Plateau de Saclay : une usine de médicaments radioactifs sous contrôle renforcé | MonSaclay.fr | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it

Ancienne filiale du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), CIS Bio a été privatisée en 2000 et est aujourd’hui détenue par l’industriel belge IBA. L’entreprise est le leader européen dans la fabrication de médicaments « radioactifs », utilisés en médecine nucléaire.

 

Ces radioéléments servent à réaliser des diagnostics, voire à soigner des pathologies comme le cancer.Même s’il ne s’agit évidemment pas de la même échelle qu’un réacteur,« ce type d’installation présente des risques, y compris pour l’extérieur » , confirme Bernard Doroszczuk.

Or, « nous avons constaté depuis plusieurs années dans cette entreprise un défaut de culture de sûreté » , ajoute Bernard Doroszczuk. Les inspections réalisées, l’analyse du dossier de« réévaluation de sûreté » demandé à l’entreprise, ainsi que des incidents déclarés « révèlent des faiblesses récurrentes en matière de rigueur d’exploitation », soulève l’ASN.