Bilan 2012 contrasté pour l'industrie pharmaceutique | le monde de la e-santé | Scoop.it

Les laboratoires ont été très affectés par la perte de brevets.Les pays émergents sont considérés comme une planche...

 

L'industrie pharmaceutique vient de conclure l'exercice 2012 sur un bilan contrasté. Si certains groupes ont su encaisser l'impact de la perte de leurs brevets phares, d'autres ont été sérieusement ébranlés par la concurrence des génériques.

Parmi les acteurs qui se distinguent le suisse Roche, qui affiche des résultats qui tranchent sur ses concurrents, avec des ventes en hausse de 4 % et des résultats qui progressent de 13 %, à 18,7 milliards de dollars. La recette ? Trois produits majeurs en cancérologie dont les ventes annuelles ont dépassé les 6 milliards de dollars et qui continuent à se développer (de + 6 à + 11 %). Aucun autre groupe ne dispose actuellement d'un portefeuille avec un tel potentiel à court terme, même si l'américain Merck a bien encaissé la perte de brevets grâce à la montée en puissance de plusieurs autres produits (baisse des ventes limitée à 2 %, à 47,3 milliards de dollars, et hausse de 6 % du résultat, à 6,7 milliards de dollars).


Via 3d Communication, Dominique Godefroy