Le Côté Obscur du Nucléaire Français
45.2K views | +1 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

En Inde aussi, le danger nucléaire fait trembler : Accusée, la centrale qu'Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques.

En Inde aussi, le danger nucléaire fait trembler  :  Accusée, la centrale qu'Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques. | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Le sort des centrales japonaises ravive les inquiétudes en Inde, dont le gouvernement mise résolument sur le nucléaire. Accusée, la centrale qu'Areva doit construire au sud de Bombay, une zone barrée de trois failles tectoniques.

 

Trois séismes en dix ans

 

C'est davantage l'emplacement de cette centrale qui pose aujourd'hui problème. La zone est en effet classée 4 sur l'échelle indienne du risque sismique qui en compte 5. Selon un récent rapport de Greenpeace, trois séismes d'une magnitude supérieure à 5 sur l'échelle de Richter se sont produits dans la région entre 1990 et 2000.

 

L'un d'entre eux a fait près de 8000 morts. "Le Japon est beaucoup mieux préparé que l'Inde à faire face aux tremblements de terre, fait remarquer S.P. Udayakumar, président de l'Alliance nationale des mouvements anti-nucléaires (National Alliance of Anti-nuclear Movements, NAAM).

 

Mais la catastrophe de Fukushima prouve que même un pays qui a les moyens de se prémunir contre les catastrophes naturelles n'est jamais à l'abri d'une défaillance technologique."

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

EPR Areva en Inde à Jaïtapur, rétrospective 2008-2011

Du sommet Inde-Europe à Marseille en septembre 2008 au premier opposant tué par les forces de l'ordre Indiennes lors d'une manifestation en avril 2011, petite rétrospective des appétits commerciaux Français et du projet EPR d'Areva
more...
No comment yet.