Horloge de la fin du monde - 5mn avant la fin | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

L’horloge de la fin du monde se trouve à Chicago et remonte à 1947.

 

C’est après les deux bombes nucléaires que les américains ont fait tomber sur Hiroshima et Nagasaki, que l’idée de l’horloge de l’apocalypse a immergé chez les directeurs du bulletin des scientifiques atomiques.

C’est une horloge théorique qui mesure le risque nucléaire sur l’humanité. D’autres notions de risque y ont été ajoutées par la suite.

 

Imaginée au début pour mesurer le risque nucléaire sur l’homme, l’horloge de la fin du monde inclus désormais d’autres facteurs de risque pour l’humanité. Les dangers en rapport avec les nouvelles technologies font d’ores et déjà parti de ces éléments de risque.

Sur l’horloge de l’apocalypse, minuit correspond à la fin du monde. Ses aiguilles ont marqué 23h53 en 1947, deux ans après le bombardement nucléaire américain du Japon.

 

A chaque événement majeur influençant directement ce risque, les scientifiques procèdent à une mise à jour de cette horloge. Pendant la guerre froide il y a eu des tendances alarmantes au minuit fatidique, la plus importante ne séparait le monde de sa fin que de deux petites minutes. L’acquisition de la bombe nucléaire par un nouveau pays marque aussi un rapprochement dangereux de minuit.

 

Quelques rares éclaircissements dans le climat politique mondial permettent toutefois de s’éloigner de ce minuit. Quand le mur de Berlin est enfin détruit en 1989, plusieurs minutes furent gagnées sur l’horloge de l’apocalypse.

 

En 2012, nous sommes à 5 minutes de la fin. Plusieurs éléments favorisent cette inclinaison dont essentiellement les divers problématique liées au nucléaire (la course de l’Iran pour posséder sa bombe nucléaire, le désastre de Fukushima…), mais aussi le réchauffement climatique.

 

http://www.canadajournal.net/index.php/765-horloge-de-la-fin-du-monde