Révolution énergétique : “L’inculture de nos élus sur l'énergie est accablante” | Le Côté Obscur du Nucléaire Français | Scoop.it
Thierry S­alomon est l'un des promoteurs en France du concept de négaWatt, et président de l'association du même nom. Pour lui, combiner efficacité énergétique et chasse au gaspillage permettrait de diminuer de 45 % notre consommation d'énergie.

 

C'est quoi, des « négawatts » ?
Inventé par l'Américain Amory Lovins, l'un des meilleurs spécialistes des énergies de pointe, ce mot désigne le fait d'économiser des mégawatts d'énergie par un changement de comportement ou de technologie, pour les transformer en « négawatts ». Un gigantesque gisement de non-consommation.

 

 

Comment expliquez-vous qu'on agite encore le spectre du retour à la bougie ?
L'inculture de nos élus sur l'énergie est accablante. Quand il y a un débat sur l'énergie à l'Assemblée, à peine une dizaine de députés sur 577 maîtrisent la question. Ils représentent bien les Français en la matière ! Mais c'est scandaleux de la part de dirigeants qui doivent prendre des décisions fortes ! Nous avons besoin de ces décisions, pas seulement pour quitter le nucléaire, mais pour abandonner ce système ultra centralisé d'un autre temps. Pour transférer l'énergie au niveau local et créer des mécanismes de gestion coopératifs et non hiérarchiques.