Essais atomiques :  Ce sont tous les archipels polynésiens qui ont subi les retombées radioactives ! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
PAPEETE, lundi 1 juillet 2013 – "Les cinq archipels ont été victimes de retombées nucléaires (…).

 

PAPEETE, lundi 1 juillet 2013 – "Les cinq archipels ont été victimes de retombées nucléaires (…). L’Etat Français n’est pas à une incohérence près : on parle par exemple de retombées de plutonium dépassant la dose de 500 fois la concentration maximale admise, à Mahina", dénonce Roland Oldham. Nous sommes en milieu de matinée à la conférence organisée par Moruroa e Tatou et l’antenne locale de l’Association des vétérans des essais nucléaires (AVEN).

Le point presse entend communiquer la synthèse des travaux d’analyse réalisés par Bruno Barrillot sur les 2 050 pages des 58 côtes d’archives déclassifiées en décembre dernier par le ministère de la Défense. Le 20 décembre 2012, l’Etat déclassifiait en effet 58 documents «Secret» et «Confidentiel Défense» relatif à la période 1966-1974 au cours de laquelle la France a procédé à 46 essais nucléaires aériens au-dessus des atolls de Moruroa et Fagataufa, dans l’archipel des Tuamotu.

L’analyse de ces documents tenus secrets jusqu’alors fait état d’un total de 368 retombées radioactives mesurées sur 28 sites à travers les 5 archipels de Polynésie française sur la période 1966-1974 et notamment : 17 à Bora Bora, 29 à Hao, 26 à Hiva Oa, 31 à Mangareva, 17 à Puka Puka, 14 à Raivavae, 17 à Rangiroa, 39 à Tahiti et 37 à Tureia. Ces sites ayant tous été équipés d’instruments de mesure des retombées radioactives à la suite d'expérimentations aériennes. Jusqu'alors l'Etat français reconnaissait 119 retombées radioactives sur la période.

 

article complet ici
http://www.tahiti-infos.com/Nucleaire-au-moins-368-retombees-radioactives-sur-la-Polynesie-entre-1966-et-1974_a77795.html?preaction=nl&id=14183994&idnl=141289