne sort du téléphone", assure Jocelyn Corniche, selon l'agence suisse ATS.

La Suisse, mauvais élève en matière de don d'organes

Dans son communiqué, Swisstransplant (Fondation nationale pour le don et la transplantation d'organes) affirme qu'il s'agit d'une première mondiale. Cette innovation a pour objectif d'améliorer la situation du don d'organes en Suisse. Quelque 1.200 personnes y sont actuellement en attente d'un don.

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr


Via Coralie Bouillot, Celine Sportisse, Emmanuelle Darsonval
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Objets connectés et internet des objets
Scoop.it!

Cette application Google Glass lit les émotions sur les visages

Inutile de rappeler à quel point la réalité virtuelle pourrait être utile et ce, dans tous les domaines. Avec l'arrivée des Google Glass, c'est un énorme éventail de possibilités qui s'offrent au monde. En associant reconnaissance faciale et réalité virtuelle, on obtient une application capable de lire les émotions sur les visages de n'importe qui.

Publicité

Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! Sur Twitter, Facebook ou Google+ !

C’est l’Institut Fraunhofer, en Allemagne, qui a mis au point cette application. Avec un outil de reconnaissance de mouvements du visage, des logiciels propriétaires et les lunettes Google Glass, cette application est en mesure de détecter les émotions humaines, en temps réel.

Aussi impressionnante soit la technologie SHORE – pour « Sophisticated High-speed Object Recognition » (« Reconnaissance Sophistiquée d’Objets à Haute vitesse ») -, elle est aussi plutôt effrayante. Pouvoir détecter colère, joie, tristesse, surprise et afficher l’information directement sur le visage de la personne que vous regardez a quelque chose de très peu naturel. D’autant plus que l’application peut aussi estimer l’âge et le sexe de ladite personne. Et s’il y a plusieurs individus dans votre champ de vision, vous aurez des informations pour chacun.

Petite ombre au tableau, tout le calcul se fait sur le processeur des Google Glass, aucun traitement n’est déporté – pas besoin de connexion donc -, ce qui signifie que la batterie de vos lunettes devrait probablement fondre comme neige au soleil !


Via Jean-Pierre Blanger
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Internet du Futur
Scoop.it!

Fobo surveille la pression de vos pneus par Bluetooth

Fobo surveille la pression de vos pneus par Bluetooth | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Les objets connectés sont partout. Même les plus petits accessoires peuvent avoir leur connexion, à l'image de ce bouchon de valve à fixer sur la roue d'une voiture. Dénommé Fobo, cet accessoire est un peu plus imposant qu'un bouchon traditionnel, car il est équipé d'un capteur de pression qui surveille en permanence l'état du pneu. Il transmet ensuite cette mesure via Bluetooth au smartphone du conducteur. Et grâce aux progrès réalisés dans la consommation énergétique de la technologie Bluetooth, l'autonomie de la pile du capteur est de deux ans.

90 dollars pour 4 pneus

Loin d'être un gadget, le Fobo apporte plus de sécurité. Lorsqu'une pression insuffisante est détectée, l'application dédiée, installée sur le smartphone du conducteur, l'avertira du danger. Si le pneu est crevé lorsque l'utilisateur prend son véhicule, l'application émettra une alerte dès que le chauffeur entrera dans la zone de portée du signal Bluetooth.

Une version sécurisée, avec un écrou anti-vol est à l'étude. Vendu 90 dollars le jeu de 4 capteurs, il peut en effet susciter quelques convoitises.


Via CITC-EuraRFID
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from IOT - CONNECTED DEVICES - QUANTIFIEDSELF by PHARMAGEEK
Scoop.it!

Apple Watch et eSanté : un gadget ou une révolution à venir ?

Apple Watch et eSanté : un gadget ou une révolution à venir ? | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
Impossible que vous ne l'ayez pas lu, entendu ou vu, l'Apple Watch (et non iWatch) est le prochain produit phare de l'entreprise. "The next chapter in the Apple story" annonçait même Steve Cook lors de la dernière keynote le 9 septembre.

Via Pharmacomptoir / Corinne Thuderoz, Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from SmartHome
Scoop.it!

Sur la voie de la smart-home sécurisée

Sur la voie de la smart-home sécurisée | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Sur la voie de la smart-home sécurisée

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/76682.htm

Dans les bâtiments, de plus en plus de fonctionnalités peuvent être commandés via Internet : volets, appareils de chauffage et systèmes de verrouillage. La "h" promet une gestion efficace des habitations, mais peut également constituer de nouveaux terrains de jeux pour les pirates informatiques. Des chercheurs de la société Fraunhofer travaillent à la conception d'un logiciel qui bloquera les attaques avant qu'elles n'atteignent les systèmes connectés dans les habitations.


Crédits : aa-w
Les chercheurs de l'Institut de recherche pour la communication, l'information et l'ergonomie (FKIE - Wachtberg, Rhénanie du Nord-Westphalie), ont effectué des recherches en prévision d'un phénomène qui risque de se développer : l'attaque par botnet (un réseau d'ordinateurs contrôlés à l'insu de leurs utilisateurs par un hacker, dont l'identité est alors dissimulée) sur les systèmes domotiques.

D'après les chercheurs, la menace est réelle. "Nos expériences en laboratoire ont montré que les TIC dans les habitations ne sont pas suffisamment protégées contre les attaques provenant d'internet. Les composants du réseau domotique peuvent en effet être utilisés en tant que botnet", explique Wendzel, chercheur au département de cyber-défense au FKIE. Ces composants sont de petites boîtes qui ressemblent à un routeur. Ces éléments sont d'architecture très simple et ne peuvent être actualisés que difficilement. Dès lors, ils possèdent des failles de sécurité. Les protocoles de communication utilisés sont également obsolètes. Toutefois, une mise à niveau fréquente de ces dispositifs serait coûteuse.

L'équipe du FKIE a développé un logiciel de protection qui se place entre l'habitation et le réseau. La technologie filtre les attaques potentielles à travers les protocoles de communication avant qu'elles n'atteignent les dispositifs connectés. Le type de technologie utilisé dans le bâtiment ne constitue alors pas le maillon faible de la chaine.

Le logiciel fonctionne comme un pare-feu, en tenant compte de la spécificité d'un réseau domotique. Une sorte d'"analyseur" vérifie tous les évènements entrants et sortants du réseau, en évaluant leur plausibilité. S'il donne l'alerte, l'incident est rapporté à un "normaliseur", qui bloque l'évènement ou l'adapte. Dans le cadre du projet, des scénarii concrets de menaces ont été évoqués : celui de la surveillance parait particulièrement redoutable. Un hacker pourrait alors déterminer où sont les occupants d'un bâtiment et leurs activités. Des cambrioleurs se serviraient également de ces données pour préparer leurs attaques. Des menaces actives sont également à considérer, par exemple dans l'intérêt d'un fournisseur d'énergie qui pourrait augmenter artificiellement la consommation de ses clients.

La recherche fondamentale sur ce logiciel est désormais achevée. Les chercheurs souhaitent désormais développer un produit mature en collaboration avec un partenaire industriel. Un tel produit devrait être sur le marché d'ici deux ans.


>> Suivant

<< Précédent



Partager cette page :

inPartager

Version imprimable >>

Transmettre cette info par email >>

Recommander ce site à un collègue / ami >>



S'abonner au
BE Allemagne >>



FAQ / foire aux questions >>

Conditions d'utilisation >>

Code brève
ADIT : 76682

Sources :

"Auf dem Weg zum sicheren Smart Home", dépêche idw, communiqué de presse de la société Fraunhofer - 01/09/2014 - http://idw-online.de/pages/en/news601303


Via CITC-EuraRFID
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Domotique, Votre maison connectée
Scoop.it!

Le mag de la maison intelligente » IFA 2014 : La table de cuisson connectée et intelligente de Whirlpool

Le mag de la maison intelligente » IFA 2014 : La table de cuisson connectée et intelligente de Whirlpool | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

En tant que féru d’objets connectés, vous avez sans doute entendu parler du salon IFA : le salon international d’électronique grand public, qui s’est tenu à Berlin jusqu’au 10 septembre.

De nombreuses nouveautés en termes de hight-tech et autres innovations intelligentes y ont été présentées, notamment de nombreuses solutions dédiées à la maison intelligente.

Parmi elles, une à retenu notre attention en particulier, la table de cuisson connectée présentée par la marque d’électroménager Whirlpool, qui l’avait d’ailleurs déjà présentée au CES de Las Vegas de cette année.

Baptisée Cook Top, cette table de cuisson à induction pourrait véritablement s’apparenter à une table de cuisson 2.0 tellement elle permet une expérience digitale et intelligente de la cuisine.

A titre d’exemple, la table est entièrement tactile et intègre bien évidemment des fonctionnalités de connexion sur internet, notamment à des fins de consultation de recettes de cuisine, le tout directement sur la table de cuisson. Fini l’iPad sur le plan de travail, Cook Top l’intègre directement.

Par ailleurs, qui dit connecté dit intelligent : cette table de cuisson sera capable de détecter automatiquement le plat et donc d’instantanément adapter sa puissance et sa température si l’utilisateur doit déplacer le plat.

Une table de cuisson intelligente et connectée sur laquelle Whirlpool travaille actuellement, qui serait également en mesure de servir de centre de contrôle des appareils électroménagers de la marque présents au sein de la maison.

En résumé, un projet résolument high-tech et connecté, que nous avons hâte de découvrir sur le marché. Reste maintenant à s’armer de patience !


Via Matthieu Michon Rossel
more...
Matthieu Michon Rossel's curator insight, September 12, 7:29 AM

Just awesome #domotique

Rescooped by dbtmobile from Hopital 2.0
Scoop.it!

Bracelets connectés : des montres qui s'occupent de votre santé :

Bracelets connectés : des montres qui s'occupent de votre santé : | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Un bracelet connecté pour quoi faire ? Le marché de ces nouveaux accessoires intelligents est en plein explosion. Apple vient de lancer l'Apple Watch, qui pourra entre autres mesurer la pression artérielle, le niveau d'hydratation, la fréquence cardiaque, ou encore la glycémie. Mais d'autres constructeurs n'ont pas attendu la célèbre marque californienne pour lancer leurs modèles. 


Les bracelets connectés, présentés à la Foire internationale d'électronique grand public de Berlin du 5 au 10 septembre 2014.
Via EVELYNE PIERRON, Chanfimao
more...
EVELYNE PIERRON's curator insight, September 11, 7:22 AM
Un bracelet connecté pour quoi faire ? Le marché de ces nouveaux accessoires intelligents est en plein explosion. Apple vient de lancer l'Apple Watch, qui pourra entre autres mesurer la pression artérielle, le niveau d'hydratation, la fréquence cardiaque, ou encore la glycémie. Mais d'autres constructeurs n'ont pas attendu la célèbre marque californienne pour lancer leurs modèles.
Rescooped by dbtmobile from eSanté, mSanté, santé numérique, Quantified Self et télémédecine... Toute l'actualité sur la santé de demain (en français)
Scoop.it!

Le suivi de l’activité physique devient une application incontournable

Le suivi de l’activité physique devient une application incontournable | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

La tendance est aux appareils électroniques mobiles. Les fabricants de différentes industries, celle de la mode, du sport et les fabricants d’appareils électroniques proposent de plus en plus de nouveaux modèles sur le marché. Un récent sondage GfK réalisé en Chine, en Allemagne, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis montre que, du point de vue des consommateurs, les marques connues qui proposent des produits technologiques sont les premières à être citées lorsqu'il s'agit d'un achat potentiel.

Les appareils permettant de suivre une activité physique sont avant tout, utilisés pour suivre des programmes de remise en forme dans la majorité des pays étudiés. Le suivi et l'enregistrement des activités physiques et sportives, du temps de sommeil ainsi que d'autres données relatives à la santé sont également un usage privilégié des bracelets intelligents.

Les accessoires connectés permettent de créer une relation encore plus étroite entre les individus et la technologie, grâce à des innovations comme les montres, les lunettes ou les brassards de sport connectés qui sont généralement couplés à un Smartphone

Traqueurs d’activité : des critères d'achat qui diffèrent selon les pays

Les appareils de suivi de l'activité sont spécialement conçus pour surveiller et afficher des variables relatives à la santé et à la remise en forme. Ces données vont de la distance et des calories brûlées pendant une course à pied, jusqu’à la fréquence cardiaque et à la qualité du sommeil. Ces dispositifs de surveillance électronique enregistrent l'activité des personnes qui les portent. Les données peuvent généralement être transférées sans fil vers un ordinateur, un Smartphone ou une tablette pour analyser les performances et suivre une progression. Le sondage GfK montre qu'il existe des différences dans la façon dont les consommateurs mettent en œuvre cette technologie. Le suivi d'une activité physique de remise en forme est la priorité des consommateurs en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, alors que l'enregistrement des données relatives à la santé est privilégié en Chine. Les statistiques personnelles détaillées sur la condition physique, la santé et la qualité du sommeil sont la priorité des consommateurs sud-coréens.

Les arguments concernant l'acte d'achat varient également en fonction des pays, toujours selon la même étude. En Allemagne, 30 % des personnes interrogées déclarent que la compatibilité entre leur Smartphone et leurs autres appareils électroniques est le critère le plus important de l'achat. Pour 20% des Allemands, le prix est le facteur clé, alors que la précision est simplement considérée comme premier critère par 15% des personnes interrogées. En Chine, la compatibilité est également le facteur le plus communément nommé (19%), suivi par la précision de l'appareil (17%). Toutefois, pour 16 % des consommateurs chinois, la marque est également considérée comme un facteur décisif dans la décision d'achat. Au Royaume-Uni, 28% des consommateurs considèrent que le prix d'un traqueur d’activité est plus déterminant que n'importe quel autre facteur. Toujours au Royaume-Uni, les deuxième et troisième critères dans le classement sont la compatibilité et la précision, avec respectivement 20 et 11%. La situation est similaire aux États-Unis puisque le prix reste le premier critère (27%), suivi de la compatibilité (17%) et de la précision (13 %). Cependant, en Corée du Sud, la compatibilité est considérée comme le facteur le plus important (avec 19%), alors que deux critères occupent la seconde position du classement : le prix et la convivialité, avec 17 %.

Traqueurs d’activité : les marques technologiques devant les marques de sport

Les appareils permettant de suivre l'activité physique sont fabriqués par des sociétés opérant dans divers secteurs. L'étude a toutefois révélé que les entreprises reconnues du secteur technologique bénéficient d'un plus grand potentiel de vente dans l'ensemble des pays étudiés. En Corée du Sud, 69% des consommateurs affirment que ces marques constitueraient leur premier choix pour tout futur achat, tandis que ce chiffre est de 54% en Chine, 51% en Allemagne, 47% au Royaume-Uni et 42% aux États-Unis. Les marques de sport arrivent en seconde place de ce classement, mais restent loin derrière. Selon cette étude du cabinet GfK, ces marquent atteignent un potentiel de vente maximal au Royaume-Uni et aux États-Unis, environ un tiers des personnes interrogées dans ces pays indiquent une préférence pour les marques de sport. Bien qu'étant reléguées en seconde place, ces marques sont toujours populaires chez les consommateurs chinois et allemands avec un peu moins de 30 %, mais ce chiffre tombe à seulement 17% en Corée du Sud. Toutefois, les marques de sport sont très populaires auprès des plus jeunes. Selon l'étude, le potentiel de vente des traqueurs d’activité est très limité pour les marques spécialisées dans la fabrication d'appareils électroniques ainsi que pour les entreprises du secteur de la mode et du luxe.

Montres connectées : une utilisation privilégiée pour suivre l'activité physique

Comparées aux appareils permettant de suivre l'activité physique, les montres connectées proposent bien plus de fonctionnalités. Selon la référence, il est possible d'utiliser ces montres pour des appels téléphoniques et des services de navigation, tandis que d'autres permettent également aux utilisateurs de rechercher des informations en ligne ainsi que d'enregistrer des données sur l'activité physique et la santé. Selon l'étude GfK, c'est le principal domaine d'application des montres connectées par les consommateurs de tous les pays étudiés. Les montres connectées sont donc un véritable concurrent pour les appareils permettant de suivre l'activité physique.

En Allemagne, le suivi de données sportives, relatives à la santé et à la forme physique est considéré comme l'utilisation la plus importante pour un quart des personnes interrogées, suivi par la fonction plus traditionnelle de l'affichage de l'heure (20%) et la possibilité d'effectuer des appels téléphoniques grâce à la montre (11%). Au Royaume-Uni, le suivi de l'activité physique et de la santé est l'application la plus souvent citée (28%), suivi par la fonction de montre traditionnelle (15%) et de montre GPS (10%). Pour les consommateurs chinois, surveiller l'activité physique est la priorité dans cette catégorie, avec 35% des avis exprimés, suivie par la fonction d’appels téléphonique (16%) et le GPS à la troisième place (11%). L'utilisation numéro un pour les consommateurs américains est également le suivi de l'activité physique avec 29% ; puis la fonction de montre traditionnelle (privilégiée par 13% des personnes interrogées), et l'utilisation d'applications météorologiques, de notifications et de bulletins d'information (10%). Les consommateurs de Corée du Sud sont également principalement intéressés par la possibilité de surveiller leur activité physique (27%), suivi de la fonction téléphone (21%) et de l'utilisation d'applications (11%).

Montres connectées : le prix est le premier critère d'achat

À l'exception de la Chine, le prix est le premier critère de choix dans tous les pays examinés par l’Institut d’études GfK. La fonctionnalité est le deuxième critère cité dans la plupart des pays, devant la possibilité de surveiller et d'afficher des données relatives à l'activité physique et à la santé. En revanche, c'est à la précision de leur montre connectée que les consommateurs chinois accordent plus d'importance, suivi par l'enregistrement des données puis par la marque de l'appareil. À cet égard, l'intérêt des Chinois pour la marque de l'appareil ressort clairement dans les résultats de l'étude.

Les entreprises du secteur technologique sont désignées, dans tous les pays examinés par l’enquête, comme les fabricants de montres connectées les plus fiables. Ils se placent nettement devant les marques de sport qui occupent la deuxième place. Le marché chinois détient notamment un potentiel important concernant les marques de luxe issues du secteur de la mode et de l'horlogerie.

En France, s’appuyant sur la vague de la Référence des Equipements Connectés conduite au début du 1er semestre 2014, l’institut GfK constatait que la connexion au Smartphone pour des notifications de base était l’application la plus attendue par le consommateur sur les montres connectées. GfK prévoit plus de 150 000 ventes de montres connectées en France d’ici la fin de l’année 2014.



À propos de l'étude
Les données ont été recueillies en ligne par GfK Consumer Experiences auprès d’un panel de 5000 propriétaires de Smartphones en Chine, Allemagne, Corée du Sud, Royaume-Uni et Etats-Unis en Août 2014.


Via L'Université d'été de la e-santé, Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Santé Connectée et Quantified Self
Scoop.it!

Skea : objet connecté pour la rééducation du périnée

Skea : objet connecté pour la rééducation du périnée | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Un nouvel objet connecté pour accompagner les femmes dans la rééducation du périnée sera prochainement lancé : Skea. Découverte.

Skea se présente comme un objet de musculation ludique des muscles pelviens qui permet de contrôler un personnage sur son smartphone avec des mouvements.

Suite à la naissance d’un enfant, une femme doit remuscler ses muscles pelviens. Le principe de Skea est simple : la femme doit contracter ses muscles pelviens sur l’objet pour les renforcer.  Cet objet connecté est équipé d’un capteur de pression prévu pour fonctionner avec les muscles Pelviens. A l’aide d’une connexion Bluetooth 4.0, les données sont transférées dans une application dédiée qui permet de contrôler un personnage sur l’écran de son smartphone. L’objectif est de faire sauter une petite fille au-dessus de rochers en contractant les muscles pelviens. L’application permet également d’avoir un suivi des exercices effectués. Elle sera disponible dans un premier temps sous Android puis sous iOS.

Découverte en vidéo :


Via Agathe Quignot
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Healthcare and pharmaceutical field
Scoop.it!

IRemember : la boite de médicaments connectée

IRemember : la boite de médicaments connectée | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
N’oubliez plus votre traitement avec la boite de médicaments connectée

Prendre son traitement jusqu’au bout n’est pas toujours évident. C’est pour cette raison qu’a été conçu IRemember, la boite de médicaments connectée.

IRemember est une boite de médicaments connectée via bluetooth à un smartphone qui alerte l’utilisateur lorsque celui ci oublie de prendre son traitement. Cette petite boite pourra être utilisée durant environ 1 mois, après ce délai il faudra brancher un câble USB sur le bouchon pour la recharger. Encore faut-il ne pas oublier de le charger.

Un bouchon intelligent

Pour utiliser cette boite de médicaments connectée il suffira de sélectionner la manière dont le bouchon vous alertera (signal sonore et/ou lumineux) et les intervalles auxquelles le signal se déclenchera. Les alertes pourront également être envoyées sur le téléphone grâce à l’application. Cependant cette option n’est pas obligatoire étant donné qu’IRemember peut fonctionner sans avoir à utiliser un téléphone.

 

Vous pourrez, grâce à cette boite de médicaments connectée, savoir quand vous avez pris vos médicaments pour la dernière fois. Pour cela il vous suffira simplement d’appuyer sur le bouchon et l’information sera transmise vocalement grâce au haut parleur intégré. Si vous n’avez pas réglé le bouchon de façon a être alerté à l’aide d’un signal sonore vous saurez uniquement si votre traitement a été pris ou non. En effet celui ci clignotera vert si vous êtes en règle, dans le cas contraire la lumière sera rouge.

 

Il sera normalement possible de gérer plusieurs exemplaires de la boite de médicaments connectée depuis l’application.

D’autre part, les concepteurs prévoient déjà d’intégrer une fonctionnalité qui permettra d’être alerté lorsque le nombre de comprimés sera très bas.

La boite de médicaments connectée est encore en campagne sur Indiegogo. Les concepteurs espèrent ainsi récolter 35 000 $ (soit environ 26 500 €). Si tout va pour le mieux IRemember sera disponible dès juin 2015 pour la somme de 35 $ (environ 27 €).


Via dmdpost, Emmanuelle Darsonval
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Pascal Faucompré, Mon-Habitat-Web.com
Scoop.it!

1 Milliard de vidéos vues par jour sur Facebook

1 Milliard de vidéos vues par jour sur Facebook | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Avec son milliard de vidéos vues par jour, Facebook annonce qu'il mettra désormais en évidence le nombre de vues sur les vidéos publiques.

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
Pascal Faucompré's curator insight, September 8, 4:01 AM

La question qui se posa alors : est-ce que Facebook favorise la portée de ses vidéos face aux différents embed (youtube, dailymotion, vimeo ...) ?

Rescooped by dbtmobile from eSanté, mSanté, santé numérique, Quantified Self et télémédecine... Toute l'actualité sur la santé de demain (en français)
Scoop.it!

Ces baguettes analysent la qualité de ce que vous mangez !

Ces baguettes analysent la qualité de ce que vous mangez ! | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Les objets connectés dédiés à la santé sont légion. Néanmoins, personne n’avait encore pensé à créer des baguettes connectées. C’est maintenant chose faite avec le constructeur chinois Baidu.

En effet, la firme a dévoilé un prototype de baguettes connectées qui analysent tout ce que vous mangez. Une paire dotée de capteurs scrutera toute votre nourriture et vous avertira sur la quantité ingurgitée, sur les calories du plat et sur sa qualité. Par exemple, la qualité de l’huile utilisée pour les plats (la cuisine chinoise étant quasiment concoctée qu’avec de l’huile) sera analysée, selon Baidu.

Une paire de baguettes qui n’est pas près de sortir. Il ne s’agit là que d’un prototype, mais on serait curieux de voir ce que cela pourrait donner lors d’une utilisation quotidienne. On attend maintenant la version fourchette pour ceux n’ayant jamais réussi à tenir correctement des baguettes.


Via Jean-Pierre Blanger, Celine Sportisse
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from Objets connectés et internet des objets
Scoop.it!

Le détail de votre vie sur votre poignet, c'est possible... - Le blog des objets connectés

Le détail de votre vie sur votre poignet, c'est possible... - Le blog des objets connectés | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Parlons aujourd’hui d’une montre d’un nouveau genre, Lifetrak. Depuis votre poignet, vous allez être capable d’apprécier toute la distance parcourue, les nombres de calories brûlées, le nombre de pas…

La montre LIFETRAK Move 360 est même capable de s’ajuster automatiquement à vos foulées et de mesurer ainsi votre marche rapide, ou jogging matinal.

Le gros plus de cette montre est sans équivoque son bouton ECG, vous permettant de mesurer votre rythme cardiaque! Une réelle innovation dans le domaine des bracelets et montres connectés.

Bien sûr, on ne vous présenterait pas cette montre si celle-ci n’était pas connectée! Ce qui signifie donc qu’elle est équipée de la toute dernière version Bluetooth 4.0, appelé également Smart Bluetooth, ou encore Bluetooth Low Energy (BLE).

Autres détails : la montre est étanche 30m, elle donne l’heure (oui quand même), et propose un écran rétro-éclairé!

Découvrez la montre en vidéo directement et toutes les caractéristiques techniques sur www.connected-home.fr.


Via Jean-Pierre Blanger
more...
No comment yet.
Rescooped by dbtmobile from New products - services and data
Scoop.it!

Hiku, l'objet connecté qui tient la liste de courses

Hiku, l'objet connecté qui tient la liste de courses | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Chronodrive, distributeur — parent du groupe Auchan — spécialisé dans les courses à venir chercher en voiture, procède en ce moment au test de Hiku. Ce petit objet connecté se propose de gérer nos listes de courses, afin que rien ne soit plus oublié.

 


Si les applications de type mémo ou to-do-list ne sont pas vraiment difficiles à trouver au sein des boutiques applicatives majeures, comme le reflète très bien le Play Store, celles-ci ne sont, au fond, qu'une version numérique de nos bonnes vieilles listes rédigées sur papier — avec toutefois l'avantage que nos smartphones quittent rarement nos poches. Pour ceux qui oublient fréquemment la moitié des courses, il faut donc avoir le réflexe de dégainer l'appareil chaque fois qu'un paquet se termine. 

Hiku, de son côté, tient bien une liste à jour sur le plus indispensable des appareils qui nous suit au quotidien, mais il pousse la simplification encore un peu plus loin, puisqu'il nous dispense même d'écrire. En effet, le petit objet rond est doté d'un lecteur de codes-barres qui lui permet d'identifier un produit précis en l'espace d'une seconde, et se montre aussi capable de "prendre note" des ajouts faits à la volée — ou plutôt à la dictée. Le tout est rassemblé au sein d'une liste qui attend simplement d'être validée sur l'application Chronodrive (sur iOS et Android).


Via Thom
more...
No comment yet.
Scooped by dbtmobile
Scoop.it!

Drinkmate : un éthylotest pour smartphone Android - Android-MT

Drinkmate : un éthylotest pour smartphone Android - Android-MT | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it
Drinkmate : un éthylotest pour smartphone Android Android-MT Drinkmate se présente sous la forme d'une petite capsule équipée d'un embout microUSB pour le connecter à un smartphone.
more...
No comment yet.