Le monde du mobil...
Follow
Find tag "Sen.se"
21.0K views | +1 today
Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc
Usages en mobilite, de la tablette au smartphone : news tablettes, mobile web mobile, apps en m sante et telemedecine, m learning , e marketing , etc
Curated by dbtmobile
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by dbtmobile from Actualité des objets connectés
Scoop.it!

«Dans l'Internet connecté, la France est en avance»

«Dans l'Internet connecté, la France est en avance» | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

VIDÉO - Rafi Haladjian, père des objets connectés, fondateur de Sen.se, est l'invité du « Buzz Média Orange-Le Figaro ».

Rafi Haladjian est considéré comme le père des objets connectés avec le fameux lapin Nabaztag. Il lance Mother avec sa société Sen.se.

LE FIGARO. - Mother est une sorte de concierge connectée pour la maison. Pouvez-vous la présenter?

Rafi HALADJIAN. - C'est une famille d'objets connectés, qui est constituée de Mother et de capteurs multifonctions. La nouveauté de ces capteurs est qu'ils peuvent s'occuper de tous vos besoins pour votre famille et votre maison. C'est-à-dire à la fois votre bien-être, votre confort, votre sécurité. Vous pouvez coller un cookie sur votre porte et quand elle s'ouvre vous recevrez une alerte, mais vous pouvez aussi le mettre dans votre poche pour compter le nombre de pas que vous faites tous les jours. Selon vos besoins, vos envies du moment, vous prenez un cookie et avec une application en ligne, vous lui affectez la fonctionnalité que vous souhaitez. Actuellement, sept applications sont disponibles. À terme, il y en aura quinze. Ainsi, quand vous oubliez vos bonnes résolutions de début d'année de faire du sport, vous ne jetez pas l'appareil, vous lui affectez une nouvelle fonction!

Quand débute la commercialisation?

Nous espérons commercialiser Mother à partir du mois de juin. La production commence ce jeudi, en Chine. Mettre au point un objet est généralement beaucoup plus long qu'on le pense au départ.

Les Français ont fait une démonstration de force au salon de l'électronique de Las Vegas en janvier. Il y a une vraie spécificité dans ce domaine?

C'est un domaine dans lequel les Français sont à égalité avec les Américains. Ensemble, les deux sont en avance sur tout le reste du monde. Il n'y a pas d'objet connecté connu allemand ou anglais. Il n'y a pas non plus le même engouement dans les magasins qu'en France. Les Français sont des joueurs sérieux, dans la même catégorie que les Américains et devant tout le reste du monde.

Travaillez-vous avec les autres acteurs français du secteur?

On se connaît forcément les uns les autres. On se passe des tuyaux sur les usines, les fournisseurs. Nous avons des échanges très forts avec certains. Ainsi, la fonction «présence» de nos cookies peut être combinée avec le thermostat de Netatmo. Cela se passe très bien dans notre bande de petits Français. Il y a assez de concurrence à l'extérieur.

Fleur Pellerin a lancé la French Tech, la BPI finance des start-up. Est-ce suffisant?

Il y a une sorte de maladie en France sur des mécanismes qui ont l'air d'aider les entreprises mais qui ne sont pas du tout adaptés à ce qu'est réellement une start-up. Ainsi, nous n'avons pas réussi à obtenir le crédit impôt recherche. Pour l'avoir, il faut payer une officine qui va prendre 20% de votre aide, tellement s'est compliqué! Il faut par exemple produire les diplômes d'ingénieurs de ses équipes. C'est idiot. Cela veut dire que Steve Jobs ne l'aurait pas eu. Les dossiers sont jugés de manière académique sans aucun pragmatisme, il n'y a même pas un expert qui se déplace pour voir. Et le crédit Innovation est un lot de consolation. Je ne l'ai pas demandé.

Qu'attendez-vous de la nouvelle secrétaire d'État au Numérique, Axelle Lemaire?

Par nature, je n'attends pas grand-chose! Sauf du pragmatisme. Les intentions sont là et sont bonnes. Mais une fois qu'on entre dans la mise en pratique, c'est de manière aberrante avec des lourdeurs administratives qui ne collent pas avec la réalité des start-up.


Via Amandine Barrau
more...
Amandine Barrau's curator insight, April 14, 2014 4:27 AM

Rafi Haladjian présente #Mother et s'exprime sur le positionnement français sur le marché du tout connecté.

Rescooped by dbtmobile from Actualité des objets connectés
Scoop.it!

Les 10 startups françaises qui font les objets de demain

Les 10 startups françaises qui font les objets de demain | Le monde du mobile et ses nouveaux usages : news web mobile, apps en m sante  et telemedecine, m learning , e marketing , etc | Scoop.it

Grandes tendances de l’année, les objets connectés sont partout, dans les concours, les incubateurs, les médias… Mais qui sont ces entreprises qui contribuent à façonner l’Internet des Objets? Maddyness dresse la liste de 10 jeunes (ou plus tellement) pousses françaises pionnières dans leurs secteurs et qui font parler d’elles en dehors de nos frontières.
Netatmo

Netatmo commercialise depuis moins d'un an une station météo personnelle qui mesure aussi la qualité de l'air permettant aux utilisateurs de suivre leur environnement à l'intérieur comme à l'extérieur, et de le consulter en temps réel sur l'application Netatmo sur leur smartphone, tablette et ordinateur. Observant déjà l'environnement de plus de 105 pays, leur produit est notamment distribué dans les Apples Stores aux USA et en Europe. Avec une récente levée de fonds de 4,5 millions d'euros et récompensé au CES 2014 avec son nouvel objet : June, c'est incontestablement l'une des plus belles startups françaises des objets connectés.


Via Amandine Barrau
more...
Amandine Barrau's curator insight, February 12, 2014 6:05 AM

Retrouvez les start up déjà connue internationalement telles que Netatmo ou Withings, mais aussi de nouveaux arrivés sur le marché tel que Alima.