Anne Lauvergeon : d’Areva au mémorial de Rivesaltes, aux Harkis … et à l’Algérie | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Nouveau cadeau empoisonné pour Anne Lauvergeon qui décidément les cumule.

 

Après avoir notamment servi de fusible à Nicolas Sarkozy à la suite de la catastrophe de Fuksuhima où le français Areva était loin d’être « clair » quant aux impacts non négligeables du produit MOX développé et vendu par le groupe au Japon, cette dernière pourrait se voir affecter une tâche on ne peut plus difficile quant on connait l’impact environnemental des essais nucléaires français dans le Sahara algérien …. et le poids du passé colonial entre France et Algérie.

 

Quarante ans après la fin des essais, la persistance de la menace radioactive pèse toujours sur une large portion du territoire algérien.