le monde de la e-...
Follow
Find tag "Santé"
17.0K views | +4 today
le monde de la e-santé
le monde de la e-santé
Un panorama de l'évolution de la santé vers le mumérique avec notamment, la mise en place de la télémédecine et l'émergence de la m-santé. by Fabrice Vezin
Curated by Fabrice Vezin
Your new post is loading...
Rescooped by Fabrice Vezin from Msante & Quantified Self
Scoop.it!

24.000 applications santé mobile aux États-Unis...

24.000 applications santé mobile aux États-Unis... | le monde de la e-santé | Scoop.it
Sur plus de 40.000 « apps » santé disponibles sur l'Apple Store, 5% d’entre elles représentent 15% des téléchargements. Mais seules 23.682 sont considérées comme véritablement en rapport avec des sujets médicaux.

Via Agathe Quignot, Cecile Chelim
more...
No comment yet.
Rescooped by Fabrice Vezin from Msante & Quantified Self
Scoop.it!

Pour tenir tête à ses nouveaux concurrents, Withings investit en R&D

Le français, qui fabrique des objets connectés, a levé 23,5 millions d'euros cet été. Sentant que le marché s'organise, il investit...

Via Cecile Chelim
more...
No comment yet.
Rescooped by Fabrice Vezin from Msante & Quantified Self
Scoop.it!

Sites internet: l'Ordre des pharmaciens veut créer un nom de domaine de la profession

Sites internet: l'Ordre des pharmaciens veut créer un nom de domaine de la profession | le monde de la e-santé | Scoop.it
Premier site français d’information en continu sur les technologies de l’information et de la communication (TIC, NTIC) dans la santé - TIC santé

Via Cecile Chelim
more...
No comment yet.
Rescooped by Fabrice Vezin from NTIC et Santé
Scoop.it!

Marisol Touraine va nommer un chef de projet pour le DMP de "deuxième génération"

Marisol Touraine va nommer un chef de projet pour le DMP de "deuxième génération" | le monde de la e-santé | Scoop.it
Marisol Touraine va nommer un chef de projet pour le DMP de "deuxième génération"PARIS, 21 octobre 2013 (TICsanté) - La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a annoncé la semaine dernière au Sénat la nomination d'un chef de projet pour lancer une nouvelle étape de déploiement du dossier médical personnel (DMP) dit de "deuxième génération".Au cours de son audition par la commission des affaires sociales du Sénat sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, la ministre a évoqué la relance du dispositif, instauré en 2004 et piloté par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (Asip santé), dont l'utilisation n'a toujours pas décollé.

Marisol Touraine a indiqué qu'elle aurait l'occasion de préciser cette deuxième étape de la vie du DMP d'ici "quelques semaines", confirmant l'annonce faite lors de la présentation de la stratégie nationale de santé le 23 septembre.

"Je vais nommer un chef de projet", a-t-elle précisé. "Nous allons engager le déploiement de ce dossier médical dans le sens souhaité ou identifié par la stratégie nationale de santé, c'est-à-dire concentrer les développements des dossiers médicaux [personnels] sur les personnes âgées et sur les personnes atteintes de maladie chronique afin qu'il y ait un intérêt immédiatement visible à la fois par les professionnels libéraux et professionnels hospitaliers", a-t-elle expliqué.

Cette déclaration intervient quasiment un an après l'annonce par la ministre de ce DMP de "deuxième génération", au cours de l'examen du PLFSS 2013 en octobre 2012.

Marisol Touraine avait alors indiqué qu'elle souhaitait "prendre des décisions dans des délais raisonnables, compte tenu du temps qui a été perdu" sur ce dossier confronté à de nombreuses vicissitudes politiques, juridiques, financières et organisationnelles depuis sa création.

Les parlementaires avaient voté un rapport d'audit sur le pilotage du dossier médical personnel (DMP) et sa gestion par l'Asip santé, mais le Conseil constitutionnel avait censuré cette disposition.

Dans son rapport public annuel publié en février, la Cour des comptes avait pointé l'absence de stratégie des tutelles, en particulier du ministère de la santé, sur le déploiement du DMP. Elle notait alors que les contours, les bénéficiaires et le pilotage du DMP de "deuxième génération" restaient encore à définir ( voir dépêche du 14 février 2013).

La ministre avait alors répondu à la Cour qu'une "feuille de route d'un DMP de seconde génération" devrait "être rapidement élaborée, dans une démarche de concertation avec les représentants des professionnels de santé et des patients", sans qu'un calendrier soit précisé. vg/mb


Source: http://www.ticsante.com/story.php?story=1610&mjeton=alWUytSXA2XZmnd2s6XpEt2lZFp0W9_TeNgkULiEJWS3ARrOlNnEnhxOt3kXKO64BuuFqqMMr0l1xoOcNWVt9g..#ixzz2iNbxf8Sm


Via dagautier, dbtmobile
more...
dagautier's curator insight, October 21, 2013 9:02 AM

"instauré en 2004"

"prendre des décisions dans des délais raisonnables, compte tenu du temps qui a été perdu"


What else ?!...

sylvie roussel's curator insight, November 5, 2013 7:07 AM

Source: http://www.ticsante.com/story.php?story=1610&mjeton=alWUytSXA2XZmnd2s6XpEt2lZFp0W9_TeNgkULiEJWS3ARrOlNnEnhxOt3kXKO64BuuFqqMMr0l1xoOcNWVt9g..#ixzz2iNbxf8Sm

Rescooped by Fabrice Vezin from Msante & Quantified Self
Scoop.it!

Is Google Health 2.0 Inevitable?

The Motley Fool - With companies scrambling to achieve "meaningful use" from their electronic health records programs, should Google revive its Google Health program to unify the market?

Via Cecile Chelim
more...
No comment yet.
Rescooped by Fabrice Vezin from e-Santé Marketing Santé innovant
Scoop.it!

Bilan 2012 contrasté pour l'industrie pharmaceutique

Bilan 2012 contrasté pour l'industrie pharmaceutique | le monde de la e-santé | Scoop.it

Les laboratoires ont été très affectés par la perte de brevets.Les pays émergents sont considérés comme une planche...

 

L'industrie pharmaceutique vient de conclure l'exercice 2012 sur un bilan contrasté. Si certains groupes ont su encaisser l'impact de la perte de leurs brevets phares, d'autres ont été sérieusement ébranlés par la concurrence des génériques.

Parmi les acteurs qui se distinguent le suisse Roche, qui affiche des résultats qui tranchent sur ses concurrents, avec des ventes en hausse de 4 % et des résultats qui progressent de 13 %, à 18,7 milliards de dollars. La recette ? Trois produits majeurs en cancérologie dont les ventes annuelles ont dépassé les 6 milliards de dollars et qui continuent à se développer (de + 6 à + 11 %). Aucun autre groupe ne dispose actuellement d'un portefeuille avec un tel potentiel à court terme, même si l'américain Merck a bien encaissé la perte de brevets grâce à la montée en puissance de plusieurs autres produits (baisse des ventes limitée à 2 %, à 47,3 milliards de dollars, et hausse de 6 % du résultat, à 6,7 milliards de dollars).


Via 3d Communication, Dominique Godefroy
more...
No comment yet.