Le Côté Obscur du...
Follow
Find tag "sureté nucléaire"
41.8K views | +2 today
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Tests de résistance nucléaire: des améliorations de sûreté doivent être mises en œuvre, insiste le Parlement

Tests de résistance nucléaire: des améliorations de sûreté doivent être mises en œuvre, insiste le Parlement | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Toutes les améliorations de sûreté recommandées, suite aux tests de résistance des réacteurs nucléaires de l'UE, doivent être mises en Ĺ“uvre de manière urgente, estiment les députés dans une résolution adoptée ce jeudi. Ils insistent également pour que les exploitants des centrales nucléaires prennent en charge ces améliorations ainsi que les coûts dont ils sont responsables en cas d'accidents.


more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Neige: L'accès à LA HAGUE bloqué.... l'armée en renfort...

Neige: L'accès à LA HAGUE bloqué.... l'armée en renfort... | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Des militaires appelés en renfort dans la Manche ont commencé aujourd'hui à dégager l'accès à l'usine de retraitement de combustibles nucléaires usés d'Areva de Beaumont-Hague (Manche), a-t-on appris auprès des militaires. La moitié de 27 militaires du 6ème Régiment du génie d'Angers, envoyés initialement en renfort pour aider ErDF à rétablir le courant dans les 28.500 foyers du département qui en sont privés, se trouvaient vers 9H à Beaumont-Hague, "à vue d'oeil à un kilomètre de l'usine", a indiqué le lieutenant Marine Accari, officier de communication du 6ème RG d'Angers.

L'idée, c'est de dégager un tronçon (...) pour dégager l'accès à l'usine de la Hague" afin que les salariés "puissent aller au travail aujourd'hui", a indiqué le lieutenant Accari. Selon un syndicaliste de l'usine, qui concentre le plus de matières radioactives en Europe, il y a aussi un enjeu de sûreté à dégager la route qui mène au site, même si en cas d'urgence des moyens aériens peuvent être déployés.

 

article complet en cliquant sur le titre du post

 

VOIR EGALEMENT EN VIDEO

http://www.boursorama.com/actualites/neige-des-militaires-a-pied-d-uvre-dans-la-manche-pour-degager-les-routes-13-03-0ee9286b7721670c1a59ae43f717ce5d

 

 

aucune anticipation malgré l'alerte orange lancée dimanche, lamentable.... d"une incompétence rare et dangereuse....

 

voir cette petite vidéo de l'AFP, bien écouter les parôles d'un salarié d'areva à la fin.... tout est dit ^^

http://www.20minutes.fr/tv/afp-actus/66007-neige-des-militaires-degagent-l-acces-de-l-usine-areva-la-hague

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Foutage de gueule nucléaire : le bilan de la France changé en trois jours

Foutage de gueule nucléaire : le bilan de la France changé en trois jours | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

La Commission européenne a publié jeudi son rapport sur les «stress tests» nucléaires. La «note» de la France s'est améliorée par rapport à la version publiée lundi par Le Figaro.

 

Günther Oettinger, le commissaire européen chargé de l'Énergie, a présenté jeudi à la presse le rapport faisant la synthèse des évaluations de sûreté («stress tests») menées sur 132 réacteurs nucléaires en service dans l'Union européenne pour tirer les leçons de Fukushima. La version définitive de cette «communication» diffère sur plusieurs points avec celle, «de travail», révélée lundi par «Le Figaro». En particulier, plusieurs «mauvais points» adressés aux centrales françaises ont disparu dans la version officielle.

 

Un tableau récapitule, à la fin du rapport, pour chacun des 132 réacteurs européens s'il satisfait ou non à onze critères retenus. Une petite croix indique qu'il y a insuffisance sur un critère. Un exemple: dans la version de travail, les centrales de Chooz et de Civaux avaient une croix dans la colonne correspondant à une insuffisance des procédures d'urgence. Ces croix ont disparu. Autre exemple: les instruments de mesure de tremblements de terre étaient considérés comme insuffisants à Belleville. Ils ne le sont plus.

 

À Paris, un porte-parole de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) assure qu'aucun de ses représentants n'est intervenu pour faire modifier le rapport européen. Interrogé sur ce point, Günther Oettinger a assuré qu'il «n'y a pas eu de censure», «qu'aucun exploitant n'a exercé son influence». «On a peut-être ajouté ou enlevé des croix, après réunion avec les experts», a-t-il ajouté.

 

.../...

De son côté, l'ASN a publié jeudi en fin d'après-midi un communiqué pour faire part de ses «réserves sur la communication de la Commission européenne».

Le gendarme français du nucléaire assure n'avoir pas été associé à l'élaboration des conclusions du rapport de Bruxelles. Mais loin d'estimer le rapport trop sévère pour les centrales françaises, l'ASN au contraire regrette par exemple que la Commission «ignore certaines recommandations importantes du rapport final des stress tests» publié au printemps comme «la nécessité de prévoir des moyens externes d'intervention rapide en cas d'accident»..../....

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Sécurité nucléaire ou la quadrature du cercle ....

Sécurité nucléaire ou la quadrature du cercle .... | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

clic sur le titre pour accèder à l'article

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Les centrales sont démodées,fermons-les!

Les centrales sont démodées,fermons-les! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

manifestement, la stratégie de la Commission européenne ne consiste pas à les fermer les unes après les autres mais à les moderniser afin de conserver le parc nucléaire de l’Union tel qu’il est.

La conclusion surprenante que tire le commissaire européen à l’Energie Günther Oettinger des tests de résistance réalisés sur les centrales au lendemain de Fukushima est la suivante : le niveau de sécurité des installations est "globalement élevé" et une enveloppe de 30 à 200 millions d’euros par réacteur devrait permettre de remédier aux déficiences constatées.

 

Cela correspond à la ligne bien connue de l’UE qui, depuis sa création, se pose en farouche partisane de l’atome et n’a pas fait machine arrière après les catastrophes frôlées ou advenues de Harrisburg, Tchernobyl et Fukushima.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

Nucléaire: Bruxelles veut répondre à toutes les craintes des citoyens

Nucléaire: Bruxelles veut répondre à toutes les craintes des citoyens | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

L'opposition est  très vive au sein du Parlement européen. Le Français Philippe Jamet, représentant du Groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire (ENSREG), qui procède aux tests, a été mis en difficulté au cours d'une audition devant les élus de la commission Industrie, Recherche et Energie mardi à Bruxelles.

 

Quelles sont les centrales les plus à risque ? Avez-vous travaillé sur le problème de la sous-traitance ?, lui a demandé l'élue écologiste française Michèle Rivasi.

 

Pourquoi les tests ne sont pas menés sur une combinaison de facteurs ?, a ajouté son collègue Yves Jadot.

 

Qu'en est-t-il des problèmes s'il fallait évacuer des villes comme Bruxelles et Paris ?, a renchéri la co-présidente des Verts, l'Allemande Rebecca Harms.

 

Comment faites vous venir des équipes de secours si une centrale est coupée du monde ?, a demandé l'élue libérale britannique Fiona Hall. (...)

 

quels tests avez vous prévus dans le d'un cas d'accident aérien, a ajouté son homologue Peter Skinner.

 

Philippe Jamet a reconnu que des divergences étaient apparues entre les Etats sur la définition des risques de catastrophe naturelle. Il a également admis que tous les pays n'avaient pas encore mis en place les règles pour les systèmes de confinement, ultime obstacle empêchant la radioactivité de sortir.

 

more...
No comment yet.