Le Côté Obscur du Nucléaire Français
44.4K views | +0 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Fuite de tritium au Tricastin: un dysfonctionnement grave et "fréquent sur le parc EDF"

Fuite de tritium au Tricastin: un dysfonctionnement grave et "fréquent sur le parc EDF" | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Alors qu'EDF minimise les conséquences de la fuite d'hydrogène actif à la centrale du Tricastin, pour la commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité, ce type de fuite relève d'un grave dysfonctionnement.

http://www.lexpress.fr/actualite/fuite-de-tritium-au-tricastin-un-dysfonctionnement-grave-et-frequent-sur-le-parc-edf_1282573.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

La centrale de Chinon épinglée

La centrale de Chinon épinglée | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

La centrale nucléaire est montrée du doigt par le rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pour des questions de sûreté et d’environnement.

 

Tous les ans, l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire), indépendante d'EDF, établit un rapport qu'elle publie. La dernière mouture, qui porte sur les contrôles effectués et les incidents enregistrés au cours de l'année 2012, vient de sortir.

Du point de vue de la sûreté, la centrale nucléaire de Chinon figure en queue de peloton des 19 centrales nucléaires françaises. La centrale située à Avoine est considérée par l'ASN comme « en retrait par rapport à l'appréciation générale portée sur EDF », même si l'ASN « perçoit des améliorations ». La centrale de Chinon avait été soumise à à une surveillance renforcée avec une inspection de plusieurs jours en octobre 2012, sur le thème de la rigueur d'exploitation. L'ASN signale dans son rapport que la centrale a été également rappelée à l'ordre pour « l'entreposage des déchets pathogènes ».
Les problèmes d'environnement sont également considérés comme mal résolus à la centrale de Chinon et moins bien pris en compte qu'en 2011.
D'autres centrales (Civaux, Cruas, Paluel) sont citées dans le rapport comme mauvais élèves en matière de sûreté ou d'environnement (Belleville, Civaux, Tricastin, Saint-Alban). A noter que les centrales de Chinon et de Civaux sont les seules à figurer dans les deux tableaux.
more...
No comment yet.
Rescooped by Résistances & Alternatives from # Uzac chien indigné
Scoop.it!

nouvelle mise en demeure pour AREVA : Nucléaire...la fuite en avant...

Risque de fuite: Nouvelle mise en demeure d'Areva La Hague par l'ASN
CAEN - Le gendarme du nucléaire a mis jeudi en demeure l'usine Areva de Beaumont-Hague (Manche) de prendre des mesures contre le risque de fuite d'un silo de déchets nucléaires prévu pour un entreposage à sec mais qui a dû être rempli d'eau en 1981 face à un incendie, a annoncé jeudi l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

En cas de rupture de son unique barrière de confinement, le silo présente un risque de contamination de l'environnement par des matières radioactives, précise l'ASN dans un communiqué diffusé sur son site internet.

Une fuite aurait des conséquences importantes, et serait inacceptable, écrit l'ASN dans sa décision officielle qui date du 26 mars.

518 tonnes de déchets, principalement composés de magnésium, de graphite, d'aluminium et d'uranium, ont été entreposés dans le silo 130 de La Hague entre 1973 et 1981, précise le gendarme du nucléaire dans son communiqué.

Certains de ces déchets sont pyrophoriques, c'est-à-dire qu'ils ont la propriété de s'enflammer spontanément à température ambiante au contact de l'oxygène, ajoute-t-il.

L'ASN met donc en demeure Areva de présenter d'ici deux mois à compter de la notification de la décision les moyens mis en place pour surveiller toute fuite d'eau en provenance du silo (...) et ceux qu'Areva envisage de mettre en place pour pallier ou atténuer les conséquences d'une fuite.

Le gendarme du nucléaire l'a déjà demandé en décembre 2010 mais Areva n'a pas donné de réponse satisfaisante depuis.

Dans un communiqué Areva a assuré jeudi que dans un courrier daté d'octobre 2012, l'ASN a considéré que les mesures prises par Areva en 2010 et 2012 amélioraient la sûreté du silo 130. Et elle a promis de répondre dans les temps.

C'est la quatrième fois en un an que l'usine de Beaumont-Hague, site qui concentre le plus de matière radioactive en Europe, est mise en demeure par l'ASN.


(©AFP / 11 avril 2013 22h05)

Via UZAC
more...
No comment yet.
Rescooped by Résistances & Alternatives from # Uzac chien indigné
Scoop.it!

EDF mise en demeure de faire des travaux contre les risques d'inondations à Bugey

EDF mise en demeure de faire des travaux contre les risques d'inondations à Bugey | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Des prescriptions contre les inondationsC’est un des cauchemars des antinucléaires. Et si la centrale de Bugey venait à être inondée ? Aussi, la découverte par Bernard Laponche, physicien nucléaire et membre d’Europe Écologie les Verts, que la centrale nucléaire de Bugey était sous le coup d’une mise en demeure de la part de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) depuis le 19 février, a fait monter le parti écologique dans les tours. Le parti écologique a saisi l’incident pour dénoncer « la communication hallucinante d’EDF et le silence de l’ASN ».


Via UZAC
Résistances & Alternatives 's insight:

C'est presque par hasard que le physicien nucléaire Bernard Laponche a découvert que la centrale nucléaire du Bugey était sous le coup d'une mise en demeure de la part de l'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) depuis le 19 Février 2013. Cette information, qui n'a pas été communiquée au grand public, est noyée au milieu des pages spécialisées du site. L'Agence de Sureté Nucléaire fait obligation à EDF de réaliser des travaux de sécurité contre un risque d'inondation[1]. En cas de non respect d'ici le 15 Mai, l'exploitant s'expose à de fortes amendes et à des sanctions pénales. Il s'agit donc d'une procédure lourde de conséquences et rarement engagée par l'ASN. Elle en dit long sur la gravité de la situation sur place.

 

Maryse Oudjaoudi -Secrétaire régionale EELV Rhône-Alpes -Mob 06 80 73 60 40
Germain Collombet -Porte Parole EELV Rhône-Alpes -Mob. 06 10 58 48 18

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Fuite tritium BUGEY : EDF dilue l'information

Résistances & Alternatives 's insight:

les suites de la fuite de tritium à Bugey

le communiqué EDF de ce jour

tout va bien, au pire le Rhône dilue..

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

ITER : Avis favorable au décret d'autorisation de nous tuer tous

ITER :  Avis favorable au décret d'autorisation de nous tuer tous | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Considérant que le projet de décret en cause a pour objectif la création d'une installation permettant la réalisation d'expériences de réaction de fusion nucléaire dans des plasmas de tritium et deutérium, en garantissant la sûreté de l'installation ;
Ayant entendu le 30 octobre 2012 le représentant de la commission locale d'information ITER puis les représentants de l'organisation internationale ITER ;
Ayant examiné le projet de décret ;
Rend un avis favorable à ce projet de décret dans sa rédaction annexée au présent avis ...

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000026601470&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Les risques liés au Tritium rejeté dans l’environnement sont sous-estimés

Les risques liés au Tritium rejeté dans l’environnement sont sous-estimés | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Le tritium dans l'environnement,

un élément radiotoxique de plus en plus présent

Communiqué de presse du 20 avril 2009

 

En 2007, un groupe d’experts scientifiques britannique (AGIR) recommandait de réévaluer la radiotoxicité du tritium en la multipliant par deux. Le tritium est de l'hydrogène radioactif rejeté dans l'environnement en grande quantité par les installations nucléaires. Un autre groupe d’experts au niveau européen (groupe de l’article 31 d’Euratom) est allé dans le même sens.

En 2008, les autorités britanniques entérinaient ces conclusions. Certains experts (CERRIE) vont plus loin et proposent de multiplier par un facteur allant de 10 à 30 cette radiotoxicité.

 

Parallèlement, les rejets contrôlés ou non en tritium des installations nucléaires de la Hague augmentent et la surveillance du tritium dans l’environnement est très insuffisante. Cette augmentation est en contradiction avec la réévaluation de la radiotoxicité.

 

Revue de détail.

http://www.acro.eu.org/cp200409.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Présence anormale de tritium - centrale nucléaire du Tricastin - ASN

Présence anormale de tritium - centrale nucléaire du Tricastin - ASN | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Présence anormale de tritium - centrale nucléaire du Tricastin Lundi 16 Septembre 2013

L’ASN prescrit à EDF des mesures pour déterminer les équipements qui sont à l’origine d’une présence anormale de tritium dans les eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin

http://www.asn.fr/index.php/S-informer/Actualites/2013/Presence-anormale-de-tritium-centrale-nucleaire-du-Tricastin
more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Gravelines : la centrale nucléaire déclare deux incidents, dont un rejet radioactif

Gravelines : la centrale nucléaire déclare deux incidents, dont un rejet radioactif | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
- Région - www.lavoixdunord.fr

 

Depuis le 2 février, l'unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Gravelines est en arrêt programmé pour changer une partie de son combustible et procéder à des opérations de maintenance.

A l'issue d’un contrôle réalisé le 9 mars sur les huit fixations du réservoir en eau borée d’un des circuits de sécurité, les équipes de la centrale concluent le 5 avril que l’une de ces fixations n’assure plus sa fonction. En cas de séisme, a minima deux fois plus important que le plus grave séisme relevé dans la région, la tenue du matériel ne serait plus garantie.

Les équipes de la centrale vont procéder prochainement à la réparation de cette fixation.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement

Cependant, il a été déclaré par la direction du site, le 10 avril à l’Autorité de sûreté nucléaire au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

Dans le cadre de son fonctionnement normal, une centrale nucléaire réalise des rejets liquides et gazeux. Ces rejets sont encadrés par la réglementation qui fixe pour chaque centrale des limites annuelles, et sur un dispositif complet de contrôle et de surveillance de l'environnement.

Le 27 février, dans le cadre des contrôles hebdomadaires réglementaires des eaux usées du site, les mesures radiochimiques réalisées par le service environnement, ont permis de détecter une valeur tritium* supérieure aux limites fixées par l'autorisation de rejet de la centrale (720 Bq/l pour une valeur attendue inférieure à 50 Bq/l).

Après analyse, cette présence de tritium serait la conséquence d'un transfert d'effluents inappropriés de l'installation vers le circuit des eaux usées.

Cet événement constitue un écart aux règles environnementales, il a donc été déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire le 1er mars en tant qu'événement significatif environnement.

*Le tritium est un élément radioactif produit lors de l'exploitation des centrales nucléaires. Il est stocké sur site, dans des réservoirs prévus à cet effet, av

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

concentration anormalement élevée de tritium dans l'eau de mer près de La Hague

concentration anormalement élevée de tritium dans l'eau de mer près de La Hague | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Des bénévoles mesuraient la radioactivité dans la Hague ce mercredi 27 mars. En octobre dernier, ils avaient relevé des taux anormalement élevés.

Le laboratoire de l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest (Acro) était dans la Hague ce mercredi 27 mars pour procéder à une série de prélèvements permettant de mesurer la radioactivité à proximité des sites nucléaires.

En octobre dernier, l'association de bénévoles avait relevé une concentration anormale en tritium dans l'eau de mer, à proximité de l'usine Areva-La Hague.

"Habituellement, les relevés approchent les 30 becquerels par litre d'eau de mer. Cette fois-ci nous avions dépassé les 110 becquerels.

Il y a plus de tritium à cet endroit que dans les eaux du Pacifique à proximité de la centrale de Fukushima", indiquait Antoine Bernollin, salarié de l'Acro.

Des conséquences incertaines sur l'homme

 

L'association a fait une demande auprès de l'autorité de sûreté nucléaire pour savoir si un incident avait été signalé. Aucune réponse n'a pour le moment été apportée.

 

En parallèle, Areva et l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) avaient procédé à des prélèvements à la même époque. Leurs résultats ne présentent rien d'anormal.

 

Si l'Acro s'alarme et demande des réponses sur les causes de cette concentration, les bénévoles restent prudents sur les conséquences pour l'homme. "Il est très difficile de dire si cela a une incidence sur la santé humaine. Cependant, si une personne était venue se baigner à ce moment là, elle aurait été exposée à une eau plus radioactive que d'habitude".

Plus d'informations dans l'édition du 30 mars de La Manche Libre Cherbourg.

 

voir également la vidéo dans l'article en cliquant sur le titre du post

more...
Etienne Servant's comment, March 29, 2013 2:40 AM
L 'ACRO devrait porter plainte contre X !
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Fuite de tritium à la centrale du Bugey : le Réseau "Sortir du nucléaire" porte plainte

Fuite de tritium à la centrale du Bugey : le Réseau "Sortir du nucléaire" porte plainte | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Le 15 octobre 2012, l’exploitant de la centrale nucléaire du Bugey a déclaré à l’ASN un problème relatif à une évolution anormale de la teneur en tritium dans les eaux souterraines au droit du site. Le Réseau "Sortir du nucléaire" a porté plainte.


pdf ici

https://docs.google.com/file/d/0B9gVlXUwxAugTF8xU3V1N053Tmc/edit?usp=sharing


more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

FUITE TRITIUM BUGEY : OPERATION ENFUMAGE !

FUITE TRITIUM BUGEY : OPERATION ENFUMAGE  ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Résistances & Alternatives 's insight:

 COMMUNIQUE COLLECTIF RESISTANCES ET ALTERNATIVES

 

FUITE DE TRITIUM DANS LA NAPPE PHREATIQUE DE BUGEY : MAIS DE QUI SE MOQUE T’ON ?

 

Aujourd'hui se tient une réunion d'enfumage à huis clos, menée par le président de la CLI André Philippon, vice-président du conseil général de l’Ain chargé de l’environnement et du développement durable

 

 

 

Celle-ci intervient  après plusieurs relances citoyennes dont celle de SDN Bugey (4) suite au blackout tant sur les sites internet  de l’ASN que celui d’EDF , quant aux suites apportées à la  présence de taux anormaux et très élevés de Tritium, élément radioactif, dans la nappe phréatique sous la centrale nucléaire de Bugey

 

 

clic sur le titre du scoop pour lire le communiqué

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

ALERTE BUGEY : taux de TRITIUM 25 FOIS plus élevé que la norme dans la nappe phréatique

ALERTE BUGEY : taux de TRITIUM 25 FOIS plus élevé que la norme dans la nappe phréatique | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

 

Détection d'un niveau de tritium supérieur à la normale dans le sous-sol de la centrale

 

La centrale de Bugey vérifie périodiquement la qualité des eaux souterraines en effectuant et en analysant des prélèvements via des puits de contrôle. L'eau de cette nappe phréatique ne fait l'objet d'aucun usage direct, ni pour l'eau potable, ni pour les besoins agricoles.Courant octobre, les résultats des prélèvements de l'un des puits, situé entre le Rhône et les unités de production n°2 et 3, ont montré une concentration en tritium croissante et supérieure au niveau attendu (atteignant 200 Bq/l, contre 8 Bq/l habituellement).
Cette présence de tritium, très localisée, ne présente pas d'impact significatif pour l'environnement.

 

Des investigations sont en cours pour déterminer l'origine de la présence de tritium et vérifier l'étanchéité des différents circuits et équipements associés aux effluents contenant du tritium. Les eaux souterraines sont surveillées quotidiennement.

La centrale de Bugey a déclaré cet événement à l'Autorité de sûreté nucléaire le 15 octobre et en a également informé les pouvoirs publics.

 

A la suite de cette déclaration, l'ASN a réalisé une inspection le 23 octobre et demandé le 31 octobre à l'exploitant de déterminer l'origine de ce niveau de tritium et prendre les mesures nécessaires.

 

 

 à lire ici : édifiant !
http://www.asn.fr/var/plain_site/storage/original/application/84807ba8d623072637c6fc7d5502e7a9

 

more...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

EDF fuites de tritium pas chères / 2000€ requis en appel

EDF fuites de tritium pas chères / 2000€ requis  en appel | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Une amende de 2.000 euros a été requise lundi devant la cour d'appel de Toulouse contre EDF, poursuivie par des associations antinucléaires pour plusieurs infractions à la suite d'une fuite radioactive dans la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne), a-t-on appris auprès des avocats.
Le jugement a été mis en délibéré au 3 décembre, a indiqué Me Benoist Busson, l'avocat du Réseau sortir du nucléaire.

En première instance, les réquisitions avaient été identiques pour cette faible fuite de tritium survenue le 18 janvier 2010 à Golfech, et les antinucléaires avaient été déboutés.


Parmi les infractions dénoncées par le Réseau figurent notamment un problème d'étanchéité de la fosse de traitement des effluents, et un système d'alarme inadapté.


Pour l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), la fuite était mineure et n'avait eu qu'un impact sanitaire minime, mais les antinucléaires attaquent EDF sur ses "règles générales de fonctionnement", qui ont conduit aux rejets, selon Me Busson.
Si EDF était condamné en appel, ce serait une première en France.

 

source : http://www.leparisien.fr/toulouse-31000/antinucleaires-contre-edf-une-amende-de-2-000-euros-requise-en-appel-01-10-2012-2196803.php

 

more...
No comment yet.