Le Côté Obscur du Nucléaire Français
44.3K views | +0 today
Follow
Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Du rayonnement aveuglant de la France en la matière...et des alternatives
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

L’action EDF pénalisée par le coût d’entretien du nucléaire

L’action EDF pénalisée par le coût d’entretien du nucléaire | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

La capitalisation d’EDF a été divisée par deux depuis Fukushima. Le poids des provisions pour déconstruction des centrales et gestion des déchets ne permet pas de tabler sur un rebond durable.

La rente nucléaire sur laquelle EDF prospère depuis près d’un demi siècle est de plus en plus remise en cause. Les tests de sécurité réalisés par l’Union Européenne révèlent des défaillances sur chacun des 58 réacteurs nucléaires exploités par EDF.

 

article complet en cliquant sur le titre de ce post

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Résistances & Alternatives
Scoop.it!

L'ASN hausse le ton sur Fessenheim, hooouuuu trop peur !!

L'ASN hausse le ton sur Fessenheim, hooouuuu trop peur !! | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

PAR LHOMME, Stéphane LHOMME

revue de presse ici --> http://observ.nucleaire.free.fr/rev-presse-2012-07-1.htm

 

Article du Figaro : http://bit.ly/N0pAya

 

Nous avons déjà montré que, contrairement à ce qui est prétendu officiellement, l'Autorité de sûreté nucléaire est (bien évidemment) soumise au pouvoir politique (cf par exemple : http://bit.ly/gaDHNq ).

Le pouvoir politique a changé de main, aussi l'ASN change de point de vue...

 

Voici donc que le radier (la dalle de béton sur laquelle est posée la centrale) n'est subitement plus assez épais pour que la centrale continue à fonctionner, et que celle ci sera donc stoppée si ce radier n'est pas « épaissi » avant juin 2013, opération ruineuse et quasi-impossible à réaliser matériellement.

 

Or, en 2008, avant même la visite des 30 ans, le chef de la sûreté nucléaire, M Lacoste, annonçait qu'il ne voyait vraiment pas pourquoi il faudrait fermer Fessenheim (cf http://bit.ly/NOV9tX ).

Pourtant, le radier n'était pas plus épais qu'aujourd'hui ! De même, à la suite d'une grande inspection en 2009, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) n'avait trouvé que quelques broutilles :

un des pires dangers à Fessenheim était le risque pour les salariés de se prendre les pieds dans des câbles ! (Véridique, cf http://bit.ly/MmXRHd )

 

Bien sûr, nous nous réjouirons si cette centrale est vraiment fermée en 2013, mais chacun voit bien que l'ASN est instrumentalisée à des fins politiques : le gouvernement n'aura pas besoin d'imposer la fermeture, il ne fera que « se plier » à la décision de l'ASN.

 

Et pendant ce temps, les autres réacteurs de plus de 30 ans continuerons à fonctionner, EDF préparera la mise en service de l'EPR, les chantiers d'ITER et d'ASTRID continuerons...

 

 

more...
No comment yet.